BRIBES EN LIGNE
      les antoine simon 24 depuis ce jour, le site si j’étais un nice, le 18 novembre 2004  au travers de toi je     m2 &nbs       voyage a la fin il ne resta que on trouvera la video dernier vers aoi       et tu       soleil madame porte à buttati ! guarda&nbs pour pierre theunissen la       je       le quelques autres la fonction,  l’écriture       dans       é carissimo ulisse,torna a s’égarer on li quens oger cuardise je reviens sur des temps où le sang se    7 artistes et 1  “ne pas       cerisi       voyage raphaËl je t’enfourche ma dans les carnets sainte marie,       object première seins isabelle boizard 2005 iv.- du livre d’artiste  “... parler une pas même encore une citation“tu ses mains aussi étaient c’est ici, me       neige la fraîcheur et la dernier vers aoi   bruno mendonça quelque chose je m’étonne toujours de la       il       grimpa       le       deux l’illusion d’une la deuxième édition du les doigts d’ombre de neige j’ai relu daniel biga, au seuil de l’atelier station 5 : comment       bonheu mesdames, messieurs, veuillez ne pas négocier ne "mais qui lit encore le frères et des conserves ! les dieux s’effacent intendo... intendo ! accoucher baragouiner cliquetis obscène des allons fouiller ce triangle béatrice machet vient de dernier vers aoi non... non... je vous assure,       fleure pour anne slacik ecrire est  “la signification troisième essai et chercher une sorte de l’impression la plus paysage de ta tombe  et immense est le théâtre et       m&eacu       sur madame aux rumeurs branches lianes ronces rêve, cauchemar, merci au printemps des quand vous serez tout la galerie chave qui       &agrav (josué avait lentement toi, mésange à toutefois je m’estimais temps de pierres dans la deuxième essai le qu’est-ce qui est en       la       il entr’els nen at ne pui et ma foi,       dans sept (forces cachées qui       pass&e       aux j’ai perdu mon ce jour là, je pouvais à la bonne       avant f qu’il vienne, le feu antoine simon 26 l’instant criblé quatrième essai rares Ç’avait été la deuxième suite comme ce mur blanc juste un quai des chargeurs de       tourne       dans   ces notes nu(e), comme son nom avant propos la peinture est accorde ton désir à ta       au aux barrières des octrois je t’enlace gargouille le proche et le lointain chaque automne les même si pluies et bruines, et que vous dire des station 3 encore il parle jouer sur tous les tableaux       voyage tout le problème dire que le livre est une dernier vers aoi c’était une a la femme au       &n d’abord l’échange des et que dire de la grâce le 2 juillet   tout est toujours en « e ! malvais je suis de soie les draps, de soie ouverture de l’espace       reine ki mult est las, il se dort  je signerai mon pour raphaël j’ai parlé       sur glaciation entre  au mois de mars, 1166       la là, c’est le sable et  tous ces chardonnerets dans les horizons de boue, de mes pensées restent le samedi 26 mars, à 15 il en est des noms comme du pour martine effleurer le ciel du bout des une fois entré dans la antoine simon 17 quatrième essai de a toi le don des cris qui       &       le     les fleurs du dans la caverne primordiale s’ouvre la à bernadette ils s’étaient imagine que, dans la descendre à pigalle, se on dit qu’agathe       une de toutes les nous lirons deux extraits de les durand : une ainsi fut pétrarque dans    en       le       force me ajout de fichiers sons dans patrick joquel vient de les avenues de ce pays dernier vers aoi j’ai donc quand c’est le vent qui apaches :  epître aux non, björg, la route de la soie, à pied,     hélas, pour yves et pierre poher et       &agrav li emperere par sa grant l’art n’existe suite du blasphème de a la libération, les dernier vers aoi vedo la luna vedo le À la loupe, il observa f dans le sourd chatoiement       dans ce texte se présente dernier vers aoi  “ce travail qui antoine simon 31       entre antoine simon 33  dans toutes les rues la terre a souvent tremblé mais jamais on ne tout mon petit univers en saluer d’abord les plus       sabots le 26 août 1887, depuis dans le patriote du 16 mars dernier vers aoi merci à marc alpozzo thème principal :     cet arbre que madame déchirée ne faut-il pas vivre comme histoire de signes . "ces deux là se paien sunt morz, alquant autre petite voix dernier vers aoi  dans le livre, le traquer  tu vois im font chier v.- les amicales aventures du macao grise et c’était dans       une martin miguel art et dernier vers aoi f toutes mes       sur il existe deux saints portant  les œuvres de dans l’effilé de il était question non générations antoine simon 22       maquis Être tout entier la flamme       " dernier vers aoi guetter cette chose très malheureux... derniers vers sun destre « pouvez-vous pour maxime godard 1 haute une autre approche de    tu sais le passé n’est  zones gardées de temps où les coeurs comme une suite de       au est-ce parce que, petit, on       dans ce qui fait tableau : ce       les dernier vers aoi la réserve des bribes     le cygne sur macles et roulis photo 4     &nbs pour le prochain basilic, (la       bonhe rêves de josué,       apr&eg    au balcon karles se dort cum hume pour daniel farioli poussant genre des motsmauvais genre 7) porte-fenêtre tes chaussures au bas de       l̵       dans   un antoine simon 30       crabe- li emperere s’est  l’exposition  normal 0 21 false fal ce paysage que tu contemplais  référencem       je la liberté s’imprime à antoine simon 13 dans les carnets sables mes parolesvous le bulletin de "bribes       à         or journée de pas une année sans évoquer alocco en patchworck © madame, c’est notre dernier vers aoi la vie est dans la vie. se       un de pareïs li seit la la musique est le parfum de antoine simon 9       les (elle entretenait pour jacky coville guetteurs madame est la reine des  avec « a la l’art c’est la tout en travaillant sur les     vers le soir elle disposait d’une je rêve aux gorges mon cher pétrarque, napolì napolì hans freibach : macles et roulis photo 3 0 false 21 18   la production  “comment dans ce pays ma mère     du faucon les dernières de mes deux mains cinquième essai tout ….omme virginia par la       bruyan   pour adèle et présentation du ce qui importe pour       j̵     quand nous dirons donc       st     extraire pour michèle gazier 1 percey priest lakesur les abu zayd me déplait. pas passet li jurz, la noit est décembre 2001. violette cachéeton ] heureux l’homme quelques textes       l̵ au rayon des surgelés comment entrer dans une nos voix         &n dernier vers aoi antoine simon 7 un titre : il infuse sa le ciel de ce pays est tout sous la pression des vous avez ma voix n’est plus que deux ajouts ces derniers pour helmut quatrième essai de sur l’erbe verte si est       banlie le plus insupportable chez       vu       les essai de nécrologie, aux george(s) (s est la     faisant la c’est seulement au       en un régine robin,     le dernier vers aoi sur la toile de renoir, les "l’art est-il       reine beaucoup de merveilles       le poème pour la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII
<- CCXXV | CCXXVII ->
CCXXVI

Clefs : citations , Dieu , récits , Josué

Recleimet Deu mult escordusement :
« Veire Paterne, hoi cest jor me defend,
Ki guaresis Jonas tut veirement
De la baleine ki en sun cors l’aveit
E espar(i)gnas le rei de Niniven
E Daniel del merveillus turment
Enz en la fosse des leons o fut enz,
Les .III. enfanz tut en un fou ardant :
La tue amurs me seit hoi en present !
Par ta mercit, se tei plaist, me cunsent
Que mun nevold pois[se] venger Rollant !

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette