BRIBES EN LIGNE
 dernier salut au preambule – ut pictura dernier vers aoi quand les mots  si, du nouveau toutes ces pages de nos temps de pierres dans la       object   on n’est       ce la tentation du survol, à ki mult est las, il se dort certains prétendent d’un côté nous savons tous, ici, que dernier vers aoi j’ai donné, au mois    il autre citation lancinant ô lancinant macles et roulis photo 3 exacerbé d’air ce monde est semé       le tout en vérifiant       une la liberté de l’être aux george(s) (s est la       montag       station 3 encore il parle li emperere s’est       dans les premières onzième livre grand format en trois         &n premier essai c’est pour michèle 0 false 21 18 carles respunt : "tu sais ce que c’est dans un coin de nice,     oued coulant chaque automne les bal kanique c’est 1 la confusion des sixième les petites fleurs des       et j’entends sonner les       st       le torna a sorrento ulisse torna etait-ce le souvenir la musique est le parfum de ce qu’un paysage peut ecrire les couleurs du monde pour jacky coville guetteurs passet li jurz, si turnet a ne pas négocier ne aucun hasard si se       la dans ce périlleux grande lune pourpre dont les de tantes herbes el pre dans les carnets il était question non deuxième suite       la       grappe    en 1) la plupart de ces a ma mère, femme parmi c’est seulement au À peine jetés dans le le 26 août 1887, depuis madame est la reine des (la numérotation des       la pour lee je découvre avant toi je crie la rue mue douleur   pour théa et ses les grands dernier vers aoi voudrais je vous je suis les parents, l’ultime le ciel de ce pays est tout ce paysage que tu contemplais tout est prêt en moi pour deuxième essai quand sur vos visages les attendre. mot terrible.       bonhe       je pour pierre theunissen la       la en ceste tere ad estet ja temps de cendre de deuil de (elle entretenait à dernier vers aoi il aurait voulu être sept (forces cachées qui (josué avait lentement rien n’est plus ardu ce jour-là il lui comme c’est antoine simon 22  née à  tu ne renonceras pas. cet univers sans le 26 août 1887, depuis c’est une sorte de madame est une torche. elle l’évidence  hors du corps pas f tous les feux se sont   né le 7 "le renard connaît clere est la noit e la samuelchapitre 16, versets 1       ...mai fragilité humaine. coupé le sonà macao grise ce texte m’a été     tout autour       un a grant dulur tendrai puis       l̵ li emperere par sa grant       juin je sais, un monde se cyclades, iii°     dans la ruela se placer sous le signe de in the country me le temps passe dans la       descen temps où les coeurs  un livre écrit le lent déferlement dernier vers aoi il faut aller voir le travail de bernard ainsi fut pétrarque dans 1. il se trouve que je suis de pareïs li seit la dernier vers aoi       dans tout en travaillant sur les pour andré villers 1) immense est le théâtre et dont les secrets… à quoi derniers gardien de phare à vie, au       vu   se la terre a souvent tremblé toutefois je m’estimais       au je désire un présentation du quant carles oït la etudiant à vous avez le coeur du a supposer quece monde tienne ….omme virginia par la ouverture d’une ouverture de l’espace buttati ! guarda&nbs on peut croire que martine il ne s’agit pas de (dans mon ventre pousse une  les œuvres de dans l’innocence des les plus terribles j’ai en réserve m1       libre de lever la tête jamais je n’aurais de mes deux mains marcel alocco a       d&eacu l’art c’est la À max charvolen et antoine simon 31 station 1 : judas sixième   encore une     nous  au travers de toi je   (dans le il pleut. j’ai vu la travail de tissage, dans  mise en ligne du texte       dans la fraîcheur et la la langue est intarissable quelque chose les plus vieilles a claude b.   comme sur l’erbe verte si est clquez sur générations       dans   pour le prochain dans le patriote du 16 mars antoine simon 28 mon cher pétrarque,       la la bouche pure souffrance dernier vers aoi   la littérature de       s̵       sur il arriva que les oiseaux s’ouvrent pas de pluie pour venir au commencement était ce texte se présente au lecteur voici le premier ma voix n’est plus que coupé en deux quand       su granz est li calz, si se à la mémoire de       neige introibo ad altare mesdames, messieurs, veuillez janvier 2002 .traverse       pass&e     " antoine simon 10       fourr& sainte marie, dernier vers aoi     chambre outre la poursuite de la mise pour alain borer le 26       au i mes doigts se sont ouverts al matin, quant primes pert avec marc, nous avons   (à  l’exposition    l’oeuvre vit son     quand carles li reis en ad prise sa    au balcon ma chair n’est nous dirons donc       o       droite la mastication des josué avait un rythme monde imaginal, pour ma passet li jurz, la noit est il ne reste plus que le tant pis pour eux.       avant   ces notes neuf j’implore en vain  hier, 17 il existe au moins deux Être tout entier la flamme  monde rassemblé pour anne slacik ecrire est       " cet article est paru  tu vois im font chier dernier vers aoi   j’ai souvent pour michèle gazier 1  zones gardées de       &n 10 vers la laisse ccxxxii carissimo ulisse,torna a max charvolen, martin miguel vue à la villa tamaris le géographe sait tout deuxième apparition de un homme dans la rue se prend approche d’une     pluie du quatrième essai de le bulletin de "bribes "moi, esclave" a nécrologie 7) porte-fenêtre chercher une sorte de tromper le néant     extraire portrait. 1255 : nos voix antoine simon 16 six de l’espace urbain,       m̵       dans mille fardeaux, mille s’égarer on       les antoine simon 5 rm : nous sommes en il en est des noms comme du attelage ii est une œuvre       tourne apaches : 1.- les rêves de  dernières mises ecrire sur        “comment à bernadette pluies et bruines, nous serons toujours ces cet article est paru dans le je t’enfourche ma l’art n’existe   que signifie j’ai donc   la production       une nous viendrons nous masser       sur lentement, josué antoine simon 30  pour de pour frédéric très saintes litanies       bonheu Ç’avait été la une autre approche de le corps encaisse comme il  la toile couvre les la réserve des bribes la fonction, le "patriote", constellations et ...et poème pour j’aime chez pierre comme une suite de antoine simon 18       en pour gilbert       le démodocos... Ça a bien un a la femme au   anatomie du m et     son pour       ruelle       la s’ouvre la       pass&e  pour jean le on trouvera la video       nuage madame a des odeurs sauvages frères et non... non... je vous assure, quand vous serez tout (ô fleur de courge... (ma gorge est une       coude  “la signification noble folie de josué, je ne saurais dire avec assez       é       &agrav     &nbs prenez vos casseroles et  martin miguel vient  ce qui importe pour le samedi 26 mars, à 15 f dans le sourd chatoiement jouer sur tous les tableaux dans le train premier de toutes les (de)lecta lucta   i en voyant la masse aux du bibelot au babilencore une j’ai relu daniel biga, polenta je ne peins pas avec quoi,   jn 2,1-12 : antoine simon 3 elle ose à peine bien sûr, il y eut À perte de vue, la houle des la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII
<- CCXXX |
CCXXXI

Clefs : nécrologies

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette