BRIBES EN LIGNE
on peut croire que martine 1) notre-dame au mur violet fin première       &n       sur temps de pierres etait-ce le souvenir   nous sommes spectacle de josué dit       mouett       jardin …presque vingt ans plus   tout est toujours en    seule au il était question non pluies et bruines, noble folie de josué, quant carles oït la je t’enlace gargouille pour michèle gazier 1) comme ce mur blanc       deux pour jacky coville guetteurs rm : d’accord sur À max charvolen et martin   en grec, morías pour lee pour philippe clquez sur  hier, 17 la poésie, à la le galop du poème me napolì napolì deux ce travail vous est dernier vers aoi j’ai perdu mon nous lirons deux extraits de       nuage jamais si entêtanteeurydice imagine que, dans la pour martine, coline et laure ce qui fait tableau : ce maintenant il connaît le       &agrav dernier vers aoi dans les carnets je découvre avant toi diaphane est le       b&acir la terre nous quatrième essai de a propos de quatre oeuvres de martin miguel art et écrirecomme on se antoine simon 18 la deuxième édition du halt sunt li pui e mult halt quando me ne so itu pe sors de mon territoire. fais 1- c’est dans attendre. mot terrible.  il y a le vous êtes f les feux m’ont bien sûrla la terre a souvent tremblé tout en travaillant sur les temps de bitume en fusion sur       arauca pour andré dans la caverne primordiale       ce       l̵ il ne s’agit pas de       devant       & dans ma gorge pas facile d’ajuster le       un       banlie dernier vers aoi toujours les lettres : journée de f toutes mes alocco en patchworck © j’écoute vos cinquième citationne merle noir  pour polenta soudain un blanc fauche le dernier vers aoi       bien 0 false 21 18 sous l’occupation premier essai c’est   pour adèle et eurydice toujours nue à elle réalise des il avait accepté       nuage       reine chairs à vif paumes « pouvez-vous  pour de ce 28 février 2002. pour mireille et philippe       dans qu’est-ce qui est en pour pierre theunissen la sur l’erbe verte si est 0 false 21 18 petites proses sur terre       la   la baie des anges   la production quand nous rejoignons, en autre essai d’un     tout autour pour marcel   le 10 décembre     longtemps sur etudiant à  monde rassemblé "la musique, c’est le les premières f le feu s’est       le cinquième essai tout avant propos la peinture est antoine simon 27 s’égarer on     de rigoles en le tissu d’acier nous serons toujours ces       allong bal kanique c’est et voici maintenant quelques antoine simon 22 (de)lecta lucta         deux je suis celle qui trompe   pour le prochain antoine simon 33  dernières mises     " il pleut. j’ai vu la a la fin il ne resta que grande lune pourpre dont les       vu madame porte à  pour jean le temps où les coeurs l’instant criblé       coude       vu diaphane est le mot (ou pour martine clere est la noit e la exode, 16, 1-5 toute     l’é quand vous serez tout poussées par les vagues       embarq   l’oeuvre vit son nous viendrons nous masser       longte cyclades, iii° je suis bien dans quand c’est le vent qui vertige. une distance       le (À l’église       fourmi quand il voit s’ouvrir, "je me tais. pour taire.       en un ce qui aide à pénétrer le       dans dernier vers aoi  epître aux pour anne slacik ecrire est dernier vers aoi 1 la confusion des bernadette griot vient de rimbaud a donc a toi le don des cris qui il est le jongleur de lui au labyrinthe des pleursils très saintes litanies approche d’une les oiseaux s’ouvrent avec marc, nous avons elle ose à peine un verre de vin pour tacher l’heure de la le soleil n’est pas comme c’est juste un mot pour annoncer  “la signification       la cet article est paru quelques autres station 3 encore il parle   ciel !!!! quatrième essai rares       1 au retour au moment     le cygne sur dernier vers aoi       voyage mise en ligne d’un dans les écroulements madame est toute autre citation"voui cher bernard l’art n’existe karles se dort cum hume se placer sous le signe de mieux valait découper coupé le sonà l’art c’est la       sur pour andrée la tentation du survol, à  tous ces chardonnerets torna a sorrento ulisse torna intendo... intendo ! mes pensées restent       l̵  hors du corps pas c’est extrêmement   ces sec erv vre ile « h&eacu dont les secrets… à quoi de prime abord, il toutefois je m’estimais       " normalement, la rubrique       les    tu sais avant dernier vers aoi je suis occupé ces il n’était qu’un au matin du "et bien, voilà..." dit       qui la force du corps,   six formes de la macles et roulis photo 3 Éléments - les petites fleurs des dans le train premier pour ma guetter cette chose ils sortent       object j’aime chez pierre derniers vers sun destre  l’écriture       " pour julius baltazar 1 le où l’on revient il y a tant de saints sur démodocos... Ça a bien un au rayon des surgelés  ce mois ci : sub     un mois sans station 4 : judas   l’exposition  0 false 21 18 dernier vers aoi       la pie un tunnel sans fin et, à       va dix l’espace ouvert au  la lancinante       l̵ au seuil de l’atelier tendresse du mondesi peu de       voyage aux barrières des octrois   que signifie       apparu dernier vers aoi antoine simon 7       magnol douce est la terre aux yeux vos estes proz e vostre coupé en deux quand l’évidence il ne sait rien qui ne va pour maxime godard 1 haute très malheureux... régine robin, tout est prêt en moi pour       un  avec « a la mult ben i fierent franceis e agnus dei qui tollis peccata la littérature de même si     depuis tous ces charlatans qui       avant   pour olivier exacerbé d’air onzième pour yves et pierre poher et antoine simon 20 j’entends sonner les   un vendredi       " quatrième essai de       &agrav       le       m̵ preambule – ut pictura f qu’il vienne, le feu abu zayd me déplait. pas lentement, josué  le livre, avec       glouss ouverture d’une c’est ici, me       dans dans les rêves de la attelage ii est une œuvre       je me   dits de vous avez genre des motsmauvais genre les textes mis en ligne ce qui fascine chez dernier vers aoi patrick joquel vient de     à granz fut li colps, li dux en       le       pass&e suite de la pureté de la survie. nul       fleure       sabots les dessins de martine orsoni dieu faisait silence, mais       les un jour, vous m’avez  référencem À max charvolen et ajout de fichiers sons dans dans le pays dont je vous l’ami michel nice, le 30 juin 2000 les étourneaux ! raphaël percey priest lakesur les dernier vers aoi       la (en regardant un dessin de         or j’ai parlé rêves de josué, 1257 cleimet sa culpe, si l’illusion d’une je sais, un monde se errer est notre lot, madame, tu le saiset je le vois j’ai longtemps de sorte que bientôt     les provisions et si au premier jour il cette machine entre mes de pa(i)smeisuns en est venuz dans l’innocence des bernard dejonghe... depuis       ce dans le pain brisé son       &eacut le scribe ne retient       juin madame dans l’ombre des       enfant vous dites : "un madame, on ne la voit jamais on croit souvent que le but paysage de ta tombe  et       sous et la peur, présente grant est la plaigne e large       ( c’est un peu comme si, vous n’avez       " jouer sur tous les tableaux     après la liberté de l’être la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VII
<- CCXXX |
CCXXXI

Clefs : nécrologies

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette