BRIBES EN LIGNE
l’existence n’est vertige. une distance  les éditions de de pareïs li seit la un homme dans la rue se prend       neige f j’ai voulu me pencher i.- avaler l’art par je ne saurais dire avec assez pour lee       rampan art jonction semble enfin patrick joquel vient de légendes de michel À perte de vue, la houle des      &       sur toujours les lettres :   pour le prochain mouans sartoux. traverse de       dans on cheval dorothée vint au monde "tu sais ce que c’est du fond des cours et des un soir à paris au pour mes enfants laure et "je me tais. pour taire. les dernières cinquième citationne lu le choeur des femmes de marché ou souk ou       journ& il n’y a pas de plus       parfoi dans le pays dont je vous ajout de fichiers sons dans dernier vers aoi   tendresses ô mes envols   on n’est (elle entretenait À l’occasion de       banlie (vois-tu, sancho, je suis toutes sortes de papiers, sur troisième essai granz fut li colps, li dux en l’illusion d’une dans l’innocence des ce jour-là il lui le corps encaisse comme il pour julius baltazar 1 le c’est une sorte de       une du bibelot au babilencore une       &agrav bien sûr, il y eut neuf j’implore en vain villa arson, nice, du 17 il en est des noms comme du pour martine       fourr& dernier vers aoi vous avez  dans le livre, le "si elle est le temps passe si vite, dernier vers aoi il n’est pire enfer que  avec « a la       glouss  dernier salut au in the country très malheureux...     m2 &nbs la tentation du survol, à huit c’est encore à carles li reis en ad prise sa diaphane est le l’art n’existe les enseignants : écrirecomme on se       st À max charvolen et quelque chose pur ceste espee ai dulor e antoine simon 3 madame, c’est notre exode, 16, 1-5 toute       le       le       la comme une suite de pour andré dix l’espace ouvert au       embarq (ô fleur de courge... madame a des odeurs sauvages       maquis thème principal : la deuxième édition du       sur     l’é carissimo ulisse,torna a       à antoine simon 18 que d’heures quand les mots       les il y a des objets qui ont la avec marc, nous avons et ces       apr&eg f qu’il vienne, le feu la bouche pleine de bulles f le feu s’est  hier, 17 antoine simon 6 vous n’avez il tente de déchiffrer, le numéro exceptionnel de ce texte m’a été       baie pour m.b. quand je me heurte pour jean gautheronle cosmos accorde ton désir à ta     après nous viendrons nous masser j’ai changé le eurydice toujours nue à tromper le néant le "patriote",  les premières (josué avait lentement mes pensées restent encore une citation“tu samuelchapitre 16, versets 1   né le 7       allong ecrire les couleurs du monde antoine simon 23 si j’étais un   ces sec erv vre ile       vaches antoine simon 20       le tout mon petit univers en "la musique, c’est le   ciel !!!! saluer d’abord les plus     surgi station 1 : judas en cet anniversaire, ce qui       une pluies et bruines, toutefois je m’estimais sequence 6   le       la    courant       la les plus terribles lorsqu’on connaît une station 5 : comment       l̵ (ma gorge est une et il parlait ainsi dans la 7) porte-fenêtre la terre a souvent tremblé       sur mougins. décembre il n’était qu’un la liberté de l’être lorsque martine orsoni des quatre archanges que 1 au retour au moment d’ eurydice ou bien de pour daniel farioli poussant j’écoute vos       la et il fallait aller debout à sylvie station 7 : as-tu vu judas se   est-ce que  hors du corps pas quai des chargeurs de folie de josuétout est  pour le dernier jour       quand       fourmi vous êtes assise par accroc au bord de et nous n’avons rien sous l’occupation pour alain borer le 26 cinquième essai tout toute une faune timide veille grande lune pourpre dont les dans les écroulements une errance de lentement, josué c’est ici, me première dernier vers aoi genre des motsmauvais genre je serai toujours attentif à réponse de michel il pleut. j’ai vu la toi, mésange à buttati ! guarda&nbs torna a sorrento ulisse torna a toi le don des cris qui rm : d’accord sur autre citation"voui       j̵ comme c’est bernard dejonghe... depuis       magnol dans les hautes herbes vi.- les amicales aventures       object faisant dialoguer pour jean-marie simon et sa préparation des c’est seulement au à la mémoire de j’ai travaillé dieu faisait silence, mais   la baie des anges l’éclair me dure, il s’appelait  “s’ouvre pas une année sans évoquer       neige antoine simon 30 le 2 juillet dernier vers aoi c’est pour moi le premier recleimet deu mult à cri et à ainsi va le travail de qui equitable un besoin sonnerait quelques autres quelque temps plus tard, de       vu reprise du site avec la marie-hélène   pour olivier station 4 : judas  chaises, tables, verres, dans ma gorge       pass&e la prédication faite montagnesde         or       ce f les feux m’ont de toutes les antoine simon 7 n’ayant pas une il faut dire les       la       en dernier vers aoi j’ai ajouté la chaude caresse de       le 0 false 21 18 présentation du 0 false 21 18 on peut croire que martine mon cher pétrarque, poème pour (en regardant un dessin de l’homme est   en grec, morías       " références : xavier cette machine entre mes les durand : une       sur onze sous les cercles  marcel migozzi vient de cet article est paru a grant dulur tendrai puis       &n dernier vers aoi le samedi 26 mars, à 15 « h&eacu "et bien, voilà..." dit deuxième suite  improbable visage pendu       cette il y a tant de saints sur       bien sables mes parolesvous pour qui veut se faire une À peine jetés dans le  de la trajectoire de ce "pour tes rien n’est       soleil raphaël dans le respect du cahier des dernier vers aoi  la toile couvre les dimanche 18 avril 2010 nous temps de cendre de deuil de dans ce pays ma mère       en un je me souviens de ainsi alfred…       longte josué avait un rythme dernier vers aoi tout le problème       six a christiane     au couchant au seuil de l’atelier       le     un mois sans madame des forêts de elle disposait d’une cliquetis obscène des nouvelles mises en   maille 1 :que a propos d’une 1) notre-dame au mur violet de tantes herbes el pre le 19 novembre 2013, à la   iv    vers       apr&eg il faut laisser venir madame 1-nous sommes dehors.       le  “ce travail qui « pouvez-vous « voici       pour non, björg, quand sur vos visages les ma voix n’est plus que d’abord l’échange des les premières       les     oued coulant attelage ii est une œuvre d’un côté carcassonne, le 06 raphaël aucun hasard si se macles et roulis photo 6 antoine simon 13 cher bernard   la production mise en ligne et je vois dans vos a dix sept ans, je ne savais epuisement de la salle, temps de bitume en fusion sur  martin miguel vient   anatomie du m et macles et roulis photo 1  mise en ligne du texte pour michèle gazier 1) dernier vers aoi fin première dessiner les choses banales la route de la soie, à pied, nous avancions en bas de nous lirons deux extraits de chercher une sorte de pour yves et pierre poher et je suis occupé ces « e ! malvais         &n deux ajouts ces derniers j’ai en réserve la mort d’un oiseau.    en       nuage       vu le 23 février 1988, il en 1958 ben ouvre à f le feu s’est       deux ...et poème pour ne pas négocier ne       aux avez-vous vu quand vous serez tout dernier vers que mort     pluie du la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ughes, Yves > Capharnaüm, douze stations avant Judas

YVES UGHES

| Capharnaüm, 2 ->
Capharnaüm, 1
© Yves Ughes
Ecrivain(s) : Ughes (site)

Au rayon des surgelés Judas le sicaire cherchait des convictions. Il s’était laissé glisser en fin de marche, avait laissé partir les apôtres loin devant dans le cours des siècles. Aucun d’eux n’avait d’ailleurs remarqué son absence.

Il en avait eu sa claque de ces cantiques de sable mêlés aux émotions.
Ici, Produits de pommes de terre – légumes- fruits de mer – poissons- Ici, tout semblait plus simple.
Pourtant revenaient toujours certains mots lancinants, je vous ferai pêcheurs d’hommes les filets tirés auraient dû se déchirer sous le poids de l’abondance.

   
Faudrait-il donc repartir et veiller aux mêmes feux mêmes cris de fatigue de l’homme lépreux
 
tendant la main

si seulement pouvait suffire la crème apaisante

douceur intime

mais la caisse là-bas présentera à coup sûr un chiffre hors de prix 

Publication en ligne : 16 janvier 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette