BRIBES EN LIGNE
la mastication des juste un avant dernier vers aoi       & trois tentatives desesperees  avec « a la écoute, josué, temps où le sang se antoine simon 14 suite de cinq madame aux yeux   si vous souhaitez langues de plomba la       rampan       je me alocco en patchworck © antoine simon 12 très malheureux... sixième   la production tous ces charlatans qui antoine simon 28  l’exposition  l’erbe del camp, ki ce qu’un paysage peut thème principal :       sous a la femme au fragilité humaine. neuf j’implore en vain si grant dol ai que ne tendresses ô mes envols pour yves et pierre poher et (la numérotation des et…  dits de charogne sur le seuilce qui (À l’église ce pays que je dis est tant pis pour eux. ki mult est las, il se dort il ne s’agit pas de toujours les lettres : carles respunt : lancinant ô lancinant on a cru à je suis celle qui trompe (elle entretenait j’ai en réserve j’entends sonner les    en la bouche pleine de bulles la cité de la musique dimanche 18 avril 2010 nous mesdames, messieurs, veuillez     chant de rêves de josué, pour mes enfants laure et abstraction voir figuration le texte qui suit est, bien « voici sous l’occupation il tente de déchiffrer,  au mois de mars, 1166 le 15 mai, à et c’était dans le pendu 1- c’est dans l’appel tonitruant du faisant dialoguer des conserves ! 1 la confusion des 1) notre-dame au mur violet le proche et le lointain quando me ne so itu pe comme ce mur blanc       les fin première les durand : une j’aime chez pierre etudiant à au lecteur voici le premier exacerbé d’air   j’ai souvent les étourneaux ! able comme capable de donner       reine dans les carnets tout est possible pour qui abu zayd me déplait. pas       le il y a tant de saints sur r.m.a toi le don des cris qui l’ami michel cet article est paru dans le dernier vers aoi pour maguy giraud et  pour le dernier jour il est le jongleur de lui je ne saurais dire avec assez peinture de rimes. le texte pour pierre theunissen la siglent a fort e nagent e montagnesde   saint paul trois   ciel !!!! li emperere par sa grant villa arson, nice, du 17 la fonction, et ma foi, dans la caverne primordiale approche d’une on dit qu’agathe       embarq pour jean marie ce poème est tiré du       je il ne sait rien qui ne va imagine que, dans la au matin du   on n’est les installations souvent, et il parlait ainsi dans la on préparait dernier vers aoi dernier vers que mort entr’els nen at ne pui nous avons affaire à de 1-nous sommes dehors. je n’hésiterai       au un titre : il infuse sa ce va et vient entre il s’appelait comme une suite de       dans  “comment inoubliables, les au labyrinthe des pleursils l’attente, le fruit nous dirons donc       d&eacu l’heure de la les premières dernier vers aoi   1) cette     vers le soir en ceste tere ad estet ja depuis le 20 juillet, bribes       bonhe   encore une outre la poursuite de la mise     sur la pente (vois-tu, sancho, je suis 0 false 21 18 o tendresses ô mes les cuivres de la symphonie       la antoine simon 25 vous avez ici. les oiseaux y ont fait un soir à paris au madame est une madame dans l’ombre des quel étonnant quelque chose difficile alliage de     longtemps sur une errance de patrick joquel vient de non, björg, À perte de vue, la houle des issent de mer, venent as dans l’innocence des     les provisions l’homme est tendresse du mondesi peu de les routes de ce pays sont       reine quand nous rejoignons, en "ah ! mon doux pays,       dans    courant a la libération, les   voici donc la ils avaient si longtemps, si       neige agnus dei qui tollis peccata la littérature de grant est la plaigne e large       s̵  tu vois im font chier     nous la musique est le parfum de       st beaucoup de merveilles dernier vers aoi  les trois ensembles madame, on ne la voit jamais dans les horizons de boue, de     du faucon       la une autre approche de       aujour pour …presque vingt ans plus       la troisième essai et ma chair n’est     à laure et pétrarque comme reflets et echosla salle dernier vers aoi de tantes herbes el pre elle disposait d’une antoine simon 30 macles et roulis photo 3  zones gardées de f les marques de la mort sur elle réalise des “dans le dessin que reste-t-il de la       sur macles et roulis photo 1 le franchissement des rm : d’accord sur vi.- les amicales aventures sables mes parolesvous deuxième       la dernier vers aoi       midi le "patriote", antoine simon 10 antoine simon 32 nous savons tous, ici, que       ma karles se dort cum hume ouverture d’une f j’ai voulu me pencher (josué avait ce texte se présente ce qui importe pour       le dernier vers aoi si j’étais un ma mémoire ne peut me   tout est toujours en dernier vers aoi la terre nous v.- les amicales aventures du antoine simon 15 fontelucco, 6 juillet 2000       arauca antoine simon 13 pure forme, belle muette,       je me pour michèle des voix percent, racontent bernadette griot vient de     rien bribes en ligne a ce monde est semé       longte janvier 2002 .traverse madame porte à certains soirs, quand je       sur deuxième apparition de pareïs li seit la quelques autres carcassonne, le 06       &agrav monde imaginal, madame est une torche. elle       deux  le livre, avec les grands madame, vous débusquez       deux       m̵  dans le livre, le tromper le néant   je n’ai jamais j’ai relu daniel biga, nous avancions en bas de avez-vous vu la bouche pure souffrance       chaque première “le pinceau glisse sur tout le problème       dans   marcel macles et roulis photo il n’est pire enfer que pour michèle gazier 1) antoine simon 27  on peut passer une vie très saintes litanies       la mon cher pétrarque,       dans je découvre avant toi pour michèle gazier 1 nos voix mise en ligne d’un il semble possible mille fardeaux, mille pour angelo  “s’ouvre au commencement était       une religion de josué il carissimo ulisse,torna a       sur       une mon travail est une de mes deux mains       nuage     un mois sans pour egidio fiorin des mots grande lune pourpre dont les la danse de ouverture de l’espace dieu faisait silence, mais "je me tais. pour taire. frères et la liberté de l’être les dernières   pour théa et ses     dans la ruela in the country madame est toute la poésie, à la premier essai c’est je n’ai pas dit que le c’est un peu comme si, pour jean-louis cantin 1.- toulon, samedi 9 je suis antoine simon 17 spectacle de josué dit sauvage et fuyant comme       assis pour gilbert a supposer quece monde tienne à la mémoire de des quatre archanges que       il dans le monde de cette f le feu s’est bien sûr, il y eut pour m.b. quand je me heurte       sur pour andré       sur   et si tu dois apprendre à ço dist li reis : voudrais je vous bientôt, aucune amarre   le texte suivant a       devant       au dernier vers doel i avrat,       la assise par accroc au bord de je désire un  pour de cyclades, iii° vous êtes rm : nous sommes en       le ma voix n’est plus que c’est une sorte de toutes ces pages de nos aux george(s) (s est la antoine simon 19 li quens oger cuardise le ciel est clair au travers on peut croire que martine       quand       &n écrirecomme on se dire que le livre est une macao grise       voyage     " dernier vers aoi       l̵ juste un mot pour annoncer     cet arbre que       bonheu c’est vrai la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ughes, Yves > Capharnaüm, douze stations avant Judas

YVES UGHES

<- Capharnaüm, 1 | Capharnaüm, 3 ->
Capharnaüm, 2
© Yves Ughes
Ecrivain(s) : Ughes (site)

Et ces vieilles bancroches triant les fruits légumes comme formulaires de salut faudrait-il encore faire semblant de les aimer alors que les soldats oppriment les villages et qu’il conviendrait d’ensanglanter les lames Vois donc ces vigiles presque totalement faits de prothèses mesurant de l’œil les dessous des caissières
Judas se redressa respira profondément et présenta sa carte de fidélité
aux grandes surfaces il restait fidèle
il jeta négligemment le montant demandé
saurait-il se hisser à la hauteur de cette recette qui mêle la senteur des fenouils coupés fin fin à la chair subtile des rougets
son palais saura-t-il enfin apprécier le vin rosé château Sainte Roseline qui devait en bonne logique convenir parfaitement à ce plat sur le seuil des tonnelles

Publication en ligne : 16 janvier 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette