BRIBES EN LIGNE
antoine simon 14 les plus terribles pour angelo tendresse du mondesi peu de elle ose à peine   ciel !!!! able comme capable de donner se reprendre. creuser son lorsqu’on connaît une la vie est ce bruissement il est le jongleur de lui  tous ces chardonnerets errer est notre lot, madame,  “s’ouvre madame, vous débusquez jamais si entêtanteeurydice antoine simon 3       un le grand combat : dentelle : il avait quatre si la mer s’est       en       s̵ ne faut-il pas vivre comme saluer d’abord les plus       fourmi       apr&eg       entre  les œuvres de le proche et le lointain diaphane est le pour daniel farioli poussant       vu là, c’est le sable et dernier vers aoi toi, mésange à le 2 juillet halt sunt li pui e mult halt je n’ai pas dit que le       reine sur la toile de renoir, les d’un bout à depuis ce jour, le site 0 false 21 18   on n’est le lent déferlement jusqu’à il y a bal kanique c’est         &n 0 false 21 18 j’ai en réserve attention beau quand nous rejoignons, en exacerbé d’air  marcel migozzi vient de bernard dejonghe... depuis pour ma suite du blasphème de antoine simon 15 viallat © le château de la mort d’un oiseau. certains soirs, quand je coupé le sonà le corps encaisse comme il la bouche pleine de bulles       journ& journée de marcel alocco a mise en ligne d’un rien n’est plus ardu j’ai changé le gardien de phare à vie, au       ruelle ma voix n’est plus que       ton pour pierre theunissen la exode, 16, 1-5 toute       que suite de j’entends sonner les écrirecomme on se il ne s’agit pas de       nuage  pour le dernier jour       enfant Ç’avait été la un soir à paris au les étourneaux !   l’oeuvre vit son bien sûrla siglent a fort e nagent e après la lecture de ma chair n’est « voici cette machine entre mes non, björg,       il dans la caverne primordiale cet article est paru dans le       deux fragilité humaine. bribes en ligne a travail de tissage, dans la prédication faite réponse de michel trois (mon souffle au matin       " bernadette griot vient de  les premières ce jour-là il lui en ceste tere ad estet ja merci à marc alpozzo  tu vois im font chier branches lianes ronces   un vendredi de l’autre ce qu’un paysage peut antoine simon 23 polenta le glacis de la mort la force du corps, « h&eacu ecrire les couleurs du monde mult est vassal carles de       une pas même ma voix n’est plus que bribes en ligne a je reviens sur des antoine simon 31 il n’était qu’un dernier vers aoi et nous n’avons rien       le en introduction à vous avez     hélas, dernier vers aoi l’instant criblé       neige l’illusion d’une je sais, un monde se le ciel est clair au travers       sur comme une suite de     chambre   pour olivier guetter cette chose on préparait     longtemps sur       les sauvage et fuyant comme f les feux m’ont le texte qui suit est, bien pour le prochain basilic, (la j’ai relu daniel biga, l’évidence quando me ne so itu pe constellations et m1       clquez sur  monde rassemblé tout le problème art jonction semble enfin i.- avaler l’art par arbre épanoui au ciel il semble possible pour martin       avant 1. il se trouve que je suis paroles de chamantu dernier vers aoi et encore  dits       un mon cher pétrarque, station 3 encore il parle 13) polynésie a dix sept ans, je ne savais un temps hors du       soleil     le du bibelot au babilencore une ma mémoire ne peut me je rêve aux gorges   adagio   je et il fallait aller debout       l̵       " morz est rollant, deus en ad       pass&e pas une année sans évoquer mult ben i fierent franceis e se placer sous le signe de il ne reste plus que le dix l’espace ouvert au       ce villa arson, nice, du 17 la mastication des des voix percent, racontent troisième essai et       je me mouans sartoux. traverse de  les éditions de à la mémoire de on a cru à À l’occasion de à propos “la antoine simon 28 les dernières il n’y a pas de plus avant dernier vers aoi torna a sorrento ulisse torna  le grand brassage des antoine simon 9 carissimo ulisse,torna a       " derniers       magnol la poésie, à la antoine simon 16 quel ennui, mortel pour dernier vers aoi   rm : nous sommes en     m2 &nbs aux george(s) (s est la antoine simon 2  de la trajectoire de ce       la   1) cette deux nouveauté,             dans c’est un peu comme si, dans les rêves de la dernier vers aoi me  tu ne renonceras pas. “dans le dessin on cheval     ton temps de pierres dans la       et tu on peut croire que martine       le raphaËl d’un côté antoine simon 30 rossignolet tu la vous êtes  la lancinante     tout autour     "       l̵ la terre a souvent tremblé       dans "si elle est  un livre écrit antoine simon 32 j’ai parlé epuisement de la salle, je suis bien dans sequence 6   le je découvre avant toi on dit qu’agathe mougins. décembre station 1 : judas quelque chose       ( introibo ad altare     faisant la l’une des dernières reflets et echosla salle   un pour michèle gazier 1) a la fin il ne resta que       m̵ À perte de vue, la houle des  si, du nouveau c’était une       la antoine simon 5 il en est des meurtrières.     vers le soir     les provisions       pav&ea v.- les amicales aventures du     pourquoi station 5 : comment pour frédéric quand sur vos visages les vue à la villa tamaris 1-nous sommes dehors. et ma foi, in the country un jour, vous m’avez raphaël   iv    vers 1 la confusion des s’ouvre la lorsque martine orsoni       un dire que le livre est une les plus vieilles madame, on ne la voit jamais beaucoup de merveilles carles respunt : de pareïs li seit la li quens oger cuardise al matin, quant primes pert       marche       bonheu   d’un coté, passent .x. portes, tu le sais bien. luc ne     &nbs je suis celle qui trompe   six formes de la il n’est pire enfer que dessiner les choses banales   pour le prochain dernier vers aoi ils sortent normal 0 21 false fal       allong non... non... je vous assure, Être tout entier la flamme il y a tant de saints sur le travail de bernard       le difficile alliage de       entre je ne peins pas avec quoi,       voyage     rien tout en travaillant sur les archipel shopping, la nous avons affaire à de « pouvez-vous "ces deux là se et c’était dans il aurait voulu être au programme des actions pour qui veut se faire une la liberté de l’être si j’étais un avez-vous vu histoire de signes . patrick joquel vient de       l̵       voyage (josué avait lentement       midi tous feux éteints. des grande lune pourpre dont les       nuage  au travers de toi je le bulletin de "bribes       d&eacu la communication est madame déchirée       dans printemps breton, printemps ce monde est semé spectacle de josué dit toutes ces pages de nos       descen       les       "       object je crie la rue mue douleur au labyrinthe des pleursils il y a dans ce pays des voies grant est la plaigne e large un tunnel sans fin et, à raphaël très saintes litanies  hors du corps pas la gaucherie à vivre, pas de pluie pour venir les parents, l’ultime (josué avait antoine simon 19 ce jour là, je pouvais dans le train premier régine robin, dernier vers aoi effleurer le ciel du bout des temps de cendre de deuil de "moi, esclave" a       dans       la antoine simon 21 antoine simon 7       en pour raphaël la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VIII

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte