BRIBES EN LIGNE
tendresse du mondesi peu de antoine simon 16  tu vois im font chier       la au rayon des surgelés pour maxime godard 1 haute madame est la reine des   que signifie ce qu’un paysage peut       ( pour daniel farioli poussant Éléments -       quand       aujour       soleil les durand : une elle ose à peine le glacis de la mort       que madame chrysalide fileuse morz est rollant, deus en ad À max charvolen et martin vous n’avez  il y a le clers est li jurz et li on cheval toutes ces pages de nos deuxième approche de fontelucco, 6 juillet 2000 g. duchêne, écriture le toutefois je m’estimais la chaude caresse de l’erbe del camp, ki j’ai parlé tes chaussures au bas de il n’était qu’un seul dans la rue je ris la c’est parfois un pays j’ai perdu mon ce qui importe pour antoine simon 7 l’illusion d’une les enseignants :     hélas, lancinant ô lancinant rossignolet tu la la tentation du survol, à     pluie du « amis rollant, de à sylvie pour julius baltazar 1 le pierre ciel cinquième citationne thème principal : les grands c’est extrêmement mon travail est une       les très malheureux...  les trois ensembles       en chaque jour est un appel, une sous l’occupation       au juste un je serai toujours attentif à       neige dans les écroulements       va six de l’espace urbain, violette cachéeton       la la lecture de sainte je suis bien dans       parfoi       fleur difficile alliage de troisième essai et deuxième apparition dernier vers aoi sables mes parolesvous là, c’est le sable et toute une faune timide veille       force le travail de miguel, de 1968 bribes en ligne a …presque vingt ans plus antoine simon 9 il en est des meurtrières.       glouss ] heureux l’homme tandis que dans la grande   je n’ai jamais pour jean-louis cantin 1.-       " marie-hélène  de même que les equitable un besoin sonnerait les oiseaux s’ouvrent       chaque de sorte que bientôt non, björg, passent .x. portes, dès l’origine de son le soleil n’est pas       un la vie est ce bruissement le poiseau de parisi mon saluer d’abord les plus effleurer le ciel du bout des a la femme au dans ma gorge   voici donc la chaises, tables, verres, ma voix n’est plus que poème pour giovanni rubino dit le galop du poème me  la lancinante pour jean-marie simon et sa suite de histoire de signes . patrick joquel vient de madame, c’est notre  ce mois ci : sub       à 1- c’est dans petites proses sur terre   pour olivier raphaël mise en ligne       sous 10 vers la laisse ccxxxii       dans     &nbs si j’avais de son       la agnus dei qui tollis peccata antoine simon 31       sur j’ai relu daniel biga,       b&acir tous feux éteints. des juste un mot pour annoncer ce qui fait tableau : ce la terre a souvent tremblé de toutes les   le texte suivant a dix l’espace ouvert au       cette le numéro exceptionnel de deuxième essai dans les rêves de la pour jacky coville guetteurs le pendu les doigts d’ombre de neige un homme dans la rue se prend       voyage autre citation dans le pays dont je vous le temps passe dans la martin miguel art et o tendresses ô mes       six une fois entré dans la       le dernier vers aoi       avant     tout autour et je vois dans vos etudiant à de prime abord, il après la lecture de pour michèle aueret pour jean gautheronle cosmos folie de josuétout est quel étonnant il aurait voulu être   entrons heureuse ruine, pensait et ma foi, 0 false 21 18 l’évidence       il passet li jurz, si turnet a  les éditions de pour abu zayd me déplait. pas       pav&ea macao grise station 7 : as-tu vu judas se deux nouveauté, non... non... je vous assure,  si, du nouveau   (dans le spectacle de josué dit       je       su       le       un mieux valait découper essai de nécrologie, antoine simon 24 présentation du deuxième pour jean marie moi cocon moi momie fuseau   ces sec erv vre ile d’un bout à sixième nécrologie si tu es étudiant en 0 false 21 18   un antoine simon 3 écoute, josué, raphaËl ils sortent tout est prêt en moi pour je ne sais pas si pour maguy giraud et       sur le       retour tant pis pour eux.  c’était recleimet deu mult    nous premier vers aoi dernier les avenues de ce pays dans le train premier mais jamais on ne       sur c’est la distance entre dernier vers aoi nouvelles mises en attention beau au labyrinthe des pleursils un besoin de couper comme de l’une des dernières du fond des cours et des la mort d’un oiseau. si grant dol ai que ne       nuage charogne sur le seuilce qui 13) polynésie il ne reste plus que le dans les carnets madame déchirée voici le texte qui ouvre pour robert     [1]  lorsque martine orsoni       " pour egidio fiorin des mots       "       au eurydice toujours nue à       la ma voix n’est plus que ma mémoire ne peut me       reine       le la deuxième édition du bruno mendonça pour marcel polenta       les dans le respect du cahier des j’oublie souvent et     les provisions       &agrav nice, le 18 novembre 2004 pour qui veut se faire une voudrais je vous montagnesde je suis (en regardant un dessin de nous savons tous, ici, que       voyage       marche guetter cette chose pour andrée un verre de vin pour tacher antoine simon 19 1 la confusion des     l’é (À l’église  le grand brassage des  pour de nous viendrons nous masser le geste de l’ancienne, soudain un blanc fauche le ce pays que je dis est       une       m&eacu la route de la soie, à pied,  monde rassemblé comme ce mur blanc       je me il faut aller voir me  le livre, avec il avait accepté le passé n’est le travail de bernard ainsi fut pétrarque dans 1-nous sommes dehors. un jour, vous m’avez     une abeille de   si vous souhaitez jamais si entêtanteeurydice " je suis un écorché vif. torna a sorrento ulisse torna exode, 16, 1-5 toute voici des œuvres qui, le préparation des       longte mult est vassal carles de    tu sais il ne s’agit pas de chairs à vif paumes exacerbé d’air les petites fleurs des  “... parler une       le temps de pierres dans la       dans       sur pour yves et pierre poher et       l̵ ço dist li reis : onze sous les cercles antoine simon 23 percey priest lakesur les quando me ne so itu pe dans le monde de cette  on peut passer une vie pour philippe j’ai en réserve karles se dort cum hume et il parlait ainsi dans la li emperere s’est que reste-t-il de la attendre. mot terrible. aucun hasard si se si, il y a longtemps, les       dans (vois-tu, sancho, je suis accoucher baragouiner     ton ce texte se présente       pass&e le 2 juillet et voici maintenant quelques antoine simon 25 écrirecomme on se       coude si elle est belle ? je 1) la plupart de ces du bibelot au babilencore une arbre épanoui au ciel antoine simon 2       banlie au commencement était coupé en deux quand       montag cet article est paru dans le  l’écriture       vu       dans       descen je sais, un monde se      & les amants se ouverture de l’espace       allong autre essai d’un "nice, nouvel éloge de la       magnol ce poème est tiré du quatre si la mer s’est antoine simon 32 quand vous serez tout edmond, sa grande nice, le 8 octobre     pourquoi frères et paysage de ta tombe  et a propos de quatre oeuvres de vous avez antoine simon 17 l’eau s’infiltre       neige la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME VIII
<- Bribe CCXLV | Bribe CCXLVII ->
Bribe CCXLVI

Clefs : mort

dernier vers

AOI

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette