BRIBES EN LIGNE
antoine simon 33 a christiane se reprendre. creuser son ainsi fut pétrarque dans sur l’erbe verte si est sixième de soie les draps, de soie dernier vers aoi     vers le soir    au balcon et…  dits de toute trace fait sens. que régine robin, nécrologie cette machine entre mes d’ eurydice ou bien de pour max charvolen 1) le grand combat : que reste-t-il de la tout en vérifiant       dans ce paysage que tu contemplais travail de tissage, dans fragilité humaine. un temps hors du dernier vers aoi a grant dulur tendrai puis à propos “la issent de mer, venent as non, björg,   ces notes douce est la terre aux yeux le tissu d’acier essai de nécrologie,       le       ] heureux l’homme  pour jean le  c’était après la lecture de pas sur coussin d’air mais   le texte suivant a beaucoup de merveilles tant pis pour eux. je meurs de soif antoine simon 31  pour le dernier jour "et bien, voilà..." dit si j’étais un antoine simon 23 vous avez à le 26 août 1887, depuis a la femme au 1.- les rêves de où l’on revient jamais si entêtanteeurydice maintenant il connaît le tes chaussures au bas de       le  ce qui importe pour  les œuvres de    si tout au long ecrire les couleurs du monde       embarq f dans le sourd chatoiement     double       je me   maille 1 :que       voyage madame, vous débusquez moi cocon moi momie fuseau et la peur, présente mes pensées restent pour maxime godard 1 haute on croit souvent que le but nice, le 30 juin 2000 deuxième suite       six bel équilibre et sa chaque automne les depuis ce jour, le site  hors du corps pas la liberté s’imprime à li quens oger cuardise dernier vers que mort pluies et bruines, le temps passe dans la tromper le néant antoine simon 32   le 10 décembre je suis bien dans jouer sur tous les tableaux la tentation du survol, à     nous       dans etait-ce le souvenir  jésus af : j’entends granz fut li colps, li dux en (À l’église dernier vers aoi ce poème est tiré du       la pie passent .x. portes, a claude b.   comme rien n’est plus ardu 5) triptyque marocain exode, 16, 1-5 toute       longte rêve, cauchemar, le soleil n’est pas pour lee la mort, l’ultime port,       mouett       dans nous savons tous, ici, que dernier vers aoi un titre : il infuse sa antoine simon 19 le 26 août 1887, depuis     "       " madame déchirée       dans       " dernier vers aoi      & toi, mésange à abstraction voir figuration carissimo ulisse,torna a vue à la villa tamaris le géographe sait tout       avant       le antoine simon 30 quand c’est le vent qui mais non, mais non, tu j’ai longtemps chairs à vif paumes  marcel migozzi vient de si, il y a longtemps, les la mort d’un oiseau. neuf j’implore en vain antoine simon 9 cinquième essai tout madame, on ne la voit jamais       le écoute, josué, dernier vers aoi siglent a fort e nagent e       sur pour qui veut se faire une  les trois ensembles nous serons toujours ces elle disposait d’une À la loupe, il observa j’ai changé le les lettres ou les chiffres quelque temps plus tard, de merci à marc alpozzo le lourd travail des meules ...et poème pour références : xavier les durand : une    nous       l̵ il en est des meurtrières.       montag dans un coin de nice, pour maguy giraud et "le renard connaît dernier vers aoi avez-vous vu madame porte à     hélas,  ce mois ci : sub peinture de rimes. le texte heureuse ruine, pensait pour le prochain basilic, (la vous dites : "un on trouvera la video madame des forêts de madame chrysalide fileuse       dans sept (forces cachées qui ce jour là, je pouvais je reviens sur des trois (mon souffle au matin la deuxième édition du “le pinceau glisse sur mesdames, messieurs, veuillez  monde rassemblé pour michèle aueret   est-ce que       la     pluie du     [1]  able comme capable de donner il arriva que diaphane est le mot (ou et que dire de la grâce       la on préparait  née à macles et roulis photo 1 antoine simon 5       fleur  il y a le   3   

les voile de nuità la pour frédéric     oued coulant quatre si la mer s’est   1) cette       au le 15 mai, à ce       la avant propos la peinture est troisième essai antoine simon 25 de toutes les       le dernier vers aoi le proche et le lointain  tous ces chardonnerets       &eacut rimbaud a donc       b&acir dans l’innocence des f le feu m’a dans le respect du cahier des in the country dernier vers aoi temps de pierres dans la comme une suite de 1) la plupart de ces de la quand sur vos visages les     pourquoi fontelucco, 6 juillet 2000       l̵ antoine simon 15 mille fardeaux, mille la force du corps, ….omme virginia par la madame a des odeurs sauvages on dit qu’agathe des quatre archanges que 1- c’est dans f le feu est venu,ardeur des 1 au retour au moment le galop du poème me       il     cet arbre que marché ou souk ou pour nicolas lavarenne ma j’ai en réserve       sabots reflets et echosla salle il n’est pire enfer que allons fouiller ce triangle les parents, l’ultime   anatomie du m et     de rigoles en l’instant criblé       l̵ attendre. mot terrible. antoine simon 12   saint paul trois au matin du       le mais jamais on ne       &agrav le ciel est clair au travers réponse de michel       &ccedi coupé le sonà patrick joquel vient de il pleut. j’ai vu la bruno mendonça Éléments -   j’ai souvent       magnol les textes mis en ligne vous êtes a toi le don des cris qui "ah ! mon doux pays, raphaËl lancinant ô lancinant pour m.b. quand je me heurte       deux       dans       deux l’illusion d’une       sur le       le pour marcel le texte qui suit est, bien dernier vers aoi       sur dernier vers aoi livre grand format en trois     m2 &nbs       que il faut laisser venir madame quatrième essai de j’arrivais dans les chaises, tables, verres,       et la route de la soie, à pied, des conserves !  “la signification "je me tais. pour taire. s’ouvre la il s’appelait       rampan ouverture de l’espace "la musique, c’est le       je dernier vers aoi clers fut li jurz e li sous la pression des "si elle est dernier vers aoi intendo... intendo ! pour pierre theunissen la préparation des avant dernier vers aoi   six formes de la  au mois de mars, 1166 de tantes herbes el pre dans les carnets antoine simon 29 de proche en proche tous dernier vers aoi dernier vers doel i avrat, décembre 2001. f j’ai voulu me pencher en ceste tere ad estet ja c’est la distance entre marcel alocco a la fraîcheur et la   marcel       sur dernier vers aoi outre la poursuite de la mise je ne sais pas si le bulletin de "bribes dernier vers aoi "ces deux là se le passé n’est assise par accroc au bord de le vieux qui  les éditions de       en cinquième citationne toutes sortes de papiers, sur quatrième essai rares       neige pour philippe le scribe ne retient  le livre, avec tout à fleur d’eaula danse       alla       m&eacu   l’oeuvre vit son ço dist li reis : qu’est-ce qui est en la danse de       et tu « pouvez-vous et c’était dans       dans antoine simon 24 face aux bronzes de miodrag moisissures mousses lichens imagine que, dans la   ciel !!!! c’était une le geste de l’ancienne, normal 0 21 false fal "l’art est-il       les     extraire a la libération, les  hier, 17 giovanni rubino dit c’est pour moi le premier petites proses sur terre la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

DANIEL BIGA

<- les fleurs du fleuve | quai des chargeurs ->
longtemps sur la rivière
© Daniel Biga

Les quatre saisons du haïku : printemps

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

 

 

longtemps sur la rivière bleue

une corneille chasse une mouette

puis réciproquement

 

Publication en ligne : 18 février 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette