BRIBES EN LIGNE
quai des chargeurs de       macao grise     les provisions pour le prochain basilic, (la et nous n’avons rien assise par accroc au bord de       au antoine simon 32 l’éclair me dure, la terre a souvent tremblé 1) notre-dame au mur violet avec marc, nous avons  dans le livre, le       la a supposer quece monde tienne       pour tout le problème   je n’ai jamais ici. les oiseaux y ont fait f les marques de la mort sur macles et roulis photo 4 sequence 6   le antoine simon 29 in the country dans le pays dont je vous  le grand brassage des le grand combat : mille fardeaux, mille tendresses ô mes envols pour pierre theunissen la dans les carnets de l’autre à la mémoire de clere est la noit e la derniers vers sun destre       un       cette jusqu’à il y a     sur la pente mult ben i fierent franceis e       voyage de soie les draps, de soie dernier vers doel i avrat, antoine simon 22 À perte de vue, la houle des ce paysage que tu contemplais       sur 1257 cleimet sa culpe, si d’ eurydice ou bien de non, björg,       voyage il pleut. j’ai vu la  hier, 17       montag dernier vers aoi dernier vers aoi je reviens sur des       deux vos estes proz e vostre       pass&e   six formes de la la fraîcheur et la percey priest lakesur les  les premières quelque temps plus tard, de il ne s’agit pas de j’arrivais dans les apaches : reprise du site avec la       la pie glaciation entre titrer "claude viallat, karles se dort cum hume il faut aller voir grant est la plaigne e large pour andrée ce qui fascine chez       deux couleur qui ne masque pas et encore  dits ma voix n’est plus que et il parlait ainsi dans la c’est un peu comme si, aucun hasard si se deux ce travail vous est       dans printemps breton, printemps grande lune pourpre dont les dans un coin de nice, a christiane rm : d’accord sur c’est parfois un pays travail de tissage, dans deuxième suite madame, vous débusquez dans le patriote du 16 mars douze (se fait terre se je rêve aux gorges       la       "   jn 2,1-12 :       que tromper le néant qu’est-ce qui est en f le feu s’est sors de mon territoire. fais petites proses sur terre       sur   au milieu de       rampan       quand sur vos visages les vous avez comme ce mur blanc le plus insupportable chez       le antoine simon 19 dans les rêves de la tant pis pour eux.     du faucon       &ccedi       cerisi autre citation"voui où l’on revient   3   

les ouverture d’une  “... parler une       la bel équilibre et sa traquer issent de mer, venent as autre essai d’un maintenant il connaît le thème principal : nice, le 18 novembre 2004 j’ai en réserve tes chaussures au bas de mi viene in mentemi sixième approche d’une       neige       &eacut antoine simon 5 deux ajouts ces derniers tout en travaillant sur les       je le pendu  au travers de toi je siglent a fort e nagent e       l̵       magnol       en       m̵ coupé le sonà trois tentatives desesperees douce est la terre aux yeux       sabots fin première       la       en     au couchant mougins. décembre les amants se sur l’erbe verte si est  le livre, avec clers est li jurz et li quatrième essai de pour michèle le 2 juillet macles et roulis photo 1       midi pour mireille et philippe station 3 encore il parle ce marché ou souk ou quand les mots temps de pierres dans la voile de nuità la     extraire deuxième essai le à bernadette dernier vers aoi l’art c’est la (en regardant un dessin de pour qui veut se faire une sa langue se cabre devant le     sur la        un livre écrit   que signifie       sur voudrais je vous     rien rêve, cauchemar,       et tu histoire de signes . avant dernier vers aoi       l̵ li emperere par sa grant madame, c’est notre deux nouveauté,       object se placer sous le signe de     un mois sans bien sûrla mise en ligne dire que le livre est une dernier vers aoi    zones gardées de  hors du corps pas       mouett       d&eacu je me souviens de l’impossible bal kanique c’est c’est le grand je sais, un monde se et il fallait aller debout peinture de rimes. le texte abu zayd me déplait. pas  marcel migozzi vient de pour jean-marie simon et sa le geste de l’ancienne, merle noir  pour je suis       reine       b&acir       &n pour ce poème est tiré du ce jour là, je pouvais le "patriote",       dans si j’avais de son       &agrav pour gilbert pour jacqueline moretti, nous avons affaire à de pour michèle aueret écrirecomme on se moi cocon moi momie fuseau bien sûr, il y eut  tu vois im font chier  mise en ligne du texte n’ayant pas exode, 16, 1-5 toute soudain un blanc fauche le intendo... intendo !   se 1) la plupart de ces     &nbs et ma foi, antoine simon 17 af : j’entends dont les secrets… à quoi les plus terribles       bien marcel alocco a       voyage 1. il se trouve que je suis  pour jean le       longte la mort d’un oiseau. archipel shopping, la normalement, la rubrique     son seins isabelle boizard 2005 une il faut dire les       pass&e est-ce parce que, petit, on (ô fleur de courge...   si vous souhaitez madame est la reine des et…  dits de dernier vers aoi il n’était qu’un c’est la distance entre     dans la ruela       au       aujour       en un et que vous dire des (elle entretenait le géographe sait tout       sur le la deuxième édition du       ce essai de nécrologie, ce monde est semé madame est une coupé en deux quand       au samuelchapitre 16, versets 1 immense est le théâtre et dimanche 18 avril 2010 nous ecrire sur lentement, josué poème pour dernier vers aoi martin miguel art et les avenues de ce pays       je me       apr&eg       la les installations souvent, pour lee pluies et bruines, l’appel tonitruant du passet li jurz, la noit est le proche et le lointain merci au printemps des le 23 février 1988, il pour yves et pierre poher et ce qui importe pour       " pour anne slacik ecrire est s’ouvre la       dans chaises, tables, verres, imagine que, dans la dernier vers aoi j’ai ajouté       à pour raphaël des voiles de longs cheveux les routes de ce pays sont       un on préparait merci à la toile de le bulletin de "bribes       vaches le lourd travail des meules folie de josuétout est       la préparation des dernier vers aoi passent .x. portes,   1) cette autre citation       crabe-    en fontelucco, 6 juillet 2000 le recueil de textes onze sous les cercles antoine simon 13 envoi du bulletin de bribes  il y a le et c’était dans des quatre archanges que dernier vers aoi pour jean marie a claude b.   comme       tourne il existe deux saints portant pour martine cliquetis obscène des dorothée vint au monde g. duchêne, écriture le torna a sorrento ulisse torna       m&eacu de pareïs li seit la 0 false 21 18 nouvelles mises en raphaËl au programme des actions tout à fleur d’eaula danse       les les textes mis en ligne 13) polynésie les oiseaux s’ouvrent quand les eaux et les terres et la peur, présente     tout autour Ç’avait été la là, c’est le sable et la cité de la musique l’instant criblé madame chrysalide fileuse la fonction,       sur et tout avait encore la couleur, mais cette la route de la soie, à pied, vue à la villa tamaris raphaël le texte qui suit est, bien toi, mésange à macles et roulis photo 7 rimbaud a donc guetter cette chose le temps passe dans la vous dites : "un la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

DANIEL BIGA

<- un brin de coriandre | Le cygne sur la rivière ->
au couchant devant la Chapelle
© Daniel Biga

Les quatre saisons du Haïku : printemps

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

 

 

au couchant devant la Chapelle

sept chevaux

entrent dans l’Erdre

Publication en ligne : 18 février 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette