BRIBES EN LIGNE
      p&eacu    regardant "si elle est …presque vingt ans plus la littérature de et que dire de la grâce le numéro exceptionnel de du fond des cours et des     les provisions morz est rollant, deus en ad       les  jésus cyclades, iii° dans les carnets dans l’effilé de c’est pour moi le premier       chaque madame dans l’ombre des dernier vers aoi la fonction,       l̵ deuxième essai un verre de vin pour tacher       &n dire que le livre est une et il fallait aller debout une il faut dire les ensevelie de silence, je n’ai pas dit que le f toutes mes       au sa langue se cabre devant le je serai toujours attentif à quatrième essai de normal 0 21 false fal traquer quai des chargeurs de le proche et le lointain mult ben i fierent franceis e 1 au retour au moment       entre le plus insupportable chez pour martine l’impression la plus dimanche 18 avril 2010 nous antoine simon 13 trois tentatives desesperees torna a sorrento ulisse torna       montag d’ eurydice ou bien de tout le problème il ne sait rien qui ne va c’est parfois un pays les premières l’appel tonitruant du thème principal : je désire un li emperere s’est mes pensées restent       sur tendresses ô mes envols le corps encaisse comme il douce est la terre aux yeux   je n’ai jamais         or dernier vers aoi dans le train premier cher bernard dernier vers aoi nous lirons deux extraits de  née à dans les hautes herbes nouvelles mises en polenta troisième essai et dans les rêves de la le temps passe si vite,       aujour       au ] heureux l’homme   tout est toujours en j’ai changé le hans freibach : a claude b.   comme   le texte suivant a ce qui importe pour madame aux rumeurs c’est seulement au générations   que signifie et  riche de mes quatrième essai de le ciel de ce pays est tout       soleil agnus dei qui tollis peccata v.- les amicales aventures du       pass&e dernier vers aoi le 19 novembre 2013, à la pour andrée       marche iv.- du livre d’artiste approche d’une ce texte se présente d’abord l’échange des écrirecomme on se rossignolet tu la et…  dits de madame est toute cet article est paru f les marques de la mort sur quelques autres marie-hélène       apparu la rencontre d’une et tout avait antoine simon 20       les  on peut passer une vie       sur sur l’erbe verte si est l’évidence       ce pays que je dis est nous viendrons nous masser     quand dernier vers aoi douze (se fait terre se in the country  tu vois im font chier (de)lecta lucta         dans il avait accepté antoine simon 31 toute une faune timide veille       grimpa grant est la plaigne e large ainsi va le travail de qui dont les secrets… à quoi (À l’église     faisant la 1257 cleimet sa culpe, si antoine simon 10   1) cette heureuse ruine, pensait   maille 1 :que passent .x. portes, martin miguel art et dernier vers aoi dernier vers aoi dernier vers aoi j’ai relu daniel biga, chaises, tables, verres, ils sortent chaque jour est un appel, une       et tu station 4 : judas  j’oublie souvent et       assis       retour  dans toutes les rues  “ce travail qui spectacle de josué dit       embarq       la deuxième approche de       la a christiane je dors d’un sommeil de vous n’avez ce monde est semé une errance de de tantes herbes el pre       le       rampan pour michèle gazier 1) l’heure de la li emperere par sa grant la vie est dans la vie. se c’est une sorte de des voix percent, racontent c’est ici, me carissimo ulisse,torna a       &  je signerai mon la terre nous    il bal kanique c’est 1) la plupart de ces nous avancions en bas de les parents, l’ultime       &n       le madame est une torche. elle dernier vers aoi       dans merle noir  pour       fleure un jour, vous m’avez antoine simon 19 vi.- les amicales aventures exacerbé d’air       je       une equitable un besoin sonnerait en 1958 ben ouvre à toujours les lettres : avant propos la peinture est able comme capable de donner       deux       mouett diaphane est le mot (ou   en grec, morías tu le saiset je le vois comme c’est l’homme est pour robert antoine simon 14 là, c’est le sable et       gentil       parfoi antoine simon 27 bernadette griot vient de la vie humble chez les       &n derniers vers sun destre assise par accroc au bord de     chant de  il y a le       sous mille fardeaux, mille mi viene in mentemi une autre approche de pour marcel madame, on ne la voit jamais premier essai c’est sur la toile de renoir, les de l’autre j’ai longtemps ils avaient si longtemps, si vedo la luna vedo le f les rêves de seul dans la rue je ris la "mais qui lit encore le la gaucherie à vivre,       su les doigts d’ombre de neige a ma mère, femme parmi 1) notre-dame au mur violet       vu   six formes de la références : xavier prenez vos casseroles et patrick joquel vient de carmelo arden quin est une errer est notre lot, madame, raphaËl le tissu d’acier macles et roulis photo 1 pour frédéric quand les eaux et les terres mouans sartoux. traverse de à sylvie d’un bout à temps de pierres pour ma f le feu s’est de prime abord, il    si tout au long tout mon petit univers en tromper le néant       crabe- franchement, pensait le chef, dix l’espace ouvert au je sais, un monde se c’est le grand paysage de ta tombe  et intendo... intendo !  pour de       à li quens oger cuardise descendre à pigalle, se       apr&eg  “ne pas un tunnel sans fin et, à exode, 16, 1-5 toute       longte  au mois de mars, 1166 rimbaud a donc pour julius baltazar 1 le mult est vassal carles de très saintes litanies (josué avait lentement     du faucon  “... parler une station 5 : comment un soir à paris au il en est des meurtrières.       dans il ne s’agit pas de       " le travail de bernard   si vous souhaitez j’arrivais dans les juste un on a cru à pour le prochain basilic, (la la vie est ce bruissement       avant quelque temps plus tard, de pour mireille et philippe la mort d’un oiseau.       au dorothée vint au monde maintenant il connaît le pour martin mieux valait découper le 26 août 1887, depuis antoine simon 23 dernier vers aoi l’impossible deuxième suite pour nicolas lavarenne ma       la rita est trois fois humble. il s’appelait antoine simon 26 ki mult est las, il se dort       la printemps breton, printemps ce qui aide à pénétrer le       deux passet li jurz, la noit est     pourquoi il en est des noms comme du issent de mer, venent as très malheureux... dieu faisait silence, mais recleimet deu mult pour martine, coline et laure vos estes proz e vostre dernier vers aoi antoine simon 12 imagine que, dans la première     après du bibelot au babilencore une       le en ceste tere ad estet ja nice, le 18 novembre 2004       le je déambule et suis et c’était dans à cri et à antoine simon 22 ecrire les couleurs du monde       l̵ la chaude caresse de     pluie du dans les écroulements antoine simon 5 mesdames, messieurs, veuillez réponse de michel pour michèle gazier 1 f qu’il vienne, le feu       sur troisième essai       le       six des conserves ! un temps hors du       le       voyage l’art c’est la ainsi alfred… (ma gorge est une carles li reis en ad prise sa sixième ses mains aussi étaient f j’ai voulu me pencher dans ce périlleux   le 10 décembre des quatre archanges que rêve, cauchemar,       le dentelle : il avait jouer sur tous les tableaux de pareïs li seit la   saint paul trois les dessins de martine orsoni la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > VOLUME IX
<- CCLXV |
CCLXVI

Clefs : peuples , Josué

Passet li jurz, la noit est aserie ;
Clers est la lune e les esteiles flambient.

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette