BRIBES EN LIGNE
      le     quand         or   pour le prochain franchement, pensait le chef, à la question du récit deuxième suite polenta       ( reflets et echosla salle       montag       la je ne peins pas avec quoi, nos voix dernier vers aoi journée de       la pie     double station 5 : comment       assis       o bernadette griot vient de sixième portrait. 1255 : traquer écoute, josué,       avant       le tous feux éteints. des dernier vers aoi max charvolen, martin miguel dernier vers aoi rêve, cauchemar, monde imaginal,   voici donc la       ...mai c’est la chair pourtant     une abeille de pour andrée       au (josué avait d’un bout à   anatomie du m et       alla mais jamais on ne station 3 encore il parle paroles de chamantu la fonction, et si au premier jour il   pour olivier dans les carnets folie de josuétout est       longte ce paysage que tu contemplais l’illusion d’une "le renard connaît       le       enfant la vie humble chez les guetter cette chose       fleure pour marcel la galerie chave qui antoine simon 7 preambule – ut pictura tes chaussures au bas de       du fond des cours et des       va soudain un blanc fauche le     longtemps sur       je ço dist li reis :  jésus ( ce texte a les cuivres de la symphonie     sur la pente deuxième approche de la deuxième édition du       la préparation des r.m.a toi le don des cris qui       rampan       pav&ea madame déchirée « 8° de  hors du corps pas deuxième apparition de     m2 &nbs titrer "claude viallat, rêves de josué, le plus insupportable chez la gaucherie à vivre, on trouvera la video tout à fleur d’eaula danse maintenant il connaît le       st a propos de quatre oeuvres de etudiant à pour pierre theunissen la dessiner les choses banales       reine f j’ai voulu me pencher dans l’innocence des depuis ce jour, le site tout en travaillant sur les au programme des actions madame est la reine des  dans le livre, le sa langue se cabre devant le       le       il “le pinceau glisse sur       et       &eacut qu’est-ce qui est en ce qui aide à pénétrer le    au balcon leonardo rosa antoine simon 28 pour andré le 15 mai, à       sur le "tu sais ce que c’est il aurait voulu être premier essai c’est un titre : il infuse sa " je suis un écorché vif. ce qui fascine chez   nous sommes   se allons fouiller ce triangle au rayon des surgelés       &n bien sûr, il y eut présentation du madame dans l’ombre des  de la trajectoire de ce paien sunt morz, alquant     le cygne sur sors de mon territoire. fais pour jean marie pluies et bruines, tendresses ô mes envols la lecture de sainte et nous n’avons rien nouvelles mises en Éléments - écrirecomme on se la vie est ce bruissement reprise du site avec la       &agrav carissimo ulisse,torna a dans les rêves de la dernier vers aoi le temps passe dans la clquez sur  martin miguel vient halt sunt li pui e mult halt       sur tout est possible pour qui clers fut li jurz e li "ah ! mon doux pays, seins isabelle boizard 2005 rm : d’accord sur       " "et bien, voilà..." dit onze sous les cercles 7) porte-fenêtre de tantes herbes el pre je me souviens de du bibelot au babilencore une il était question non j’ai longtemps de profondes glaouis dernier vers aoi pierre ciel       quinze     extraire passet li jurz, la noit est ce n’est pas aux choses dans un coin de nice,       coude  référencem dernier vers s’il vous dites : "un d’abord l’échange des i en voyant la masse aux       et tu  la toile couvre les  la lancinante quatrième essai de f le feu est venu,ardeur des antoine simon 13     un mois sans la bouche pleine de bulles viallat © le château de     après autre citation"voui  dernières mises     au couchant pour philippe je suis bien dans ce elle disposait d’une f le feu s’est voile de nuità la       magnol dans l’effilé de 1-nous sommes dehors. très saintes litanies l’attente, le fruit   l’oeuvre vit son le ciel est clair au travers       pass&e zacinto dove giacque il mio   dits de    courant     chambre merci à la toile de l’impossible la communication est « voici vertige. une distance les oiseaux s’ouvrent   1) cette au labyrinthe des pleursils a toi le don des cris qui la réserve des bribes “dans le dessin     depuis et combien       j̵ dont les secrets… à quoi pour angelo petit matin frais. je te     chant de       au un besoin de couper comme de li quens oger cuardise villa arson, nice, du 17 pour yves et pierre poher et  les œuvres de dans le pain brisé son chaque automne les       sur je meurs de soif le 26 août 1887, depuis c’est pour moi le premier dernier vers que mort 10 vers la laisse ccxxxii le 2 juillet il en est des meurtrières.       ce lancinant ô lancinant errer est notre lot, madame,     &nbs macao grise printemps breton, printemps attention beau cliquetis obscène des c’est le grand rare moment de bonheur, le travail de bernard c’est seulement au dernier vers aoi ouverture de l’espace les parents, l’ultime l’existence n’est mougins. décembre autre petite voix   que signifie pour nicolas lavarenne ma       voyage aux george(s) (s est la dernier vers aoi dernier vers aoi epuisement de la salle, antoine simon 5       il carmelo arden quin est une       ma       sur le proche et le lointain mouans sartoux. traverse de       fourmi pour egidio fiorin des mots dernier vers aoi granz fut li colps, li dux en  je signerai mon vous deux, c’est joie et toujours les lettres : ainsi alfred… 1- c’est dans et ma foi, ma mémoire ne peut me       " j’ai perdu mon antoine simon 10 macles et roulis photo 3 la force du corps, dernier vers aoi dernier vers aoi   quand vous serez tout j’oublie souvent et troisième essai et af : j’entends il faut aller voir       grimpa dernier vers aoi       &agrav       journ& c’est la peur qui fait voici des œuvres qui, le antoine simon 6 « amis rollant, de antoine simon 20  “... parler une vi.- les amicales aventures clers est li jurz et li  c’était il souffle sur les collines j’ai donc clere est la noit e la ecrire sur nous dirons donc       le avant dernier vers aoi       pass&e jouer sur tous les tableaux "nice, nouvel éloge de la       dans derniers réponse de michel       maquis pour anne slacik ecrire est ils s’étaient       le ….omme virginia par la mon cher pétrarque, ...et poème pour au lecteur voici le premier jusqu’à il y a       aux nous avons affaire à de pour jean-louis cantin 1.- nous savons tous, ici, que a ma mère, femme parmi dernier vers aoi à bernadette       les À perte de vue, la houle des mais non, mais non, tu   le texte suivant a    7 artistes et 1       le pour m.b. quand je me heurte « e ! malvais l’évidence       m&eacu je t’enfourche ma pour michèle       m̵ le "patriote", f tous les feux se sont carles respunt : il n’y a pas de plus       soleil     de rigoles en un jour nous avons bel équilibre et sa  au travers de toi je     hélas, ainsi va le travail de qui ils avaient si longtemps, si je dors d’un sommeil de je suis celle qui trompe il n’est pire enfer que abstraction voir figuration       le madame est une chaises, tables, verres, des voiles de longs cheveux     ton       bonheu souvent je ne sais rien de heureuse ruine, pensait i mes doigts se sont ouverts libre de lever la tête nous viendrons nous masser une il faut dire les dernier vers aoi que d’heures la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Alocco
<- Guetteur de ce qui nous doue de lointain |
Il y a le châssis...
Artiste(s) : Alocco (site)

 Il y a le châssis, la toile, les formes, les couleurs. Mais chez Marcel Alocco, ces matériaux de la peinture traditionnelle servent à mettre en évidence sous forme plastique le rapport qu’entretient un signifiant avec ses propres détériorations ; la toile devient moment dans le temps et l’espace : elle est notation de la modification d’un même message lorsque le signifiant subit, sur un champ donné, plusieurs étapes détérioratrices. L’aspect rétinien que s’acharnaient à détruire, par des artifices techniques, Yves Klein, le Nouveau-Réalisme et l’anti-peinture de Michel Parmentier, devient de ce fait, secondaire ; Alocco entend ainsi opposer à ce qu’il estime être des dérobades, la réalisation d’une destination nouvelle de la technique picturale.


Publication en ligne : 22 février 2009
Première publication : janvier 1969 / présentation d’exposition

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette