BRIBES EN LIGNE
l’art n’existe  le "musée ils sortent c’est la chair pourtant antoine simon 20 karles se dort cum hume madame est la reine des on peut croire que martine       l̵ le 2 juillet i en voyant la masse aux  le grand brassage des       au non... non... je vous assure, antoine simon 17 rien n’est plus ardu       banlie  pour le dernier jour jusqu’à il y a pour egidio fiorin des mots patrick joquel vient de       pav&ea r.m.a toi le don des cris qui de proche en proche tous       nuage epuisement de la salle,       la travail de tissage, dans il semble possible dernier vers s’il   iv    vers je meurs de soif vous avez cinquième citationne   j’ai souvent nous avancions en bas de       je la force du corps,  improbable visage pendu derniers vers sun destre il était question non       la seins isabelle boizard 2005 exode, 16, 1-5 toute il faut laisser venir madame dernier vers aoi mieux valait découper       bruyan   un vendredi abstraction voir figuration un jour, vous m’avez générations bribes en ligne a  au travers de toi je portrait. 1255 :     "       la       sous   la baie des anges     de rigoles en ço dist li reis : fontelucco, 6 juillet 2000 bernadette griot vient de j’oublie souvent et le plus insupportable chez les plus vieilles dans l’innocence des toi, mésange à       à ki mult est las, il se dort       &n les lettres ou les chiffres     m2 &nbs printemps breton, printemps saluer d’abord les plus    regardant le franchissement des     les fleurs du ainsi fut pétrarque dans 1.- les rêves de a claude b.   comme vue à la villa tamaris douce est la terre aux yeux samuelchapitre 16, versets 1       sur       jardin en introduction à mult ben i fierent franceis e cher bernard essai de nécrologie,       &agrav       arauca À l’occasion de morz est rollant, deus en ad  de même que les les plus terribles toutes ces pages de nos  ce mois ci : sub ses mains aussi étaient où l’on revient       maquis "moi, esclave" a "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi   ces notes  martin miguel vient  un livre écrit   en grec, morías       &agrav       p&eacu       midi  de la trajectoire de ce faisant dialoguer ce pays que je dis est et ces l’évidence tu le saiset je le vois " je suis un écorché vif.       le   jn 2,1-12 :       pass&e nous lirons deux extraits de je n’hésiterai si, il y a longtemps, les  “s’ouvre je ne sais pas si “dans le dessin antoine simon 33 dans les horizons de boue, de af : j’entends       m&eacu   anatomie du m et les dessins de martine orsoni       su pour le prochain basilic, (la …presque vingt ans plus les oiseaux s’ouvrent pour gilbert sixième antoine simon 3       allong     cet arbre que dernier vers aoi des quatre archanges que antoine simon 14 dans l’effilé de lorsque martine orsoni vous êtes       force tout le problème   le texte suivant a la fraîcheur et la dans la caverne primordiale (en regardant un dessin de       sur des quatre archanges que       le ensevelie de silence,  pour de       la dernier vers aoi 7) porte-fenêtre « voici g. duchêne, écriture le ma voix n’est plus que       d&eacu   saint paul trois       pav&ea napolì napolì très malheureux... martin miguel art et pour michèle aueret       voyage le scribe ne retient c’est parfois un pays libre de lever la tête les premières quelque temps plus tard, de le ciel de ce pays est tout pour nicolas lavarenne ma quelques textes le pendu franchement, pensait le chef, madame déchirée percey priest lakesur les       magnol ce texte se présente pour maxime godard 1 haute pour angelo pour martin rare moment de bonheur,       pass&e le galop du poème me carles li reis en ad prise sa il est le jongleur de lui       fourr& dernier vers aoi       s̵       " avant dernier vers aoi pour julius baltazar 1 le À perte de vue, la houle des "je me tais. pour taire.       " branches lianes ronces peinture de rimes. le texte 0 false 21 18 bien sûr, il y eut de sorte que bientôt reprise du site avec la ce n’est pas aux choses ils avaient si longtemps, si et si au premier jour il et il parlait ainsi dans la ] heureux l’homme halt sunt li pui e mult halt  avec « a la  pour jean le iloec endreit remeint li os       dans     l’é et voici maintenant quelques     &nbs  si, du nouveau pour maguy giraud et     sur la pente dorothée vint au monde       les je suis l’homme est bientôt, aucune amarre pur ceste espee ai dulor e antoine simon 21   maille 1 :que pour ma       sur f le feu s’est  zones gardées de (josué avait lentement pour helmut dentelle : il avait       soleil cet univers sans ce 28 février 2002. laure et pétrarque comme     les provisions au labyrinthe des pleursils traquer       sabots     hélas, très saintes litanies préparation des sa langue se cabre devant le       le       bien       en a la fin il ne resta que temps de cendre de deuil de in the country       sur l’attente, le fruit il existe deux saints portant       en dans les écroulements nouvelles mises en à equitable un besoin sonnerait deuxième apparition de toute une faune timide veille deux ce travail vous est quando me ne so itu pe cet article est paru     tout autour si j’étais un les durand : une souvent je ne sais rien de ce texte m’a été       &eacut tant pis pour eux. « pouvez-vous macles et roulis photo 1 il n’y a pas de plus une autre approche de j’ai longtemps antoine simon 15 arbre épanoui au ciel l’art c’est la       nice, le 30 juin 2000 quand sur vos visages les présentation du le glacis de la mort première mult est vassal carles de le "patriote", pour pierre theunissen la granz fut li colps, li dux en (josué avait a ma mère, femme parmi des voiles de longs cheveux dernier vers aoi au commencement était de tantes herbes el pre     surgi le bulletin de "bribes dans les hautes herbes le vieux qui tout est possible pour qui immense est le théâtre et on croit souvent que le but dernier vers aoi "le renard connaît 0 false 21 18       mouett       parfoi il y a des objets qui ont la je découvre avant toi autres litanies du saint nom autre citation pour raphaël       enfant me on dit qu’agathe je n’ai pas dit que le       ( f j’ai voulu me pencher dernier vers aoi sables mes parolesvous À peine jetés dans le       dans poussées par les vagues le géographe sait tout       retour       grimpa dernier vers aoi dernier vers aoi tout à fleur d’eaula danse écoute, josué,       juin       la       &agrav       entre     du faucon     chant de les installations souvent, bel équilibre et sa le soleil n’est pas je m’étonne toujours de la spectacle de josué dit tout est prêt en moi pour ma voix n’est plus que le 23 février 1988, il       le il souffle sur les collines       entre dans un coin de nice, autre petite voix guetter cette chose allons fouiller ce triangle pour yves et pierre poher et 1 au retour au moment       longte     extraire beaucoup de merveilles le temps passe dans la     une abeille de li quens oger cuardise pour jacqueline moretti,     pourquoi j’ai travaillé accorde ton désir à ta troisième essai et le proche et le lointain il en est des noms comme du j’ai changé le pour max charvolen 1) antoine simon 25 le lent tricotage du paysage pas de pluie pour venir j’arrivais dans les a christiane     pluie du dernier vers aoi jamais si entêtanteeurydice avez-vous vu certains prétendent sept (forces cachées qui mille fardeaux, mille l’une des dernières la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Freixe, Alain > Madame ou le recours aux forêts
| 2 le 26/02/09 ->
1 le 25/02/09
© Raphaël Monticelli, Alain Freixe
Ecrivain(s) : Freixe (site)

Et que vous dire des forêts ? De celles qui dans les yeux appellent ? Madame, vous les hantez. Vous y trouver, c’est vous perdre.

Et sur des quais de nuit amarrer nos corps. Y abriter regards. Folies anciennes. Et rouler du côté du silence . Suivre ses hanches. Soin à pic dans le vif de la douleur. Pour que musique se fasse.

 

 

Silence par à coup, butoir obstiné des âmes neuves, quand la vision se brouille sous le scalpel de la lumière.

La terre des forêts, mousses, écorces, brindilles, insectes : nous y enfonçons nos groins, la fouissons de nos défenses, notre langue en est lourde. Votre absence, Madame.

Publication en ligne : 25 février 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette