BRIBES EN LIGNE
carmelo arden quin est une dernier vers aoi   d’un coté, passet li jurz, si turnet a equitable un besoin sonnerait sixième   un la communication est antoine simon 11 station 4 : judas        six     cet arbre que al matin, quant primes pert  de la trajectoire de ce clers est li jurz et li  les œuvres de l’erbe del camp, ki écrirecomme on se rm : nous sommes en passent .x. portes,       un macles et roulis photo  ce qui importe pour seul dans la rue je ris la       je bernard dejonghe... depuis quelques autres       tourne       " et voici maintenant quelques dessiner les choses banales autre citation petit matin frais. je te « voici toi, mésange à       le       baie antoine simon 23 le plus insupportable chez il n’est pire enfer que       ton       " janvier 2002 .traverse c’est pour moi le premier       aux ecrire sur iloec endreit remeint li os autre citation"voui dernier vers aoi il semble possible antoine simon 28 il est le jongleur de lui       vu la deuxième édition du réponse de michel pour michèle une il faut dire les paroles de chamantu       dans ce jour-là il lui avant propos la peinture est deux ce travail vous est je déambule et suis quand vous serez tout deuxième approche de pour michèle gazier 1) et il fallait aller debout       le des quatre archanges que antoine simon 14 le soleil n’est pas       sous       sur l’impression la plus dentelle : il avait  dernier salut au antoine simon 13       dans on peut croire que martine       entre viallat © le château de passet li jurz, la noit est f toutes mes vertige. une distance a la fin il ne resta que ma voix n’est plus que bel équilibre et sa   pour théa et ses   saint paul trois pour philippe gardien de phare à vie, au pour au seuil de l’atelier madame est toute me si, il y a longtemps, les quand c’est le vent qui       nuage le travail de bernard       vu les petites fleurs des petites proses sur terre       allong sixième       coude jamais si entêtanteeurydice le nécessaire non bien sûr, il y eut       une  avec « a la de pareïs li seit la       le clers fut li jurz e li béatrice machet vient de les parents, l’ultime ce texte m’a été  les éditions de on préparait trois (mon souffle au matin là, c’est le sable et hans freibach : dans les rêves de la bien sûrla  “la signification bal kanique c’est pour egidio fiorin des mots dernier vers aoi je serai toujours attentif à j’entends sonner les et je vois dans vos (ma gorge est une       prenez vos casseroles et       les antoine simon 9 macles et roulis photo 1 rare moment de bonheur,   entrons immense est le théâtre et f les rêves de   tout est toujours en sauvage et fuyant comme références : xavier nous viendrons nous masser (dans mon ventre pousse une se reprendre. creuser son   j’ai souvent même si a toi le don des cris qui pour robert un trait gris sur la chaises, tables, verres, sa langue se cabre devant le le scribe ne retient  pour le dernier jour des voiles de longs cheveux     le cygne sur antoine simon 26 premier essai c’est pour angelo a la libération, les sur la toile de renoir, les si tu es étudiant en   se ne faut-il pas vivre comme       é i en voyant la masse aux le temps passe dans la il faut laisser venir madame tu le saiset je le vois       aujour       st il en est des noms comme du       sur pour m.b. quand je me heurte cet article est paru pure forme, belle muette, dans les écroulements toute trace fait sens. que mult ben i fierent franceis e morz est rollant, deus en ad antoine simon 15 le galop du poème me siglent a fort e nagent e preambule – ut pictura       dans un besoin de couper comme de       pass&e   nous sommes il ne reste plus que le alocco en patchworck © j’ai en réserve le lourd travail des meules aux barrières des octrois deuxième apparition dernier vers aoi       neige cliquetis obscène des temps de cendre de deuil de art jonction semble enfin       temps de pierres       dans abu zayd me déplait. pas       je       la li emperere s’est la réserve des bribes     vers le soir attelage ii est une œuvre   ces notes f les marques de la mort sur imagine que, dans la buttati ! guarda&nbs envoi du bulletin de bribes la bouche pleine de bulles antoine simon 27 le lent déferlement  de même que les   au milieu de       bonheu la mastication des nécrologie le 28 novembre, mise en ligne toutes ces pages de nos que reste-t-il de la ….omme virginia par la       sur       " patrick joquel vient de       la temps de pierres dans la   la vie humble chez les dernier vers aoi le 19 novembre 2013, à la ce qu’un paysage peut     l’é et que vous dire des       la "mais qui lit encore le ici, les choses les plus       sur  je signerai mon peinture de rimes. le texte les durand : une jouer sur tous les tableaux       au       au mi viene in mentemi l’une des dernières abstraction voir figuration       ce   pour olivier     dans la ruela josué avait un rythme       le il n’y a pas de plus en ceste tere ad estet ja chaque automne les ainsi alfred… depuis le 20 juillet, bribes “le pinceau glisse sur     tout autour genre des motsmauvais genre leonardo rosa pierre ciel pour frédéric charogne sur le seuilce qui on a cru à à cri et à j’ai donc heureuse ruine, pensait madame porte à d’ eurydice ou bien de un tunnel sans fin et, à suite du blasphème de       dans  hier, 17 et si au premier jour il       dans les enseignants :   si vous souhaitez  référencem six de l’espace urbain, pour martine ici. les oiseaux y ont fait       &n arbre épanoui au ciel on dit qu’agathe archipel shopping, la c’est parfois un pays       les l’ami michel certains soirs, quand je (ô fleur de courge... je ne peins pas avec quoi, je t’enlace gargouille et c’était dans nous avons affaire à de le lent tricotage du paysage       le temps de bitume en fusion sur antoine simon 7 elle réalise des et ces dans les hautes herbes       fleure       embarq pour jean gautheronle cosmos deux ajouts ces derniers cyclades, iii°       la       voyage       midi       j̵ pour michèle gazier 1       et tu le 15 mai, à ne pas négocier ne « 8° de la chaude caresse de dernier vers aoi comme une suite de     extraire un soir à paris au elle ose à peine   anatomie du m et comme un préliminaire la  pour de       sur le branches lianes ronces une fois entré dans la macao grise dernier vers aoi dernier vers aoi la langue est intarissable  l’exposition  approche d’une  “ne pas dernier vers aoi       pour       pav&ea toulon, samedi 9 en introduction à au rayon des surgelés dans le respect du cahier des j’écoute vos       cette f dans le sourd chatoiement si elle est belle ? je dont les secrets… à quoi nous dirons donc i mes doigts se sont ouverts       dans s’ouvre la onze sous les cercles ce qui fascine chez faisant dialoguer mais non, mais non, tu   ces sec erv vre ile saluer d’abord les plus À max charvolen et 7) porte-fenêtre       grappe tout à fleur d’eaula danse       vaches antoine simon 3 les plus vieilles dans le train premier À max charvolen et martin le ciel est clair au travers le coquillage contre dans le monde de cette madame a des odeurs sauvages tous feux éteints. des  le "musée       et pour jacky coville guetteurs à sylvie   dits de carcassonne, le 06 il en est des meurtrières. les premières dans la caverne primordiale j’arrivais dans les dernier vers aoi       au pour mireille et philippe fin première un jour, vous m’avez la parol

Accueil > Aide à la navigation
|
S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

 

Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=subscribe&id=2

 

Si vous souhaitez vous désinscrire de ce groupe, cliquez sur le lien suivant, ou collez le dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=unsubscribe

 

referencement

Referencement gratuit dans annuaire special litteratures et poesies

info portfolio

Publication en ligne : 6 mars 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette