BRIBES EN LIGNE
je suis petites proses sur terre       une    au balcon li emperere s’est je n’hésiterai       su  les premières       m&eacu martin miguel art et on peut croire que martine   dits de   ces sec erv vre ile pour andré antoine simon 19       un verre de vin pour tacher   un vendredi l’erbe del camp, ki    si tout au long macles et roulis photo 4 bribes en ligne a jamais je n’aurais pour je n’ai pas dit que le cyclades, iii° couleur qui ne masque pas antoine simon 5  c’était dernier vers aoi les lettres ou les chiffres jamais si entêtanteeurydice aux george(s) (s est la     une abeille de deux nouveauté, dernier vers aoi en 1958 ben ouvre à station 4 : judas  pour nicolas lavarenne ma j’ai en réserve       fleur madame est une       le que reste-t-il de la quel étonnant al matin, quant primes pert   1) cette macles et roulis photo 7 il y a dans ce pays des voies allons fouiller ce triangle lentement, josué le 2 juillet j’écoute vos À peine jetés dans le tendresses ô mes envols antoine simon 21 ce jour là, je pouvais et encore  dits       voyage et la peur, présente  au mois de mars, 1166  hors du corps pas   nous sommes       " carmelo arden quin est une   le texte suivant a   tout est toujours en merci au printemps des heureuse ruine, pensait onze sous les cercles a la fin il ne resta que "la musique, c’est le epuisement de la salle, 1-nous sommes dehors. c’est le grand nécrologie able comme capable de donner de soie les draps, de soie  les œuvres de       la dans l’innocence des     au couchant sauvage et fuyant comme   marcel au lecteur voici le premier       l̵ f le feu est venu,ardeur des (ma gorge est une     chant de sequence 6   le fragilité humaine. prenez vos casseroles et pure forme, belle muette,     ton toujours les lettres :       sur certains soirs, quand je "mais qui lit encore le approche d’une   l’oeuvre vit son un titre : il infuse sa  “... parler une douze (se fait terre se libre de lever la tête pour ma i mes doigts se sont ouverts mougins. décembre     quand antoine simon 14 une fois entré dans la dire que le livre est une très malheureux... nice, le 18 novembre 2004 antoine simon 18       force bribes en ligne a les dernières me Être tout entier la flamme la gaucherie à vivre,       pourqu 0 false 21 18 la rencontre d’une et tout avait  marcel migozzi vient de madame des forêts de attendre. mot terrible.       cerisi il existe au moins deux ….omme virginia par la tous feux éteints. des     &nbs       dans moi cocon moi momie fuseau "nice, nouvel éloge de la a ma mère, femme parmi       &eacut deuxième       je antoine simon 9 ma voix n’est plus que la communication est raphaËl chairs à vif paumes       " antoine simon 25    regardant       la c’est la distance entre printemps breton, printemps souvent je ne sais rien de pour michèle aueret       arauca paroles de chamantu       dans       dans se placer sous le signe de       &n       sur si tu es étudiant en halt sunt li pui e mult halt mon travail est une       quand folie de josuétout est   j’ai souvent journée de et il parlait ainsi dans la       en la terre a souvent tremblé s’égarer on carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi  référencem sous la pression des tu le saiset je le vois ce pays que je dis est et c’était dans       coude et  riche de mes  tu vois im font chier ici. les oiseaux y ont fait       " guetter cette chose polenta       longte       fourr& dessiner les choses banales   maille 1 :que le tissu d’acier références : xavier       midi dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit nous savons tous, ici, que     [1]  derniers vers sun destre le pendu l’impression la plus       dans à la mémoire de       la pie de prime abord, il temps où le sang se pas même       au pluies et bruines, a claude b.   comme dernier vers aoi   et que vous dire des pour martine autre citation       neige     le antoine simon 28 elle ose à peine face aux bronzes de miodrag       object  dernier salut au deux ce travail vous est quatrième essai rares (À l’église normal 0 21 false fal tendresse du mondesi peu de outre la poursuite de la mise chaque jour est un appel, une le lent tricotage du paysage       le       longte       la thème principal : de profondes glaouis les grands       grimpa dentelle : il avait   la baie des anges tout le problème     cet arbre que       pass&e premier essai c’est temps de pierres dans la ] heureux l’homme dernier vers aoi exacerbé d’air giovanni rubino dit toulon, samedi 9 en ceste tere ad estet ja       grappe   je n’ai jamais       la antoine simon 15    seule au madame est la reine des       bonhe ses mains aussi étaient je suis celle qui trompe       au c’est seulement au 1257 cleimet sa culpe, si la pureté de la survie. nul légendes de michel       juin raphaël diaphane est le mot (ou       au dans les horizons de boue, de le lent déferlement       tourne j’entends sonner les       les là, c’est le sable et pour alain borer le 26       qui j’ai donc       nuage essai de nécrologie, les durand : une dans les hautes herbes petit matin frais. je te ils s’étaient quand vous serez tout 1) la plupart de ces grande lune pourpre dont les       dans carissimo ulisse,torna a passet li jurz, la noit est "si elle est ki mult est las, il se dort antoine simon 27 lorsque martine orsoni je t’enlace gargouille     m2 &nbs bal kanique c’est coupé le sonà cet article est paru dans le dernier vers aoi   le 26 août 1887, depuis imagine que, dans la       &ccedi entr’els nen at ne pui la route de la soie, à pied, nous dirons donc j’aime chez pierre la galerie chave qui   adagio   je     après  improbable visage pendu dernier vers aoi titrer "claude viallat, leonardo rosa pas sur coussin d’air mais ce 13) polynésie     son fontelucco, 6 juillet 2000 Éléments -   un il s’appelait pour jean gautheronle cosmos antoine simon 13 le ciel de ce pays est tout f les marques de la mort sur     le cygne sur       alla des conserves ! 1254 : naissance de pour philippe les dieux s’effacent autre petite voix       va ce texte m’a été de toutes les le glacis de la mort c’était une       que au seuil de l’atelier ce va et vient entre   pour théa et ses on cheval il est le jongleur de lui tout en vérifiant la force du corps, et combien antoine simon 31 trois tentatives desesperees le vieux qui       entre clers fut li jurz e li antoine simon 32 rien n’est plus ardu "moi, esclave" a quatrième essai de       soleil les routes de ce pays sont ce qui importe pour l’ami michel      & toutes ces pages de nos sors de mon territoire. fais un nouvel espace est ouvert la littérature de se reprendre. creuser son     faisant la       ruelle "je me tais. pour taire. la cité de la musique dont les secrets… à quoi le numéro exceptionnel de pour egidio fiorin des mots     &nbs agnus dei qui tollis peccata de pareïs li seit la les avenues de ce pays       " quelques autres dans l’innocence des au rayon des surgelés  pour de le soleil n’est pas dernier vers que mort j’oublie souvent et ici, les choses les plus et que dire de la grâce le scribe ne retient en introduction à       ( rm : nous sommes en       pav&ea buttati ! guarda&nbs il tente de déchiffrer, macles et roulis photo 3 elle réalise des l’art n’existe 1- c’est dans histoire de signes . dans le patriote du 16 mars la parol

Accueil > Aide à la navigation
|
S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

 

Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=subscribe&id=2

 

Si vous souhaitez vous désinscrire de ce groupe, cliquez sur le lien suivant, ou collez le dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=unsubscribe

 

referencement

Referencement gratuit dans annuaire special litteratures et poesies

info portfolio

Publication en ligne : 6 mars 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette