BRIBES EN LIGNE
aucun hasard si se cinq madame aux yeux il avait accepté     son       retour       et tu dernier vers aoi f le feu m’a et combien tout mon petit univers en et  riche de mes     vers le soir       dans j’écoute vos j’ai longtemps décembre 2001. (en regardant un dessin de il ne reste plus que le       la 13) polynésie la rencontre d’une c’est parfois un pays mougins. décembre j’aime chez pierre madame, vous débusquez le geste de l’ancienne, madame est toute hans freibach : 1 au retour au moment si grant dol ai que ne bel équilibre et sa    courant antoine simon 17 douce est la terre aux yeux merci à la toile de ce texte se présente quand c’est le vent qui       voyage archipel shopping, la       reine ainsi va le travail de qui au seuil de l’atelier marcel alocco a premier essai c’est poème pour le nécessaire non nous savons tous, ici, que       le un verre de vin pour tacher  ce qui importe pour       mouett « pouvez-vous des voix percent, racontent je désire un etudiant à l’une des dernières et voici maintenant quelques  on peut passer une vie l’instant criblé       le pour martin  dernières mises     sur la pente       parfoi sur l’erbe verte si est À l’occasion de (À l’église pour le prochain basilic, (la le corps encaisse comme il l’illusion d’une dernier vers aoi   la mort, l’ultime port, difficile alliage de equitable un besoin sonnerait       magnol quelques textes je n’ai pas dit que le pour nicolas lavarenne ma depuis ce jour, le site au programme des actions       longte toutes ces pages de nos quatrième essai de dernier vers aoi antoine simon 25 antoine simon 29 station 4 : judas  cet univers sans effleurer le ciel du bout des       pour       fourmi dernier vers aoi morz est rollant, deus en ad     " dans le respect du cahier des    en neuf j’implore en vain dans les hautes herbes se placer sous le signe de martin miguel art et premier vers aoi dernier  ce mois ci : sub a grant dulur tendrai puis karles se dort cum hume  marcel migozzi vient de le 19 novembre 2013, à la on croit souvent que le but station 1 : judas nous dirons donc le "patriote", exode, 16, 1-5 toute dans le train premier titrer "claude viallat, j’ai donc nice, le 8 octobre "nice, nouvel éloge de la "ces deux là se       jardin comment entrer dans une elle ose à peine antoine simon 11 1254 : naissance de la réserve des bribes tu le sais bien. luc ne antoine simon 16 ce n’est pas aux choses       la toutefois je m’estimais normal 0 21 false fal mon travail est une  pour le dernier jour elle disposait d’une   ciel !!!! elle réalise des il faut laisser venir madame       reine ço dist li reis : si tu es étudiant en il existe au moins deux de pareïs li seit la dans les horizons de boue, de rêve, cauchemar, et je vois dans vos dans la caverne primordiale tout en travaillant sur les dernier vers aoi edmond, sa grande pas une année sans évoquer in the country un jour nous avons       la bien sûr, il y eut c’est la peur qui fait ecrire les couleurs du monde pour m.b. quand je me heurte à     sur la le ciel est clair au travers les installations souvent, je sais, un monde se vos estes proz e vostre dernier vers s’il       et voudrais je vous tout le problème   entrons encore la couleur, mais cette  epître aux       je me les petites fleurs des     depuis dernier vers aoi  martin miguel vient madame des forêts de granz fut li colps, li dux en   adagio   je toute trace fait sens. que raphaËl fin première pour maguy giraud et au commencement était       au antoine simon 30 glaciation entre un tunnel sans fin et, à   on n’est antoine simon 21       deux ] heureux l’homme j’ai travaillé la lecture de sainte dans ce périlleux rita est trois fois humble. on a cru à tromper le néant les oiseaux s’ouvrent pour philippe vertige. une distance autre citation la chaude caresse de   marcel       st rm : nous sommes en percey priest lakesur les et ma foi, le pendu       le pas de pluie pour venir un temps hors du       " iloec endreit remeint li os peinture de rimes. le texte les parents, l’ultime  les éditions de au lecteur voici le premier cet article est paru et…  dits de c’est vrai suite du blasphème de jamais si entêtanteeurydice accorde ton désir à ta soudain un blanc fauche le 1257 cleimet sa culpe, si c’est extrêmement les dessins de martine orsoni il ne s’agit pas de sous la pression des coupé en deux quand de soie les draps, de soie il y a des objets qui ont la ce paysage que tu contemplais béatrice machet vient de marie-hélène       il       les pour marcel       m̵       une la pureté de la survie. nul  “comment les textes mis en ligne (josué avait       la ainsi alfred… a l’aube des apaches,   est-ce que   d’un coté, il n’y a pas de plus   pour olivier des voiles de longs cheveux  improbable visage pendu je reviens sur des suite de       &agrav   (à pour andrée normalement, la rubrique  le grand brassage des       dans     à       l̵     tout autour carissimo ulisse,torna a c’est la chair pourtant monde imaginal, les doigts d’ombre de neige il existe deux saints portant la cité de la musique dernier vers aoi i mes doigts se sont ouverts a la libération, les       le c’est ici, me il semble possible dernier vers aoi     ton madame est la reine des comme un préliminaire la       sur reflets et echosla salle il pleut. j’ai vu la je suis dans ce pays ma mère       la de mes deux mains   iv    vers c’est seulement au o tendresses ô mes villa arson, nice, du 17     oued coulant quand les mots descendre à pigalle, se 10 vers la laisse ccxxxii les enseignants : toi, mésange à    de femme liseuse       midi "si elle est nu(e), comme son nom       d&eacu "mais qui lit encore le la route de la soie, à pied, il n’est pire enfer que antoine simon 22 entr’els nen at ne pui  la toile couvre les   encore une       sur  au travers de toi je je t’ai admiré,       dans sixième       nuage  un livre écrit pour jacky coville guetteurs dernier vers aoi         dans       allong toulon, samedi 9 autre petite voix  “la signification la fraîcheur et la       crabe-   non... non... je vous assure, preambule – ut pictura j’ai parlé thème principal : face aux bronzes de miodrag se reprendre. creuser son le lent déferlement carcassonne, le 06 comme c’est antoine simon 6       journ& et c’était dans quand il voit s’ouvrir,       au dix l’espace ouvert au madame est une madame porte à antoine simon 20 dans les écroulements       dans   je ne comprends plus d’abord l’échange des       fleure lancinant ô lancinant       le mise en ligne à la mémoire de pour frédéric apaches :       " epuisement de la salle, f tous les feux se sont pour anne slacik ecrire est       m&eacu       ruelle pour egidio fiorin des mots  pour jean le       &agrav « voici du fond des cours et des       pass&e j’arrivais dans les quand les eaux et les terres deuxième approche de etait-ce le souvenir douze (se fait terre se madame a des odeurs sauvages encore une citation“tu À perte de vue, la houle des       baie ce va et vient entre   ces notes pour martine, coline et laure     quand       l̵ samuelchapitre 16, versets 1 carles respunt :       le le ciel de ce pays est tout “le pinceau glisse sur       quinze les premières pour andré       ma livre grand format en trois       bonheu       &ccedi antoine simon 33 pour daniel farioli poussant       six  zones gardées de agnus dei qui tollis peccata la parol

Accueil > Aide à la navigation
|
S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

 

Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=subscribe&id=2

 

Si vous souhaitez vous désinscrire de ce groupe, cliquez sur le lien suivant, ou collez le dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=unsubscribe

 

referencement

Referencement gratuit dans annuaire special litteratures et poesies

info portfolio

Publication en ligne : 6 mars 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette