BRIBES EN LIGNE
diaphane est le     son la liberté s’imprime à       object les dieux s’effacent f qu’il vienne, le feu le travail de bernard ainsi fut pétrarque dans macles et roulis photo 3 “dans le dessin       montag l’évidence       une et c’était dans epuisement de la salle, si j’avais de son       au le lourd travail des meules  les œuvres de       le       vu exode, 16, 1-5 toute cet article est paru dans un coin de nice,       mouett 1 la confusion des     les fleurs du et tout avait un nouvel espace est ouvert paroles de chamantu petit matin frais. je te dernier vers aoi   antoine simon 10 depuis le 20 juillet, bribes       fourmi  on peut passer une vie madame des forêts de dans le respect du cahier des c’est pour moi le premier Ç’avait été la m1       percey priest lakesur les "et bien, voilà..." dit passet li jurz, la noit est       &n     oued coulant  la lancinante quatrième essai de       les de toutes les quando me ne so itu pe       é       au       arauca le lent déferlement mieux valait découper je serai toujours attentif à livre grand format en trois si j’étais un références : xavier bribes en ligne a c’est la distance entre autres litanies du saint nom       la l’ami michel nice, le 30 juin 2000 "nice, nouvel éloge de la antoine simon 2     nous de l’autre j’ai donc josué avait un rythme "mais qui lit encore le titrer "claude viallat,     un mois sans coupé en deux quand bernard dejonghe... depuis       chaque madame est une torche. elle je meurs de soif   se       apr&eg dernier vers aoi a grant dulur tendrai puis       (       en et si au premier jour il   dits de dans le monde de cette prenez vos casseroles et la bouche pure souffrance   le texte suivant a "la musique, c’est le folie de josuétout est       lancinant ô lancinant tu le sais bien. luc ne       sur       j̵ il y a des objets qui ont la etudiant à la poésie, à la antoine simon 14 et il parlait ainsi dans la pour andré villers 1)     pluie du  dans le livre, le pierre ciel je me souviens de sculpter l’air : pour m.b. quand je me heurte       quand et te voici humanité le grand combat : clere est la noit e la cet univers sans vous avez 1. il se trouve que je suis avant propos la peinture est   au milieu de il en est des noms comme du agnus dei qui tollis peccata je suis celle qui trompe macles et roulis photo 4       la madame chrysalide fileuse et que vous dire des pour mon épouse nicole "pour tes       s̵       sur giovanni rubino dit À max charvolen et des voiles de longs cheveux les textes mis en ligne   né le 7   iv    vers tout mon petit univers en martin miguel art et diaphane est le mot (ou j’arrivais dans les dernier vers aoi de tantes herbes el pre le plus insupportable chez immense est le théâtre et lu le choeur des femmes de ço dist li reis : les lettres ou les chiffres bel équilibre et sa ce 28 février 2002. …presque vingt ans plus i.- avaler l’art par macles et roulis photo arbre épanoui au ciel       la dans les carnets       le légendes de michel a propos de quatre oeuvres de ce monde est semé granz est li calz, si se préparation des mougins. décembre  monde rassemblé  epître aux       je   que signifie souvent je ne sais rien de je suis occupé ces nice, le 18 novembre 2004 tendresses ô mes envols   six formes de la quand il voit s’ouvrir, il ne sait rien qui ne va pure forme, belle muette,  au travers de toi je décembre 2001.  les premières l’art n’existe tant pis pour eux. etait-ce le souvenir f le feu s’est       sur antoine simon 13 pour pierre theunissen la clquez sur bribes en ligne a       et tu ma chair n’est j’ai longtemps pour michèle f le feu est venu,ardeur des quant carles oït la  le livre, avec c’était une     &nbs  tu vois im font chier sur l’erbe verte si est pour martine, coline et laure fontelucco, 6 juillet 2000 la musique est le parfum de  née à couleur qui ne masque pas  de la trajectoire de ce f toutes mes       le tu le saiset je le vois  improbable visage pendu j’ai travaillé pas facile d’ajuster le ainsi va le travail de qui et que dire de la grâce  dernières mises alocco en patchworck ©       marche effleurer le ciel du bout des       bien dernier vers aoi pour martin le 23 février 1988, il autre citation antoine simon 27 buttati ! guarda&nbs violette cachéeton j’ai changé le il s’appelait       sur le il avait accepté huit c’est encore à  zones gardées de ce va et vient entre temps où le sang se vedo la luna vedo le marcel alocco a carissimo ulisse,torna a antoine simon 29 un tunnel sans fin et, à je ne sais pas si on préparait   (à aucun hasard si se quel étonnant a la fin il ne resta que il est le jongleur de lui toujours les lettres : clers fut li jurz e li dont les secrets… à quoi dernier vers aoi le scribe ne retient introibo ad altare à propos “la       le « voici  la toile couvre les il tente de déchiffrer, avant dernier vers aoi       deux accorde ton désir à ta f le feu m’a iloec endreit remeint li os faisant dialoguer « e ! malvais les enseignants :       entre  un livre écrit pour helmut le 26 août 1887, depuis       soleil quelque chose dieu faisait silence, mais    nous antoine simon 3 ce n’est pas aux choses le galop du poème me premier essai c’est à bernadette       aux on cheval 5) triptyque marocain quand les mots 1.- les rêves de chairs à vif paumes reprise du site avec la       &agrav c’est le grand       je me dans l’innocence des troisième essai et "le renard connaît de prime abord, il       voyage suite du blasphème de la deuxième édition du       " pourquoi yves klein a-t-il genre des motsmauvais genre les dessins de martine orsoni    tu sais même si elle disposait d’une religion de josué il       dans     chambre heureuse ruine, pensait 1 au retour au moment toulon, samedi 9 saluer d’abord les plus pour jean-louis cantin 1.- dans le pain brisé son       maquis depuis ce jour, le site       "       dans lorsque martine orsoni       il in the country       deux de proche en proche tous le 19 novembre 2013, à la       et descendre à pigalle, se "moi, esclave" a un homme dans la rue se prend pour daniel farioli poussant ma mémoire ne peut me merle noir  pour troisième essai coupé le sonà  tu ne renonceras pas. ses mains aussi étaient merci à marc alpozzo présentation du attelage ii est une œuvre   nous sommes       sur réponse de michel la rencontre d’une       reine le glacis de la mort       la       je seul dans la rue je ris la "je me tais. pour taire. paien sunt morz, alquant pour mireille et philippe madame déchirée travail de tissage, dans nous lirons deux extraits de écoute, josué, f les feux m’ont cyclades, iii°       je me max charvolen, martin miguel quatre si la mer s’est     extraire les cuivres de la symphonie cliquetis obscène des en ceste tere ad estet ja (josué avait lentement 10 vers la laisse ccxxxii janvier 2002 .traverse       sur   marcel  au mois de mars, 1166 carles respunt : carissimo ulisse,torna a dans la caverne primordiale     pourquoi la liberté de l’être on a cru à rien n’est il arriva que       d&eacu non... non... je vous assure,       deux (ma gorge est une dernier vers aoi chercher une sorte de  il y a le d’un bout à les doigts d’ombre de neige     [1]      &nbs peinture de rimes. le texte  tous ces chardonnerets antoine simon 30 le temps passe si vite, c’est la peur qui fait dans ma gorge pour gilbert     double à sylvie antoine simon 23 la parol

Accueil > Aide à la navigation
|
S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

 

Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=subscribe&id=2

 

Si vous souhaitez vous désinscrire de ce groupe, cliquez sur le lien suivant, ou collez le dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=unsubscribe

 

referencement

Referencement gratuit dans annuaire special litteratures et poesies

info portfolio

Publication en ligne : 6 mars 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette