BRIBES EN LIGNE
carles li reis en ad prise sa la vie humble chez les tout en vérifiant     pluie du dernier vers aoi quand les eaux et les terres mouans sartoux. traverse de       o antoine simon 26       & une errance de approche d’une à       en un le corps encaisse comme il ainsi va le travail de qui       et tu dernier vers aoi           une abeille de       le avant dernier vers aoi au matin du faisant dialoguer       l̵ certains prétendent exode, 16, 1-5 toute l’erbe del camp, ki antoine simon 11       maquis sainte marie, et voici maintenant quelques d’abord l’échange des       m̵ il existe deux saints portant mougins. décembre equitable un besoin sonnerait madame porte à un nouvel espace est ouvert       ( la communication est quel étonnant le 26 août 1887, depuis l’illusion d’une et que dire de la grâce       la c’est la peur qui fait       banlie       ton chaque jour est un appel, une antoine simon 24 le lourd travail des meules dans ce périlleux madame aux rumeurs la légende fleurie est station 7 : as-tu vu judas se mise en ligne il y a dans ce pays des voies n’ayant pas « e ! malvais   ces sec erv vre ile 1 au retour au moment       qui dernier vers aoi alocco en patchworck ©  c’était raphaël un titre : il infuse sa       vu cinquième essai tout ma chair n’est l’attente, le fruit       jonath de tantes herbes el pre les grands autre petite voix les dieux s’effacent       neige       les       p&eacu tromper le néant     oued coulant À max charvolen et martin références : xavier jusqu’à il y a des quatre archanges que a christiane percey priest lakesur les a propos de quatre oeuvres de réponse de michel c’était une (josué avait cet article est paru rien n’est se reprendre. creuser son merci au printemps des pour mireille et philippe le 15 mai, à dernier vers aoi il s’appelait       dans  hors du corps pas       mouett guetter cette chose  les éditions de seins isabelle boizard 2005       st  les premières       fourmi vedo la luna vedo le mais jamais on ne     &nbs le 2 juillet       &eacut je m’étonne toujours de la pour gilbert lorsque martine orsoni       le inoubliables, les À l’occasion de       marche     son antoine simon 20 rare moment de bonheur, antoine simon 23 je ne peins pas avec quoi, la liberté de l’être le 28 novembre, mise en ligne       deux       dans marie-hélène pour andrée deux ce travail vous est démodocos... Ça a bien un ce jour-là il lui       le dernier vers aoi pas même       la paien sunt morz, alquant martin miguel art et       (   se ce depuis le 20 juillet, bribes la vie est dans la vie. se antoine simon 22 (en regardant un dessin de pour michèle lentement, josué vous avez À perte de vue, la houle des       bien   ici, les choses les plus   maille 1 :que la gaucherie à vivre, ainsi alfred… toute une faune timide veille madame, vous débusquez  tu ne renonceras pas. un temps hors du il pleut. j’ai vu la je dors d’un sommeil de antoine simon 28 li quens oger cuardise nice, le 8 octobre la force du corps, errer est notre lot, madame,       arauca elle disposait d’une  “ne pas voile de nuità la décembre 2001. soudain un blanc fauche le souvent je ne sais rien de quand vous serez tout (ô fleur de courge... encore la couleur, mais cette pour michèle gazier 1)       d&eacu quatrième essai de la mort, l’ultime port, a la fin il ne resta que je désire un       crabe- pour martin       rampan "pour tes le coquillage contre en introduction à que reste-t-il de la les durand : une d’un bout à dont les secrets… à quoi       le et te voici humanité je n’ai pas dit que le le soleil n’est pas       allong coupé le sonà derniers elle ose à peine « h&eacu si elle est belle ? je mille fardeaux, mille après la lecture de dernier vers doel i avrat,       au       longte effleurer le ciel du bout des dans l’innocence des et combien merci à la toile de f les feux m’ont       devant pour martine, coline et laure pour michèle aueret  improbable visage pendu       object le lent déferlement écoute, josué, carles respunt :  référencem un soir à paris au tu le saiset je le vois dernier vers aoi antoine simon 31 « 8° de antoine simon 21 pour robert assise par accroc au bord de temps de bitume en fusion sur nouvelles mises en merle noir  pour toute trace fait sens. que     l’é les installations souvent,   marcel c’est extrêmement chercher une sorte de juste un mot pour annoncer     le cygne sur antoine simon 15 antoine simon 6   nous sommes bribes en ligne a   iv    vers recleimet deu mult dernier vers aoi a toi le don des cris qui     depuis antoine simon 33 patrick joquel vient de la vie est ce bruissement d’ eurydice ou bien de deuxième apparition  pour jean le Éléments - tendresse du mondesi peu de   3   

les j’ai en réserve avant propos la peinture est pour nicolas lavarenne ma edmond, sa grande huit c’est encore à sur l’erbe verte si est pour jean-marie simon et sa antoine simon 30 intendo... intendo !     rien       la f dans le sourd chatoiement     hélas,       la     extraire vous deux, c’est joie et f les rêves de quelque temps plus tard, de  ce qui importe pour       l̵ temps de cendre de deuil de heureuse ruine, pensait j’ai relu daniel biga, passet li jurz, la noit est deuxième suite je sais, un monde se  pour de présentation du   ciel !!!!  avec « a la   est-ce que non, björg, 1. il se trouve que je suis de soie les draps, de soie pluies et bruines, régine robin, nos voix vous dites : "un ecrire sur comme c’est       coude de profondes glaouis       ruelle dernier vers aoi iloec endreit remeint li os accoucher baragouiner       vaches tu le sais bien. luc ne carcassonne, le 06 dernier vers aoi al matin, quant primes pert       au   la baie des anges raphaël à la mémoire de et encore  dits le bulletin de "bribes   pour olivier merci à marc alpozzo tant pis pour eux. cet article est paru dans le f les marques de la mort sur clers est li jurz et li sauvage et fuyant comme (de)lecta lucta   dans le pain brisé son o tendresses ô mes vertige. une distance dans un coin de nice, issent de mer, venent as ici. les oiseaux y ont fait archipel shopping, la       grimpa les plus terribles  pour le dernier jour madame est la reine des rien n’est plus ardu 1- c’est dans 1254 : naissance de       &n pas sur coussin d’air mais       dans le proche et le lointain on préparait  dans le livre, le ...et poème pour quand c’est le vent qui  tu vois im font chier     après pour frédéric i.- avaler l’art par voudrais je vous dieu faisait silence, mais epuisement de la salle,   tout est toujours en       je       sur     double la terre nous dix l’espace ouvert au ensevelie de silence, avez-vous vu histoire de signes . rêves de josué, ce texte se présente dans les carnets et ces  la lancinante       &ccedi la mort d’un oiseau.       un dernier vers aoi   encore une madame, on ne la voit jamais       sur journée de  “ce travail qui je n’hésiterai dans la caverne primordiale deuxième approche de       à       un nu(e), comme son nom là, c’est le sable et polenta   entrons diaphane est le ils s’étaient       dans et  riche de mes temps de pierres dans la ] heureux l’homme la parol

Accueil > Aide à la navigation
|
S’ABONNER AU BULLETIN D’INFORMATION

 

Si vous souhaitez être régulièrement informé des nouveautés publiées dans ’Bribes en ligne", vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en cliquant sur le lien suivant, ou en le collant dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=subscribe&id=2

 

Si vous souhaitez vous désinscrire de ce groupe, cliquez sur le lien suivant, ou collez le dans votre navigateur :

http://www.bribes-en-ligne.fr/lists/?p=unsubscribe

 

referencement

Referencement gratuit dans annuaire special litteratures et poesies

info portfolio

Publication en ligne : 6 mars 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette