BRIBES EN LIGNE
merle noir  pour et…  dits de lorsqu’on connaît une "la musique, c’est le se reprendre. creuser son   est-ce que un besoin de couper comme de       pass&e (josué avait vous deux, c’est joie et       "       le     pluie du je suis bien dans       aux pur ceste espee ai dulor e tendresses ô mes envols quelques autres attendre. mot terrible. le plus insupportable chez bien sûr, il y eut pour michèle petites proses sur terre quand vous serez tout  “comment  “la signification je n’ai pas dit que le antoine simon 12 "moi, esclave" a je ne sais pas si deux mille ans nous       l’attente, le fruit autre citation c’est pour moi le premier       m&eacu a supposer quece monde tienne ouverture de l’espace pour martin pour angelo madame des forêts de histoire de signes .   ces sec erv vre ile pour mireille et philippe       dans   un madame déchirée       sur en 1958 ben ouvre à tandis que dans la grande heureuse ruine, pensait saluer d’abord les plus au seuil de l’atelier dans un coin de nice, mille fardeaux, mille  le grand brassage des       voyage dernier vers aoi temps de pierres dans la pour jean-marie simon et sa     sur la antoine simon 14       voyage toutes ces pages de nos nos voix présentation du       quinze je n’hésiterai       " cyclades, iii° attendre. mot terrible. dernier vers aoi   montagnesde dix l’espace ouvert au il y a des objets qui ont la       qui toutes sortes de papiers, sur À max charvolen et folie de josuétout est f les marques de la mort sur   (à les grands on préparait ce poème est tiré du karles se dort cum hume en cet anniversaire, ce qui       cette "ah ! mon doux pays,  tu ne renonceras pas. i mes doigts se sont ouverts bruno mendonça     cet arbre que ce monde est semé suite de  epître aux si tu es étudiant en si j’avais de son (de)lecta lucta         reine sainte marie,       entre sauvage et fuyant comme elle disposait d’une bien sûrla très saintes litanies le scribe ne retient démodocos... Ça a bien un       la depuis ce jour, le site samuelchapitre 16, versets 1   1) cette       la introibo ad altare       pour pour m.b. quand je me heurte   le texte suivant a    tu sais ce paysage que tu contemplais tendresse du mondesi peu de pour martine, coline et laure a ma mère, femme parmi ecrire les couleurs du monde la langue est intarissable Être tout entier la flamme       au le "patriote",       la sixième coupé le sonà  monde rassemblé quai des chargeurs de mi viene in mentemi dernier vers aoi pour daniel farioli poussant il n’est pire enfer que deux ce travail vous est ce 28 février 2002.       l̵ li emperere par sa grant l’une des dernières les parents, l’ultime il tente de déchiffrer, avec marc, nous avons quel ennui, mortel pour pour jean gautheronle cosmos mais non, mais non, tu       le travail de bernard percey priest lakesur les dernier vers aoi ma mémoire ne peut me nous lirons deux extraits de       nuage etudiant à       object antoine simon 13 ils s’étaient able comme capable de donner       " c’est seulement au       longte  hier, 17 religion de josué il       allong errer est notre lot, madame, toute une faune timide veille       &n dorothée vint au monde monde imaginal,     tout autour à la mémoire de iv.- du livre d’artiste autre petite voix dimanche 18 avril 2010 nous  tu vois im font chier onze sous les cercles je reviens sur des sables mes parolesvous       la un verre de vin pour tacher c’est la distance entre « h&eacu       je me fin première ensevelie de silence, je ne saurais dire avec assez       &agrav 5) triptyque marocain dans le pain brisé son       &agrav le corps encaisse comme il tous ces charlatans qui la danse de maintenant il connaît le clers fut li jurz e li essai de nécrologie,  les œuvres de on a cru à 1. il se trouve que je suis comme c’est 0 false 21 18 madame, c’est notre       au et ma foi, l’erbe del camp, ki dernier vers aoi s’égarer on un nouvel espace est ouvert les textes mis en ligne f le feu m’a dernier vers aoi autre essai d’un "si elle est quand nous rejoignons, en pour anne slacik ecrire est dans ma gorge       su       " exacerbé d’air dentelle : il avait ils sortent huit c’est encore à clere est la noit e la  au mois de mars, 1166 carmelo arden quin est une ainsi fut pétrarque dans antoine simon 15       l̵ printemps breton, printemps il y a dans ce pays des voies granz fut li colps, li dux en d’un bout à mon cher pétrarque,       dans rêve, cauchemar,     du faucon à la route de la soie, à pied, nous avancions en bas de a toi le don des cris qui antoine simon 17   au milieu de " je suis un écorché vif. de l’autre pas de pluie pour venir       le les dessins de martine orsoni pour max charvolen 1)       deux dans le pays dont je vous quatrième essai rares dans l’innocence des fontelucco, 6 juillet 2000       sur   marcel cinq madame aux yeux rêves de josué, souvent je ne sais rien de     le je m’étonne toujours de la pour jacky coville guetteurs les plus terribles un titre : il infuse sa       quand       mouett avez-vous vu       le marcel alocco a       &agrav « 8° de dernier vers aoi pour les enseignants :       sur écoute, josué, sors de mon territoire. fais       baie quando me ne so itu pe napolì napolì une fois entré dans la ici, les choses les plus  si, du nouveau ce texte se présente tu le saiset je le vois comme une suite de       pav&ea les doigts d’ombre de neige station 4 : judas        la mieux valait découper dernier vers aoi le vieux qui       je dernier vers aoi les amants se  “ce travail qui l’appel tonitruant du les premières "l’art est-il et ces premier essai c’est glaciation entre station 3 encore il parle il pleut. j’ai vu la       dans il était question non pour philippe antoine simon 23 dans l’innocence des on croit souvent que le but le glacis de la mort et je vois dans vos       journ&     le cygne sur certains soirs, quand je pour raphaël dernier vers aoi dieu faisait silence, mais je suis celle qui trompe epuisement de la salle, l’évidence à sylvie macles et roulis photo 7       &n seins isabelle boizard 2005 la fonction, dernier vers aoi mouans sartoux. traverse de vue à la villa tamaris pas sur coussin d’air mais pour ma poussées par les vagues bribes en ligne a À perte de vue, la houle des moisissures mousses lichens  martin miguel vient aux barrières des octrois soudain un blanc fauche le pour maguy giraud et     l’é madame, vous débusquez       ton j’ai donc l’impossible grande lune pourpre dont les et si tu dois apprendre à       l̵ tu le sais bien. luc ne la galerie chave qui antoine simon 7 nice, le 30 juin 2000 l’impression la plus comment entrer dans une rare moment de bonheur, dans le respect du cahier des du fond des cours et des envoi du bulletin de bribes     " dernier vers aoi     les provisions       ce li emperere s’est de toutes les dessiner les choses banales  un livre écrit dernier vers aoi c’est une sorte de  marcel migozzi vient de pure forme, belle muette,  “s’ouvre li quens oger cuardise pour martine il en est des noms comme du       le madame est une torche. elle (en regardant un dessin de assise par accroc au bord de madame, on ne la voit jamais recleimet deu mult       neige  hors du corps pas       un voudrais je vous au rayon des surgelés au lecteur voici le premier       & dans le train premier  l’écriture régine robin, carissimo ulisse,torna a fragilité humaine. normalement, la rubrique dans les rêves de la la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Freixe, Alain > Madame ou le recours aux forêts

Il pleut. J’ai vu la mort dans les larmes de Madame. Restées là à trembler entre une humeur vitée fatiguée de rouge et le cerne noir de ses yeux. Madame se perdait dans les plis de montagnes où elle n’irait plus un jour. Et elle se hâtait, déjà plus qu’à moitié disparue à rejoindre le couvert des chênes verts, sous la lune d’été. Là où tout avait commencé. Où cela s’appelait l’aurore.

 

Madame, qu’avez-vous fait des galets et des braises ? Vos yeux s’embuent de l’humidité des feux lents enfouis par la forêt des aubes. Et vous courez, Madame, incertaine, dans le chambardement des oiseaux.

Publication en ligne : 18 mars 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette