BRIBES EN LIGNE
bal kanique c’est toutes ces pages de nos il ne sait rien qui ne va  dans toutes les rues le recueil de textes pas une année sans évoquer agnus dei qui tollis peccata essai de nécrologie, dans ce périlleux deuxième apparition de je t’enlace gargouille ce qui importe pour envoi du bulletin de bribes un nouvel espace est ouvert   la production quant carles oït la carissimo ulisse,torna a       la  hors du corps pas       sur décembre 2001. ils s’étaient       quand toulon, samedi 9       dans viallat © le château de normal 0 21 false fal quand sur vos visages les dans le respect du cahier des pour yves et pierre poher et dernier vers aoi station 1 : judas je déambule et suis  le grand brassage des "moi, esclave" a franchement, pensait le chef, cinq madame aux yeux mais non, mais non, tu       crabe- (vois-tu, sancho, je suis       nuage pour andré villers 1) l’existence n’est j’ai en réserve  si, du nouveau  tu ne renonceras pas. josué avait un rythme raphaël  “ne pas sur la toile de renoir, les merci au printemps des  tu vois im font chier       dans deuxième essai f le feu m’a       gentil l’évidence ma voix n’est plus que     une abeille de À peine jetés dans le     au couchant       object intendo... intendo ! non, björg, abstraction voir figuration le géographe sait tout macles et roulis photo 6 À max charvolen et martin il ne s’agit pas de janvier 2002 .traverse le tissu d’acier reflets et echosla salle je suis bien dans       dans voudrais je vous ici. les oiseaux y ont fait station 5 : comment et ma foi, normalement, la rubrique dans le pays dont je vous pour andrée très malheureux... pour m.b. quand je me heurte la gaucherie à vivre,       sabots   si vous souhaitez deuxième voile de nuità la     pourquoi "la musique, c’est le polenta le franchissement des macles et roulis photo 3  avec « a la antoine simon 22 il ne reste plus que le dernier vers aoi       en un (de)lecta lucta         enfant       &n dernier vers aoi       le peinture de rimes. le texte 0 false 21 18       au       " un verre de vin pour tacher mouans sartoux. traverse de antoine simon 13 la littérature de  le livre, avec les routes de ce pays sont la lecture de sainte percey priest lakesur les pour gilbert 0 false 21 18 zacinto dove giacque il mio     tout autour ce 28 février 2002.       sur ce monde est semé deuxième approche de antoine simon 11       dans la légende fleurie est la chaude caresse de souvent je ne sais rien de halt sunt li pui e mult halt du fond des cours et des je ne sais pas si dernier vers aoi       sur         &n       dans dans ma gorge   anatomie du m et rm : d’accord sur tu le saiset je le vois temps de bitume en fusion sur pas de pluie pour venir le grand combat : les grands   saint paul trois assise par accroc au bord de juste un en introduction à 0 false 21 18 poussées par les vagues nous savons tous, ici, que passet li jurz, la noit est       pass&e iv.- du livre d’artiste li emperere s’est dernier vers aoi un soir à paris au dernier vers aoi branches lianes ronces prenez vos casseroles et      &  de la trajectoire de ce d’abord l’échange des   je n’ai jamais       o jamais je n’aurais toutefois je m’estimais rm : nous sommes en les dernières il arriva que nice, le 30 juin 2000       journ& montagnesde nécrologie       sur derniers vers sun destre 1.- les rêves de jouer sur tous les tableaux cinquième essai tout antoine simon 31 " je suis un écorché vif. et il fallait aller debout o tendresses ô mes clere est la noit e la libre de lever la tête       &n elle réalise des j’ai perdu mon       sur la pureté de la survie. nul       embarq art jonction semble enfin       les       au       je accoucher baragouiner antoine simon 15   la baie des anges dernier vers aoi quatrième essai de     sur la   en grec, morías       "   jn 2,1-12 : ki mult est las, il se dort f j’ai voulu me pencher autre citation g. duchêne, écriture le station 3 encore il parle station 4 : judas  je n’hésiterai         or pour michèle gazier 1 on dit qu’agathe et voici maintenant quelques       ma l’heure de la  epître aux autre petite voix ce qui fait tableau : ce printemps breton, printemps  “ce travail qui   maille 1 :que outre la poursuite de la mise       pour       l̵ il avait accepté       &agrav macles et roulis photo 7 sous la pression des exode, 16, 1-5 toute antoine simon 9 et…  dits de   entrons cet univers sans les installations souvent,       dans (elle entretenait n’ayant pas générations a claude b.   comme neuf j’implore en vain je reviens sur des tendresses ô mes envols 1257 cleimet sa culpe, si siglent a fort e nagent e à cri et à       un iloec endreit remeint li os au seuil de l’atelier un trait gris sur la diaphane est le mot (ou dans l’innocence des       fleur pour martine, coline et laure       cette il était question non sur l’erbe verte si est ainsi fut pétrarque dans la cité de la musique dernier vers aoi le temps passe si vite, tout le problème li quens oger cuardise a ma mère, femme parmi torna a sorrento ulisse torna le pendu carissimo ulisse,torna a       le ouverture de l’espace allons fouiller ce triangle       voyage  dans le livre, le et je vois dans vos       mouett douze (se fait terre se antoine simon 16 c’est la peur qui fait       il       neige       fleure vous êtes une errance de antoine simon 2 pour michèle       sur chaque automne les       l̵ nous viendrons nous masser les amants se pour le prochain basilic, (la dans l’innocence des chaises, tables, verres, s’ouvre la antoine simon 32 f les rêves de lancinant ô lancinant    seule au à propos “la je crie la rue mue douleur       arauca errer est notre lot, madame, l’illusion d’une quatrième essai rares marie-hélène ….omme virginia par la       entre laure et pétrarque comme ce jour-là il lui avec marc, nous avons c’est une sorte de dernier vers aoi antoine simon 7 l’attente, le fruit genre des motsmauvais genre dernier vers s’il on cheval pour michèle gazier 1) c’est parfois un pays juste un mot pour annoncer monde imaginal, f tous les feux se sont derniers (josué avait lentement merci à la toile de madame des forêts de       dans macles et roulis photo 1 la vie humble chez les dernier vers aoi   dernier vers aoi mise en ligne et si au premier jour il       & fontelucco, 6 juillet 2000     faisant la       p&eacu le galop du poème me       tourne ma voix n’est plus que antoine simon 19 pour mon épouse nicole  “la signification mise en ligne d’un a propos d’une la langue est intarissable j’ai ajouté ajout de fichiers sons dans       maquis     rien v.- les amicales aventures du attention beau encore une citation“tu       deux   dits de avez-vous vu suite de       au       midi elle ose à peine vous avez   voici donc la le texte qui suit est, bien le lent tricotage du paysage dernier vers aoi       dans edmond, sa grande l’erbe del camp, ki (la numérotation des       dans les rêves de la   ces sec erv vre ile de tantes herbes el pre sept (forces cachées qui les cuivres de la symphonie  martin miguel vient       la nous lirons deux extraits de titrer "claude viallat,       allong pour alain borer le 26   pour olivier la poésie, à la  zones gardées de toute une faune timide veille tu le sais bien. luc ne       la toujours les lettres : la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

DANIEL BIGA

<- Les nids | Dans le silence ->
Le martin pêcheur
© Daniel Biga

Les quatre saisons du haïku : printemps

Ecrivain(s) : Biga
Clefs : poésie

 

 

 

le martin pêcheur

brille vert et le soleil

coule

Publication en ligne : 18 mai 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette