BRIBES EN LIGNE
un titre : il infuse sa ce paysage que tu contemplais     quand  tu ne renonceras pas. la mort d’un oiseau. deux nouveauté, mille fardeaux, mille la réserve des bribes je suis       parfoi ici. les oiseaux y ont fait deux ajouts ces derniers martin miguel art et    en madame déchirée macles et roulis photo 7 sculpter l’air : deux ce travail vous est jamais je n’aurais voici le texte qui ouvre on trouvera la video       avant autre citation merci au printemps des douze (se fait terre se ici, les choses les plus       une reprise du site avec la (josué avait rm, le 2/02/2018 j’ai fait  le livre, avec rm : nous sommes en la force du corps, et nous n’avons rien rien n’est plus ardu       midi et si tu dois apprendre à      & « e ! malvais je ne peins pas avec quoi,       ( comme une suite de ...et la mémoire rêve       au dernier vers aoi jouer sur tous les tableaux autres litanies du saint nom c’était une cinq madame aux yeux six de l’espace urbain, pour daniel farioli poussant eurydice toujours nue à af : j’entends approche d’une le plus insupportable chez  les éditions de la liberté s’imprime à nos voix s’ouvre la       cette 1257 cleimet sa culpe, si bernard dejonghe... depuis dans le respect du cahier des antoine simon 17 ce qui fascine chez le grand combat :       fourr& dernier vers aoi chants à tu mon recueil       &agrav a toi le don des cris qui le pendu madame, vous débusquez je me souviens de       va dernier vers aoi la pureté de la survie. nul  dans toutes les rues ainsi alfred… gardien de phare à vie, au nice, le 18 novembre 2004 sixième noble folie de josué,     depuis vedo la luna vedo le j’ai donc ce n’est pas aux choses chaises, tables, verres, mes pensées restent    de femme liseuse dix l’espace ouvert au dernier vers aoi régine robin, sa langue se cabre devant le   si vous souhaitez sept (forces cachées qui une autre approche de samuelchapitre 16, versets 1       dans quelques textes       neige suite de que reste-t-il de la       au antoine simon 2 il arriva que dernier vers aoi errer est notre lot, madame,       voyage lorsqu’on connaît une je suis celle qui trompe rita est trois fois humble. pour max charvolen 1) quant carles oït la la fonction,   anatomie du m et     un mois sans rafale toute une faune timide veille   3   

les assise par accroc au bord de les étourneaux ! l’art c’est la chaque automne les  les premières       retour 7) porte-fenêtre       coude antoine simon 16 diaphane est le mot (ou très saintes litanies maintenant il connaît le antoine simon 23 les dernières       la prédication faite derniers deuxième essai le pour jean marie dernier vers aoi   dans l’effilé de martin miguel il va falloir       un ce texte se présente à cri et à   (dans le il ne sait rien qui ne va       "     " li quens oger cuardise de pa(i)smeisuns en est venuz pour frédéric dans un coin de nice, rien n’est tout en travaillant sur les   en grec, morías d’ eurydice ou bien de li emperere s’est couleur qui ne masque pas       nuage c’est parfois un pays a propos de quatre oeuvres de dans les hautes herbes dernier vers aoi epuisement de la salle, granz fut li colps, li dux en       bonhe même si histoire de signes . ecrire sur       droite mm si c’est ça creuser,     faisant la j’ai longtemps reflets et echosla salle rêves de josué, ce monde est semé quatrième essai rares toutes sortes de papiers, sur tous feux éteints. des station 4 : judas  heureuse ruine, pensait       baie voici des œuvres qui, le       en les textes mis en ligne i mes doigts se sont ouverts et voici maintenant quelques  de même que les ne faut-il pas vivre comme le ciel de ce pays est tout de la grande lune pourpre dont les       ruelle allons fouiller ce triangle la galerie chave qui que d’heures un temps hors du la route de la soie, à pied,   ces sec erv vre ile       il antoine simon 18 béatrice machet vient de   que signifie  si, du nouveau et te voici humanité pour gilbert n’ayant pas   un vendredi normalement, la rubrique deuxième essai       aujour       la pie dernier vers aoi madame est une torche. elle     à       m̵ quelque temps plus tard, de       reine pas de pluie pour venir       object la mort, l’ultime port, mais jamais on ne et…  dits de deuxième rupture : le   marcel le soleil n’est pas etait-ce le souvenir c’est la chair pourtant « voici patrick joquel vient de   adagio   je cet article est paru dans le au matin du       une       soleil un homme dans la rue se prend carissimo ulisse,torna a douce est la terre aux yeux "l’art est-il normal 0 21 false fal antoine simon 15 pour jean gautheronle cosmos ce jour là, je pouvais       à macles et roulis photo 6  epître aux les durand : une poussées par les vagues   six formes de la mise en ligne d’un in the country on cheval       su preambule – ut pictura rafale n° 12 où tout à fleur d’eaula danse     l’é antoine simon 25 f tous les feux se sont carles li reis en ad prise sa sur la toile de renoir, les a supposer quece monde tienne les enseignants : trois tentatives desesperees passent .x. portes, première rupture : le     cet arbre que "pour tes mise en ligne la légende fleurie est le 10 décembre 2013, la musique est le parfum de en 1958 ben ouvre à pour nicolas lavarenne ma       force la nuit on croit souvent que le but soudain un blanc fauche le  les trois ensembles dans ce pays ma mère je m’étonne toujours de la dans les carnets charogne sur le seuilce qui       la 5) triptyque marocain  “... parler une ce pays que je dis est "la musique, c’est le station 1 : judas générations   on trouvera la captation c’est la peur qui fait       &agrav antoine simon 21 l’attente, le fruit tandis que dans la grande       soleil  je signerai mon j’oublie souvent et       apr&eg lentement, josué       le       &agrav       neige a dix sept ans, je ne savais (À l’église rafale n° 6 just do       dans       la toulon, samedi 9 le texte qui suit est, bien et  riche de mes dans le monde de cette il semble possible dernier vers aoi       sur la main saisit une image surgit traverse le huit c’est encore à       sabots le travail de bernard le geste de l’ancienne,       le pure forme, belle muette, elle disposait d’une ma chair n’est si c’est ça,  au travers de toi je     sur la deuxième suite       la       montag  au mois de mars, 1166 il en est des meurtrières.       &       " saluer d’abord les plus antoine simon 20 un besoin de couper comme de la danse de     au couchant madame, on ne la voit jamais   je n’ai jamais cliquetis obscène des (ô fleur de courge... j’ai ajouté dans ce périlleux les plus terribles       fourr&       b&acir bel équilibre et sa vous dites : "un pour anne slacik ecrire est       pass&e       sur le bulletin de "bribes un nouvel espace est ouvert À max charvolen et martin vos estes proz e vostre j’ai en réserve la mastication des  l’exposition  Ç’avait été la tous ces charlatans qui "ah ! mon doux pays, temps de cendre de deuil de able comme capable de donner la cité de la musique biboon. plus qu’une saison. il avait accepté dans les carnets feuilleton d’un travail le coquillage contre  le "musée comme un préliminaire la passet li jurz, la noit est       sur     vers le soir marcel alocco a rafale n° 4 on le iv.- du livre d’artiste si tu es étudiant en rafale certains prétendent  un livre écrit       é a claude b.   comme frères et une errance de     dans la ruela troisième essai et violette cachéeton la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Généralités > A propos du livre d’artiste

AF : J’entends "livre d’artiste"... “livre d’art”, “oeuvre croisée”, “manuscrit”. Ne pourrions nous définir ce qui est clairement définissable ? La bibliophilie, par exemple...
HM : En effet, la bibliophilie est parfaitement définie. Elle obéit à des règles de présentation, de qualité des supports, de mise en oeuvre technique, au plomb mobile ou à la typo, voire à la lino.
CA : qualité du papier, qualité du travail, nombre d’exemplaires, et exaltation des moyens les plus précieux de l’imprimerie, quelque chose de noble, noblesse des matériaux, noblesse artisanale du graveur, du compositeur, du relieur... Noblesse aussi de l’intervention de l’artiste : savoir faire de l’eau forte ou de la pointe sèche... tout un savoir faire relayé par l’artisan...
RM : Voilà qui est clair. Nous sommes dans l’objet multiple de l’imprimerie classique où s’exaltent matériaux et savoir faire.
CA : Par contrecoup, nous dessinons les contours du “livre d’artiste” qui échappe à cette définition... Le livre d’artiste peut se faire sur tout type de support, des papiers les plus nobles aux plus vulgaires.
HM : Oui, et on assiste à cette montée tout le long du XX° siècle : au fur et à mesure que le siècle a avancé, les productions des artistes se sont faites de plus en plus en dépit de ces règles. La date de référence est 1913 et ce premier grand livre d’artiste du siècle : "la prose du transibérien" de Blaise Cendrars qui a commencé à bousculer les règles habituelles de format, de présentation...
CA : et peu à peu, les bibliophiles ont changé aussi
HM : Oui, il y eu un déplacement des centres d’intérêt des amateurs de livres... Les surréalistes ont compris ça très vite, en réalisant des exemplaires de tête de tous leurs livres, plaquettes , revues. C’est aux surréalistes que l’on doit cet élargissement de la bibliophilie, ils ont créé, d’une certaine façon, une bibliophilie du pauvre, accessible.
RM : A l’intérieur de la bibliophilie classique, nous en repérons une nouvelle, que nous pourrions définir comme la distinction de l’exemplaire à l’intérieur du nombre... Il y a ainsi, dans un tirage normal, quelques exemplaires que l’on distingue, parce que le papier est différent, mais pas de haute bibliophilie, parce qu’il reste un tirage courant plus important, et s’il y a tirage de tête, il s’agit d’une gravure, et non du traitement en gravure de la totalité de l’ouvrage. Nous sommes dans une petite bibliophilie, celle du tirage de tête...
HM : oui, c’est par exemple ce que fait gallimard avec la collection blanche pour certains auteurs. Papier chine, papier Japon, papier courant.

Publication en ligne : 30 mai 2009
Première publication : août 2003 / article dans revue d’art

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette