BRIBES EN LIGNE
c’est ici, me madame déchirée le geste de l’ancienne, souvent je ne sais rien de les dernières       voyage j’oublie souvent et sous la pression des       avant       mouett       allong je t’enfourche ma l’heure de la la tentation du survol, à derniers thème principal : "et bien, voilà..." dit   maille 1 :que les routes de ce pays sont le ciel de ce pays est tout  ce mois ci : sub et que vous dire des j’ai ajouté effleurer le ciel du bout des comme c’est ce jour là, je pouvais à propos “la       la       fourr& il y a tant de saints sur les dessins de martine orsoni   est-ce que   marcel quand sur vos visages les voile de nuità la pour nicolas lavarenne ma "si elle est pour yves et pierre poher et karles se dort cum hume et te voici humanité   dits de       descen li emperere par sa grant dessiner les choses banales tendresses ô mes envols       "  ce qui importe pour premier vers aoi dernier dernier vers aoi       pourqu c’est le grand dernier vers aoi   encore une les durand : une a claude b.   comme sixième     de rigoles en "la musique, c’est le       nuage la communication est le lourd travail des meules troisième essai et si grant dol ai que ne       le la prédication faite       allong les avenues de ce pays       dans bernard dejonghe... depuis 0 false 21 18 pour gilbert la pureté de la survie. nul les grands     nous  au travers de toi je       neige hans freibach : l’éclair me dure, in the country     une abeille de grande lune pourpre dont les   jn 2,1-12 :   pour le prochain langues de plomba la s’ouvre la   que signifie le lent déferlement       le pour martine chairs à vif paumes est-ce parce que, petit, on livre grand format en trois les plus terribles dont les secrets… à quoi au programme des actions       m̵ "je me tais. pour taire. antoine simon 27 j’ai parlé i mes doigts se sont ouverts régine robin,   la production huit c’est encore à descendre à pigalle, se moi cocon moi momie fuseau en introduction à pas même  “ne pas ainsi alfred… dernier vers aoi   en grec, morías       deux       au imagine que, dans la a dix sept ans, je ne savais equitable un besoin sonnerait frères et   tout est toujours en la lecture de sainte dernier vers aoi je découvre avant toi  marcel migozzi vient de il souffle sur les collines poème pour de tantes herbes el pre       cerisi légendes de michel le temps passe si vite, la réserve des bribes       sur le       d&eacu préparation des       quinze f les rêves de station 1 : judas vous avez     à 10 vers la laisse ccxxxii   ces sec erv vre ile cliquetis obscène des       la vous avez c’est la peur qui fait f les feux m’ont antoine simon 6 quel étonnant  les œuvres de ço dist li reis :       &agrav       à  avec « a la dans les carnets autre citation"voui    en sa langue se cabre devant le de profondes glaouis inoubliables, les       jardin       soleil je suis celle qui trompe antoine simon 12 passent .x. portes, a la fin il ne resta que la littérature de  un livre écrit et que dire de la grâce autre citation nous lirons deux extraits de       tourne coupé en deux quand au matin du  zones gardées de       pass&e coupé le sonà antoine simon 15 sables mes parolesvous ici. les oiseaux y ont fait marché ou souk ou nice, le 8 octobre   six formes de la "ah ! mon doux pays, et…  dits de rêve, cauchemar, pour michèle aueret la vie est dans la vie. se  dernières mises les installations souvent, marie-hélène bernadette griot vient de madame dans l’ombre des  “comment       fourr& je crie la rue mue douleur il était question non       aujour un homme dans la rue se prend le recueil de textes au rayon des surgelés  monde rassemblé et  riche de mes au seuil de l’atelier vedo la luna vedo le dans l’innocence des lancinant ô lancinant       dans "pour tes normal 0 21 false fal deuxième béatrice machet vient de i.- avaler l’art par cet univers sans pour martine, coline et laure le texte qui suit est, bien       le martin miguel art et       glouss j’ai travaillé       juin douce est la terre aux yeux dernier vers aoi temps de pierres dans la       en       o dernier vers aoi   pour jean-louis cantin 1.- 0 false 21 18       en ce monde est semé réponse de michel carles respunt : deuxième essai le si tu es étudiant en f qu’il vienne, le feu station 5 : comment nos voix     extraire quatrième essai de   l’oeuvre vit son il avait accepté   (à   nous sommes antoine simon 9       droite       va     pluie du je désire un antoine simon 29 antoine simon 2       bien mon cher pétrarque, outre la poursuite de la mise quand les mots       rampan f le feu est venu,ardeur des un titre : il infuse sa granz fut li colps, li dux en       je me       l̵ nous serons toujours ces       " l’existence n’est le corps encaisse comme il quand vous serez tout eurydice toujours nue à la force du corps,       le c’est parfois un pays f j’ai voulu me pencher       vu je me souviens de ce qu’un paysage peut les doigts d’ombre de neige       &agrav lu le choeur des femmes de  mise en ligne du texte l’erbe del camp, ki madame porte à       et dernier vers aoi le 23 février 1988, il ils avaient si longtemps, si deuxième suite rimbaud a donc tes chaussures au bas de       la       quelques autres       retour antoine simon 5 laure et pétrarque comme traquer a propos de quatre oeuvres de d’un bout à des voiles de longs cheveux nous dirons donc et voici maintenant quelques des quatre archanges que     les provisions il y a des objets qui ont la (vois-tu, sancho, je suis guetter cette chose     " bel équilibre et sa accorde ton désir à ta carles li reis en ad prise sa dans l’innocence des dernier vers doel i avrat,       le le vieux qui dorothée vint au monde a christiane les textes mis en ligne c’est seulement au       fleur       sur bruno mendonça 1. il se trouve que je suis       dans diaphane est le mot (ou   j’ai souvent lorsqu’on connaît une  pour jean le pour mireille et philippe macao grise normalement, la rubrique  de la trajectoire de ce       &n certains soirs, quand je       &ccedi       magnol soudain un blanc fauche le agnus dei qui tollis peccata     &nbs ouverture de l’espace granz est li calz, si se  “... parler une ma chair n’est    il c’est extrêmement dernier vers que mort c’est pour moi le premier quelque temps plus tard, de merle noir  pour mesdames, messieurs, veuillez entr’els nen at ne pui    courant dans le patriote du 16 mars autre essai d’un       dans mais jamais on ne         or     le iloec endreit remeint li os vos estes proz e vostre sept (forces cachées qui comme une suite de a propos d’une pour michèle gazier 1 "tu sais ce que c’est quand c’est le vent qui à dire que le livre est une       crabe-  epître aux       su    7 artistes et 1 sors de mon territoire. fais pour michèle onze sous les cercles le grand combat : 1- c’est dans buttati ! guarda&nbs accoucher baragouiner  il est des objets sur portrait. 1255 : mise en ligne d’un dans les carnets     longtemps sur rossignolet tu la les enseignants : dernier vers aoi ce jour-là il lui Être tout entier la flamme carissimo ulisse,torna a antoine simon 23       la madame chrysalide fileuse (ma gorge est une antoine simon 21 rêves de josué,     quand un jour nous avons où l’on revient la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES EN CHANTIER > SUIVI DE CHANTIER
<- Le récit en question |
La réserve des Bribes


La réserve des Bribes comprend les textes qui se retrouvent dans les Bribes achevées. De façon aléatoire dans les bribes en ligne, et qui devraient changer à chaque chargement des Bribes en cours de travail. De façon stabilisée dans la série des "Bribes dans le nid de l’aigle" et dans la version éditée au format papier.

La réserve reprend les principales thématiques des Bribes publiées :

Dieu, Josué, Ulysse, les pseudo-autobiographies, les récits personnels et collectifs etc.

S’y ajoutent des thèmes nouveaux comme "je n’aime pas"

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette