BRIBES EN LIGNE
      les arbre épanoui au ciel       qui       la dimanche 18 avril 2010 nous al matin, quant primes pert bribes en ligne a thème principal : il faut laisser venir madame       dans clquez sur elle réalise des ne faut-il pas vivre comme j’ai parlé       b&acir les avenues de ce pays  un livre écrit pour jean gautheronle cosmos il ne reste plus que le       sur poussées par les vagues branches lianes ronces       mouett …presque vingt ans plus je rêve aux gorges       soleil   un morz est rollant, deus en ad sables mes parolesvous quatrième essai de   pour adèle et au commencement était       " mais non, mais non, tu     un mois sans la cité de la musique dans les rêves de la i.- avaler l’art par maintenant il connaît le sequence 6   le pour daniel farioli poussant d’un côté     chambre dernier vers aoi       la violette cachéeton la galerie chave qui ce 28 février 2002. j’ai donc pour pierre theunissen la décembre 2001. pour m.b. quand je me heurte bal kanique c’est       cette nous avons affaire à de les doigts d’ombre de neige dernier vers aoi neuf j’implore en vain le proche et le lointain antoine simon 13 ce paysage que tu contemplais temps de pierres dans la   pour olivier madame déchirée ce qui aide à pénétrer le se placer sous le signe de en ceste tere ad estet ja ouverture de l’espace il est le jongleur de lui il avait accepté   la production   pour le prochain       bonhe préparation des la fonction, il en est des noms comme du rossignolet tu la encore une citation“tu samuelchapitre 16, versets 1 quand nous rejoignons, en       à sur l’erbe verte si est madame est toute non... non... je vous assure, station 3 encore il parle f tous les feux se sont 1257 cleimet sa culpe, si       m&eacu     surgi       et tu nous dirons donc       rampan les premières       dans à propos “la bribes en ligne a pour jacqueline moretti, passet li jurz, la noit est dernier vers aoi       pav&ea hans freibach : descendre à pigalle, se       fleur les étourneaux ! l’attente, le fruit vous dites : "un cliquetis obscène des marché ou souk ou       vaches o tendresses ô mes pour le prochain basilic, (la pure forme, belle muette, la gaucherie à vivre, de soie les draps, de soie pour alain borer le 26 d’ eurydice ou bien de je suis celle qui trompe       "       la paien sunt morz, alquant  la lancinante  il y a le on a cru à  il est des objets sur nouvelles mises en À l’occasion de       &agrav giovanni rubino dit clers est li jurz et li  pour jean le       baie "pour tes     pluie du les textes mis en ligne travail de tissage, dans de profondes glaouis vi.- les amicales aventures le glacis de la mort il arriva que ce jour là, je pouvais et ces nous viendrons nous masser pour nicolas lavarenne ma toute une faune timide veille       soleil antoine simon 24 faisant dialoguer dernier vers aoi f j’ai voulu me pencher il existe deux saints portant       &ccedi       ruelle       au a ma mère, femme parmi  tu ne renonceras pas. la terre a souvent tremblé la vie humble chez les       je me       entre       pass&e       gentil buttati ! guarda&nbs chairs à vif paumes avant dernier vers aoi l’impossible l’ami michel carmelo arden quin est une cette machine entre mes     le       journ& raphaËl diaphane est le mot (ou des conserves ! pour philippe    au balcon merci à la toile de  “la signification   dits de mougins. décembre       enfant apaches :    7 artistes et 1 deuxième essai le la pureté de la survie. nul antoine simon 16  “ce travail qui je t’enlace gargouille a la libération, les     [1]  la légende fleurie est       droite sors de mon territoire. fais       maquis 5) triptyque marocain ecrire sur madame a des odeurs sauvages suite de sur la toile de renoir, les       le  marcel migozzi vient de       é quant carles oït la     après en introduction à le travail de bernard       l̵       la mesdames, messieurs, veuillez   saint paul trois       sur régine robin,   adagio   je pour frédéric onzième un soir à paris au que reste-t-il de la à bernadette madame, on ne la voit jamais lentement, josué sous l’occupation       apparu références : xavier 1 la confusion des ils s’étaient mult est vassal carles de dans les horizons de boue, de deuxième       &agrav ouverture d’une 1) la plupart de ces       le antoine simon 23   1) cette temps de cendre de deuil de le franchissement des la terre nous nous serons toujours ces coupé en deux quand quelque temps plus tard, de   on n’est rêve, cauchemar, karles se dort cum hume générations   tout est toujours en pour michèle gazier 1       ton noble folie de josué, chaises, tables, verres, livre grand format en trois pour andré cher bernard deuxième essai à la bonne   entrons   iv    vers (À l’église peinture de rimes. le texte titrer "claude viallat,       devant agnus dei qui tollis peccata       deux pour helmut de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers que mort       il archipel shopping, la « pouvez-vous m1       assise par accroc au bord de pour qui veut se faire une antoine simon 20 temps où le sang se  les premières antoine simon 21       le j’ai relu daniel biga, "mais qui lit encore le clere est la noit e la siglent a fort e nagent e dans ce pays ma mère       ce la littérature de       dans autre citation des voix percent, racontent dernier vers aoi il tente de déchiffrer, juste un trois tentatives desesperees en 1958 ben ouvre à clers fut li jurz e li       la mise en ligne "nice, nouvel éloge de la (la numérotation des pour robert j’aime chez pierre comme une suite de     les fleurs du la mastication des able comme capable de donner ainsi va le travail de qui “le pinceau glisse sur  pour le dernier jour dans le pays dont je vous napolì napolì quel étonnant  tous ces chardonnerets       quinze dernier vers aoi voile de nuità la le 2 juillet et que dire de la grâce a la fin il ne resta que     de rigoles en       bien     sur la pente de sorte que bientôt dernier vers aoi on cheval  les éditions de  martin miguel vient l’impression la plus au matin du dans ma gorge l’appel tonitruant du alocco en patchworck ©       quand       sur quand c’est le vent qui beaucoup de merveilles je dors d’un sommeil de pas facile d’ajuster le iv.- du livre d’artiste 0 false 21 18  improbable visage pendu les amants se janvier 2002 .traverse souvent je ne sais rien de premier essai c’est dans l’effilé de deuxième suite carles respunt : carles li reis en ad prise sa     rien eurydice toujours nue à encore la couleur, mais cette       je 13) polynésie 10 vers la laisse ccxxxii     au couchant antoine simon 28 j’arrivais dans les de proche en proche tous dernier vers aoi glaciation entre « amis rollant, de elle disposait d’une       pav&ea    de femme liseuse "et bien, voilà..." dit dernier vers aoi   deux ce travail vous est ce poème est tiré du pour andré     faisant la une errance de prenez vos casseroles et mouans sartoux. traverse de 1254 : naissance de       le c’est vrai ma mémoire ne peut me   né le 7       les   nous sommes       six       m̵ quelque chose et te voici humanité       le rm : d’accord sur et si tu dois apprendre à constellations et si, il y a longtemps, les qu’est-ce qui est en       la pie six de l’espace urbain, pour maguy giraud et       j̵ la parol

Accueil > LES BRIBES > LES BRIBES PUBLIÉES > INTRUSIONS
<- V | VII ->
VI

Clefs : citations , peuples , récits

Franchement, pensait le chef, est-il possible d’avoir des yeux plats à ce point ? Creux, pour ainsi dire, avec des petits caches mobiles par dessus... Non... Vraiment, voilà qui dépasse l’entendement.

  AOI

 

©Editions de l'Amourier, tous droits réservés

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette