BRIBES EN LIGNE
 de même que les  pour de c’est la chair pourtant       le dans ma gorge ecrire les couleurs du monde       m&eacu quand vous serez tout grande lune pourpre dont les tout en travaillant sur les titrer "claude viallat, mise en ligne d’un dernier vers aoi    courant ce n’est pas aux choses au programme des actions suite du blasphème de de sorte que bientôt "ah ! mon doux pays, (ô fleur de courge... clere est la noit e la       pass&e lorsqu’on connaît une pour qui veut se faire une dernier vers aoi je meurs de soif la cité de la musique autre essai d’un rare moment de bonheur,       object huit c’est encore à je découvre avant toi pour martin antoine simon 6 nos voix rm : nous sommes en histoire de signes . l’homme est       reine je suis chaque automne les       su elle ose à peine nouvelles mises en arbre épanoui au ciel       au       reine certains soirs, quand je dans le pays dont je vous le lent tricotage du paysage les dernières sixième paysage de ta tombe  et antoine simon 20    de femme liseuse       sur pour lee frères et       sur le temps passe si vite, portrait. 1255 :       le pour martine, coline et laure     chambre   ces sec erv vre ile 0 false 21 18 edmond, sa grande rossignolet tu la issent de mer, venent as       vu       pass&e non... non... je vous assure,       sur dernier vers aoi   la production       &n   ciel !!!! les oiseaux s’ouvrent dernier vers s’il dernier vers aoi       l̵ dernier vers aoi  je signerai mon je ne saurais dire avec assez il était question non "mais qui lit encore le         or fontelucco, 6 juillet 2000 douce est la terre aux yeux in the country madame dans l’ombre des       " d’ eurydice ou bien de monde imaginal, autre citation la tentation du survol, à jouer sur tous les tableaux madame est la reine des le 15 mai, à  monde rassemblé       ruelle       chaque "tu sais ce que c’est accoucher baragouiner "l’art est-il       en       sur ço dist li reis : ce qui aide à pénétrer le soudain un blanc fauche le depuis ce jour, le site il en est des noms comme du À peine jetés dans le un temps hors du       il       fourmi le bulletin de "bribes elle réalise des   entrons     &nbs avant dernier vers aoi       juin pour jean gautheronle cosmos le travail de bernard  au travers de toi je ce paysage que tu contemplais je rêve aux gorges bribes en ligne a       dans intendo... intendo !       sur en 1958 ben ouvre à le ciel est clair au travers dans ce périlleux     son r.m.a toi le don des cris qui       arauca ils sortent i en voyant la masse aux       soleil       magnol à propos “la     de rigoles en c’est parfois un pays quatrième essai de etudiant à la fonction, nice, le 8 octobre       o le vieux qui   je ne comprends plus Éléments - giovanni rubino dit lentement, josué pour jean marie derniers autres litanies du saint nom madame est une torche. elle j’ai travaillé les lettres ou les chiffres un nouvel espace est ouvert le proche et le lointain pas facile d’ajuster le agnus dei qui tollis peccata vertige. une distance aux barrières des octrois       six la légende fleurie est toutes sortes de papiers, sur dernier vers aoi toujours les lettres :       allong     "     extraire temps de pierres dans la       neige un soir à paris au tant pis pour eux.       l̵ le soleil n’est pas       sur buttati ! guarda&nbs ainsi fut pétrarque dans "nice, nouvel éloge de la l’une des dernières       object tes chaussures au bas de       la     à onzième       " merci à la toile de  de la trajectoire de ce    regardant       baie     longtemps sur napolì napolì un titre : il infuse sa dernier vers aoi ainsi va le travail de qui il y a tant de saints sur ce qui fait tableau : ce à la mémoire de sequence 6   le je ne sais pas si À perte de vue, la houle des mi viene in mentemi       " polenta très malheureux...       pass&e travail de tissage, dans dessiner les choses banales  dernières mises             retour et c’était dans       la       il grant est la plaigne e large antoine simon 25 il n’y a pas de plus descendre à pigalle, se vous avez "moi, esclave" a et ces       grappe   je n’ai jamais       descen vedo la luna vedo le les doigts d’ombre de neige nous avons affaire à de station 5 : comment  au mois de mars, 1166 je crie la rue mue douleur tendresses ô mes envols mais jamais on ne branches lianes ronces il en est des meurtrières. antoine simon 32 f le feu est venu,ardeur des avant propos la peinture est villa arson, nice, du 17 "ces deux là se       dans ma mémoire ne peut me       l̵ "pour tes dernier vers aoi j’ai relu daniel biga, pour m.b. quand je me heurte siglent a fort e nagent e folie de josuétout est le temps passe dans la       la les plus vieilles je déambule et suis dernier vers aoi antoine simon 2 la danse de pour pierre theunissen la ce jour là, je pouvais quai des chargeurs de nous dirons donc     chant de une il faut dire les a dix sept ans, je ne savais deux ce travail vous est ce texte m’a été la communication est   anatomie du m et     tout autour   en grec, morías halt sunt li pui e mult halt la pureté de la survie. nul m1             &agrav     hélas,  tous ces chardonnerets       voyage mon travail est une petit matin frais. je te percey priest lakesur les antoine simon 27 dans l’innocence des ajout de fichiers sons dans (josué avait lentement (elle entretenait tout en vérifiant ma chair n’est raphaël     pourquoi cher bernard et que dire de la grâce       au ce qui fascine chez nous viendrons nous masser     après les petites fleurs des pour michèle petites proses sur terre deuxième apparition je dors d’un sommeil de   3   

les       st les étourneaux ! tout le problème 0 false 21 18 nous serons toujours ces dernier vers aoi pour michèle gazier 1)       sabots ] heureux l’homme macles et roulis photo 6 la force du corps, non, björg, références : xavier   le 10 décembre     nous on croit souvent que le but       fourr& juste un mot pour annoncer     oued coulant les installations souvent,       dans 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi et…  dits de       un libre de lever la tête       fleure de profondes glaouis dernier vers aoi bien sûr, il y eut il arriva que reflets et echosla salle   un vendredi  la toile couvre les “le pinceau glisse sur       &eacut l’appel tonitruant du abstraction voir figuration       pav&ea dans les carnets pourquoi yves klein a-t-il       entre la brume. nuages martin miguel art et       longte la deuxième édition du dans le monde de cette       ce       deux f le feu s’est apaches : "et bien, voilà..." dit       bonhe   pour olivier errer est notre lot, madame, la littérature de  “s’ouvre dans ce pays ma mère ici, les choses les plus  le livre, avec douze (se fait terre se attelage ii est une œuvre quatrième essai de de toutes les un jour nous avons premier vers aoi dernier samuelchapitre 16, versets 1 est-ce parce que, petit, on quelque chose f le feu m’a       alla le texte qui suit est, bien rien n’est ainsi alfred… seins isabelle boizard 2005 dernier vers aoi  ce qui importe pour  pour le dernier jour je me souviens de les cuivres de la symphonie       droite six de l’espace urbain, jusqu’à il y a       au       au       nuage “dans le dessin dernier vers aoi ce qu’un paysage peut « amis rollant, de morz est rollant, deus en ad la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 17 | Pas à Pas 19 ->
Pas à Pas 18
© Paul Badin

Sors de mon territoire. Fais pas chier. Bon, ça passe pour cette fois… On s’en tire souvent plus facilement, entre bêtes.

Publication en ligne : 7 août 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette