BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi ce       va   en grec, morías cette machine entre mes et te voici humanité       les trois (mon souffle au matin seins isabelle boizard 2005     le cygne sur dans le pain brisé son antoine simon 32 de profondes glaouis béatrice machet vient de j’ai changé le nu(e), comme son nom je désire un la galerie chave qui samuelchapitre 16, versets 1       sur le apaches : des quatre archanges que exode, 16, 1-5 toute deux nouveauté,       force je déambule et suis violette cachéeton       au dernier vers aoi  un livre écrit je t’enlace gargouille que reste-t-il de la merle noir  pour   tout est toujours en       dans même si le 26 août 1887, depuis       un       descen madame, c’est notre a propos de quatre oeuvres de dernier vers aoi j’aime chez pierre 1) la plupart de ces       je me dans l’effilé de mon cher pétrarque, ce qui aide à pénétrer le quand sur vos visages les l’existence n’est 0 false 21 18       deux granz est li calz, si se g. duchêne, écriture le et si au premier jour il régine robin,  ce mois ci : sub intendo... intendo !     longtemps sur il ne s’agit pas de tout mon petit univers en vous avez nouvelles mises en       allong madame est une torche. elle du fond des cours et des tous feux éteints. des  de la trajectoire de ce antoine simon 15 il n’était qu’un il existe deux saints portant passet li jurz, la noit est la poésie, à la       le  “ce travail qui       la les premières vue à la villa tamaris    tu sais « e ! malvais       soleil ce va et vient entre la fraîcheur et la bribes en ligne a dernier vers aoi napolì napolì il n’y a pas de plus dans les carnets   né le 7 tout à fleur d’eaula danse     quand "si elle est       dans ils sortent pour jacqueline moretti, nous lirons deux extraits de antoine simon 7 l’ami michel   ciel !!!! le passé n’est le "patriote", j’ai ajouté       le pour philippe f le feu s’est       banlie branches lianes ronces antoine simon 18 se placer sous le signe de à propos “la   un macles et roulis photo 7  référencem dans le pays dont je vous d’un bout à quelques autres le texte qui suit est, bien       gentil       le premier essai c’est  l’exposition    que signifie   (dans le dans les hautes herbes     &nbs sainte marie,       dans pas une année sans évoquer       l̵ 1 au retour au moment seul dans la rue je ris la buttati ! guarda&nbs le tissu d’acier la réserve des bribes cyclades, iii° certains prétendent       fourr&       soleil écoute, josué, f les rêves de quel étonnant   pour le prochain c’est la distance entre abstraction voir figuration j’oublie souvent et le 15 mai, à  marcel migozzi vient de les oiseaux s’ouvrent a christiane ils s’étaient     vers le soir 0 false 21 18 les cuivres de la symphonie certains soirs, quand je à cri et à       en un travail de tissage, dans constellations et ses mains aussi étaient     hélas, la tentation du survol, à quand il voit s’ouvrir, glaciation entre comment entrer dans une pour alain borer le 26 l’impossible c’était une ce qui fait tableau : ce on cheval ouverture de l’espace dernier vers aoi  ce qui importe pour       ce suite de deux mille ans nous       le       &n pour mireille et philippe       fourmi je sais, un monde se tant pis pour eux. un titre : il infuse sa f le feu est venu,ardeur des       fleure madame dans l’ombre des m1        il est des objets sur une errance de cinq madame aux yeux f toutes mes laure et pétrarque comme ecrire sur inoubliables, les   si vous souhaitez       ( a grant dulur tendrai puis ajout de fichiers sons dans       je onze sous les cercles       vu langues de plomba la soudain un blanc fauche le beaucoup de merveilles  “... parler une pour michèle gazier 1       dans autre citation       juin (en regardant un dessin de au programme des actions   six formes de la vos estes proz e vostre dont les secrets… à quoi       bonhe nous avancions en bas de madame des forêts de station 3 encore il parle cet article est paru 1 la confusion des mon travail est une j’ai donné, au mois       sur morz est rollant, deus en ad c’est une sorte de nice, le 8 octobre les avenues de ce pays station 1 : judas  si, du nouveau carissimo ulisse,torna a       rampan le glacis de la mort le lourd travail des meules  improbable visage pendu la force du corps, pas sur coussin d’air mais dans les rêves de la antoine simon 20 elle ose à peine       aujour  dernier salut au nos voix    si tout au long       entre vedo la luna vedo le       qui et encore  dits le coeur du madame déchirée 1254 : naissance de "moi, esclave" a mult ben i fierent franceis e merci à marc alpozzo dernier vers aoi   i.- avaler l’art par       avant bernard dejonghe... depuis dorothée vint au monde outre la poursuite de la mise       la pour jean-louis cantin 1.-   l’oeuvre vit son   la production       droite (À l’église et combien la vie est dans la vie. se abu zayd me déplait. pas   ces sec erv vre ile le coquillage contre souvent je ne sais rien de  “comment       apr&eg saluer d’abord les plus madame, vous débusquez  pour jean le rm : nous sommes en normal 0 21 false fal de l’autre en introduction à pas facile d’ajuster le avant dernier vers aoi la pureté de la survie. nul   entrons ...et poème pour et il parlait ainsi dans la   pour adèle et le galop du poème me tandis que dans la grande   au milieu de   la baie des anges décembre 2001. toutefois je m’estimais     faisant la les installations souvent,       entre dernier vers aoi la mort, l’ultime port, "et bien, voilà..." dit       le       crabe- les dernières depuis ce jour, le site     tout autour effleurer le ciel du bout des dernier vers s’il       retour dans les carnets (ô fleur de courge...   dits de il souffle sur les collines rêves de josué, la prédication faite la lecture de sainte le travail de bernard       reine ce paysage que tu contemplais       glouss archipel shopping, la 7) porte-fenêtre antoine simon 13 la communication est poussées par les vagues ouverture d’une rm : d’accord sur  hors du corps pas madame porte à       sur (de)lecta lucta   toulon, samedi 9 dire que le livre est une écrirecomme on se       " pour jean gautheronle cosmos       fleur dernier vers aoi       assis       la la terre a souvent tremblé À peine jetés dans le  pour de accoucher baragouiner equitable un besoin sonnerait merci au printemps des ço dist li reis : il s’appelait dernier vers aoi   est-ce que       dans pour quand vous serez tout quand les eaux et les terres de soie les draps, de soie antoine simon 6 reprise du site avec la autres litanies du saint nom  les trois ensembles à bernadette "ah ! mon doux pays, a supposer quece monde tienne       midi cliquetis obscène des pierre ciel peinture de rimes. le texte    au balcon je découvre avant toi etudiant à clers est li jurz et li du bibelot au babilencore une       cette raphaËl introibo ad altare f le feu s’est neuf j’implore en vain juste un     son martin miguel art et siglent a fort e nagent e 1257 cleimet sa culpe, si       longte pour julius baltazar 1 le je suis À la loupe, il observa faisant dialoguer dentelle : il avait antoine simon 28 nice, le 18 novembre 2004       vaches madame est une douce est la terre aux yeux  de même que les le lent déferlement       arauca antoine simon 31 accorde ton désir à ta station 5 : comment       la la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

PAUL BADIN

<- Pas à Pas 44 | Pas à Pas 46 ->
Pas à Pas 45
© Paul Badin
Ecrivain(s) : Badin P.

Le lent tricotage du paysage par des siècles paysans. Mais, si brutale, l’irruption technologique…

Publication en ligne : 4 septembre 2009

Réagir à ce texte

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette