BRIBES EN LIGNE
bernadette griot vient de charogne sur le seuilce qui       é granz est li calz, si se sous la pression des un soir à paris au le geste de l’ancienne, mesdames, messieurs, veuillez (de)lecta lucta         une pour pierre theunissen la bien sûrla       pass&e       vaches issent de mer, venent as antoine simon 27 après la lecture de rm : d’accord sur d’abord l’échange des       le       dans bribes en ligne a de mes deux mains reflets et echosla salle une il faut dire les     les provisions alocco en patchworck © vertige. une distance   si vous souhaitez le tissu d’acier poussées par les vagues c’est pour moi le premier il y a des objets qui ont la pour michèle aueret aux barrières des octrois on croit souvent que le but assise par accroc au bord de je serai toujours attentif à pas facile d’ajuster le lentement, josué pas même  au mois de mars, 1166 un homme dans la rue se prend       ce     chambre le 26 août 1887, depuis rêve, cauchemar, jusqu’à il y a nice, le 8 octobre  pour de traquer rien n’est  référencem       dans f j’ai voulu me pencher le soleil n’est pas       pav&ea       sur onze sous les cercles       voyage m1          au balcon  au travers de toi je       un  “comment   encore une attention beau       le dans les hautes herbes et voici maintenant quelques       " je découvre avant toi       à les premières il s’appelait macles et roulis photo 4 madame a des odeurs sauvages       &ccedi prenez vos casseroles et très malheureux... toi, mésange à “le pinceau glisse sur de pareïs li seit la « 8° de il n’est pire enfer que     à       le il souffle sur les collines quelques autres antoine simon 14 antoine simon 22 accorde ton désir à ta pour andré villers 1) aux george(s) (s est la  on peut passer une vie un temps hors du       sur noble folie de josué, dimanche 18 avril 2010 nous beaucoup de merveilles de proche en proche tous dans un coin de nice, quatrième essai rares       et tu       ( les grands certains soirs, quand je tromper le néant ce texte se présente il y a tant de saints sur premier vers aoi dernier dernier vers aoi       neige i mes doigts se sont ouverts     " intendo... intendo !       sur macles et roulis photo 1       mouett antoine simon 12   d’un coté,     du faucon le temps passe dans la il est le jongleur de lui quai des chargeurs de mieux valait découper quando me ne so itu pe de profondes glaouis a la fin il ne resta que folie de josuétout est       bruyan  de la trajectoire de ce troisième essai et ce paysage que tu contemplais la rencontre d’une     faisant la dernier vers s’il "mais qui lit encore le si grant dol ai que ne       pour deuxième apparition de autre essai d’un (elle entretenait       au dernier vers que mort   entrons À la loupe, il observa l’une des dernières la galerie chave qui essai de nécrologie, ço dist li reis : a l’aube des apaches,       que ici. les oiseaux y ont fait napolì napolì vous n’avez       dans       au nous dirons donc  de même que les non, björg, pure forme, belle muette, dernier vers aoi         un       longte       le "pour tes   jn 2,1-12 :       "       deux cinquième essai tout vous dites : "un pour martine ils sortent antoine simon 28 passet li jurz, si turnet a       bien pour yves et pierre poher et diaphane est le mot (ou et il fallait aller debout attelage ii est une œuvre dans les rêves de la   l’oeuvre vit son ce qui importe pour       l̵ mais jamais on ne la mastication des cliquetis obscène des 13) polynésie raphaËl dernier vers doel i avrat, temps où les coeurs mouans sartoux. traverse de ma voix n’est plus que quand sur vos visages les deuxième essai le il en est des meurtrières. quelques textes les routes de ce pays sont je t’enfourche ma et la peur, présente et  riche de mes ma mémoire ne peut me elle réalise des     nous jamais si entêtanteeurydice       six pour helmut f les marques de la mort sur non... non... je vous assure,       au quelque chose       fourr& il faut aller voir apaches : les doigts d’ombre de neige violette cachéeton 0 false 21 18  dernières mises       le comme une suite de  pour le dernier jour des quatre archanges que       tourne (vois-tu, sancho, je suis on préparait fontelucco, 6 juillet 2000 7) porte-fenêtre  ce mois ci : sub À max charvolen et bernard dejonghe... depuis       embarq "moi, esclave" a a grant dulur tendrai puis     un mois sans   iv    vers 1-nous sommes dehors. si j’étais un un titre : il infuse sa douce est la terre aux yeux j’ai donné, au mois merle noir  pour dix l’espace ouvert au  “ce travail qui l’heure de la antoine simon 11 de tantes herbes el pre marie-hélène démodocos... Ça a bien un       la  “... parler une l’attente, le fruit       la pie       juin       jardin dire que le livre est une       &agrav ils avaient si longtemps, si g. duchêne, écriture le       allong pour nicolas lavarenne ma la lecture de sainte chaque jour est un appel, une à cri et à moisissures mousses lichens je n’ai pas dit que le ne pas négocier ne tendresses ô mes envols       arauca  les œuvres de quel ennui, mortel pour iv.- du livre d’artiste très saintes litanies  epître aux coupé le sonà 1) notre-dame au mur violet attendre. mot terrible. quand c’est le vent qui que d’heures (À l’église et…  dits de       sur le antoine simon 26       vu deux nouveauté, je ne saurais dire avec assez dernier vers aoi pour anne slacik ecrire est       je me f le feu s’est ce va et vient entre « voici au programme des actions   adagio   je il ne reste plus que le ce monde est semé     les fleurs du dentelle : il avait     rien du bibelot au babilencore une       en je ne peins pas avec quoi,       allong le grand combat :  hier, 17 elle disposait d’une mon cher pétrarque, des conserves ! je déambule et suis dernier vers aoi cinquième citationne "ces deux là se mon travail est une     surgi hans freibach : dernier vers aoi la cité de la musique des voiles de longs cheveux mougins. décembre grant est la plaigne e large       sabots une errance de     quand le lent déferlement ce qui fascine chez (josué avait ecrire les couleurs du monde         or abstraction voir figuration    en un jour, vous m’avez   saint paul trois archipel shopping, la le pendu pour lee       p&eacu       deux de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi       " certains prétendent nous viendrons nous masser      & attendre. mot terrible.       jonath où l’on revient aucun hasard si se       raphaël  il y a le c’est ici, me       assis références : xavier antoine simon 30       "  née à ajout de fichiers sons dans "ah ! mon doux pays, se reprendre. creuser son f le feu m’a   six formes de la vi.- les amicales aventures       m&eacu       &n comment entrer dans une rimbaud a donc a toi le don des cris qui       neige pour julius baltazar 1 le (en regardant un dessin de       alla le franchissement des je m’étonne toujours de la quatrième essai de dernier vers aoi et si au premier jour il lancinant ô lancinant j’arrivais dans les dans le patriote du 16 mars et combien dernier vers aoi     vers le soir le recueil de textes de soie les draps, de soie       entre Être tout entier la flamme Ç’avait été la   que signifie       m̵ grande lune pourpre dont les pour michèle quel étonnant mise en ligne d’un sous l’occupation dernier vers aoi la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Hisaochin

Hisaochin



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette