BRIBES EN LIGNE
À perte de vue, la houle des le plus insupportable chez       &ccedi       p&eacu autre essai d’un macles et roulis photo difficile alliage de nous serons toujours ces       reine       avant pour lee       nuage un verre de vin pour tacher je t’enlace gargouille       dans station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi vous n’avez la réserve des bribes ma chair n’est temps où le sang se tu le sais bien. luc ne violette cachéeton       sur le lent tricotage du paysage ce 28 février 2002. la gaucherie à vivre, f les rêves de au rayon des surgelés j’écoute vos pour jean marie et que dire de la grâce et si tu dois apprendre à f le feu est venu,ardeur des avez-vous vu       ruelle l’ami michel       en       le       sur       pass&e       l̵ dernier vers aoi r.m.a toi le don des cris qui deux mille ans nous décembre 2001. dernier vers aoi         midi aux george(s) (s est la art jonction semble enfin       ce pour m.b. quand je me heurte     au couchant ensevelie de silence, une autre approche de le grand combat :  au mois de mars, 1166 iloec endreit remeint li os outre la poursuite de la mise 1. il se trouve que je suis jusqu’à il y a  martin miguel vient avant propos la peinture est abu zayd me déplait. pas g. duchêne, écriture le derniers    seule au j’oublie souvent et     de rigoles en quant carles oït la douze (se fait terre se pour daniel farioli poussant dernier vers aoi dernier vers aoi constellations et titrer "claude viallat, j’ai perdu mon  epître aux "moi, esclave" a sables mes parolesvous   nous sommes 7) porte-fenêtre ainsi va le travail de qui       va   voici donc la de proche en proche tous ils sortent quatrième essai rares antoine simon 32 l’impression la plus huit c’est encore à l’art c’est la "je me tais. pour taire. max charvolen, martin miguel       quinze  hors du corps pas marcel alocco a trois (mon souffle au matin la question du récit s’ouvre la les dernières onzième       vu       dans des quatre archanges que     surgi l’appel tonitruant du journée de pour martin granz fut li colps, li dux en madame chrysalide fileuse  ce qui importe pour et combien       le le temps passe si vite, inoubliables, les dans l’innocence des 1-nous sommes dehors. v.- les amicales aventures du le 19 novembre 2013, à la je n’hésiterai portrait. 1255 : se placer sous le signe de la chaude caresse de       deux le lent déferlement   au milieu de       la toute une faune timide veille ce qu’un paysage peut à la mémoire de a propos d’une a propos de quatre oeuvres de lancinant ô lancinant       " tout mon petit univers en et te voici humanité cette machine entre mes madame aux rumeurs mon travail est une       je attendre. mot terrible. démodocos... Ça a bien un       la quand c’est le vent qui   la baie des anges pour julius baltazar 1 le 1254 : naissance de pour martine, coline et laure       en un dans les carnets la liberté s’imprime à lentement, josué les plus terribles il y a des objets qui ont la le géographe sait tout d’ eurydice ou bien de ço dist li reis : « 8° de       m̵ antoine simon 19 il en est des noms comme du le geste de l’ancienne, neuf j’implore en vain je déambule et suis (À l’église vous avez  née à ici, les choses les plus chaque automne les   si vous souhaitez accorde ton désir à ta       le       " c’est vrai dernier vers aoi Éléments -       montag quatrième essai de elle réalise des folie de josuétout est attelage ii est une œuvre   (dans le antoine simon 27 rm : nous sommes en  il y a le       sur carissimo ulisse,torna a f toutes mes frères et des voiles de longs cheveux   né le 7 ils s’étaient       au   3   

les antoine simon 24     du faucon quel ennui, mortel pour chairs à vif paumes antoine simon 15       ton ma voix n’est plus que fontelucco, 6 juillet 2000       la pie f qu’il vienne, le feu  “la signification introibo ad altare dans l’effilé de li emperere s’est       jonath à cri et à raphaël   saint paul trois la fraîcheur et la libre de lever la tête il souffle sur les collines a l’aube des apaches, dernier vers aoi         &n rossignolet tu la "pour tes       dans       aujour quand nous rejoignons, en alocco en patchworck © et si au premier jour il il tente de déchiffrer, il existe au moins deux des quatre archanges que cet article est paru tout à fleur d’eaula danse dans le patriote du 16 mars pure forme, belle muette, preambule – ut pictura       dans       ...mai nouvelles mises en poussées par les vagues dernier vers aoi       la l’éclair me dure,       un présentation du f le feu s’est     le et…  dits de un jour nous avons       bonheu branches lianes ronces       ( la cité de la musique bruno mendonça 0 false 21 18 antoine simon 6 soudain un blanc fauche le clere est la noit e la       le les dessins de martine orsoni   en grec, morías attention beau des voix percent, racontent de mes deux mains le scribe ne retient mult est vassal carles de "si elle est     vers le soir rita est trois fois humble. quatre si la mer s’est       apr&eg antoine simon 26 ki mult est las, il se dort       un l’impossible     m2 &nbs nécrologie glaciation entre six de l’espace urbain, couleur qui ne masque pas j’arrivais dans les  mise en ligne du texte       gentil pas une année sans évoquer cinquième essai tout c’est une sorte de (dans mon ventre pousse une l’erbe del camp, ki coupé en deux quand de la la vie est dans la vie. se le corps encaisse comme il       mouett tu le saiset je le vois toujours les lettres : ce jour-là il lui reflets et echosla salle la poésie, à la dans le respect du cahier des       apr&eg  les premières       &n ] heureux l’homme torna a sorrento ulisse torna abstraction voir figuration dont les secrets… à quoi       bien  “... parler une pour anne slacik ecrire est pour michèle       qui jouer sur tous les tableaux       &agrav   anatomie du m et moisissures mousses lichens pour alain borer le 26 il en est des meurtrières. madame est la reine des petit matin frais. je te percey priest lakesur les le 2 juillet f j’ai voulu me pencher comment entrer dans une       la les dieux s’effacent je rêve aux gorges l’attente, le fruit       "       sous  “ne pas antoine simon 31       au pas même autre citation"voui on croit souvent que le but j’ai donc carles li reis en ad prise sa antoine simon 17 "l’art est-il sauvage et fuyant comme on cheval tromper le néant ce qui importe pour   iv    vers pour helmut un jour, vous m’avez  de la trajectoire de ce la mastication des       les pour egidio fiorin des mots c’est la distance entre références : xavier  improbable visage pendu entr’els nen at ne pui carissimo ulisse,torna a un tunnel sans fin et, à ainsi alfred…       allong sa langue se cabre devant le dernier vers aoi passent .x. portes, troisième essai autre citation "et bien, voilà..." dit tendresse du mondesi peu de je me souviens de       é li quens oger cuardise je t’enfourche ma où l’on revient deuxième essai le     oued coulant moi cocon moi momie fuseau 1 au retour au moment vous avez       soleil “le pinceau glisse sur antoine simon 23 10 vers la laisse ccxxxii     cet arbre que     extraire c’est seulement au  monde rassemblé nos voix clquez sur et ces il existe deux saints portant au commencement était dernier vers aoi       bruyan  les éditions de (de)lecta lucta   (ma gorge est une cet article est paru dans le   le 10 décembre la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Léger F

Léger F



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette