BRIBES EN LIGNE
on trouvera la video polenta max charvolen, martin miguel il ne s’agit pas de il avait accepté nous avons affaire à de f le feu s’est       voyage en cet anniversaire, ce qui       dans     de rigoles en dieu faisait silence, mais dernier vers aoi accoucher baragouiner dans les carnets mais non, mais non, tu       (       voyage l’art n’existe j’ai en réserve souvent je ne sais rien de une autre approche de et combien la liberté de l’être la terre a souvent tremblé trois (mon souffle au matin folie de josuétout est issent de mer, venent as temps de cendre de deuil de toulon, samedi 9       sur le comme un préliminaire la la liberté s’imprime à pierre ciel depuis ce jour, le site   pour le prochain violette cachéeton  “ce travail qui tout le problème       &agrav   dits de dans ce pays ma mère mouans sartoux. traverse de il était question non f le feu s’est dorothée vint au monde   ces notes il arriva que moisissures mousses lichens (vois-tu, sancho, je suis seins isabelle boizard 2005       allong les lettres ou les chiffres     à je désire un régine robin, il ne sait rien qui ne va art jonction semble enfin antoine simon 13 dans l’innocence des écoute, josué, chairs à vif paumes elle disposait d’une f les marques de la mort sur   nous sommes de la moi cocon moi momie fuseau face aux bronzes de miodrag       le toutefois je m’estimais le temps passe dans la le nécessaire non       vu       tourne dans le respect du cahier des le plus insupportable chez  un livre écrit dernier vers aoi   il pleut. j’ai vu la cinquième essai tout (la numérotation des       &n bien sûrla   je n’ai jamais       sur       journ&       un quai des chargeurs de   l’oeuvre vit son temps de pierres dans la au programme des actions dernier vers aoi antoine simon 32 s’ouvre la descendre à pigalle, se dire que le livre est une démodocos... Ça a bien un       ( abu zayd me déplait. pas …presque vingt ans plus       d&eacu pour michèle aueret je me souviens de (dans mon ventre pousse une dans le train premier macles et roulis photo 4 la mort d’un oiseau. au matin du le 28 novembre, mise en ligne dernier vers aoi à bernadette       baie  “... parler une quelque chose halt sunt li pui e mult halt     quand le 15 mai, à c’est pour moi le premier       reine ici. les oiseaux y ont fait    en mieux valait découper       force rien n’est plus ardu si j’étais un lentement, josué       ...mai       la pour michèle gazier 1       parfoi il y a tant de saints sur après la lecture de    tu sais il y a dans ce pays des voies martin miguel art et       ce       les       "       à je t’enlace gargouille dentelle : il avait granz fut li colps, li dux en l’existence n’est   3   

les non... non... je vous assure, de l’autre r.m.a toi le don des cris qui quatre si la mer s’est  les premières la route de la soie, à pied, (elle entretenait dernier vers que mort il souffle sur les collines       quand franchement, pensait le chef, guetter cette chose   pour théa et ses antoine simon 3   j’ai souvent la danse de je m’étonne toujours de la si elle est belle ? je dans un coin de nice, macao grise ne faut-il pas vivre comme edmond, sa grande       &agrav dans les écroulements     nous       la ce 28 février 2002. le géographe sait tout si tu es étudiant en jamais je n’aurais la communication est     " pour daniel farioli poussant rêves de josué,       entre ce monde est semé huit c’est encore à « e ! malvais histoire de signes . sculpter l’air :       la ce poème est tiré du  “s’ouvre pure forme, belle muette, le recueil de textes  ce mois ci : sub  hier, 17 dernier vers aoi ecrire sur antoine simon 28       le       sur la force du corps, viallat © le château de agnus dei qui tollis peccata clquez sur c’est vrai antoine simon 33 antoine simon 16 en introduction à       pourqu   entrons   est-ce que glaciation entre tous ces charlatans qui inoubliables, les d’un bout à la mort, l’ultime port, la galerie chave qui able comme capable de donner       " sequence 6   le f le feu m’a temps où le sang se pour yves et pierre poher et       grappe preambule – ut pictura       m̵ les cuivres de la symphonie l’illusion d’une la prédication faite le lent tricotage du paysage alocco en patchworck ©     &nbs il en est des noms comme du       pav&ea       magnol carissimo ulisse,torna a f les feux m’ont 1- c’est dans rm : nous sommes en aux barrières des octrois que reste-t-il de la li emperere s’est les enseignants : carmelo arden quin est une merle noir  pour et si tu dois apprendre à clere est la noit e la madame est toute tromper le néant       dans nos voix et que vous dire des sur la toile de renoir, les   maille 1 :que       la pie pas même dans le monde de cette "moi, esclave" a antoine simon 10 pour mes enfants laure et pour max charvolen 1)       le  on peut passer une vie l’instant criblé   ces sec erv vre ile dernier vers aoi les grands on dit qu’agathe       " dernier vers aoi       le cygne sur nice, le 18 novembre 2004 i mes doigts se sont ouverts tendresses ô mes envols       assis outre la poursuite de la mise avant propos la peinture est dans ma gorge il s’appelait bal kanique c’est mille fardeaux, mille "tu sais ce que c’est       aujour À max charvolen et les textes mis en ligne livre grand format en trois tendresse du mondesi peu de ( ce texte a  “la signification macles et roulis photo 1 pour jean gautheronle cosmos la pureté de la survie. nul accorde ton désir à ta   la production madame des forêts de       aux       la ce n’est pas aux choses antoine simon 22 le 26 août 1887, depuis fragilité humaine. a propos de quatre oeuvres de       le       neige       é in the country       que approche d’une     après chaque automne les sainte marie, la bouche pleine de bulles vue à la villa tamaris j’oublie souvent et l’évidence lancinant ô lancinant  c’était       au s’égarer on       soleil intendo... intendo ! À l’occasion de coupé en deux quand les parents, l’ultime seul dans la rue je ris la merci à la toile de       le       m&eacu       apr&eg ce jour là, je pouvais       fleure antoine simon 6 autres litanies du saint nom béatrice machet vient de la rencontre d’une       la vous avez marché ou souk ou la réserve des bribes f le feu est venu,ardeur des mise en ligne d’un       vaches g. duchêne, écriture le voile de nuità la   adagio   je       la       pav&ea madame est la reine des à sylvie a toi le don des cris qui station 4 : judas  le geste de l’ancienne, tout est prêt en moi pour       je n’ayant pas dernier vers aoi   se des conserves !       marche tes chaussures au bas de 0 false 21 18 travail de tissage, dans dernier vers aoi     extraire deuxième suite       maquis       l̵ 1257 cleimet sa culpe, si pour lee un besoin de couper comme de et ces    regardant tout mon petit univers en li quens oger cuardise   marcel le numéro exceptionnel de suite du blasphème de       six la poésie, à la exode, 16, 1-5 toute    7 artistes et 1 au lecteur voici le premier si grant dol ai que ne ce qui fascine chez " je suis un écorché vif.  née à       en un pour mon épouse nicole       fourmi carcassonne, le 06 langues de plomba la pour philippe       bonheu villa arson, nice, du 17       dans aux george(s) (s est la depuis le 20 juillet, bribes la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Léger N

Léger N



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette