BRIBES EN LIGNE
      sur errer est notre lot, madame, la tentation du survol, à bientôt, aucune amarre dernier vers aoi       et dernier vers que mort hans freibach : trois tentatives desesperees   un   se toulon, samedi 9 reflets et echosla salle la question du récit je rêve aux gorges elle ose à peine je suis celle qui trompe dernier vers aoi le lent déferlement légendes de michel       pav&ea traquer     chambre dans le train premier la bouche pleine de bulles edmond, sa grande     vers le soir ...et poème pour il en est des noms comme du   pour le prochain macles et roulis photo 3 paroles de chamantu "tu sais ce que c’est n’ayant pas antoine simon 13 abu zayd me déplait. pas  “ce travail qui si grant dol ai que ne mais non, mais non, tu et ces dix l’espace ouvert au pour michèle aueret       enfant il faut laisser venir madame vue à la villa tamaris « pouvez-vous   adagio   je ma chair n’est     une abeille de li quens oger cuardise mieux valait découper       je écrirecomme on se (josué avait lentement un temps hors du antoine simon 18 glaciation entre de mes deux mains tout mon petit univers en la réserve des bribes   un vendredi trois (mon souffle au matin de tantes herbes el pre et il fallait aller debout la mort d’un oiseau.       arauca       le       vu     le       pour tandis que dans la grande un titre : il infuse sa je reviens sur des la mort, l’ultime port, l’ami michel de sorte que bientôt le travail de bernard       voyage merci à marc alpozzo       embarq dans les carnets       o eurydice toujours nue à       apr&eg c’est la peur qui fait il avait accepté       une iloec endreit remeint li os pour m.b. quand je me heurte ce qui importe pour     surgi a grant dulur tendrai puis       parfoi ce jour là, je pouvais imagine que, dans la dernier vers aoi samuelchapitre 16, versets 1 abstraction voir figuration langues de plomba la "nice, nouvel éloge de la d’un côté       "pour tes tant pis pour eux. non... non... je vous assure, le nécessaire non pour qui veut se faire une branches lianes ronces       le temps de pierres rêve, cauchemar, quatrième essai de       en le géographe sait tout là, c’est le sable et      & derniers vers sun destre   né le 7 mes pensées restent les dessins de martine orsoni souvent je ne sais rien de comme un préliminaire la     nous des voiles de longs cheveux nécrologie libre de lever la tête pour helmut halt sunt li pui e mult halt vous n’avez et nous n’avons rien   je n’ai jamais titrer "claude viallat, antoine simon 27       st on dit qu’agathe bien sûr, il y eut       neige i.- avaler l’art par même si       le une il faut dire les 7) porte-fenêtre       sur le j’ai en réserve bien sûrla moisissures mousses lichens s’égarer on huit c’est encore à si j’avais de son « e ! malvais       cerisi       la l’homme est     pourquoi il existe deux saints portant mise en ligne quand vous serez tout comme une suite de    si tout au long       pav&ea de pareïs li seit la dentelle : il avait de soie les draps, de soie lentement, josué macles et roulis photo 4       maquis heureuse ruine, pensait je serai toujours attentif à preambule – ut pictura  pour jean le     ton dans la caverne primordiale       je me fin première a claude b.   comme laure et pétrarque comme ] heureux l’homme lancinant ô lancinant le plus insupportable chez 0 false 21 18 rien n’est sixième il existe au moins deux cette machine entre mes pour egidio fiorin des mots le lourd travail des meules j’ai travaillé 1.- les rêves de pour le glacis de la mort antoine simon 26 frères et       dans art jonction semble enfin de la il s’appelait f dans le sourd chatoiement 1. il se trouve que je suis a supposer quece monde tienne lorsque martine orsoni pour jacky coville guetteurs       retour af : j’entends peinture de rimes. le texte voici des œuvres qui, le agnus dei qui tollis peccata et que vous dire des descendre à pigalle, se  hier, 17 le tissu d’acier générations       la       fourmi       l̵ antoine simon 33   maille 1 :que que reste-t-il de la       que  “... parler une nice, le 18 novembre 2004 portrait. 1255 : ses mains aussi étaient dernier vers aoi   si vous souhaitez les premières démodocos... Ça a bien un le passé n’est apaches :  les œuvres de ce 28 février 2002.     faisant la gardien de phare à vie, au un trait gris sur la il arriva que       la onze sous les cercles derniers       bonheu polenta leonardo rosa carles respunt :       la  jésus carles li reis en ad prise sa la gaucherie à vivre, À peine jetés dans le guetter cette chose macles et roulis photo 7     dans la ruela       avant antoine simon 31 il y a des objets qui ont la li emperere s’est f le feu est venu,ardeur des onzième la brume. nuages       six et voici maintenant quelques il aurait voulu être ce paysage que tu contemplais nos voix du fond des cours et des mon travail est une vi.- les amicales aventures ajout de fichiers sons dans attelage ii est une œuvre madame, on ne la voit jamais tout en travaillant sur les un verre de vin pour tacher       le il ne s’agit pas de  les trois ensembles   d’un coté, le pendu Éléments - je t’enlace gargouille tout est prêt en moi pour karles se dort cum hume       le temps de bitume en fusion sur la liberté de l’être rossignolet tu la     cet arbre que j’aime chez pierre       mouett à cri et à s’ouvre la l’art n’existe (de)lecta lucta   cinquième essai tout       midi epuisement de la salle,  tu vois im font chier "l’art est-il les oiseaux s’ouvrent et…  dits de nous savons tous, ici, que la communication est le proche et le lointain à propos “la 5) triptyque marocain pour jean-marie simon et sa morz est rollant, deus en ad un tunnel sans fin et, à   tout est toujours en   ces sec erv vre ile       d&eacu de prime abord, il première rien n’est plus ardu 10 vers la laisse ccxxxii       le toute trace fait sens. que quelques textes en introduction à antoine simon 30 le coquillage contre mais jamais on ne je suis bien dans dieu faisait silence, mais pour ma en 1958 ben ouvre à       b&acir       au       sur de pa(i)smeisuns en est venuz  mise en ligne du texte       au dernier vers aoi ce monde est semé a la libération, les dans les rêves de la f les marques de la mort sur à bernadette pour angelo les lettres ou les chiffres histoire de signes . quand nous rejoignons, en madame, c’est notre « h&eacu ainsi va le travail de qui nous avancions en bas de       longte un jour nous avons dorothée vint au monde   encore une dernier vers aoi       l̵       la sors de mon territoire. fais journée de les enseignants :       &agrav       au dernier vers aoi       jonath       les a propos d’une pour gilbert carcassonne, le 06       quinze   (dans le à la bonne au lecteur voici le premier ma voix n’est plus que elle réalise des  référencem est-ce parce que, petit, on vedo la luna vedo le “le pinceau glisse sur  “s’ouvre sous la pression des je désire un       sur       sur antoine simon 24 bribes en ligne a le samedi 26 mars, à 15 et il parlait ainsi dans la       l̵     sur la pente carmelo arden quin est une décembre 2001. raphaël dernier vers aoi         m&eacu comment entrer dans une fontelucco, 6 juillet 2000 nice, le 30 juin 2000 c’est la distance entre la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Matteudi

Matteudi



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette