BRIBES EN LIGNE
le glacis de la mort     les fleurs du le 15 mai, à le galop du poème me  pour jean le un temps hors du à propos des grands al matin, quant primes pert       quand dentelle : il avait       l̵ mougins. décembre un jour, vous m’avez la bouche pure souffrance travail de tissage, dans  née à "je me tais. pour taire.       tu le saiset je le vois " je suis un écorché vif. chaque jour est un appel, une suite du blasphème de et il fallait aller debout   en grec, morías au commencement était à bernadette "l’art est-il       " (la numérotation des       marche     rien de prime abord, il       alla on croit souvent que le but lu le choeur des femmes de       &n     de rigoles en à la mémoire de       allong le 2 juillet sables mes parolesvous autre essai d’un granz est li calz, si se et il parlait ainsi dans la ouverture d’une       au leonardo rosa couleur qui ne masque pas antoine simon 14 dernier vers aoi dernier vers aoi heureuse ruine, pensait six de l’espace urbain,       dans si elle est belle ? je  monde rassemblé f le feu est venu,ardeur des petites proses sur terre le temps passe si vite, tout le problème       tourne cinq madame aux yeux sept (forces cachées qui c’est une sorte de f qu’il vienne, le feu bientôt, aucune amarre sculpter l’air :         &n dernier vers aoi le recueil de textes   entrons jouer sur tous les tableaux       au douze (se fait terre se       le je t’enfourche ma       b&acir tous ces charlatans qui     chant de la littérature de cet univers sans nécrologie je t’enlace gargouille zacinto dove giacque il mio le pendu nous lirons deux extraits de qu’est-ce qui est en vous avez  les premières antoine simon 6 mais jamais on ne     depuis       en du bibelot au babilencore une ma mémoire ne peut me tromper le néant pluies et bruines, toi, mésange à fragilité humaine. quatre si la mer s’est reprise du site avec la 1. il se trouve que je suis sainte marie,         or       ( la vie humble chez les chaque automne les   un vendredi il est le jongleur de lui introibo ad altare       sur on préparait un homme dans la rue se prend je me souviens de voici des œuvres qui, le le temps passe dans la       le pour maguy giraud et a la femme au la légende fleurie est f le feu m’a  “ce travail qui sixième pour martin       jonath aucun hasard si se et te voici humanité c’est un peu comme si, il avait accepté peinture de rimes. le texte       la de proche en proche tous cliquetis obscène des  dernier salut au  on peut passer une vie attention beau     &nbs       au pour andré antoine simon 23       " troisième essai au labyrinthe des pleursils ouverture de l’espace (ô fleur de courge...  marcel migozzi vient de deux mille ans nous bien sûr, il y eut la galerie chave qui       un toulon, samedi 9 la vie est ce bruissement vous n’avez langues de plomba la  dernières mises je m’étonne toujours de la pas sur coussin d’air mais noble folie de josué, ma voix n’est plus que le "patriote", cyclades, iii° "ah ! mon doux pays, ne pas négocier ne       sous au lecteur voici le premier       deux       la   maille 1 :que bribes en ligne a       grimpa les routes de ce pays sont sixième de toutes les les dernières mult est vassal carles de ce qui fascine chez je suis celle qui trompe trois tentatives desesperees ce qui fait tableau : ce (ma gorge est une frères et       d&eacu pour m.b. quand je me heurte huit c’est encore à une errance de pour michèle sa langue se cabre devant le avant dernier vers aoi l’art n’existe décembre 2001. toute trace fait sens. que vos estes proz e vostre normalement, la rubrique       le pour qui veut se faire une il arriva que branches lianes ronces viallat © le château de l’attente, le fruit l’une des dernières       le ce montagnesde jusqu’à il y a pour jean-louis cantin 1.-       à 1 la confusion des   pour le prochain ajout de fichiers sons dans       neige et la peur, présente martin miguel art et       il ecrire les couleurs du monde et je vois dans vos c’est le grand "moi, esclave" a       maquis attelage ii est une œuvre   six formes de la temps où le sang se en 1958 ben ouvre à r.m.a toi le don des cris qui     longtemps sur       &agrav i mes doigts se sont ouverts a claude b.   comme la fraîcheur et la exacerbé d’air vous avez torna a sorrento ulisse torna je reviens sur des pour pierre theunissen la station 1 : judas antoine simon 18       fourmi tout mon petit univers en ce poème est tiré du à cri et à sous l’occupation       embarq mise en ligne     ces sec erv vre ile un jour nous avons diaphane est le mot (ou écoute, josué,       le pour gilbert equitable un besoin sonnerait rien n’est alocco en patchworck © "mais qui lit encore le   la baie des anges merci à la toile de c’est extrêmement deuxième suite je ne peins pas avec quoi,     dans la ruela franchement, pensait le chef, carissimo ulisse,torna a pour anne slacik ecrire est       le autre citation"voui       pav&ea là, c’est le sable et      &        hors du corps pas       &agrav       je me       la encore la couleur, mais cette       la ce pays que je dis est   le texte suivant a tendresse du mondesi peu de       apr&eg la mort, l’ultime port, le franchissement des dans les hautes herbes au seuil de l’atelier dimanche 18 avril 2010 nous li emperere s’est macles et roulis photo grande lune pourpre dont les deuxième essai station 3 encore il parle       " antoine simon 16 (vois-tu, sancho, je suis vi.- les amicales aventures c’est ici, me 0 false 21 18    nous     &nbs et…  dits de     oued coulant le ciel est clair au travers maintenant il connaît le af : j’entends le vieux qui 1.- les rêves de dernier vers aoi         entre ils avaient si longtemps, si morz est rollant, deus en ad v.- les amicales aventures du poème pour ce va et vient entre       au spectacle de josué dit un nouvel espace est ouvert       sur   ces notes j’écoute vos       grappe rêves de josué,       allong la réserve des bribes et ces       voyage buttati ! guarda&nbs la question du récit antoine simon 26 normal 0 21 false fal coupé en deux quand marché ou souk ou juste un mot pour annoncer       (       sur a supposer quece monde tienne l’impossible les petites fleurs des deux ce travail vous est pas facile d’ajuster le       je me f les marques de la mort sur madame, on ne la voit jamais l’éclair me dure, les plus vieilles (elle entretenait  improbable visage pendu il ne s’agit pas de toutes sortes de papiers, sur pour martine       en karles se dort cum hume tous feux éteints. des "si elle est exode, 16, 1-5 toute n’ayant pas quelques autres       object le 26 août 1887, depuis iloec endreit remeint li os un tunnel sans fin et, à       le clquez sur dernier vers aoi je t’ai admiré, l’existence n’est pour daniel farioli poussant en cet anniversaire, ce qui les grands   saint paul trois antoine simon 24  la toile couvre les "nice, nouvel éloge de la antoine simon 12 (de)lecta lucta       pourquoi des voiles de longs cheveux il n’y a pas de plus       dans pour egidio fiorin des mots antoine simon 33   je ne comprends plus on trouvera la video  “s’ouvre toutes ces pages de nos la fonction, antoine simon 32    il antoine simon 2 ce n’est pas aux choses ici, les choses les plus dans le pays dont je vous dernier vers aoi l’impression la plus  référencem pour mireille et philippe À max charvolen et martin la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Maunoury

Maunoury



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette