BRIBES EN LIGNE
 avec « a la j’ai perdu mon       quinze carcassonne, le 06 journée de cette machine entre mes douce est la terre aux yeux ce 28 février 2002.   six formes de la la route de la soie, à pied,   tout est toujours en approche d’une et tout avait lorsque martine orsoni dernier vers aoi et te voici humanité       chaque il était question non grant est la plaigne e large les plus terribles très saintes litanies 1257 cleimet sa culpe, si       qui aux barrières des octrois ce merci à marc alpozzo dessiner les choses banales le géographe sait tout et nous n’avons rien écrirecomme on se “le pinceau glisse sur attendre. mot terrible. ainsi va le travail de qui       j̵ la pureté de la survie. nul avant propos la peinture est poème pour le lent tricotage du paysage       sur le     de rigoles en clere est la noit e la  epître aux pour martine assise par accroc au bord de quand sur vos visages les       le pour martin       &agrav mesdames, messieurs, veuillez dernier vers aoi ne pas négocier ne à propos “la antoine simon 12 histoire de signes . coupé en deux quand       je une autre approche de polenta autre essai d’un dans un coin de nice,     " macles et roulis photo 1 sors de mon territoire. fais       glouss       allong  “comment       sur (vois-tu, sancho, je suis  les éditions de le coeur du     une abeille de charogne sur le seuilce qui il n’est pire enfer que onzième       sur ce monde est semé je serai toujours attentif à la deuxième édition du reflets et echosla salle à la mémoire de (de)lecta lucta       oued coulant       pour 1. il se trouve que je suis       apr&eg l’attente, le fruit lorsqu’on connaît une      & face aux bronzes de miodrag merci à la toile de       la mieux valait découper arbre épanoui au ciel " je suis un écorché vif.       soleil encore la couleur, mais cette mon cher pétrarque, pas même trois tentatives desesperees envoi du bulletin de bribes dans la caverne primordiale j’oublie souvent et       mouett  l’exposition  tout est prêt en moi pour traquer le 15 mai, à la force du corps, pour philippe       assis moisissures mousses lichens franchement, pensait le chef,  hors du corps pas antoine simon 26 c’est le grand le texte qui suit est, bien pour m.b. quand je me heurte inoubliables, les juste un mot pour annoncer 1.- les rêves de carles li reis en ad prise sa       au ecrire sur attention beau       la « pouvez-vous des quatre archanges que la danse de un jour, vous m’avez raphaËl autre citation macao grise       " madame, vous débusquez    seule au livre grand format en trois recleimet deu mult nice, le 18 novembre 2004 marché ou souk ou ajout de fichiers sons dans avec marc, nous avons pour mireille et philippe macles et roulis photo 7 je t’enlace gargouille et je vois dans vos  zones gardées de madame a des odeurs sauvages est-ce parce que, petit, on f les rêves de       une il y a des objets qui ont la    il       parfoi antoine simon 16 de l’autre       soleil     pourquoi quel ennui, mortel pour antoine simon 28       six ici. les oiseaux y ont fait comme une suite de aucun hasard si se outre la poursuite de la mise     son percey priest lakesur les       bonheu un homme dans la rue se prend    de femme liseuse des voiles de longs cheveux max charvolen, martin miguel a la libération, les l’illusion d’une (josué avait lentement "tu sais ce que c’est au seuil de l’atelier je t’ai admiré, à bernadette nous serons toujours ces mais non, mais non, tu et que vous dire des le soleil n’est pas pour nicolas lavarenne ma   entrons de tantes herbes el pre bal kanique c’est antoine simon 11 frères et dentelle : il avait À peine jetés dans le le temps passe dans la troisième essai     surgi vous n’avez       les       sur le       vu de pareïs li seit la on préparait normal 0 21 false fal       banlie       &agrav       deux si j’avais de son je rêve aux gorges  je signerai mon présentation du si, il y a longtemps, les equitable un besoin sonnerait preambule – ut pictura    au balcon il ne reste plus que le  ce mois ci : sub quelques textes l’ami michel iloec endreit remeint li os le passé n’est       ma cinq madame aux yeux la liberté s’imprime à       apparu       sabots carmelo arden quin est une granz fut li colps, li dux en s’ouvre la (ô fleur de courge... samuelchapitre 16, versets 1 et si au premier jour il Ç’avait été la l’instant criblé ouverture d’une     &nbs « voici les avenues de ce pays la lecture de sainte que reste-t-il de la   pour théa et ses carissimo ulisse,torna a station 4 : judas  1 au retour au moment légendes de michel     hélas,       je me dernier vers aoi c’est la chair pourtant       fourr& la langue est intarissable quand c’est le vent qui dix l’espace ouvert au       & bien sûr, il y eut station 3 encore il parle pour frédéric les doigts d’ombre de neige apaches :  au travers de toi je       entre premier vers aoi dernier  de même que les       la deux nouveauté, monde imaginal, « amis rollant, de     ton tout à fleur d’eaula danse autres litanies du saint nom  improbable visage pendu       crabe-       marche en ceste tere ad estet ja allons fouiller ce triangle dire que le livre est une antoine simon 20       fourr& mais jamais on ne pur ceste espee ai dulor e et voici maintenant quelques janvier 2002 .traverse dernier vers aoi       &n       journ& les installations souvent, martin miguel art et al matin, quant primes pert d’ eurydice ou bien de abstraction voir figuration les petites fleurs des quando me ne so itu pe       " « e ! malvais       baie ce poème est tiré du "l’art est-il pour egidio fiorin des mots   ces sec erv vre ile       bruyan je t’enfourche ma on croit souvent que le but morz est rollant, deus en ad dans ce périlleux   d’un coté, i en voyant la masse aux dimanche 18 avril 2010 nous thème principal : station 1 : judas la vie est dans la vie. se et si tu dois apprendre à           nous  hier, 17 pour jean gautheronle cosmos nous lirons deux extraits de je suis  “... parler une ouverture de l’espace accorde ton désir à ta la poésie, à la     &nbs sculpter l’air : quant carles oït la       voyage       une cet article est paru dans le trois (mon souffle au matin avez-vous vu  le livre, avec pour le prochain basilic, (la       voyage ki mult est las, il se dort       sur toutes sortes de papiers, sur bernadette griot vient de depuis le 20 juillet, bribes pour michèle aueret bribes en ligne a   le 10 décembre viallat © le château de il faut laisser venir madame li emperere par sa grant a christiane à propos des grands       ( 5) triptyque marocain vedo la luna vedo le     du faucon pour jean-louis cantin 1.- in the country suite du blasphème de tandis que dans la grande       pass&e 7) porte-fenêtre (la numérotation des le franchissement des  mise en ligne du texte pour gilbert vi.- les amicales aventures j’aime chez pierre   (à tous feux éteints. des  le "musée petit matin frais. je te dans l’innocence des   saint paul trois       dans c’est la distance entre passent .x. portes, etait-ce le souvenir décembre 2001. cinquième citationne si j’étais un je déambule et suis la vie est ce bruissement le galop du poème me où l’on revient       devant portrait. 1255 :       la laure et pétrarque comme quatrième essai de       le autre citation"voui dans les horizons de boue, de pour andré c’est seulement au ecrire les couleurs du monde réponse de michel f le feu s’est dernier vers aoi    “la signification un jour nous avons       tourne       les la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Miguel

Miguel

Dernière publication : 6 janvier 2012.
Les 3 derniers articles : 6 janvier 2012 , ART ET TERRITOIRE , Temps disjoint .
Les 3 articles les plus lus : Trouées , ART ET TERRITOIRE , 6 janvier 2012 .

info portfolio

Jean-François Dubreuil et Martin Miguel
  • Cinq petits pans de mur

    Date de rédaction : juin 1996
    I Mes doigts se sont ouverts à l’ombre des rues chargées de tous les âges du monde murs murs bruine de mots éclaboussant de sens brûlant de tout ce qui né d’avant les mots s’impose à nos sens (...)

  • Un art du retrait

    Première publication : juillet 2001 / Notes et correspondance
    A propos d’une exposition d’œuvres de Max Charvolen et Martin Miguel Chez André et Maryse Candela Il y a dans cette exposition, deux ou trois leçons que je veux retenir : elles concernent la (...)

  • Trouées

    Date de rédaction : août 2003
    texte gravé sur plexi transparent, coloré, fixé sur un béton traité de 20x20. 2 séries de 12 pièces uniques. 2003.

  • Lettres à Katy Rémy

    Date de rédaction : décembre 1996
    Katy Rémy demandait pour son "Jardin Littéraire" des textes ornées d’une lettrine d’artiste. Avec Martin Miguel nous lui avons donné ces "Lettres". Chaque lettrine est un béton de (...)

  • MICHEL BUTOR

    Pile et face

    ou passer les bornes

    pour Martin Miguel Peinture ? Sculpture ? Comme il était facile au XIXème siècle de faire la différence ! D’abord la peinture était plate, aussi lisse que possible et bien contenue dans son cadre (...)

  • Contrepas

    Oeuvre croisée avec Martin Miguel
    Clefs : Miguel

  • ALAIN FREIXE

    Temps disjoint

    / Bibliophilie
    Tout est toujours en ordre en la terre compacte et nous restons à perte de vue à perte de nom en suspension à cause des coups à cause de tout ce qui nous bat le cœur dans le temps disjoint (...)

  • RAPHAËL MONTICELLI

    ART ET TERRITOIRE

    Première publication : septembre 2010 / Monographies
    MARTIN MIGUEL ART ET TERRITOIRE UN ART DU TERRITOIRE Durant l’été 2010, Miguel propose deux réalisations monumentales complémentaires : l’occupation d’une salle du château-musée de Cagnes sur mer (dans (...)

  • 6 janvier 2012

    Martin Miguel vient d’ajouter sur son site des photos de notre dernier travail commun... Ces "silence de météore" ont été présentés en décembre par Jean Paul Aureglia, dans sa galerie, (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette