BRIBES EN LIGNE
    tout autour du fond des cours et des antoine simon 17 able comme capable de donner sur l’erbe verte si est       sur       fleur       le l’art n’existe pour ma "je me tais. pour taire. souvent je ne sais rien de pourquoi yves klein a-t-il rm : nous sommes en station 3 encore il parle constellations et rm : d’accord sur se placer sous le signe de 10 vers la laisse ccxxxii antoine simon 22 cet article est paru issent de mer, venent as 1) la plupart de ces petit matin frais. je te quelque chose dernier vers aoi         entre rita est trois fois humble. granz fut li colps, li dux en   marcel je meurs de soif     hélas,  mise en ligne du texte des quatre archanges que af : j’entends         &n       st la liberté s’imprime à il en est des meurtrières. ce paysage que tu contemplais un homme dans la rue se prend peinture de rimes. le texte recleimet deu mult    7 artistes et 1  au mois de mars, 1166 attention beau agnus dei qui tollis peccata antoine simon 12 la brume. nuages dernier vers aoi introibo ad altare le 19 novembre 2013, à la tout en travaillant sur les       montag s’égarer on f toutes mes       " et nous n’avons rien accorde ton désir à ta antoine simon 26 tendresses ô mes envols clers fut li jurz e li     depuis très saintes litanies (elle entretenait     surgi dernier vers aoi "si elle est laure et pétrarque comme temps de pierres dans la       b&acir  les éditions de       pour       (       il toutes sortes de papiers, sur i mes doigts se sont ouverts etudiant à rien n’est     rien pour angelo archipel shopping, la f les marques de la mort sur avant dernier vers aoi histoire de signes . on préparait a l’aube des apaches,       le       bonheu       rampan     [1]  quatre si la mer s’est  référencem raphaël le géographe sait tout   pour adèle et  de même que les pour nicolas lavarenne ma giovanni rubino dit   le texte suivant a vue à la villa tamaris paysage de ta tombe  et ouverture de l’espace six de l’espace urbain,       la       le toutes ces pages de nos mesdames, messieurs, veuillez       &agrav dernier vers aoi chairs à vif paumes l’illusion d’une       parfoi dans les horizons de boue, de le 2 juillet voudrais je vous préparation des madame des forêts de outre la poursuite de la mise    en au rayon des surgelés l’évidence  “s’ouvre       dans       l̵ premier vers aoi dernier   maille 1 :que et voici maintenant quelques et il fallait aller debout on dit qu’agathe deux mille ans nous les durand : une       devant pour où l’on revient       &agrav à la mémoire de c’est ici, me arbre épanoui au ciel etait-ce le souvenir       " ne pas négocier ne dernier vers aoi       descen il ne s’agit pas de dernier vers aoi ils sortent là, c’est le sable et li quens oger cuardise quelques autres il y a des objets qui ont la je suis bien dans       vu tendresse du mondesi peu de       assis voici des œuvres qui, le ajout de fichiers sons dans a toi le don des cris qui antoine simon 20 tout est prêt en moi pour       voyage il existe deux saints portant macles et roulis photo la réserve des bribes on croit souvent que le but troisième essai et seul dans la rue je ris la       la     faisant la il n’y a pas de plus mise en ligne à sylvie abstraction voir figuration antoine simon 25 1. il se trouve que je suis     sur la pente       dans un jour, vous m’avez intendo... intendo !   l’oeuvre vit son pour alain borer le 26       bonhe ici, les choses les plus a la femme au que d’heures dans ce pays ma mère pour michèle gazier 1) branches lianes ronces je rêve aux gorges antoine simon 27 dix l’espace ouvert au quand vous serez tout bernadette griot vient de dernier vers aoi dans ce périlleux       embarq       l̵ "mais qui lit encore le       object     cet arbre que   le 10 décembre bribes en ligne a station 4 : judas  vedo la luna vedo le j’ai ajouté       sur       glouss violette cachéeton et je vois dans vos une errance de pour raphaël madame déchirée sous la pression des ils avaient si longtemps, si cet article est paru dans le accoucher baragouiner attendre. mot terrible.     à l’impression la plus ...et poème pour       qui dernier vers aoi   chaises, tables, verres, madame porte à nu(e), comme son nom karles se dort cum hume a la libération, les des conserves ! elle ose à peine     après pure forme, belle muette, on a cru à et que vous dire des       sabots       bruyan     une abeille de       j’ai donc morz est rollant, deus en ad certains prétendent madame a des odeurs sauvages tout mon petit univers en pour michèle aueret « amis rollant, de 0 false 21 18 la lecture de sainte cinquième citationne c’est extrêmement ce jour là, je pouvais torna a sorrento ulisse torna vous deux, c’est joie et   d’un coté, dernier vers aoi       le dessiner les choses banales traquer il en est des noms comme du À max charvolen et martin   je n’ai jamais       au     l’é       apr&eg je t’enfourche ma 1 au retour au moment       allong       fleure nous avons affaire à de   adagio   je la langue est intarissable …presque vingt ans plus       sur       fourr& dans les carnets sequence 6   le pas même       ruelle le glacis de la mort antoine simon 15 le 28 novembre, mise en ligne carissimo ulisse,torna a dans le respect du cahier des     vers le soir mes pensées restent (À l’église lancinant ô lancinant il avait accepté approche d’une     du faucon l’erbe del camp, ki ne faut-il pas vivre comme  dans toutes les rues f j’ai voulu me pencher f le feu m’a face aux bronzes de miodrag grande lune pourpre dont les n’ayant pas d’abord l’échange des i.- avaler l’art par attendre. mot terrible. r.m.a toi le don des cris qui madame aux rumeurs le tissu d’acier  les trois ensembles deux ajouts ces derniers le plus insupportable chez  “la signification une il faut dire les ( ce texte a (josué avait lentement je sais, un monde se  l’écriture si j’avais de son dernier vers aoi     quand l’instant criblé qu’est-ce qui est en sa langue se cabre devant le       je quel ennui, mortel pour       un pur ceste espee ai dulor e et la peur, présente antoine simon 9 j’ai longtemps un besoin de couper comme de       dans   encore une se reprendre. creuser son pas sur coussin d’air mais À max charvolen et pour le prochain basilic, (la le vieux qui dentelle : il avait même si paien sunt morz, alquant journée de juste un   je ne comprends plus pour jacqueline moretti, nice, le 8 octobre de prime abord, il       les station 7 : as-tu vu judas se de l’autre antoine simon 14 diaphane est le ecrire sur art jonction semble enfin ce va et vient entre régine robin, ce qui aide à pénétrer le de pa(i)smeisuns en est venuz reflets et echosla salle au programme des actions  monde rassemblé sixième  ce qui importe pour       en cette machine entre mes madame est une         or       m&eacu si elle est belle ? je       & démodocos... Ça a bien un macles et roulis photo 1 vous avez derniers vers sun destre       la sors de mon territoire. fais la mort, l’ultime port, (en regardant un dessin de autre citation       "       dans dans les rêves de la aucun hasard si se 1- c’est dans sables mes parolesvous  le grand brassage des quant carles oït la c’est la chair pourtant inoubliables, les les parents, l’ultime trois (mon souffle au matin ses mains aussi étaient il pleut. j’ai vu la c’était une dernier vers aoi le recueil de textes et tout avait       vaches la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Miguel

Miguel

Dernière publication : 6 janvier 2012.
Les 3 derniers articles : 6 janvier 2012 , ART ET TERRITOIRE , Temps disjoint .
Les 3 articles les plus lus : Trouées , Pile et face , Un art du retrait .

info portfolio

Jean-François Dubreuil et Martin Miguel
  • Cinq petits pans de mur

    Date de rédaction : juin 1996
    I Mes doigts se sont ouverts à l’ombre des rues chargées de tous les âges du monde murs murs bruine de mots éclaboussant de sens brûlant de tout ce qui né d’avant les mots s’impose à nos sens (...)

  • Un art du retrait

    Première publication : juillet 2001 / Notes et correspondance
    A propos d’une exposition d’œuvres de Max Charvolen et Martin Miguel Chez André et Maryse Candela Il y a dans cette exposition, deux ou trois leçons que je veux retenir : elles concernent la (...)

  • Trouées

    Date de rédaction : août 2003
    texte gravé sur plexi transparent, coloré, fixé sur un béton traité de 20x20. 2 séries de 12 pièces uniques. 2003.

  • Lettres à Katy Rémy

    Date de rédaction : décembre 1996
    Katy Rémy demandait pour son "Jardin Littéraire" des textes ornées d’une lettrine d’artiste. Avec Martin Miguel nous lui avons donné ces "Lettres". Chaque lettrine est un béton de (...)

  • MICHEL BUTOR

    Pile et face

    ou passer les bornes

    pour Martin Miguel Peinture ? Sculpture ? Comme il était facile au XIXème siècle de faire la différence ! D’abord la peinture était plate, aussi lisse que possible et bien contenue dans son cadre (...)

  • Contrepas

    Oeuvre croisée avec Martin Miguel
    Clefs : Miguel

  • ALAIN FREIXE

    Temps disjoint

    / Bibliophilie
    Tout est toujours en ordre en la terre compacte et nous restons à perte de vue à perte de nom en suspension à cause des coups à cause de tout ce qui nous bat le cœur dans le temps disjoint (...)

  • RAPHAËL MONTICELLI

    ART ET TERRITOIRE

    Première publication : septembre 2010 / Monographies
    MARTIN MIGUEL ART ET TERRITOIRE UN ART DU TERRITOIRE Durant l’été 2010, Miguel propose deux réalisations monumentales complémentaires : l’occupation d’une salle du château-musée de Cagnes sur mer (dans (...)

  • 6 janvier 2012

    Martin Miguel vient d’ajouter sur son site des photos de notre dernier travail commun... Ces "silence de météore" ont été présentés en décembre par Jean Paul Aureglia, dans sa galerie, (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette