BRIBES EN LIGNE
      &n     une abeille de bruno mendonça descendre à pigalle, se  dernier salut au able comme capable de donner et c’était dans       m̵ a claude b.   comme cinq madame aux yeux   anatomie du m et  tu vois im font chier il tente de déchiffrer, dernier vers aoi antoine simon 13 villa arson, nice, du 17       le   pour théa et ses ce texte m’a été antoine simon 29 le soleil n’est pas difficile alliage de     un mois sans dernier vers aoi ecrire sur  tu ne renonceras pas.  avec « a la     l’é   le 10 décembre rien n’est plus ardu monde imaginal,       le non... non... je vous assure,  “... parler une quatrième essai rares       au la littérature de attendre. mot terrible. il faut laisser venir madame petit matin frais. je te  il y a le les textes mis en ligne tandis que dans la grande ma voix n’est plus que     quand     les provisions sur l’erbe verte si est       les       allong       st       la       en la mort d’un oiseau.       pour la prédication faite ce paysage que tu contemplais       à  la lancinante rêves de josué, dans le train premier   je ne comprends plus       embarq dans le pays dont je vous       marche me       l̵ mult est vassal carles de       sur le f les rêves de je rêve aux gorges approche d’une pour michèle gazier 1 f qu’il vienne, le feu       "   voici donc la « amis rollant, de n’ayant pas       outre la poursuite de la mise ils s’étaient issent de mer, venent as eurydice toujours nue à de soie les draps, de soie dieu faisait silence, mais pour jean marie six de l’espace urbain,       bien lentement, josué       sur       un l’heure de la       qui       gentil       entre l’éclair me dure, juste un sixième la route de la soie, à pied,     faisant la autre citation       rampan rimbaud a donc   nous sommes       &agrav au seuil de l’atelier       chaque epuisement de la salle, le pendu pour anne slacik ecrire est pour max charvolen 1) poème pour pour jean-louis cantin 1.- la réserve des bribes je ne saurais dire avec assez la vie est dans la vie. se « h&eacu suite de je suis bien dans sables mes parolesvous là, c’est le sable et pour andrée       dans   six formes de la     nous 1- c’est dans dernier vers que mort au lecteur voici le premier ne faut-il pas vivre comme des quatre archanges que autre petite voix dans les écroulements       une       l̵ f le feu m’a       le décembre 2001. tout en travaillant sur les madame a des odeurs sauvages       dans pour mes enfants laure et     à le corps encaisse comme il       &agrav le geste de l’ancienne, À l’occasion de franchement, pensait le chef,       ...mai mi viene in mentemi seul dans la rue je ris la si elle est belle ? je   tout est toujours en morz est rollant, deus en ad c’est une sorte de "si elle est à cri et à buttati ! guarda&nbs À max charvolen et ( ce texte a       ton     rien       é antoine simon 12 nécrologie dire que le livre est une le travail de bernard leonardo rosa       sous sors de mon territoire. fais il aurait voulu être       arauca diaphane est le mot (ou j’ai parlé "moi, esclave" a  les trois ensembles inoubliables, les raphaël antoine simon 19 onze sous les cercles 5) triptyque marocain en introduction à     après       s̵ cinquième citationne       six   j’ai souvent tout le problème pour martine, coline et laure 1) notre-dame au mur violet la fraîcheur et la quant carles oït la  il est des objets sur les enseignants : les doigts d’ombre de neige       dans constellations et a ma mère, femme parmi à propos “la   pour adèle et bernadette griot vient de l’ami michel dernier vers aoi et combien       sabots le franchissement des premier vers aoi dernier il s’appelait 1254 : naissance de dernier vers aoi ainsi va le travail de qui   iv    vers voile de nuità la       dans  hors du corps pas zacinto dove giacque il mio f dans le sourd chatoiement toulon, samedi 9 pour alain borer le 26       dans temps où le sang se d’abord l’échange des fragilité humaine. bel équilibre et sa dernier vers aoi patrick joquel vient de c’est extrêmement il ne sait rien qui ne va au rayon des surgelés dernier vers aoi ki mult est las, il se dort karles se dort cum hume travail de tissage, dans       la       longte en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi ce jour là, je pouvais prenez vos casseroles et       je c’est le grand       pass&e       baie il souffle sur les collines carles respunt :       la antoine simon 3     sur la  “s’ouvre l’art c’est la a propos d’une       dans carles li reis en ad prise sa il n’est pire enfer que dans les rêves de la       je quelque temps plus tard, de giovanni rubino dit       voyage quelques textes rm : nous sommes en neuf j’implore en vain ici, les choses les plus pas sur coussin d’air mais  “ce travail qui     cet arbre que       sur     les fleurs du 1 au retour au moment pour maguy giraud et le ciel est clair au travers station 3 encore il parle portrait. 1255 : de prime abord, il le lent déferlement nu(e), comme son nom reflets et echosla salle présentation du je reviens sur des seins isabelle boizard 2005 huit c’est encore à granz fut li colps, li dux en "l’art est-il       reine et…  dits de les dieux s’effacent   marcel  mise en ligne du texte au commencement était intendo... intendo ! le texte qui suit est, bien pour robert alocco en patchworck © (elle entretenait la tentation du survol, à 7) porte-fenêtre  le "musée       fleure la terre a souvent tremblé je meurs de soif le vieux qui l’existence n’est normal 0 21 false fal “dans le dessin ce texte se présente quelques autres les routes de ce pays sont       devant faisant dialoguer pour daniel farioli poussant pour angelo       montag       &agrav maintenant il connaît le       dans       sur l’impossible f les feux m’ont dans les horizons de boue, de       m̵  dans toutes les rues reprise du site avec la de mes deux mains         or apaches :       " petites proses sur terre viallat © le château de       parfoi chaque jour est un appel, une sur la toile de renoir, les dans ce pays ma mère       jardin couleur qui ne masque pas très saintes litanies une il faut dire les a la libération, les vous avez  marcel migozzi vient de       les       je me le "patriote", c’est vrai avant propos la peinture est paysage de ta tombe  et la brume. nuages       le madame est une torche. elle aucun hasard si se d’ eurydice ou bien de       nuage dernier vers aoi   on n’est mesdames, messieurs, veuillez josué avait un rythme f tous les feux se sont     sur la pente le glacis de la mort       alla siglent a fort e nagent e       droite comme un préliminaire la nous lirons deux extraits de 1. il se trouve que je suis      & pour andré générations deux nouveauté, « e ! malvais quai des chargeurs de       la       dans il ne s’agit pas de la communication est sept (forces cachées qui ma voix n’est plus que et si au premier jour il la force du corps, le géographe sait tout trois tentatives desesperees clere est la noit e la dessiner les choses banales 10 vers la laisse ccxxxii un temps hors du pure forme, belle muette, cinquième essai tout madame dans l’ombre des je désire un    de femme liseuse       b&acir mieux valait découper   la production   que signifie mougins. décembre c’est parfois un pays nice, le 8 octobre la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Monet

Monet



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette