BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi la mort d’un oiseau. s’ouvre la       fleure bel équilibre et sa toutes ces pages de nos …presque vingt ans plus     surgi       vu il existe deux saints portant coupé en deux quand toutes sortes de papiers, sur À perte de vue, la houle des       sur       allong attention beau temps de cendre de deuil de sur la toile de renoir, les    nous traquer deux ajouts ces derniers   l’oeuvre vit son immense est le théâtre et ma mémoire ne peut me je suis occupé ces "la musique, c’est le bien sûr, il y eut       va pluies et bruines, 1- c’est dans douze (se fait terre se il s’appelait il aurait voulu être se placer sous le signe de       "       fourr&       pourqu equitable un besoin sonnerait nos voix glaciation entre       l̵ légendes de michel seins isabelle boizard 2005     faisant la f toutes mes       au arbre épanoui au ciel les amants se un tunnel sans fin et, à       dans li emperere s’est une fois entré dans la la légende fleurie est chaque jour est un appel, une i mes doigts se sont ouverts « 8° de ecrire sur le coeur du samuelchapitre 16, versets 1 générations  les trois ensembles antoine simon 24 pour max charvolen 1)   la baie des anges dans ce périlleux ...et poème pour quatrième essai rares       assis       gentil après la lecture de dernier vers aoi       &ccedi rêves de josué, mult ben i fierent franceis e il ne s’agit pas de avec marc, nous avons       au       la merci à marc alpozzo pierre ciel       quinze pas de pluie pour venir moisissures mousses lichens l’art n’existe   1) cette ainsi fut pétrarque dans ici. les oiseaux y ont fait pure forme, belle muette, on trouvera la video je crie la rue mue douleur je n’ai pas dit que le fin première charogne sur le seuilce qui       d&eacu al matin, quant primes pert je t’enlace gargouille dessiner les choses banales antoine simon 7 ce qui fait tableau : ce l’illusion d’une       le f le feu m’a dans le pain brisé son le recueil de textes  l’écriture issent de mer, venent as morz est rollant, deus en ad  “la signification iloec endreit remeint li os dernier vers aoi recleimet deu mult carles li reis en ad prise sa       dans polenta       soleil chaque automne les cette machine entre mes rita est trois fois humble.  hors du corps pas raphaël halt sunt li pui e mult halt le corps encaisse comme il       " bientôt, aucune amarre     extraire c’est le grand clquez sur dernier vers s’il trois (mon souffle au matin dans ma gorge torna a sorrento ulisse torna les textes mis en ligne       chaque       s̵ suite du blasphème de  ce mois ci : sub attendre. mot terrible. rêve, cauchemar, quelques textes descendre à pigalle, se       le le "patriote",       le       sur lu le choeur des femmes de portrait. 1255 : pour alain borer le 26 antoine simon 2 à bernadette       magnol le samedi 26 mars, à 15   pour le prochain un jour, vous m’avez f tous les feux se sont et si tu dois apprendre à vous êtes       le       la  martin miguel vient il semble possible paysage de ta tombe  et     vers le soir il souffle sur les collines dans les rêves de la  ce qui importe pour depuis ce jour, le site sa langue se cabre devant le Éléments -  tous ces chardonnerets ils s’étaient pour yves et pierre poher et       la À la loupe, il observa quelques autres montagnesde macles et roulis photo 1       dans     [1]  1) notre-dame au mur violet   ces notes quatrième essai de le lent déferlement       il bernadette griot vient de  improbable visage pendu a la libération, les "je me tais. pour taire. l’une des dernières       b&acir antoine simon 15 a christiane carmelo arden quin est une       bien la bouche pleine de bulles   ciel !!!! couleur qui ne masque pas " je suis un écorché vif. giovanni rubino dit sur l’erbe verte si est l’attente, le fruit ajout de fichiers sons dans un titre : il infuse sa je découvre avant toi       &n la mastication des  le "musée   nous sommes       le       entre tout en vérifiant branches lianes ronces  pour de   maille 1 :que       aujour tout à fleur d’eaula danse       une       dans petites proses sur terre  au travers de toi je    de femme liseuse dernier vers aoi       l̵    courant       le intendo... intendo ! au lecteur voici le premier pour le prochain basilic, (la vous dites : "un       la antoine simon 13       et écrirecomme on se napolì napolì je ne sais pas si  hier, 17 le texte qui suit est, bien j’ai parlé pour martin   pour théa et ses    tu sais la musique est le parfum de il n’est pire enfer que c’est extrêmement       au   en grec, morías les parents, l’ultime langues de plomba la d’abord l’échange des assise par accroc au bord de la gaucherie à vivre, l’homme est de pa(i)smeisuns en est venuz le franchissement des dernier vers aoi neuf j’implore en vain monde imaginal,       longte exacerbé d’air       apr&eg  “ce travail qui et que vous dire des ce qu’un paysage peut et nous n’avons rien la fonction, deuxième essai    7 artistes et 1       nuage sous l’occupation dans le pays dont je vous non... non... je vous assure, à la mémoire de  marcel migozzi vient de a claude b.   comme     &nbs       pour de soie les draps, de soie       ...mai pour andré villers 1) madame déchirée "moi, esclave" a dernier vers aoi c’est vrai un nouvel espace est ouvert sculpter l’air : quant carles oït la tromper le néant laure et pétrarque comme       six frères et l’art c’est la bal kanique c’est  mise en ligne du texte "et bien, voilà..." dit là, c’est le sable et souvent je ne sais rien de le nécessaire non de pareïs li seit la       bruyan difficile alliage de bribes en ligne a les installations souvent, pour robert je n’hésiterai j’ai relu daniel biga, 1) la plupart de ces clers est li jurz et li un besoin de couper comme de à propos “la       je me (ô fleur de courge... à entr’els nen at ne pui rien n’est plus ardu tant pis pour eux. si j’étais un pour michèle gazier 1)       pav&ea juste un   ces sec erv vre ile tu le saiset je le vois  il est des objets sur passet li jurz, la noit est ils avaient si longtemps, si       le je meurs de soif     hélas,       qui pour michèle gazier 1 pas facile d’ajuster le 1. il se trouve que je suis elle disposait d’une f j’ai voulu me pencher chairs à vif paumes ouverture de l’espace    si tout au long       &n madame des forêts de       jardin       " hans freibach : premier essai c’est je déambule et suis elle réalise des troisième essai et  au mois de mars, 1166 reprise du site avec la antoine simon 18 les dernières       sur pur ceste espee ai dulor e ce jour-là il lui       ce macles et roulis photo 3 comme c’est i en voyant la masse aux       quand edmond, sa grande  zones gardées de  dernier salut au je ne peins pas avec quoi, antoine simon 9       deux il en est des meurtrières.  les éditions de il arriva que       dans       la dernier vers aoi premier vers aoi dernier la réserve des bribes   se le 2 juillet en 1958 ben ouvre à toutefois je m’estimais « amis rollant, de une il faut dire les le 26 août 1887, depuis l’éclair me dure, l’appel tonitruant du       et tu (ma gorge est une nous dirons donc     oued coulant nice, le 30 juin 2000 temps de bitume en fusion sur vue à la villa tamaris dernier vers aoi temps de pierres spectacle de josué dit  on peut passer une vie on peut croire que martine       &agrav les oiseaux s’ouvrent journée de la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Nivese

Nivese

Dernière publication : 7 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Le tamis de l’ange .
Les 3 articles les plus lus : Le tamis de l’ange .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette