BRIBES EN LIGNE
  3   

les de toutes les dernier vers que mort     de rigoles en merci à la toile de   l’oeuvre vit son   on n’est       et tu vous n’avez dernier vers aoi       je me       quand "je me tais. pour taire. "mais qui lit encore le   pour théa et ses pour jacqueline moretti, ouverture d’une  je signerai mon légendes de michel pour philippe les étourneaux ! madame est une la bouche pleine de bulles     m2 &nbs pour mes enfants laure et fin première je t’enfourche ma me les doigts d’ombre de neige alocco en patchworck ©       dans i.- avaler l’art par "tu sais ce que c’est certains soirs, quand je et que dire de la grâce       nuage       la   ces sec erv vre ile jamais je n’aurais       object fragilité humaine. ki mult est las, il se dort       &agrav (À l’église deuxième apparition tout est possible pour qui le geste de l’ancienne, le galop du poème me       ruelle       sur pour raphaël       &n des voix percent, racontent voici des œuvres qui, le       va macles et roulis photo 7       sur le 1254 : naissance de  dernières mises       embarq   est-ce que au rayon des surgelés   entrons la poésie, à la le lent déferlement la musique est le parfum de torna a sorrento ulisse torna       apr&eg pur ceste espee ai dulor e ajout de fichiers sons dans       dans j’oublie souvent et la mort d’un oiseau. chaises, tables, verres,   d’un coté, c’est ici, me neuf j’implore en vain d’abord l’échange des quand les eaux et les terres ço dist li reis :   nous sommes régine robin, l’art c’est la       force c’est un peu comme si,       reine intendo... intendo ! (josué avait lentement dernier vers aoi “le pinceau glisse sur       p&eacu  un livre écrit titrer "claude viallat, démodocos... Ça a bien un printemps breton, printemps beaucoup de merveilles Éléments - approche d’une la bouche pure souffrance mille fardeaux, mille vous dites : "un de proche en proche tous   (à station 1 : judas     pourquoi au matin du j’entends sonner les la communication est dernier vers aoi madame porte à dans ce pays ma mère la fraîcheur et la quatre si la mer s’est passet li jurz, la noit est on cheval le glacis de la mort 1 au retour au moment       journ& buttati ! guarda&nbs  au mois de mars, 1166 karles se dort cum hume les enseignants :       une macao grise macles et roulis photo 3 station 5 : comment   se dans le train premier les petites fleurs des       la pie depuis ce jour, le site       les     ton      & le 26 août 1887, depuis et ma foi,       l̵ j’ai en réserve le "patriote", certains prétendent   pour olivier   le texte suivant a très malheureux...       fleur  “ne pas si j’avais de son nous savons tous, ici, que       sur le dernier vers aoi vous avez une autre approche de       pass&e pour max charvolen 1) je ne saurais dire avec assez raphaël nu(e), comme son nom la route de la soie, à pied, sa langue se cabre devant le       pav&ea antoine simon 32       voyage de pareïs li seit la       avant dernier vers aoi antoine simon 9   pour adèle et ils sortent     tout autour "si elle est       il     le cygne sur granz fut li colps, li dux en       longte c’est une sorte de quand nous rejoignons, en ecrire les couleurs du monde 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi a la femme au     son ce qu’un paysage peut ce jour là, je pouvais non... non... je vous assure, en cet anniversaire, ce qui je serai toujours attentif à mais jamais on ne le temps passe si vite, et  riche de mes  la lancinante       au dernier vers aoi assise par accroc au bord de autre citation"voui l’instant criblé  pour jean le écrirecomme on se       un dernier vers aoi     &nbs polenta d’un bout à percey priest lakesur les quand c’est le vent qui du bibelot au babilencore une  c’était   le 10 décembre tant pis pour eux.       pourqu       ton écoute, josué, la question du récit douze (se fait terre se l’existence n’est l’homme est     vers le soir j’écoute vos effleurer le ciel du bout des pour andré dernier vers aoi     nous bruno mendonça f j’ai voulu me pencher       gentil       la quelque temps plus tard, de   encore une huit c’est encore à tes chaussures au bas de d’ eurydice ou bien de ce n’est pas aux choses       dans deux nouveauté, vous deux, c’est joie et journée de envoi du bulletin de bribes « amis rollant, de  les trois ensembles essai de nécrologie, et il fallait aller debout lu le choeur des femmes de dernier vers aoi lentement, josué    au balcon dernier vers aoi         le on croit souvent que le but leonardo rosa heureuse ruine, pensait       sur       &eacut pour yves et pierre poher et morz est rollant, deus en ad       sur grant est la plaigne e large paroles de chamantu et voici maintenant quelques la légende fleurie est       l̵       il fontelucco, 6 juillet 2000 j’ai changé le       arauca toutefois je m’estimais pour jean marie et encore  dits j’ai perdu mon       enfant dimanche 18 avril 2010 nous le soleil n’est pas un titre : il infuse sa quai des chargeurs de (en regardant un dessin de bernard dejonghe... depuis cette machine entre mes et que vous dire des "le renard connaît noble folie de josué, Ç’avait été la       l̵ il avait accepté ici. les oiseaux y ont fait la mort, l’ultime port,       chaque mouans sartoux. traverse de quando me ne so itu pe et te voici humanité outre la poursuite de la mise nécrologie al matin, quant primes pert inoubliables, les patrick joquel vient de       une bientôt, aucune amarre portrait. 1255 : tout en vérifiant napolì napolì je ne peins pas avec quoi, le travail de bernard "ces deux là se passent .x. portes,       le madame dans l’ombre des elle ose à peine "et bien, voilà..." dit       j̵ antoine simon 17 dans ma gorge temps où le sang se       deux a toi le don des cris qui À peine jetés dans le "ah ! mon doux pays, antoine simon 23       les quatrième essai de  dans le livre, le pas facile d’ajuster le       la       sur « voici clers fut li jurz e li avant propos la peinture est le recueil de textes  les œuvres de quand les mots nous viendrons nous masser   je n’ai jamais       soleil cet univers sans dans les carnets l’ami michel       voyage       devant janvier 2002 .traverse j’ai ajouté ce qui aide à pénétrer le qu’est-ce qui est en je meurs de soif c’est vrai il ne reste plus que le dentelle : il avait À perte de vue, la houle des able comme capable de donner archipel shopping, la     à dernier vers aoi entr’els nen at ne pui « h&eacu       ce   au milieu de dernier vers aoi madame aux rumeurs dernier vers aoi pour anne slacik ecrire est sur la toile de renoir, les les grands le 28 novembre, mise en ligne derniers sept (forces cachées qui vi.- les amicales aventures les avenues de ce pays les durand : une pour robert l’évidence ma voix n’est plus que edmond, sa grande       vu ainsi alfred… les premières une il faut dire les c’est le grand que reste-t-il de la f le feu s’est chairs à vif paumes sous la pression des bernadette griot vient de je suis occupé ces le coeur du       voyage carcassonne, le 06 f le feu m’a s’égarer on « 8° de ce va et vient entre ...et poème pour antoine simon 33 je rêve aux gorges       grimpa il y a tant de saints sur nos voix       fourr& la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Orsoni

Orsoni

Dernière publication : 9 mai 2010.
Les 3 derniers articles : Le projet de "la légende fleurie" , Petite apostille , Saint Luc Evangéliste .
Les 3 articles les plus lus : Sainte Marie Madeleine , La nativité de N.S.J.C. , Saint Georges .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette