BRIBES EN LIGNE
carles li reis en ad prise sa mi viene in mentemi  jésus accorde ton désir à ta  les premières là, c’est le sable et il y a des objets qui ont la dernier vers aoi passent .x. portes, quando me ne so itu pe a la femme au g. duchêne, écriture le Être tout entier la flamme traquer exode, 16, 1-5 toute       un       &n bientôt, aucune amarre  née à elle ose à peine je ne peins pas avec quoi, « h&eacu je suis bien dans tout le problème la vie humble chez les de la       fleure quel étonnant       le station 7 : as-tu vu judas se tout est possible pour qui normal 0 21 false fal de proche en proche tous   nous sommes     sur la marie-hélène    en bel équilibre et sa station 3 encore il parle pour alain borer le 26       é i.- avaler l’art par c’est extrêmement il existe deux saints portant vous dites : "un       en un     le madame des forêts de iloec endreit remeint li os la galerie chave qui       le macles et roulis photo 4 mais jamais on ne et nous n’avons rien mon cher pétrarque, je t’ai admiré,     m2 &nbs le 15 mai, à la communication est       juin   l’oeuvre vit son pour pierre theunissen la j’ai en réserve dernier vers aoi       sur cet article est paru dans le  marcel migozzi vient de macles et roulis photo la littérature de diaphane est le mot (ou       allong merle noir  pour (josué avait  avec « a la     les provisions trois (mon souffle au matin c’est un peu comme si, s’ouvre la       je dernier vers aoi       sur le       object passet li jurz, la noit est dans l’innocence des quai des chargeurs de depuis le 20 juillet, bribes il ne sait rien qui ne va       ton dernier vers aoi   un au seuil de l’atelier les premières pour michèle un verre de vin pour tacher antoine simon 20       baie et c’était dans « 8° de les dernières       sur a propos d’une ce jour là, je pouvais       " a l’aube des apaches, carissimo ulisse,torna a  la lancinante je suis dans l’innocence des       pass&e    regardant       le   3   

les       au le proche et le lointain     au couchant   maille 1 :que l’éclair me dure, janvier 2002 .traverse le géographe sait tout je n’ai pas dit que le j’entends sonner les toutes sortes de papiers, sur deux mille ans nous pour michèle aueret maintenant il connaît le noble folie de josué, montagnesde       " quand les eaux et les terres j’aime chez pierre descendre à pigalle, se temps où le sang se       l̵ comment entrer dans une antoine simon 30 en 1958 ben ouvre à attention beau macles et roulis photo 3 fragilité humaine. j’ai relu daniel biga,       pass&e agnus dei qui tollis peccata nous dirons donc    de femme liseuse       ma et encore  dits préparation des karles se dort cum hume neuf j’implore en vain     du faucon première dernier vers aoi  “s’ouvre l’impression la plus À max charvolen et martin  on peut passer une vie pour martine a christiane quel ennui, mortel pour   au milieu de       dans     [1]    (à la mort d’un oiseau.  la toile couvre les ne pas négocier ne huit c’est encore à lu le choeur des femmes de macles et roulis photo 6 deux ce travail vous est douze (se fait terre se 1 la confusion des f toutes mes pour max charvolen 1) la prédication faite dorothée vint au monde le soleil n’est pas la cité de la musique dentelle : il avait les oiseaux s’ouvrent on trouvera la video tant pis pour eux. "ces deux là se antoine simon 13 1) notre-dame au mur violet antoine simon 6 trois tentatives desesperees le "patriote",  “la signification il faut laisser venir madame dernier vers aoi madame déchirée la fraîcheur et la rare moment de bonheur, références : xavier       deux pour martine, coline et laure sa langue se cabre devant le au labyrinthe des pleursils décembre 2001. preambule – ut pictura en cet anniversaire, ce qui dans ce pays ma mère 1-nous sommes dehors.       dans spectacle de josué dit       grappe j’ai ajouté il est le jongleur de lui il aurait voulu être le corps encaisse comme il pour ma   que signifie  dans le livre, le  de la trajectoire de ce       les certains prétendent jamais je n’aurais       la et ma foi, "ah ! mon doux pays, toujours les lettres :       ce   né le 7 j’arrivais dans les si elle est belle ? je il s’appelait à bernadette "je me tais. pour taire. dernier vers aoi troisième essai et la liberté de l’être    seule au       la deux nouveauté, journée de est-ce parce que, petit, on bien sûrla nouvelles mises en dix l’espace ouvert au dans le pays dont je vous       &n tout mon petit univers en 1. il se trouve que je suis sept (forces cachées qui       retour ils avaient si longtemps, si       longte f le feu s’est       cerisi “dans le dessin abstraction voir figuration écrirecomme on se "l’art est-il       la       dans antoine simon 22     cet arbre que "tu sais ce que c’est       va au programme des actions dimanche 18 avril 2010 nous   la baie des anges       force ce paysage que tu contemplais       six o tendresses ô mes       soleil voile de nuità la     après       banlie le 26 août 1887, depuis il tente de déchiffrer, c’est ici, me quatrième essai de recleimet deu mult cinquième citationne marché ou souk ou les doigts d’ombre de neige madame dans l’ombre des       tourne et la peur, présente thème principal :     depuis a propos de quatre oeuvres de antoine simon 3 deuxième suite grande lune pourpre dont les rêve, cauchemar,      &     longtemps sur       m̵       &n antoine simon 33     pluie du la liberté s’imprime à       sabots de l’autre dernier vers aoi vos estes proz e vostre quelques textes paien sunt morz, alquant l’art c’est la Éléments -       un bal kanique c’est le coquillage contre   six formes de la l’attente, le fruit le galop du poème me normalement, la rubrique lorsque martine orsoni il souffle sur les collines a claude b.   comme pas de pluie pour venir et…  dits de       vu pour andré dans ma gorge cyclades, iii° pas facile d’ajuster le    courant       la     double  epître aux le plus insupportable chez  monde rassemblé le 2 juillet j’oublie souvent et dernier vers aoi travail de tissage, dans a toi le don des cris qui pour jacky coville guetteurs j’écoute vos heureuse ruine, pensait dernier vers aoi   un homme dans la rue se prend i mes doigts se sont ouverts       fourmi lentement, josué       glouss cette machine entre mes       coude il semble possible       sur       sur "si elle est       &eacut station 5 : comment à sylvie ce texte m’a été les lettres ou les chiffres cinq madame aux yeux       la deuxième les installations souvent, genre des motsmauvais genre dans les carnets abu zayd me déplait. pas     de rigoles en       &agrav nécrologie j’ai longtemps       gentil dessiner les choses banales   iv    vers madame, on ne la voit jamais une errance de clers fut li jurz e li     oued coulant       crabe- tout est prêt en moi pour j’ai travaillé af : j’entends à cri et à qu’est-ce qui est en f j’ai voulu me pencher       dans la réserve des bribes dans la caverne primordiale         or c’est pour moi le premier ecrire sur le vieux qui       je tromper le néant       l̵ dans les rêves de la pas une année sans évoquer   entrons la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Pignon

Pignon

Dernière publication : 20 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Regards de biais .
Les 3 articles les plus lus : Regards de biais .

info portfolio

Ernest Pignon E. 1988
  • Regards de biais

    Première publication : avril 1995 / article dans revue d’art
    Qu’est-ce qui est en jeu dans l’efficacité du travail d’Ernest Pignon-Ernest ? Il est de fait que les oeuvres qui atteignent aussi rapidement et aussi sûrement l’effet qu’elles visent sont rares. On (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette