BRIBES EN LIGNE
le 23 février 1988, il un verre de vin pour tacher le geste de l’ancienne, thème principal : dans ce périlleux le temps passe si vite,       &eacut     chant de est-ce parce que, petit, on poussées par les vagues cyclades, iii° quand nous rejoignons, en deux nouveauté,     les provisions   on n’est que reste-t-il de la sur la toile de renoir, les pour mireille et philippe g. duchêne, écriture le       sur le accorde ton désir à ta la vie est dans la vie. se rien n’est il y a des objets qui ont la au seuil de l’atelier pour le prochain basilic, (la a propos de quatre oeuvres de pour andré face aux bronzes de miodrag       sur  les premières ici. les oiseaux y ont fait nous dirons donc on préparait c’était une fontelucco, 6 juillet 2000       droite c’est une sorte de j’ai longtemps cliquetis obscène des dernier vers aoi tu le sais bien. luc ne mille fardeaux, mille       deux je m’étonne toujours de la f le feu est venu,ardeur des tandis que dans la grande (en regardant un dessin de       la et ma foi, depuis le 20 juillet, bribes on trouvera la video avant dernier vers aoi     depuis rêves de josué, difficile alliage de à bernadette       ton villa arson, nice, du 17       " me le texte qui suit est, bien derniers clere est la noit e la nécrologie chaque automne les il y a tant de saints sur pour robert trois tentatives desesperees antoine simon 2       pourqu on peut croire que martine   j’ai souvent recleimet deu mult merci à marc alpozzo ouverture d’une de tantes herbes el pre d’un bout à dix l’espace ouvert au il est le jongleur de lui       j̵ dans le monde de cette il ne s’agit pas de     pluie du rm : nous sommes en la vie est ce bruissement (elle entretenait       le sixième madame dans l’ombre des       dans et tout avait en 1958 ben ouvre à Ç’avait été la tes chaussures au bas de pas de pluie pour venir       aujour les avenues de ce pays       deux "je me tais. pour taire. "si elle est       pour       dans pur ceste espee ai dulor e       il       sur dorothée vint au monde       su       ce quel étonnant les textes mis en ligne la galerie chave qui clquez sur des quatre archanges que vous n’avez seins isabelle boizard 2005 grant est la plaigne e large dernier vers aoi la bouche pure souffrance f les feux m’ont     [1]     seule au antoine simon 23 toutes ces pages de nos       neige       glouss c’est parfois un pays pour philippe le ciel est clair au travers  dans toutes les rues et je vois dans vos antoine simon 19 les étourneaux ! je suis       la un jour nous avons l’impossible 1.- les rêves de martin miguel art et a ma mère, femme parmi       dans écoute, josué, elle ose à peine able comme capable de donner approche d’une "mais qui lit encore le l’éclair me dure, dernier vers aoi franchement, pensait le chef,       &agrav rimbaud a donc   marcel branches lianes ronces 1- c’est dans le franchissement des       dans madame des forêts de          au balcon à la bonne pas sur coussin d’air mais cinquième essai tout       le 0 false 21 18 je t’ai admiré, aux barrières des octrois  “s’ouvre poème pour le passé n’est       gentil et que dire de la grâce  martin miguel vient     les fleurs du d’un côté je rêve aux gorges buttati ! guarda&nbs macles et roulis photo j’aime chez pierre ne faut-il pas vivre comme 1257 cleimet sa culpe, si  tu ne renonceras pas. dernier vers aoi       rien de proche en proche tous « voici       sur madame aux rumeurs madame, c’est notre f le feu s’est 1-nous sommes dehors. ce texte se présente la communication est le coquillage contre l’homme est giovanni rubino dit  dernières mises les plus vieilles iv.- du livre d’artiste si j’avais de son       voyage des voiles de longs cheveux et il parlait ainsi dans la ce paysage que tu contemplais a l’aube des apaches, lentement, josué       sur vedo la luna vedo le       entre il pleut. j’ai vu la et nous n’avons rien       bien on a cru à       dans temps de bitume en fusion sur dernier vers aoi       quand ils s’étaient "ah ! mon doux pays, dernier vers aoi la fraîcheur et la arbre épanoui au ciel noble folie de josué,     faisant la       " pour egidio fiorin des mots le lourd travail des meules       au souvent je ne sais rien de   se (dans mon ventre pousse une à sylvie pour anne slacik ecrire est clers est li jurz et li dernier vers aoi   écrirecomme on se raphaël macles et roulis photo 3 dire que le livre est une     oued coulant sors de mon territoire. fais un trait gris sur la violette cachéeton       les fragilité humaine.   maille 1 :que       object je meurs de soif « pouvez-vous madame est une torche. elle  l’exposition  démodocos... Ça a bien un montagnesde art jonction semble enfin envoi du bulletin de bribes   saint paul trois À max charvolen et martin le 28 novembre, mise en ligne j’ai parlé frères et paroles de chamantu coupé en deux quand dans l’innocence des et c’était dans pour jean-marie simon et sa c’est seulement au pour pierre theunissen la rien n’est plus ardu antoine simon 17 samuelchapitre 16, versets 1 au commencement était "nice, nouvel éloge de la  pour le dernier jour pour angelo il n’y a pas de plus alocco en patchworck © tout le problème (À l’église   au milieu de bruno mendonça …presque vingt ans plus madame, on ne la voit jamais   pour théa et ses       l̵ mise en ligne autres litanies du saint nom le pendu       allong pour    7 artistes et 1 glaciation entre antoine simon 16 dernier vers aoi     vers le soir le nécessaire non bernadette griot vient de  référencem la mastication des quand sur vos visages les comme un préliminaire la       vu il était question non dernier vers aoi trois (mon souffle au matin ce a christiane tout est prêt en moi pour vous avez temps où les coeurs toujours les lettres : bernard dejonghe... depuis j’ai travaillé ce 28 février 2002.  zones gardées de deux ce travail vous est       le v.- les amicales aventures du je suis occupé ces pour michèle les lettres ou les chiffres dans le respect du cahier des attention beau normalement, la rubrique tous ces charlatans qui je déambule et suis dans ma gorge dans les hautes herbes       pav&ea les grands « amis rollant, de et que vous dire des je me souviens de nos voix juste un voudrais je vous       &n       dans     au couchant l’évidence       dans   nous sommes     sur la j’ai ajouté dans le pays dont je vous descendre à pigalle, se ce qui fait tableau : ce halt sunt li pui e mult halt       l̵       au toulon, samedi 9 tendresse du mondesi peu de et la peur, présente le lent déferlement attelage ii est une œuvre en cet anniversaire, ce qui       fourr& antoine simon 29       au       voyage paysage de ta tombe  et       les   iv    vers 1 au retour au moment le 26 août 1887, depuis madame est la reine des comment entrer dans une       fourmi       la c’est le grand petites proses sur terre       les antoine simon 11 dernier vers aoi essai de nécrologie, j’ai donc       dans deuxième apparition beaucoup de merveilles ils sortent heureuse ruine, pensait  de même que les       journ& le grand combat : "pour tes       au premier vers aoi dernier       la « 8° de voile de nuità la li emperere par sa grant pour julius baltazar 1 le errer est notre lot, madame,  les trois ensembles il aurait voulu être la parol

Accueil > Mots-clés > Rédacteurs du site > Renard

Renard

Dernière publication : 8 janvier 2009.
Les 3 derniers articles : Final , VI , V .
Les 3 articles les plus lus : Ouverture , IV , VI .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette