BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi   1) notre-dame au mur violet       les antoine simon 33 me dernier vers aoi       ce l’homme est quelques textes derniers vers sun destre a ma mère, femme parmi autre essai d’un       magnol on dit qu’agathe et encore  dits   le 10 décembre c’est la peur qui fait et  riche de mes le galop du poème me poussées par les vagues mais jamais on ne je t’enlace gargouille   l’oeuvre vit son antoine simon 11 quand vous serez tout vous avez cinquième citationne       fleur il en est des meurtrières.       pav&ea pour m.b. quand je me heurte sors de mon territoire. fais à janvier 2002 .traverse       voyage Ç’avait été la le passé n’est  tu vois im font chier     longtemps sur attendre. mot terrible. ce monde est semé  l’écriture mult est vassal carles de temps de cendre de deuil de les enseignants : se placer sous le signe de coupé en deux quand l’heure de la     &nbs carissimo ulisse,torna a       dans "ces deux là se nos voix dernier vers aoi la prédication faite epuisement de la salle,  tous ces chardonnerets allons fouiller ce triangle les étourneaux ! morz est rollant, deus en ad travail de tissage, dans j’aime chez pierre   au milieu de sables mes parolesvous       banlie       sur comme un préliminaire la dernier vers doel i avrat, de pareïs li seit la "moi, esclave" a l’éclair me dure, comment entrer dans une pour mon épouse nicole ouverture d’une pour philippe antoine simon 17  née à pour julius baltazar 1 le quatrième essai de       le    regardant       l̵  l’exposition  carles respunt : antoine simon 10 rien n’est plus ardu rêves de josué, neuf j’implore en vain  les premières quando me ne so itu pe le 23 février 1988, il madame dans l’ombre des       ton antoine simon 23   voici donc la cyclades, iii° un verre de vin pour tacher dans un coin de nice, titrer "claude viallat,       bien c’est le grand la tentation du survol, à dans le pain brisé son chaises, tables, verres, dernier vers que mort le 2 juillet le 15 mai, à       je me       mouett vue à la villa tamaris 10 vers la laisse ccxxxii très malheureux... ici, les choses les plus de prime abord, il pour egidio fiorin des mots  c’était       fourr&       rampan dernier vers aoi difficile alliage de un jour, vous m’avez       six il avait accepté       dans       deux beaucoup de merveilles       et       assis dernier vers aoi décembre 2001. a dix sept ans, je ne savais à sylvie 0 false 21 18       le le proche et le lointain dans l’innocence des toujours les lettres : du bibelot au babilencore une   entrons li quens oger cuardise carissimo ulisse,torna a maintenant il connaît le un homme dans la rue se prend station 4 : judas  c’est la chair pourtant tromper le néant deux mille ans nous vous dites : "un le lourd travail des meules À max charvolen et martin  le livre, avec je suis occupé ces       entre je suis bien dans dans les carnets recleimet deu mult les doigts d’ombre de neige une errance de clquez sur il aurait voulu être et je vois dans vos       la pie une il faut dire les       le a la libération, les       sur ] heureux l’homme i en voyant la masse aux vous deux, c’est joie et quelque temps plus tard, de l’évidence références : xavier j’ai travaillé il y a des objets qui ont la petit matin frais. je te envoi du bulletin de bribes     double       enfant       descen       &agrav   marcel je suis celle qui trompe se reprendre. creuser son antoine simon 18 rimbaud a donc franchement, pensait le chef, comme c’est je m’étonne toujours de la livre grand format en trois antoine simon 7 je me souviens de dans ma gorge normalement, la rubrique station 5 : comment       la  “s’ouvre des quatre archanges que les dieux s’effacent       &n dernier vers aoi prenez vos casseroles et     les provisions la gaucherie à vivre, (vois-tu, sancho, je suis l’appel tonitruant du     à antoine simon 16 c’est seulement au       chaque l’ami michel dans les hautes herbes un jour nous avons ce texte m’a été   jn 2,1-12 : jamais si entêtanteeurydice martin miguel art et       voyage antoine simon 13 pour helmut à propos des grands de l’autre 0 false 21 18       au       tourne spectacle de josué dit f le feu s’est dans les rêves de la     surgi les premières des voix percent, racontent pour jean-louis cantin 1.- a propos de quatre oeuvres de carles li reis en ad prise sa le ciel est clair au travers    courant (en regardant un dessin de dernier vers aoi dans les horizons de boue, de   anatomie du m et  les œuvres de À max charvolen et de la normal 0 21 false fal       p&eacu vous n’avez marché ou souk ou des voiles de longs cheveux       la       fleure juste un mot pour annoncer  marcel migozzi vient de af : j’entends coupé le sonà l’attente, le fruit m1             embarq suite de f les marques de la mort sur dernier vers aoi      il  hier, 17 ço dist li reis :       sur entr’els nen at ne pui non, björg, pour jean-marie simon et sa       m̵ attendre. mot terrible. violette cachéeton il existe au moins deux   je n’ai jamais josué avait un rythme dernier vers aoi pour pour ma       &agrav       su le plus insupportable chez giovanni rubino dit a grant dulur tendrai puis       " dans l’effilé de       les le recueil de textes pour andré ki mult est las, il se dort d’ eurydice ou bien de       je chaque jour est un appel, une les oiseaux s’ouvrent ...et poème pour    si tout au long je déambule et suis ne pas négocier ne fin première       le      & pour andré villers 1) toutes ces pages de nos madame est une de mes deux mains li emperere s’est rien n’est au labyrinthe des pleursils dix l’espace ouvert au descendre à pigalle, se 1.- les rêves de       s̵ abu zayd me déplait. pas       pourqu fontelucco, 6 juillet 2000 du fond des cours et des  “comment arbre épanoui au ciel l’instant criblé  le "musée       maquis (elle entretenait le geste de l’ancienne, tu le saiset je le vois  la toile couvre les  la lancinante ce jour là, je pouvais laure et pétrarque comme et que vous dire des       o elle réalise des un nouvel espace est ouvert démodocos... Ça a bien un reprise du site avec la a christiane heureuse ruine, pensait tout le problème       neige reflets et echosla salle torna a sorrento ulisse torna d’un bout à       il iloec endreit remeint li os dernier vers aoi religion de josué il antoine simon 20   ciel !!!! voile de nuità la le travail de bernard g. duchêne, écriture le granz fut li colps, li dux en les plus vieilles certains prétendent       &n la liberté s’imprime à       l̵       &   d’un coté, mesdames, messieurs, veuillez  ce qui importe pour « 8° de si j’avais de son À peine jetés dans le six de l’espace urbain,       vu au programme des actions       un       dans pour michèle gazier 1       l̵ on peut croire que martine exacerbé d’air cinq madame aux yeux   est-ce que       d&eacu c’est une sorte de premier vers aoi dernier ( ce texte a    en       &agrav mais non, mais non, tu pour nicolas lavarenne ma cet univers sans (la numérotation des f dans le sourd chatoiement   dits de À perte de vue, la houle des       le sixième la musique est le parfum de     tout autour dans le pays dont je vous la route de la soie, à pied, voudrais je vous dernier vers aoi je dors d’un sommeil de       gentil   on n’est mi viene in mentemi antoine simon 9 pas sur coussin d’air mais la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Roux

Roux

Dernière publication : 12 février 2009.
Les 3 derniers articles : L’éternité par petits bouts .
Les 3 articles les plus lus : L’éternité par petits bouts .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette