BRIBES EN LIGNE
napolì napolì       arauca l’erbe del camp, ki quand vous serez tout « h&eacu tout en travaillant sur les       longte       je me f tous les feux se sont pur ceste espee ai dulor e dire que le livre est une de pareïs li seit la carles respunt : mes pensées restent attendre. mot terrible. antoine simon 18 dernier vers aoi errer est notre lot, madame,    courant couleur qui ne masque pas montagnesde onze sous les cercles nous lirons deux extraits de références : xavier       en un reflets et echosla salle  les éditions de  “la signification je ne saurais dire avec assez le ciel de ce pays est tout la danse de la gaucherie à vivre, l’homme est  tu ne renonceras pas. religion de josué il             sur au seuil de l’atelier quatrième essai de pour michèle aueret       les j’ai ajouté et ces voudrais je vous il existe deux saints portant   saint paul trois 7) porte-fenêtre     l’é la réserve des bribes f les rêves de les dieux s’effacent dernier vers aoi  hier, 17 toute trace fait sens. que       la       au le soleil n’est pas antoine simon 7 le "patriote", 1. il se trouve que je suis à propos des grands un nouvel espace est ouvert soudain un blanc fauche le l’appel tonitruant du       la tu le saiset je le vois il y a tant de saints sur « pouvez-vous constellations et       l̵ i mes doigts se sont ouverts passet li jurz, la noit est clers fut li jurz e li     pluie du       voyage l’illusion d’une   on n’est       quand pour michèle gazier 1) comme c’est régine robin, antoine simon 19 la vie est dans la vie. se l’existence n’est pas de pluie pour venir ce qui fascine chez l’éclair me dure, 5) triptyque marocain madame, on ne la voit jamais pour lee lorsqu’on connaît une essai de nécrologie,     tout autour       dans tout est possible pour qui du bibelot au babilencore une sainte marie,   maille 1 :que pour ma issent de mer, venent as juste un mot pour annoncer outre la poursuite de la mise       pass&e une errance de     longtemps sur       ce vous êtes     chant de réponse de michel un jour nous avons ne pas négocier ne dans le pain brisé son trois (mon souffle au matin dernier vers aoi le 26 août 1887, depuis me la liberté de l’être ...et poème pour attelage ii est une œuvre le tissu d’acier   j’ai souvent antoine simon 14 pourquoi yves klein a-t-il m1       pour gilbert madame est la reine des sous la pression des cet univers sans macao grise présentation du josué avait un rythme des conserves ! le samedi 26 mars, à 15 la question du récit dorothée vint au monde charogne sur le seuilce qui       descen     dans la ruela préparation des       le la musique est le parfum de intendo... intendo ! est-ce parce que, petit, on tout à fleur d’eaula danse       le faisant dialoguer et si au premier jour il accorde ton désir à ta attendre. mot terrible. noble folie de josué, grant est la plaigne e large il y a dans ce pays des voies introibo ad altare et la peur, présente   iv    vers 1- c’est dans f le feu s’est   marcel equitable un besoin sonnerait       jardin derniers vers sun destre on trouvera la video madame aux rumeurs la fonction, même si je serai toujours attentif à c’est une sorte de   nous sommes       la nécrologie f j’ai voulu me pencher ecrire sur       le       l̵ la communication est je rêve aux gorges clere est la noit e la des voix percent, racontent grande lune pourpre dont les dernier vers aoi       neige       allong j’arrivais dans les leonardo rosa (ma gorge est une pas facile d’ajuster le la terre a souvent tremblé nice, le 18 novembre 2004 antoine simon 23 bernard dejonghe... depuis quatrième essai de       bruyan bernadette griot vient de chaque jour est un appel, une     au couchant glaciation entre   3   

les c’était une       assis dernier vers aoi       l̵ les plus terribles les enseignants : quelques autres c’est seulement au béatrice machet vient de dernier vers aoi vous avez certains soirs, quand je les oiseaux s’ouvrent cinquième essai tout je découvre avant toi       le a ma mère, femme parmi de sorte que bientôt       object   né le 7 (elle entretenait       "     de rigoles en dernier vers aoi exode, 16, 1-5 toute traquer toulon, samedi 9 je déambule et suis jusqu’à il y a avant dernier vers aoi a propos d’une “le pinceau glisse sur le coquillage contre dans l’innocence des une il faut dire les dernier vers doel i avrat,       une toutefois je m’estimais la deuxième édition du  je signerai mon nous dirons donc al matin, quant primes pert nous serons toujours ces ce texte m’a été jamais je n’aurais d’abord l’échange des       le c’est la chair pourtant dont les secrets… à quoi deuxième essai le sixième     son le grand combat : dernier vers aoi on préparait  née à       sur le le ciel est clair au travers marcel alocco a raphaël "moi, esclave" a       p&eacu au programme des actions  les œuvres de le corps encaisse comme il recleimet deu mult tout est prêt en moi pour   jn 2,1-12 : de toutes les dernier vers aoi antoine simon 9 ma voix n’est plus que quatrième essai rares       le   pour le prochain « e ! malvais autres litanies du saint nom  “s’ouvre ainsi fut pétrarque dans À l’occasion de diaphane est le quatre si la mer s’est cinquième citationne le proche et le lointain j’écoute vos       la pas même l’évidence dernier vers aoi       sur ce qui importe pour cyclades, iii°       pass&e cet article est paru       midi carissimo ulisse,torna a bribes en ligne a       b&acir il souffle sur les collines certains prétendent agnus dei qui tollis peccata  la lancinante temps de bitume en fusion sur ce cette machine entre mes souvent je ne sais rien de après la lecture de (de)lecta lucta   les routes de ce pays sont    7 artistes et 1       fleur voici des œuvres qui, le libre de lever la tête deuxième apparition       sur iv.- du livre d’artiste paroles de chamantu ce n’est pas aux choses       " f les feux m’ont       &agrav macles et roulis photo 6 allons fouiller ce triangle dernier vers aoi l’art n’existe c’est la distance entre dernier vers aoi dans l’innocence des décembre 2001.       apparu je dors d’un sommeil de on croit souvent que le but les cuivres de la symphonie chaque automne les pour jacqueline moretti, l’impossible branches lianes ronces rien n’est À max charvolen et     vers le soir dans le pays dont je vous  pour de "mais qui lit encore le écoute, josué, f dans le sourd chatoiement       nuage       " dernier vers aoi     &nbs pour egidio fiorin des mots       baie giovanni rubino dit tu le sais bien. luc ne       sur le  pour jean le ce jour-là il lui  l’exposition        le la lecture de sainte sculpter l’air : seins isabelle boizard 2005   je ne comprends plus       voyage       aujour dans le train premier  de même que les de pa(i)smeisuns en est venuz       en       enfant ouverture de l’espace pour frédéric 1 au retour au moment deuxième       &agrav nos voix pluies et bruines, dernier vers aoi     "       sur mult ben i fierent franceis e       j̵    nous "je me tais. pour taire. ne faut-il pas vivre comme j’ai longtemps le recueil de textes apaches : comme une suite de dieu faisait silence, mais le 28 novembre, mise en ligne temps où les coeurs toujours les lettres : ce pays que je dis est antoine simon 25 il pleut. j’ai vu la rare moment de bonheur, la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Scholtes

Scholtes

Dernière publication : 1er octobre 2007.
Les 3 derniers articles : Armand Scholtès au musée archéologique de Nice .
Les 3 articles les plus lus : Armand Scholtès au musée archéologique de Nice .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette