BRIBES EN LIGNE
station 1 : judas       &agrav paysage de ta tombe  et   anatomie du m et       jonath       f les feux m’ont démodocos... Ça a bien un       bruyan la pureté de la survie. nul ce n’est pas aux choses un nouvel espace est ouvert dernier vers aoi antoine simon 33 nice, le 8 octobre les durand : une quand c’est le vent qui antoine simon 3 dernier vers aoi vue à la villa tamaris  il y a le       d&eacu préparation des la route de la soie, à pied,     le cygne sur très malheureux... sequence 6   le l’art c’est la tout est possible pour qui au commencement était et combien rien n’est plus ardu pour andré villers 1) in the country antoine simon 31 agnus dei qui tollis peccata réponse de michel douze (se fait terre se       baie pas une année sans évoquer     &nbs       au à propos des grands pour daniel farioli poussant au rayon des surgelés     m2 &nbs       dans vous deux, c’est joie et on cheval l’éclair me dure, mieux valait découper je rêve aux gorges tandis que dans la grande des quatre archanges que       la quand nous rejoignons, en c’est la chair pourtant après la lecture de je suis bien dans la rencontre d’une   j’ai souvent deuxième essai le prenez vos casseroles et attendre. mot terrible. antoine simon 7 siglent a fort e nagent e dernier vers aoi les dessins de martine orsoni le scribe ne retient   la baie des anges 1.- les rêves de quando me ne so itu pe       quand de pa(i)smeisuns en est venuz nous dirons donc       l̵ me la cité de la musique   se dans les hautes herbes si grant dol ai que ne madame est une en cet anniversaire, ce qui elle disposait d’une le 26 août 1887, depuis diaphane est le mot (ou       &eacut dernier vers aoi moisissures mousses lichens références : xavier  c’était du fond des cours et des     ton       aujour pluies et bruines, Être tout entier la flamme 10 vers la laisse ccxxxii mesdames, messieurs, veuillez       m̵  si, du nouveau travail de tissage, dans       en je reviens sur des       dans ce qui fait tableau : ce       j̵       devant accoucher baragouiner l’ami michel       neige       embarq a l’aube des apaches, effleurer le ciel du bout des  “... parler une       au la mastication des       reine   ces notes  on peut passer une vie un jour, vous m’avez passet li jurz, la noit est le texte qui suit est, bien antoine simon 27 pas sur coussin d’air mais franchement, pensait le chef,  le livre, avec madame est toute   tout est toujours en sixième bernard dejonghe... depuis       fourr& un homme dans la rue se prend pour andré le plus insupportable chez pour m.b. quand je me heurte       midi la brume. nuages nice, le 18 novembre 2004 lentement, josué pour marcel napolì napolì raphaël et ma foi,  au mois de mars, 1166   3   

les encore la couleur, mais cette karles se dort cum hume la mort d’un oiseau. si j’avais de son on peut croire que martine deuxième pour martine, coline et laure pour frédéric chaque jour est un appel, une       grappe tendresses ô mes envols c’est pour moi le premier deuxième suite pur ceste espee ai dulor e    si tout au long mes pensées restent f qu’il vienne, le feu deuxième essai le 15 mai, à     dans la ruela noble folie de josué, c’est un peu comme si, a ma mère, femme parmi petit matin frais. je te cliquetis obscène des madame chrysalide fileuse il tente de déchiffrer, f dans le sourd chatoiement antoine simon 17 station 5 : comment histoire de signes . à cri et à la vie est dans la vie. se c’est une sorte de 0 false 21 18 pierre ciel   en grec, morías la littérature de le soleil n’est pas   pour olivier grande lune pourpre dont les art jonction semble enfin   l’oeuvre vit son  ce mois ci : sub et si au premier jour il le bulletin de "bribes merci à marc alpozzo À perte de vue, la houle des ainsi fut pétrarque dans paien sunt morz, alquant percey priest lakesur les le temps passe si vite, lorsque martine orsoni les amants se les dieux s’effacent       " able comme capable de donner il y a tant de saints sur coupé en deux quand   la production « e ! malvais qu’est-ce qui est en une errance de ce pays que je dis est       deux nouvelles mises en 1. il se trouve que je suis bribes en ligne a     les provisions ils s’étaient non, björg, il aurait voulu être j’ai travaillé       que rm : d’accord sur v.- les amicales aventures du allons fouiller ce triangle je t’enfourche ma comment entrer dans une je suis pour alain borer le 26 deux nouveauté,  avec « a la sculpter l’air :       et       nuage quand les mots       pav&ea  les premières     rien       enfant le corps encaisse comme il le coquillage contre fontelucco, 6 juillet 2000       la la musique est le parfum de deuxième apparition de dernier vers aoi la danse de le nécessaire non et je vois dans vos en ceste tere ad estet ja       sur douce est la terre aux yeux quelques autres   le 10 décembre i mes doigts se sont ouverts       les       qui       mouett dernier vers aoi       dans quatre si la mer s’est   (à       ton les plus vieilles pour philippe       deux       l̵       b&acir elle ose à peine j’ai perdu mon       un on préparait je me souviens de le lent déferlement nu(e), comme son nom     chant de abstraction voir figuration et il parlait ainsi dans la       la sixième merci à la toile de 1- c’est dans toi, mésange à comme c’est raphaël       la  le grand brassage des       force ainsi alfred… deuxième approche de quatrième essai de onze sous les cercles À peine jetés dans le le tissu d’acier vous n’avez mougins. décembre ce qui importe pour pure forme, belle muette, « pouvez-vous dernier vers aoi est-ce parce que, petit, on autre petite voix  née à ce va et vient entre je t’enlace gargouille "pour tes un jour nous avons introibo ad altare toujours les lettres : l’évidence l’homme est antoine simon 18 vos estes proz e vostre le temps passe dans la non... non... je vous assure, les cuivres de la symphonie trois (mon souffle au matin  les œuvres de j’ai donc         &n frères et ma voix n’est plus que 1254 : naissance de carissimo ulisse,torna a je t’ai admiré, depuis ce jour, le site je serai toujours attentif à       & dernier vers aoi titrer "claude viallat, saluer d’abord les plus tous ces charlatans qui ouverture de l’espace       un       bonhe voici des œuvres qui, le       fourmi dernier vers aoi       le mult ben i fierent franceis e    seule au       le que reste-t-il de la   entrons dernier vers aoi       cerisi je découvre avant toi tout le problème les plus terribles  “comment montagnesde le 26 août 1887, depuis       longte essai de nécrologie,  la lancinante cinquième essai tout soudain un blanc fauche le « amis rollant, de cinq madame aux yeux à       la       la et nous n’avons rien       longte antoine simon 5 "tu sais ce que c’est pour martin dernier vers aoi       le en 1958 ben ouvre à c’était une       en un       le 1) notre-dame au mur violet         or et tout avait le franchissement des pour michèle gazier 1) thème principal :  référencem régine robin, attention beau violette cachéeton cet article est paru dans le       dans bientôt, aucune amarre mise en ligne j’arrivais dans les il pleut. j’ai vu la ma voix n’est plus que dernier vers que mort bien sûr, il y eut chaque automne les  hors du corps pas etait-ce le souvenir la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Scholtes

Scholtes

Dernière publication : 1er octobre 2007.
Les 3 derniers articles : Armand Scholtès au musée archéologique de Nice .
Les 3 articles les plus lus : Armand Scholtès au musée archéologique de Nice .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette