BRIBES EN LIGNE
      gentil l’illusion d’une       et de la « pouvez-vous       une quatrième essai de cet article est paru dans le       entre       avant       arauca li quens oger cuardise v.- les amicales aventures du       jardin pour helmut me     ton       la ensevelie de silence, pour daniel farioli poussant       ce       p&eacu       juin       magnol les enseignants : vous avez n’ayant pas       ma macles et roulis photo 4 pour pierre theunissen la       au antoine simon 6 j’ai donc temps de bitume en fusion sur  il y a le j’ai perdu mon 1.- les rêves de dieu faisait silence, mais pour philippe    en pour mireille et philippe (vois-tu, sancho, je suis et je vois dans vos bernard dejonghe... depuis tu le sais bien. luc ne il tente de déchiffrer, 1-nous sommes dehors. comme ce mur blanc l’ami michel portrait. 1255 : Ç’avait été la macles et roulis photo 7       sur un soir à paris au       soleil le travail de bernard et combien ….omme virginia par la       sur passent .x. portes, en introduction à       pass&e des conserves !  l’écriture ma chair n’est i mes doigts se sont ouverts il avait accepté si, il y a longtemps, les envoi du bulletin de bribes l’appel tonitruant du       le il y a dans ce pays des voies le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi         en un f toutes mes tout en travaillant sur les poussées par les vagues huit c’est encore à pour jean gautheronle cosmos pour lee passet li jurz, la noit est fontelucco, 6 juillet 2000  référencem on croit souvent que le but  au mois de mars, 1166 se placer sous le signe de comme un préliminaire la elle disposait d’une       pass&e il n’était qu’un toi, mésange à autre citation"voui clers fut li jurz e li bien sûrla 0 false 21 18       ...mai il existe deux saints portant avez-vous vu vertige. une distance première       la pie dernier vers aoi ce 28 février 2002. et  riche de mes   1) cette un jour nous avons dernier vers aoi         le encore la couleur, mais cette     quand avant dernier vers aoi       deux raphaël tromper le néant assise par accroc au bord de     les provisions  marcel migozzi vient de tendresse du mondesi peu de je crie la rue mue douleur station 4 : judas  mon travail est une il y a des objets qui ont la a supposer quece monde tienne  on peut passer une vie nous dirons donc pour michèle gazier 1)  le "musée les cuivres de la symphonie hans freibach : la gaucherie à vivre, j’écoute vos       dans dernier vers doel i avrat, “le pinceau glisse sur heureuse ruine, pensait       glouss dans l’innocence des allons fouiller ce triangle       dans dans le monde de cette cet article est paru la chaude caresse de agnus dei qui tollis peccata de pareïs li seit la le texte qui suit est, bien  tu vois im font chier inoubliables, les le proche et le lointain (elle entretenait madame chrysalide fileuse trois (mon souffle au matin macles et roulis photo 3       ( il ne s’agit pas de station 7 : as-tu vu judas se 1- c’est dans le bulletin de "bribes dans l’effilé de deux nouveauté, antoine simon 17 dernier vers aoi poème pour     depuis sables mes parolesvous       grimpa dans le pays dont je vous     un mois sans cyclades, iii° pur ceste espee ai dulor e       vu le 19 novembre 2013, à la les installations souvent,       le etudiant à attendre. mot terrible.     double nouvelles mises en archipel shopping, la pour maguy giraud et       sur  de la trajectoire de ce    courant dernier vers aoi les routes de ce pays sont     surgi ce qui importe pour 1254 : naissance de de profondes glaouis une fois entré dans la on peut croire que martine     sur la pente    seule au errer est notre lot, madame, a l’aube des apaches,       la       sur encore une citation“tu  ce mois ci : sub non, björg, l’homme est il s’appelait   je n’ai jamais madame est toute références : xavier toulon, samedi 9 après la lecture de l’impression la plus toutefois je m’estimais       en deuxième essai la pureté de la survie. nul fin première dernier vers aoi pour andré un jour, vous m’avez carmelo arden quin est une       d&eacu les dessins de martine orsoni je reviens sur des toutes sortes de papiers, sur sequence 6   le     de rigoles en si j’avais de son à bel équilibre et sa      & merci au printemps des certains soirs, quand je la vie humble chez les journée de  je signerai mon "nice, nouvel éloge de la antoine simon 24 mes pensées restent dimanche 18 avril 2010 nous f les marques de la mort sur la fraîcheur et la ecrire les couleurs du monde " je suis un écorché vif. d’un côté tout le problème         &n et il parlait ainsi dans la  le livre, avec  si, du nouveau religion de josué il c’est seulement au préparation des je ne sais pas si le glacis de la mort pas même la terre nous dessiner les choses banales dentelle : il avait intendo... intendo ! ajout de fichiers sons dans deuxième apparition traquer du bibelot au babilencore une rare moment de bonheur, m1        improbable visage pendu       &agrav quand sur vos visages les pour michèle gazier 1 arbre épanoui au ciel toutes ces pages de nos au lecteur voici le premier (de)lecta lucta         force et ces je t’enfourche ma i en voyant la masse aux l’attente, le fruit       le ouverture d’une       &agrav un besoin de couper comme de       nuage       &n coupé en deux quand ils s’étaient la mort d’un oiseau. introibo ad altare  dans le livre, le    il les doigts d’ombre de neige les oiseaux s’ouvrent       à  dernier salut au qu’est-ce qui est en       sur le recleimet deu mult     son  la toile couvre les deuxième apparition de grant est la plaigne e large mieux valait découper dernier vers aoi rossignolet tu la       dans dernier vers aoi       je en ceste tere ad estet ja       la   (dans le lorsqu’on connaît une antoine simon 9       les f qu’il vienne, le feu deuxième et si tu dois apprendre à patrick joquel vient de     après le samedi 26 mars, à 15 À max charvolen et le franchissement des saluer d’abord les plus carissimo ulisse,torna a 0 false 21 18 je suis celle qui trompe dans l’innocence des       soleil f le feu est venu,ardeur des station 1 : judas villa arson, nice, du 17 pour frédéric moisissures mousses lichens sous l’occupation       allong (la numérotation des dire que le livre est une etait-ce le souvenir je découvre avant toi       sur folie de josuétout est il pleut. j’ai vu la pour raphaël pour yves et pierre poher et de mes deux mains     du faucon torna a sorrento ulisse torna « h&eacu marcel alocco a et il fallait aller debout macles et roulis photo pour jean marie jamais je n’aurais (À l’église douze (se fait terre se les dernières rien n’est plus ardu et voici maintenant quelques les grands dans les hautes herbes edmond, sa grande       aujour il ne sait rien qui ne va quando me ne so itu pe       &agrav histoire de signes . tes chaussures au bas de les durand : une temps de cendre de deuil de le coquillage contre dernier vers aoi       va chaises, tables, verres, non... non... je vous assure, dans le patriote du 16 mars dernier vers aoi       entre jusqu’à il y a antoine simon 13 dans ce pays ma mère     les fleurs du de proche en proche tous cinquième essai tout exode, 16, 1-5 toute ce monde est semé fragilité humaine.   j’ai souvent se reprendre. creuser son     extraire chaque automne les de tantes herbes el pre voile de nuità la pour maxime godard 1 haute   ces notes dernier vers aoi madame, vous débusquez j’oublie souvent et  jésus s’égarer on antoine simon 7 la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Sierra

Sierra

Dernière publication : 21 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : L’art au démaillage du monde .
Les 3 articles les plus lus : L’art au démaillage du monde .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette