BRIBES EN LIGNE
vous dites : "un zacinto dove giacque il mio les étourneaux ! introibo ad altare       &agrav mieux valait découper jouer sur tous les tableaux spectacle de josué dit la chaude caresse de pour michèle aueret et ma foi, certains prétendent encore la couleur, mais cette       l̵ non, björg, légendes de michel ici. les oiseaux y ont fait rimbaud a donc (À l’église quand c’est le vent qui       les sainte marie,   un       je tout en vérifiant dorothée vint au monde 1 au retour au moment quand vous serez tout j’ai donné, au mois lancinant ô lancinant les premières pour pierre theunissen la réponse de michel j’ai changé le   ciel !!!! antoine simon 28 sixième r.m.a toi le don des cris qui   se percey priest lakesur les la pureté de la survie. nul nice, le 18 novembre 2004 dernier vers aoi le 15 mai, à g. duchêne, écriture le mise en ligne d’un deuxième essai   dernier vers que mort si elle est belle ? je de proche en proche tous cet article est paru       sur toulon, samedi 9 toujours les lettres :       le le numéro exceptionnel de je suis au lecteur voici le premier bribes en ligne a ouverture de l’espace il tente de déchiffrer, pour jean marie le texte qui suit est, bien mille fardeaux, mille     de rigoles en je suis celle qui trompe       sur la mort d’un oiseau.  c’était sa langue se cabre devant le antoine simon 19       m&eacu les parents, l’ultime napolì napolì       va le passé n’est       qui la prédication faite un temps hors du frères et fontelucco, 6 juillet 2000       juin   ces sec erv vre ile rien n’est macles et roulis photo 1   pour théa et ses antoine simon 30  pour de granz fut li colps, li dux en si j’avais de son j’ai en réserve       devant s’égarer on aux george(s) (s est la ce poème est tiré du envoi du bulletin de bribes préparation des la musique est le parfum de carles respunt : cet univers sans suite du blasphème de janvier 2002 .traverse preambule – ut pictura       nuage   entrons antoine simon 12     chambre chairs à vif paumes pour martine nécrologie franchement, pensait le chef, morz est rollant, deus en ad errer est notre lot, madame, "tu sais ce que c’est bel équilibre et sa a propos d’une       la    7 artistes et 1 antoine simon 24 toute une faune timide veille décembre 2001. tous ces charlatans qui       montag je dors d’un sommeil de attendre. mot terrible. de soie les draps, de soie       neige il y a des objets qui ont la pour michèle gazier 1 la terre a souvent tremblé À max charvolen et vous êtes       deux ce    de femme liseuse dernier vers s’il deuxième approche de à la mémoire de c’est extrêmement nous avancions en bas de une fois entré dans la coupé le sonà dernier vers aoi portrait. 1255 : elle réalise des attelage ii est une œuvre il est le jongleur de lui deuxième essai le passet li jurz, la noit est       object c’est vrai (la numérotation des le samedi 26 mars, à 15 antoine simon 13       entre temps où le sang se pour anne slacik ecrire est c’est un peu comme si,  “comment station 5 : comment pour       s̵ genre des motsmauvais genre la mort, l’ultime port, folie de josuétout est leonardo rosa dans le monde de cette l’impossible     cet arbre que de pa(i)smeisuns en est venuz antoine simon 23 ] heureux l’homme reflets et echosla salle une errance de  mise en ligne du texte madame est une cet article est paru dans le dernier vers aoi  dernier salut au issent de mer, venent as dernier vers aoi   nouvelles mises en ensevelie de silence, du fond des cours et des     sur la pente 13) polynésie  dans toutes les rues il était question non   le texte suivant a mi viene in mentemi antoine simon 20 chaque jour est un appel, une madame chrysalide fileuse   voici donc la       reine     " poème pour que d’heures 1- c’est dans …presque vingt ans plus       dans       six la tentation du survol, à aux barrières des octrois madame, vous débusquez vous deux, c’est joie et de la cyclades, iii° 10 vers la laisse ccxxxii       je antoine simon 6 pour m.b. quand je me heurte jamais si entêtanteeurydice la mastication des il en est des noms comme du charogne sur le seuilce qui dans les horizons de boue, de temps de pierres dans la face aux bronzes de miodrag je t’ai admiré,       bonhe toi, mésange à pour mireille et philippe pour andrée nu(e), comme son nom noble folie de josué,       &agrav je rêve aux gorges a la fin il ne resta que quatre si la mer s’est       grimpa antoine simon 7       et       journ& madame a des odeurs sauvages temps de pierres       sur de pareïs li seit la mon travail est une     l’é dernier vers aoi       sur toute trace fait sens. que temps de bitume en fusion sur sur l’erbe verte si est dans un coin de nice, sors de mon territoire. fais       deux il n’était qu’un       au on dit qu’agathe bien sûrla 1-nous sommes dehors. et tout avait i en voyant la masse aux la réserve des bribes chaises, tables, verres,       le dans le respect du cahier des j’ai ajouté petites proses sur terre dernier vers aoi apaches : les dernières     le cygne sur tout à fleur d’eaula danse seul dans la rue je ris la     un mois sans   saint paul trois (ma gorge est une "la musique, c’est le derniers « voici madame, on ne la voit jamais       ton pour jean-louis cantin 1.- il arriva que       je epuisement de la salle, le pendu     sur la ils avaient si longtemps, si vue à la villa tamaris se placer sous le signe de et je vois dans vos d’un côté et nous n’avons rien j’ai longtemps c’est pour moi le premier       bonheu diaphane est le imagine que, dans la grande lune pourpre dont les iv.- du livre d’artiste depuis ce jour, le site       ( marché ou souk ou la rencontre d’une je crie la rue mue douleur 0 false 21 18   né le 7 cher bernard max charvolen, martin miguel « amis rollant, de la fraîcheur et la le vieux qui c’est parfois un pays     pluie du       le       en  ce qui importe pour vertige. une distance (ô fleur de courge... dernier vers aoi allons fouiller ce triangle pour jacqueline moretti, antoine simon 18 Être tout entier la flamme torna a sorrento ulisse torna je n’ai pas dit que le sept (forces cachées qui suite de quatrième essai de polenta       " la galerie chave qui madame dans l’ombre des la vie est ce bruissement la liberté s’imprime à j’ai donc montagnesde       arauca normal 0 21 false fal dernier vers aoi avant propos la peinture est douce est la terre aux yeux pour ma edmond, sa grande quai des chargeurs de dernier vers aoi cinq madame aux yeux quatrième essai rares guetter cette chose autre petite voix mougins. décembre     au couchant       maquis la danse de n’ayant pas       au mouans sartoux. traverse de j’oublie souvent et dieu faisait silence, mais     chant de       droite "si elle est la littérature de là, c’est le sable et  pour jean le       banlie       l̵ les avenues de ce pays madame porte à autre citation       au "le renard connaît je ne peins pas avec quoi,       nuage       é tromper le néant       parfoi  de même que les des voiles de longs cheveux ne pas négocier ne travail de tissage, dans 1) la plupart de ces les routes de ce pays sont merci à la toile de     tout autour a dix sept ans, je ne savais les dessins de martine orsoni       descen 1 la confusion des       bien le coquillage contre       alla antoine simon 10       magnol des quatre archanges que dernier vers aoi       force  un livre écrit dix l’espace ouvert au       retour f le feu s’est la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Sosno

Sosno



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette