BRIBES EN LIGNE
dans les rêves de la ce qui fait tableau : ce pour daniel farioli poussant       un   un vendredi   j’ai souvent       ce     les fleurs du     extraire l’impression la plus  la toile couvre les  je signerai mon aux barrières des octrois petit matin frais. je te       &agrav l’une des dernières siglent a fort e nagent e ….omme virginia par la grant est la plaigne e large toute trace fait sens. que       ton dernier vers aoi depuis ce jour, le site des voix percent, racontent ses mains aussi étaient mais jamais on ne archipel shopping, la nécrologie       d&eacu       dans derniers granz fut li colps, li dux en dernier vers aoi       o chaque jour est un appel, une  on peut passer une vie présentation du       jonath errer est notre lot, madame,       en pour ma ne pas négocier ne 0 false 21 18  tu vois im font chier li emperere s’est dernier vers aoi il en est des noms comme du j’ai relu daniel biga, pure forme, belle muette, dernier vers aoi la question du récit mult est vassal carles de ce paysage que tu contemplais       voyage       "       pourqu ce qui fascine chez       b&acir  de la trajectoire de ce       pass&e       le pour michèle le pendu   (dans le edmond, sa grande dernier vers aoi quand les mots     surgi halt sunt li pui e mult halt mouans sartoux. traverse de le temps passe dans la elle ose à peine se reprendre. creuser son les étourneaux ! bribes en ligne a       crabe- madame des forêts de toi, mésange à maintenant il connaît le avant dernier vers aoi inoubliables, les       au pour max charvolen 1) le samedi 26 mars, à 15 pour yves et pierre poher et le corps encaisse comme il       neige la terre a souvent tremblé       midi la vie humble chez les       sur       "  au travers de toi je nu(e), comme son nom et nous n’avons rien pierre ciel non... non... je vous assure, dans ce périlleux   ces sec erv vre ile macles et roulis photo 3 ainsi va le travail de qui art jonction semble enfin       reine       quand si grant dol ai que ne lorsque martine orsoni même si tes chaussures au bas de percey priest lakesur les À max charvolen et       s̵       aux dans ce pays ma mère si elle est belle ? je  monde rassemblé       fleure dernier vers aoi dernier vers aoi   rêve, cauchemar, antoine simon 20 quand sur vos visages les   tout est toujours en       m̵       une quelque temps plus tard, de       le le bulletin de "bribes    de femme liseuse       voyage af : j’entends macles et roulis photo encore une citation“tu   au milieu de rm : nous sommes en travail de tissage, dans tout en vérifiant ce qui importe pour   si vous souhaitez quand les eaux et les terres pour jean gautheronle cosmos  l’écriture chairs à vif paumes les dieux s’effacent tout en travaillant sur les dernier vers aoi il était question non     oued coulant pluies et bruines,       le       un max charvolen, martin miguel vous êtes avez-vous vu un temps hors du À perte de vue, la houle des ma voix n’est plus que       le depuis le 20 juillet, bribes paroles de chamantu   le 10 décembre mise en ligne d’un a ma mère, femme parmi outre la poursuite de la mise le coeur du carles li reis en ad prise sa       la       dans       avant hans freibach :       é nice, le 8 octobre des conserves !  les premières reprise du site avec la pour le prochain basilic, (la       le ce pays que je dis est l’heure de la     après leonardo rosa macles et roulis photo 1 frères et sors de mon territoire. fais (la numérotation des       parfoi dernier vers aoi le travail de bernard pour julius baltazar 1 le mais non, mais non, tu la musique est le parfum de il existe deux saints portant dans ma gorge   3   

les pour andré villers 1) pour martine, coline et laure chaque automne les les cuivres de la symphonie « amis rollant, de       ce quel ennui, mortel pour certains prétendent a christiane       j̵ moi cocon moi momie fuseau       nuage la poésie, à la encore la couleur, mais cette tant pis pour eux. petites proses sur terre ils sortent       l̵ deux ce travail vous est     m2 &nbs       assis       journ& pourquoi yves klein a-t-il vertige. une distance       tourne dans l’innocence des rien n’est dire que le livre est une « voici dernier vers aoi   marché ou souk ou       sous le "patriote", pour qui veut se faire une au matin du comme un préliminaire la les routes de ce pays sont vue à la villa tamaris lorsqu’on connaît une       grimpa polenta trois (mon souffle au matin   1) cette       " antoine simon 28     pourquoi madame est une torche. elle diaphane est le       un ce qu’un paysage peut       dans nous lirons deux extraits de 0 false 21 18 la fraîcheur et la       vu qu’est-ce qui est en       les  si, du nouveau       object       la madame dans l’ombre des   pour le prochain       va       st       juin pour andré rm : d’accord sur merci au printemps des attendre. mot terrible.     au couchant  il est des objets sur sept (forces cachées qui madame a des odeurs sauvages       bonheu  “... parler une une fois entré dans la dans le respect du cahier des       la marie-hélène deuxième apparition les lettres ou les chiffres une il faut dire les g. duchêne, écriture le la lecture de sainte equitable un besoin sonnerait pour martine       jardin à cri et à on a cru à       sur vous deux, c’est joie et le lourd travail des meules dans l’innocence des la chaude caresse de       m&eacu cette machine entre mes printemps breton, printemps ce n’est pas aux choses titrer "claude viallat, passent .x. portes, j’ai perdu mon       le pas même   se heureuse ruine, pensait       &n dernier vers aoi   marcel i.- avaler l’art par 5) triptyque marocain antoine simon 12 c’est seulement au ki mult est las, il se dort mise en ligne il n’est pire enfer que introibo ad altare dont les secrets… à quoi poussées par les vagues pour frédéric madame, on ne la voit jamais s’égarer on  dans le livre, le giovanni rubino dit "si elle est 1.- les rêves de les doigts d’ombre de neige a la femme au     de rigoles en       deux j’ai donc juste un mot pour annoncer deuxième approche de et que vous dire des avant propos la peinture est etait-ce le souvenir  “ce travail qui le scribe ne retient ce 28 février 2002. etudiant à décembre 2001. il existe au moins deux les premières       la paien sunt morz, alquant des quatre archanges que carcassonne, le 06 pour jean marie n’ayant pas autre citation"voui accorde ton désir à ta accoucher baragouiner       cerisi       dans une autre approche de       et d’ eurydice ou bien de antoine simon 33 les dernières constellations et       il À peine jetés dans le   je ne comprends plus pas de pluie pour venir l’homme est essai de nécrologie, 1257 cleimet sa culpe, si l’évidence   le texte suivant a le soleil n’est pas Éléments - un jour, vous m’avez la danse de   voici donc la descendre à pigalle, se temps de bitume en fusion sur pour mireille et philippe s’ouvre la quatrième essai de preambule – ut pictura dans le patriote du 16 mars  née à       au dernier vers aoi elle réalise des       chaque     le cygne sur j’aime chez pierre       l̵ rossignolet tu la le 2 juillet et combien je ne peins pas avec quoi, arbre épanoui au ciel zacinto dove giacque il mio dans le pays dont je vous générations f les feux m’ont abstraction voir figuration bel équilibre et sa dernier vers aoi charogne sur le seuilce qui la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Thibaudin

Thibaudin

Dernière publication : 12 décembre 2009.
Les 3 derniers articles : Monique Thibaudin , Les banalités de nos conversations .
Les 3 articles les plus lus : Monique Thibaudin , Les banalités de nos conversations .

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Les banalités de nos conversations

    Date de rédaction : avril 1997
    Sur des oeuvres de Monique Thibaudin. Musique de Gilbert Trem
    Clefs : Thibaudin , Trem

  • RAPHAËL MONTICELLI

    Monique Thibaudin

    Elle réalise des "antibustes"... C’est Gibert Trem, le musicien, qui a ainsi nommé les sculptures de Monique Thibaudin, en 1993, alors que nous préparions la première exposition de ces (...)
    Clefs : Thibaudin


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette