BRIBES EN LIGNE
      le  “la signification ainsi fut pétrarque dans madame déchirée une errance de juste un mot pour annoncer et combien       midi ce qui fait tableau : ce je dors d’un sommeil de antoine simon 15 toute une faune timide veille     du faucon antoine simon 28 antoine simon 21       &agrav       en on dit qu’agathe les dessins de martine orsoni       dans le coeur du on peut croire que martine     chant de       &n gardien de phare à vie, au       soleil je serai toujours attentif à  pour jean le       coude glaciation entre dorothée vint au monde la réserve des bribes « 8° de c’était une r.m.a toi le don des cris qui tout est possible pour qui ce monde est semé vous êtes a grant dulur tendrai puis lancinant ô lancinant l’attente, le fruit       &n       les libre de lever la tête dernier vers aoi       le a la femme au seins isabelle boizard 2005 la tentation du survol, à nos voix normal 0 21 false fal un trait gris sur la quand sur vos visages les f dans le sourd chatoiement en introduction à       une passent .x. portes, nous serons toujours ces       voyage le grand combat : on cheval quel ennui, mortel pour grant est la plaigne e large un nouvel espace est ouvert j’ai donc la fraîcheur et la dernier vers aoi     hélas,       object  tu ne renonceras pas. nous savons tous, ici, que "le renard connaît genre des motsmauvais genre premier vers aoi dernier accorde ton désir à ta pour lee deuxième approche de là, c’est le sable et station 3 encore il parle il tente de déchiffrer,     le ils avaient si longtemps, si 1-nous sommes dehors.       " j’oublie souvent et le lent déferlement vos estes proz e vostre antoine simon 23       assis  les trois ensembles quelque temps plus tard, de le ciel est clair au travers carmelo arden quin est une au matin du des quatre archanges que f le feu est venu,ardeur des tandis que dans la grande    de femme liseuse assise par accroc au bord de       au   voici donc la       devant  référencem le soleil n’est pas  la toile couvre les       arauca ...et poème pour       va quand il voit s’ouvrir, dernier vers aoi       en un quando me ne so itu pe carissimo ulisse,torna a edmond, sa grande pour max charvolen 1) temps de pierres dans la    seule au la langue est intarissable normalement, la rubrique       au       la pie li emperere s’est     les fleurs du    en   anatomie du m et outre la poursuite de la mise quand vous serez tout douze (se fait terre se le 15 mai, à j’ai changé le quatrième essai rares       apr&eg hans freibach : le géographe sait tout zacinto dove giacque il mio les avenues de ce pays juste un       entre que d’heures       dans 5) triptyque marocain les installations souvent, pour egidio fiorin des mots       é les routes de ce pays sont af : j’entends       sous À perte de vue, la houle des descendre à pigalle, se       maquis         &n pourquoi yves klein a-t-il vous avez       je c’est seulement au       au cet article est paru     surgi si j’avais de son dernier vers aoi       sur le       j̵ on a cru à       " sur l’erbe verte si est       fourr& pour jacqueline moretti, dernier vers aoi il en est des meurtrières.       allong dans les carnets et…  dits de c’est la distance entre antoine simon 6 dans les horizons de boue, de sa langue se cabre devant le dans ma gorge 10 vers la laisse ccxxxii samuelchapitre 16, versets 1 clers fut li jurz e li       st je suis bien dans nécrologie ainsi alfred…   la production un temps hors du mesdames, messieurs, veuillez tout à fleur d’eaula danse avec marc, nous avons granz est li calz, si se de toutes les   le 10 décembre le recueil de textes       si elle est belle ? je 1) la plupart de ces       les l’illusion d’une madame, vous débusquez       aux ainsi va le travail de qui à propos des grands       crabe-     [1]  à f les feux m’ont j’arrivais dans les on trouvera la video       &nbs il s’appelait antoine simon 33 pour mireille et philippe madame aux rumeurs comme ce mur blanc chairs à vif paumes       glouss sept (forces cachées qui branches lianes ronces pierre ciel    tu sais    nous able comme capable de donner a l’aube des apaches,       il À max charvolen et les petites fleurs des ce paysage que tu contemplais attendre. mot terrible.       pav&ea       mouett de sorte que bientôt comme une suite de la liberté de l’être jusqu’à il y a       ce béatrice machet vient de rita est trois fois humble. démodocos... Ça a bien un tes chaussures au bas de ce qui aide à pénétrer le pour gilbert deuxième suite bel équilibre et sa dernier vers aoi de profondes glaouis toutes ces pages de nos  les éditions de toi, mésange à les plus terribles halt sunt li pui e mult halt la rencontre d’une   ces notes pour martine, coline et laure dernier vers aoi       fleur (ma gorge est une   ciel !!!! pour le prochain basilic, (la ce 28 février 2002. vous avez     longtemps sur il faut laisser venir madame   dits de pour m.b. quand je me heurte la bouche pure souffrance je suis occupé ces     au couchant       ...mai la fonction, ce jour là, je pouvais la route de la soie, à pied, bientôt, aucune amarre       un derniers il existe au moins deux autre essai d’un       je me suite du blasphème de sous l’occupation       neige de pa(i)smeisuns en est venuz charogne sur le seuilce qui envoi du bulletin de bribes       parfoi fin première pour michèle gazier 1)       " pour maxime godard 1 haute spectacle de josué dit       les s’ouvre la pour andré       apparu pour michèle aueret  tous ces chardonnerets madame dans l’ombre des grande lune pourpre dont les il ne reste plus que le buttati ! guarda&nbs « amis rollant, de dans les rêves de la "l’art est-il       &n       le   au milieu de macles et roulis photo 1       ruelle  la lancinante moi cocon moi momie fuseau       dans c’est parfois un pays  tu vois im font chier       pass&e       grimpa       l̵       retour chaises, tables, verres, je n’hésiterai   un vendredi         or       et tu   le texte suivant a   que signifie Éléments -       pav&ea les étourneaux ! carissimo ulisse,torna a la fraîcheur et la       quinze madame des forêts de certains soirs, quand je attention beau cet article est paru dans le les plus vieilles reflets et echosla salle     ton le 28 novembre, mise en ligne   né le 7 dernier vers aoi c’est le grand mieux valait découper       quand       m̵   se     tout autour les cuivres de la symphonie le passé n’est je reviens sur des il aurait voulu être la mastication des elle réalise des sors de mon territoire. fais je m’étonne toujours de la m1       dernier vers aoi antoine simon 14 a ma mère, femme parmi       " régine robin, sous la pression des tout en travaillant sur les madame est toute l’éclair me dure, du fond des cours et des equitable un besoin sonnerait li emperere par sa grant al matin, quant primes pert lorsque martine orsoni dernier vers aoi dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit douce est la terre aux yeux       l̵ antoine simon 16 vertige. une distance quelques textes       le ne faut-il pas vivre comme torna a sorrento ulisse torna mon cher pétrarque, sixième voile de nuità la de prime abord, il avez-vous vu voudrais je vous       sabots autre citation f toutes mes rien n’est plus ardu 13) polynésie   jn 2,1-12 : la chaude caresse de dernier vers aoi       que très saintes litanies la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Vernassa

Vernassa



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette