BRIBES EN LIGNE
      entre des conserves ! tout en travaillant sur les j’aime chez pierre et la peur, présente       je sur la toile de renoir, les li emperere par sa grant dernier vers aoi passet li jurz, la noit est ce qu’un paysage peut tu le saiset je le vois c’est la chair pourtant ainsi alfred…  tu vois im font chier jouer sur tous les tableaux en 1958 ben ouvre à une autre approche de     pourquoi le ciel de ce pays est tout À peine jetés dans le temps où les coeurs il y a tant de saints sur je crie la rue mue douleur       un la légende fleurie est que reste-t-il de la       sabots  si, du nouveau dans les horizons de boue, de antoine simon 28 ainsi va le travail de qui station 7 : as-tu vu judas se a christiane  martin miguel vient à ce texte m’a été dernier vers aoi dernier vers aoi dernier vers aoi attendre. mot terrible.  les trois ensembles iv.- du livre d’artiste nouvelles mises en  je signerai mon tout à fleur d’eaula danse       aux   se  il y a le ce qui aide à pénétrer le attendre. mot terrible. dans le pays dont je vous voile de nuità la     au couchant une errance de deux ajouts ces derniers       juin passet li jurz, si turnet a seul dans la rue je ris la rêve, cauchemar, de prime abord, il    si tout au long « e ! malvais reprise du site avec la la deuxième édition du madame, vous débusquez le lent déferlement tu le sais bien. luc ne antoine simon 32 la fraîcheur et la antoine simon 17 la terre nous je suis celle qui trompe j’ai perdu mon a la libération, les       deux       neige edmond, sa grande       la       sur du fond des cours et des j’entends sonner les antoine simon 5 deuxième approche de   iv    vers suite de quatrième essai de il pleut. j’ai vu la       devant   pour théa et ses tout mon petit univers en rêves de josué, beaucoup de merveilles  mise en ligne du texte deuxième apparition de l’une des dernières la poésie, à la la vie est dans la vie. se le soleil n’est pas une il faut dire les depuis ce jour, le site       deux (ma gorge est une dernier vers aoi   que signifie       le recleimet deu mult ainsi fut pétrarque dans l’attente, le fruit aux barrières des octrois non... non... je vous assure,       pav&ea vous êtes pour marcel l’illusion d’une normal 0 21 false fal epuisement de la salle, raphaËl j’arrivais dans les     faisant la se placer sous le signe de sculpter l’air : difficile alliage de   au milieu de le vieux qui       en dans un coin de nice, religion de josué il j’ai donné, au mois       nuage       bonhe dernier vers aoi pour lee antoine simon 33 patrick joquel vient de madame est une  ce mois ci : sub  hier, 17 et ces     extraire c’est une sorte de able comme capable de donner les lettres ou les chiffres le 23 février 1988, il l’heure de la       m̵ a toi le don des cris qui d’un bout à pour michèle gazier 1) elle disposait d’une le travail de bernard autre citation"voui     son pour andrée rare moment de bonheur, leonardo rosa   un       l̵  le livre, avec pierre ciel  la lancinante mult est vassal carles de s’égarer on les parents, l’ultime en ceste tere ad estet ja seins isabelle boizard 2005 quand vous serez tout       longte on trouvera la video ce va et vient entre       dans a ma mère, femme parmi rm : d’accord sur fontelucco, 6 juillet 2000 je reviens sur des       fourr& le scribe ne retient d’ eurydice ou bien de 1- c’est dans les enseignants : "mais qui lit encore le pour gilbert    il un tunnel sans fin et, à r.m.a toi le don des cris qui 0 false 21 18  les œuvres de       jonath     de rigoles en langues de plomba la       ( dans le train premier ensevelie de silence, nous dirons donc à sylvie     &nbs a la fin il ne resta que glaciation entre lorsque martine orsoni quelques autres le numéro exceptionnel de couleur qui ne masque pas pour nicolas lavarenne ma accoucher baragouiner de l’autre trois tentatives desesperees       en pour martine, coline et laure     double       grappe       dans  au mois de mars, 1166 à la mémoire de la pureté de la survie. nul villa arson, nice, du 17 qu’est-ce qui est en f tous les feux se sont  le "musée mouans sartoux. traverse de mult ben i fierent franceis e madame chrysalide fileuse     du faucon merci à marc alpozzo antoine simon 31 vos estes proz e vostre pour angelo les routes de ce pays sont travail de tissage, dans attention beau j’ai relu daniel biga, max charvolen, martin miguel un temps hors du hans freibach : l’existence n’est le géographe sait tout quand sur vos visages les inoubliables, les    de femme liseuse   j’ai souvent vous avez bel équilibre et sa et te voici humanité la mort, l’ultime port, dernier vers aoi temps de cendre de deuil de dernier vers aoi       fourmi la liberté s’imprime à il avait accepté dernier vers aoi toute trace fait sens. que franchement, pensait le chef, vous dites : "un la fraîcheur et la se reprendre. creuser son polenta josué avait un rythme       jardin depuis le 20 juillet, bribes poème pour dimanche 18 avril 2010 nous "et bien, voilà..." dit coupé en deux quand mieux valait découper mes pensées restent autre petite voix etait-ce le souvenir autre citation sous la pression des la fonction, à propos des grands branches lianes ronces introibo ad altare granz est li calz, si se macles et roulis photo      & …presque vingt ans plus   pour olivier       &n et voici maintenant quelques le proche et le lointain karles se dort cum hume juste un “dans le dessin ici, les choses les plus neuf j’implore en vain     dans la ruela pas une année sans évoquer antoine simon 20 dans les hautes herbes tous ces charlatans qui   1) cette af : j’entends je suis occupé ces pour jacky coville guetteurs       la bouche pure souffrance au programme des actions f les rêves de ma voix n’est plus que       je me il existe deux saints portant       qui je dors d’un sommeil de toujours les lettres : li emperere s’est       les les petites fleurs des archipel shopping, la il n’était qu’un comme un préliminaire la Ç’avait été la guetter cette chose pour anne slacik ecrire est « h&eacu soudain un blanc fauche le       la       pour o tendresses ô mes et que vous dire des trois (mon souffle au matin       l̵ f le feu s’est       dans on croit souvent que le but certains soirs, quand je   voici donc la 1.- les rêves de   ces sec erv vre ile je déambule et suis ce qui fascine chez a la femme au de la       " rimbaud a donc 1 au retour au moment béatrice machet vient de       d&eacu heureuse ruine, pensait pour jacqueline moretti, des quatre archanges que très malheureux...       quand abu zayd me déplait. pas antoine simon 18 envoi du bulletin de bribes c’est la distance entre sequence 6   le tout le problème errer est notre lot, madame, comme ce mur blanc  référencem       le agnus dei qui tollis peccata  le grand brassage des dernier vers aoi quand les mots       sur et si au premier jour il au seuil de l’atelier       la prenez vos casseroles et       la       le       allong li quens oger cuardise pour martin   ciel !!!!     sur la pente   né le 7 nice, le 18 novembre 2004     sur la un jour nous avons paysage de ta tombe  et nécrologie (ô fleur de courge... les plus terribles écoute, josué, apaches :       entre     nous c’est vrai immense est le théâtre et       au giovanni rubino dit iloec endreit remeint li os pour m.b. quand je me heurte dire que le livre est une ils s’étaient les textes mis en ligne aux george(s) (s est la premier essai c’est la parol

Accueil > Mots-clés > Publications > catalogue d’exposition

catalogue d’exposition

Dernière publication : 31 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : Horizon Plume - Horizon Puits , Pour apprivoiser un barbare , Michèle Brondello, ou les sentinelles des forêts .
Les 3 articles les plus lus : Sainte Martine , Le coeur du laboureur , L’Annonciation .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette