BRIBES EN LIGNE
attelage ii est une œuvre       p&eacu l’ami michel le geste de l’ancienne, je suis occupé ces je n’hésiterai   je n’ai jamais     l’é dernier vers aoi       la macles et roulis photo 1 la mastication des les enseignants : al matin, quant primes pert carmelo arden quin est une dernier vers aoi viallat © le château de       st les doigts d’ombre de neige       é autre citation able comme capable de donner mult ben i fierent franceis e (À l’église       rampan     cet arbre que deux ajouts ces derniers écrirecomme on se       le       voyage jamais si entêtanteeurydice et si au premier jour il titrer "claude viallat, il existe au moins deux pour anne slacik ecrire est un besoin de couper comme de f les marques de la mort sur un temps hors du la vie est ce bruissement       dans deuxième essai macao grise que reste-t-il de la       je deuxième approche de       le proche et le lointain un soir à paris au ce pays que je dis est chairs à vif paumes dans les écroulements  ce qui importe pour       gentil       le 1. il se trouve que je suis       arauca il est le jongleur de lui vous n’avez tendresse du mondesi peu de       la À la loupe, il observa quand les mots le passé n’est  les premières c’est parfois un pays le franchissement des hans freibach :       reine journée de   d’un coté, sous la pression des quatre si la mer s’est     à aux george(s) (s est la karles se dort cum hume       alla « pouvez-vous jouer sur tous les tableaux le 2 juillet descendre à pigalle, se       o à propos des grands       que de mes deux mains dorothée vint au monde tant pis pour eux. tout est prêt en moi pour portrait. 1255 : et nous n’avons rien toutefois je m’estimais quand vous serez tout  le "musée quatrième essai rares madame, c’est notre quelques textes       la je t’ai admiré, même si avez-vous vu béatrice machet vient de   1) cette générations   adagio   je dans le respect du cahier des en introduction à en ceste tere ad estet ja    7 artistes et 1 si grant dol ai que ne  dernières mises c’est extrêmement quelque chose  dans le livre, le pour jean-louis cantin 1.- la prédication faite des quatre archanges que clere est la noit e la macles et roulis photo 6 sainte marie, antoine simon 32 et tout avait le 26 août 1887, depuis ce qui aide à pénétrer le dernier vers aoi       longte    tu sais madame dans l’ombre des ce qui fascine chez       le       la carles li reis en ad prise sa       ( dont les secrets… à quoi dans l’innocence des violette cachéeton ses mains aussi étaient les routes de ce pays sont marie-hélène       dans je déambule et suis je découvre avant toi ensevelie de silence,   six formes de la  le livre, avec       fourr& dimanche 18 avril 2010 nous il y a tant de saints sur à propos “la avec marc, nous avons dans ma gorge pour frédéric f j’ai voulu me pencher sous l’occupation normalement, la rubrique       dans toulon, samedi 9 tout mon petit univers en   que signifie certains prétendent deux ce travail vous est mon travail est une glaciation entre     tout autour  “... parler une       sur j’ai changé le       le chaque automne les f toutes mes l’attente, le fruit deux mille ans nous       &n nous avancions en bas de la bouche pure souffrance pour jean gautheronle cosmos       apparu “dans le dessin       maquis dans un coin de nice, me mais jamais on ne       le souvent je ne sais rien de     pluie du il n’est pire enfer que       &agrav je ne peins pas avec quoi,  née à cyclades, iii° ma mémoire ne peut me       au carissimo ulisse,torna a arbre épanoui au ciel  au mois de mars, 1166 comme c’est dessiner les choses banales     m2 &nbs antoine simon 16 pour jean-marie simon et sa   (à c’est la distance entre et la peur, présente         je me     sur la la fraîcheur et la je crie la rue mue douleur 1) la plupart de ces dernier vers aoi       pass&e   maille 1 :que encore la couleur, mais cette  tous ces chardonnerets jusqu’à il y a légendes de michel comment entrer dans une antoine simon 10 de sorte que bientôt       reine des voiles de longs cheveux  monde rassemblé buttati ! guarda&nbs ils sortent zacinto dove giacque il mio a la fin il ne resta que       vu je meurs de soif   jn 2,1-12 : n’ayant pas quelque temps plus tard, de f qu’il vienne, le feu la question du récit intendo... intendo ! tout à fleur d’eaula danse a propos de quatre oeuvres de un jour, vous m’avez un homme dans la rue se prend madame porte à la gaucherie à vivre, au lecteur voici le premier    nous pour andré grande lune pourpre dont les mouans sartoux. traverse de moisissures mousses lichens la lecture de sainte les lettres ou les chiffres où l’on revient vertige. une distance des quatre archanges que il avait accepté ce qui fait tableau : ce le ciel de ce pays est tout un nouvel espace est ouvert lu le choeur des femmes de villa arson, nice, du 17 granz est li calz, si se       deux   pour adèle et       &n       en antoine simon 13 pourquoi yves klein a-t-il ne pas négocier ne un verre de vin pour tacher 1-nous sommes dehors. antoine simon 21 antoine simon 33 madame, on ne la voit jamais pas de pluie pour venir chercher une sorte de passet li jurz, si turnet a cette machine entre mes laure et pétrarque comme a dix sept ans, je ne savais temps de pierres l’homme est des conserves !    regardant fragilité humaine. f tous les feux se sont c’est la peur qui fait on croit souvent que le but       jardin la littérature de   pour olivier tromper le néant le 15 mai, à si, il y a longtemps, les très saintes litanies quatrième essai de (de)lecta lucta   issent de mer, venent as rossignolet tu la à cri et à les grands bruno mendonça       crabe-       devant cliquetis obscène des le texte qui suit est, bien le temps passe dans la accoucher baragouiner régine robin, le coquillage contre écoute, josué, il était question non   un ainsi fut pétrarque dans un jour nous avons en 1958 ben ouvre à bal kanique c’est vos estes proz e vostre     du faucon je serai toujours attentif à       la       qui l’impression la plus sculpter l’air : marcel alocco a   ces sec erv vre ile dernier vers aoi   j’ai souvent histoire de signes . coupé le sonà f les feux m’ont "pour tes bel équilibre et sa patrick joquel vient de       &agrav suite de ce 28 février 2002. quand il voit s’ouvrir,       une       montag " je suis un écorché vif. guetter cette chose   iv    vers la terre nous "moi, esclave" a mille fardeaux, mille les installations souvent, ce qui importe pour       un la terre a souvent tremblé dernier vers aoi là, c’est le sable et ecrire les couleurs du monde vue à la villa tamaris c’est seulement au       le     &nbs rien n’est plus ardu napolì napolì de pa(i)smeisuns en est venuz les amants se  pour le dernier jour et…  dits de       je quatrième essai de antoine simon 15 il faut aller voir       les la mort, l’ultime port,       apr&eg       enfant poème pour je suis bien dans     pourquoi pour ma tu le saiset je le vois       parfoi juste un mot pour annoncer nouvelles mises en  hors du corps pas a ma mère, femme parmi     chambre derniers a l’aube des apaches, en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi dernier vers aoi temps où les coeurs quand les eaux et les terres se reprendre. creuser son dix l’espace ouvert au sauvage et fuyant comme spectacle de josué dit le glacis de la mort       " seul dans la rue je ris la trois (mon souffle au matin la parol

Accueil > Mots-clés > Publications > Monographies

Monographies

Dernière publication : 28 mars 2015.
Les 3 derniers articles : Odyssées furtives, 12 , Odyssées furtives, 11 , Odyssées furtives, 10 .
Les 3 articles les plus lus : Odyssées furtives, 11 , Odyssées furtives, 8 , ART ET TERRITOIRE .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette