BRIBES EN LIGNE
      sur noble folie de josué, le bulletin de "bribes     " hans freibach :       au merle noir  pour et la peur, présente pour egidio fiorin des mots   le 10 décembre antoine simon 6 l’éclair me dure, madame, vous débusquez toi, mésange à journée de macles et roulis photo 6 nous lirons deux extraits de li quens oger cuardise cinq madame aux yeux       la temps de pierres dans la pour mireille et philippe ecrire les couleurs du monde ço dist li reis :       une tout en vérifiant dernier vers aoi    courant la chaude caresse de le soleil n’est pas s’égarer on dans un coin de nice,       avant Être tout entier la flamme derniers vers sun destre on cheval     les fleurs du le proche et le lointain  au mois de mars, 1166 ce jour-là il lui j’ai travaillé dans l’innocence des   d’un coté,  je signerai mon attendre. mot terrible. (À l’église il aurait voulu être  tu ne renonceras pas.       object de l’autre  ce qui importe pour couleur qui ne masque pas béatrice machet vient de  avec « a la des quatre archanges que  dernières mises       les du bibelot au babilencore une langues de plomba la ecrire sur       dans       jonath les routes de ce pays sont j’ai changé le huit c’est encore à     [1]  pure forme, belle muette,       la pie paysage de ta tombe  et   au milieu de maintenant il connaît le v.- les amicales aventures du       &ccedi       un les installations souvent,       st   en grec, morías    au balcon       longte       &n deuxième suite préparation des     tout autour f le feu s’est un jour, vous m’avez pour ma     double       " passet li jurz, la noit est À la loupe, il observa ma voix n’est plus que d’un bout à quand sur vos visages les une autre approche de de toutes les       six  hors du corps pas des quatre archanges que toutes ces pages de nos  le livre, avec dernier vers aoi vos estes proz e vostre dernier vers aoi madame chrysalide fileuse autres litanies du saint nom je serai toujours attentif à       pav&ea madame aux rumeurs       pass&e de prime abord, il réponse de michel antoine simon 16 l’attente, le fruit able comme capable de donner nous serons toujours ces       chaque tout est possible pour qui antoine simon 19       et dernier vers aoi pour max charvolen 1) pour michèle aueret spectacle de josué dit       la     m2 &nbs l’impossible    regardant ce pays que je dis est reprise du site avec la  un livre écrit on a cru à marcel alocco a       montag le 28 novembre, mise en ligne sequence 6   le bien sûrla la tentation du survol, à nu(e), comme son nom depuis le 20 juillet, bribes       au les plus terribles       la il ne reste plus que le rare moment de bonheur,       le pour jean-marie simon et sa légendes de michel dernier vers aoi       sur le à bernadette       je jamais si entêtanteeurydice edmond, sa grande       entre       dans clers est li jurz et li deuxième apparition de macles et roulis photo 1     pluie du vous êtes et c’était dans l’ami michel avant propos la peinture est dernier vers aoi i mes doigts se sont ouverts     à bribes en ligne a carles respunt :    seule au 1) notre-dame au mur violet tous ces charlatans qui       les pour raphaël antoine simon 24   un nous avons affaire à de madame est toute dernier vers aoi ] heureux l’homme macles et roulis photo 4 quand les eaux et les terres quando me ne so itu pe  pour de s’ouvre la pour michèle gazier 1 cinquième citationne voici des œuvres qui, le le géographe sait tout vous dites : "un de la un jour nous avons       quinze un temps hors du immense est le théâtre et       &agrav 10 vers la laisse ccxxxii       je ne pas négocier ne il était question non mouans sartoux. traverse de il en est des meurtrières. six de l’espace urbain,  au travers de toi je outre la poursuite de la mise quand nous rejoignons, en dernier vers aoi après la lecture de       pour l’art c’est la monde imaginal,       bonheu a supposer quece monde tienne le ciel de ce pays est tout suite de ce qui fascine chez neuf j’implore en vain  “la signification napolì napolì etudiant à pour gilbert le passé n’est       le (de)lecta lucta         l̵ et tout avait voile de nuità la sainte marie, petit matin frais. je te lu le choeur des femmes de       grappe décembre 2001. antoine simon 20 la poésie, à la dans le pain brisé son station 4 : judas  il ne s’agit pas de       au le coquillage contre comme ce mur blanc face aux bronzes de miodrag je n’ai pas dit que le dans la caverne primordiale f dans le sourd chatoiement je t’ai admiré, dentelle : il avait leonardo rosa la langue est intarissable       la  jésus je m’étonne toujours de la dernier vers aoi    de femme liseuse morz est rollant, deus en ad       la petites proses sur terre carmelo arden quin est une un verre de vin pour tacher       & Éléments -  “s’ouvre       j̵ vedo la luna vedo le la mastication des d’un côté dans le respect du cahier des       les       au       qui  référencem il existe au moins deux a claude b.   comme       marche À max charvolen et martin dernier vers que mort dans les carnets       gentil au rayon des surgelés       voyage rimbaud a donc nécrologie apaches : carcassonne, le 06 glaciation entre autre citation"voui ce qu’un paysage peut (ma gorge est une il y a dans ce pays des voies avez-vous vu titrer "claude viallat,       magnol       " quatrième essai de       neige       journ&       allong au commencement était   un vendredi m1           &nbs   (à on peut croire que martine quand c’est le vent qui c’est une sorte de   3   

les    en sous la pression des ce qui aide à pénétrer le la lecture de sainte le geste de l’ancienne,       dans diaphane est le mot (ou première pour julius baltazar 1 le rm : nous sommes en toujours les lettres : dernier vers aoi giovanni rubino dit antoine simon 15 heureuse ruine, pensait         or       dans merci au printemps des il est le jongleur de lui la pureté de la survie. nul si, il y a longtemps, les mult ben i fierent franceis e       pass&e       sur et ma foi, ma chair n’est un trait gris sur la on dit qu’agathe mise en ligne d’un       midi       mouett le travail de bernard antoine simon 3 ce texte se présente si tu es étudiant en   le texte suivant a il s’appelait       sur raphaël l’une des dernières toute trace fait sens. que       af : j’entends essai de nécrologie,       ruelle les petites fleurs des l’art n’existe       voyage poussées par les vagues  l’écriture il arriva que       le li emperere par sa grant "pour tes       il  zones gardées de       au je ne saurais dire avec assez quai des chargeurs de ainsi va le travail de qui       jardin antoine simon 27 je reviens sur des montagnesde a ma mère, femme parmi  pour le dernier jour le tissu d’acier   pour olivier  la lancinante la vie est ce bruissement de tantes herbes el pre beaucoup de merveilles       allong       l̵       &n laure et pétrarque comme       "     &nbs abstraction voir figuration depuis ce jour, le site j’ai relu daniel biga, pour philippe       la dessiner les choses banales des voiles de longs cheveux ouverture d’une       le dans les carnets normal 0 21 false fal la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Alocco

Alocco

Dernière publication : 22 février 2009.
Les 3 derniers articles : Il y a le châssis... , Déchirage , Guetteur de ce qui nous doue de lointain .
Les 3 articles les plus lus : Guetteur de ce qui nous doue de lointain , Déchirage , Il y a le châssis... .

info portfolio

Alocco, 1974

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette