BRIBES EN LIGNE
j’ai ajouté dans un coin de nice, cet univers sans des conserves ! un besoin de couper comme de d’abord l’échange des la tentation du survol, à un tunnel sans fin et, à l’art n’existe li emperere par sa grant quelques textes lentement, josué        si, du nouveau     oued coulant prenez vos casseroles et ce qui importe pour i.- avaler l’art par la rencontre d’une exode, 16, 1-5 toute       embarq agnus dei qui tollis peccata “le pinceau glisse sur de la       les dernier vers que mort recleimet deu mult temps de bitume en fusion sur mille fardeaux, mille       ce temps où le sang se "le renard connaît     ton   né le 7 dans les rêves de la quel étonnant dans les hautes herbes       que     dans la ruela ce 28 février 2002. et  riche de mes les oiseaux s’ouvrent abstraction voir figuration       enfant   tout est toujours en       soleil dernier vers aoi   je n’ai jamais dieu faisait silence, mais l’attente, le fruit Éléments -       m̵     vers le soir       les iloec endreit remeint li os je ne peins pas avec quoi, antoine simon 26 une autre approche de « pouvez-vous       en un antoine simon 17     à aucun hasard si se antoine simon 12 dernier vers aoi j’ai en réserve       sur hans freibach : pour mireille et philippe de proche en proche tous dernier vers aoi       st       sous je ne sais pas si       grappe toutefois je m’estimais À peine jetés dans le pour maxime godard 1 haute dernier vers aoi pour martine, coline et laure       assis de mes deux mains       dans madame dans l’ombre des franchement, pensait le chef,       crabe-       la   dits de preambule – ut pictura les installations souvent, nécrologie merci au printemps des un verre de vin pour tacher réponse de michel a grant dulur tendrai puis de pa(i)smeisuns en est venuz et que vous dire des       dans cinquième citationne station 4 : judas        un pour max charvolen 1)       sur le       au macles et roulis photo 4 “dans le dessin       gentil "je me tais. pour taire. du fond des cours et des cher bernard dernier vers aoi face aux bronzes de miodrag outre la poursuite de la mise essai de nécrologie, la terre nous f qu’il vienne, le feu raphaël antoine simon 3 douze (se fait terre se et je vois dans vos       pass&e bruno mendonça effleurer le ciel du bout des  il est des objets sur      &   la baie des anges       une des voix percent, racontent   saint paul trois le soleil n’est pas si j’avais de son il existe deux saints portant a la libération, les   1) cette dans l’innocence des madame, c’est notre       apr&eg pas même  de même que les et tout avait madame chrysalide fileuse la brume. nuages       mouett madame, vous débusquez et te voici humanité       sur un nouvel espace est ouvert je t’ai admiré, à propos des grands   nous sommes       l̵   j’ai souvent rossignolet tu la dans les carnets est-ce parce que, petit, on    courant       sabots le recueil de textes neuf j’implore en vain dernier vers aoi f les marques de la mort sur c’est ici, me dans le pays dont je vous f dans le sourd chatoiement l’erbe del camp, ki   se     hélas, à propos “la madame a des odeurs sauvages       la dernier vers aoi   macao grise et encore  dits       deux 0 false 21 18       les    seule au   l’oeuvre vit son polenta le scribe ne retient   au milieu de       dans       va eurydice toujours nue à ce monde est semé tout en travaillant sur les dernier vers aoi       o archipel shopping, la       object pour andré  les éditions de macles et roulis photo 6       je le franchissement des     après f tous les feux se sont antoine simon 23 le vieux qui les premières mais non, mais non, tu macles et roulis photo 1       d&eacu pour "et bien, voilà..." dit       " antoine simon 9 la deuxième édition du pour marcel bribes en ligne a reflets et echosla salle a supposer quece monde tienne   on n’est       fourr& dernier vers aoi       fleur       en l’instant criblé   ciel !!!! au programme des actions tu le sais bien. luc ne comme ce mur blanc branches lianes ronces le 2 juillet toutes ces pages de nos  la lancinante un homme dans la rue se prend       l̵ pour jean-marie simon et sa les étourneaux ! antoine simon 11       sur passet li jurz, si turnet a deuxième apparition       il j’écoute vos dans les carnets madame porte à       le dernier vers aoi     sur la  les œuvres de petit matin frais. je te régine robin, c’est la peur qui fait carissimo ulisse,torna a gardien de phare à vie, au je dors d’un sommeil de     l’é premier vers aoi dernier clers est li jurz et li ma voix n’est plus que À perte de vue, la houle des (ô fleur de courge...  “ne pas tant pis pour eux.       longte madame des forêts de af : j’entends     de rigoles en lu le choeur des femmes de mieux valait découper chaises, tables, verres,       et tu pour michèle gazier 1) avez-vous vu il n’est pire enfer que ço dist li reis :       sur le     faisant la       arauca       le   adagio   je quatre si la mer s’est la bouche pure souffrance décembre 2001. en 1958 ben ouvre à granz est li calz, si se juste un de soie les draps, de soie toulon, samedi 9 trois (mon souffle au matin pour mes enfants laure et chaque jour est un appel, une lorsque martine orsoni j’ai perdu mon  ce qui importe pour comme une suite de les textes mis en ligne  on peut passer une vie pas facile d’ajuster le       le       ( madame est toute   pour théa et ses ce va et vient entre       au un temps hors du       reine         or il en est des noms comme du quand les eaux et les terres en cet anniversaire, ce qui errer est notre lot, madame, peinture de rimes. le texte envoi du bulletin de bribes j’arrivais dans les             apr&eg       quand quand sur vos visages les j’aime chez pierre quatrième essai de bernadette griot vient de si j’étais un pour daniel farioli poussant de profondes glaouis voudrais je vous dernier vers aoi josué avait un rythme       droite dernier vers doel i avrat, encore une citation“tu ma voix n’est plus que il ne reste plus que le martin miguel art et       " dernier vers aoi         &n dernier vers aoi pour jean marie antoine simon 6 clers fut li jurz e li "si elle est pluies et bruines, folie de josuétout est il ne sait rien qui ne va le coquillage contre ce jour-là il lui       glouss deux ajouts ces derniers       magnol f toutes mes beaucoup de merveilles napolì napolì descendre à pigalle, se dernier vers aoi pour angelo la bouche pleine de bulles percey priest lakesur les  epître aux     au couchant ecrire les couleurs du monde  au mois de mars, 1166 pour le prochain basilic, (la       à cet article est paru dans le  tous ces chardonnerets moi cocon moi momie fuseau a la femme au       au antoine simon 2 ils avaient si longtemps, si diaphane est le mot (ou       &agrav macles et roulis photo       object la fraîcheur et la quant carles oït la et il parlait ainsi dans la la pureté de la survie. nul le 19 novembre 2013, à la et ces antoine simon 29 iv.- du livre d’artiste dernier vers aoi soudain un blanc fauche le       aux a christiane       l̵ dont les secrets… à quoi       é les dessins de martine orsoni       qui les dieux s’effacent jamais je n’aurais autres litanies du saint nom dernier vers aoi coupé en deux quand  pour jean le pour jean-louis cantin 1.-       voyage la parol

Accueil > Mots-clés > Publications > Bibliophilie

Bibliophilie

Dernière publication : 30 décembre 2015.
Les 3 derniers articles : PASO , Buttati , Je vois la digitale... .
Les 3 articles les plus lus : Ombre , Macles et roulis 1 , Macles et roulis 4 .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette