BRIBES EN LIGNE
station 1 : judas ce qui fait tableau : ce     les provisions sables mes parolesvous       au       journ&  “la signification la bouche pleine de bulles   tout est toujours en dernier vers aoi  je signerai mon pour qui veut se faire une antoine simon 19 rêves de josué, ce n’est pas aux choses nous dirons donc noble folie de josué, deux mille ans nous coupé en deux quand laure et pétrarque comme       au je me souviens de ainsi alfred… f les rêves de qu’est-ce qui est en première les dessins de martine orsoni       je   marcel agnus dei qui tollis peccata deux nouveauté, antoine simon 6 paroles de chamantu       dans reflets et echosla salle douce est la terre aux yeux à cri et à  ce qui importe pour à propos des grands   six formes de la en cet anniversaire, ce qui légendes de michel pour mes enfants laure et       fourr& dernier vers aoi onze sous les cercles guetter cette chose autre citation"voui f le feu s’est marcel alocco a des quatre archanges que il n’y a pas de plus il en est des meurtrières.       "    si tout au long       deux ce pays que je dis est     surgi toi, mésange à       dans       entre douze (se fait terre se bribes en ligne a le plus insupportable chez       st mi viene in mentemi c’est la chair pourtant   est-ce que paien sunt morz, alquant dernier vers aoi able comme capable de donner lancinant ô lancinant       nuage dans les horizons de boue, de comme une suite de bruno mendonça la route de la soie, à pied, coupé le sonà vous avez hans freibach :       embarq     depuis o tendresses ô mes titrer "claude viallat, quand vous serez tout autre citation je meurs de soif temps où le sang se je ne saurais dire avec assez       sur       mouett pour pierre theunissen la nous serons toujours ces de tantes herbes el pre références : xavier très saintes litanies "la musique, c’est le ses mains aussi étaient de pareïs li seit la imagine que, dans la       allong       devant       crabe-  si, du nouveau saluer d’abord les plus vedo la luna vedo le antoine simon 26 clers est li jurz et li in the country à propos “la 1- c’est dans attendre. mot terrible. la mort d’un oiseau.    de femme liseuse « voici exacerbé d’air derniers vers sun destre ecrire sur tout est possible pour qui ici, les choses les plus       la c’est extrêmement ce jour là, je pouvais (josué avait       (       les autre petite voix       fourr&       nuage       parfoi nous savons tous, ici, que       et tu j’ai ajouté "tu sais ce que c’est ce jour-là il lui pour jean-louis cantin 1.- tous feux éteints. des pour lee       &n les étourneaux ! quand nous rejoignons, en       l̵ mieux valait découper où l’on revient dernier vers que mort écoute, josué, religion de josué il diaphane est le marie-hélène a supposer quece monde tienne     après moisissures mousses lichens la vie humble chez les comme c’est antoine simon 11     sur la un jour nous avons       magnol dans les carnets granz fut li colps, li dux en       bonhe  de même que les       juin toulon, samedi 9 jamais si entêtanteeurydice       en mise en ligne d’ eurydice ou bien de nouvelles mises en "je me tais. pour taire. dans le respect du cahier des et…  dits de …presque vingt ans plus   le 10 décembre       deux dernier vers aoi 1. il se trouve que je suis       force li quens oger cuardise  l’écriture   j’ai souvent souvent je ne sais rien de   iv    vers couleur qui ne masque pas antoine simon 10 cet univers sans       dans le lent tricotage du paysage je suis celle qui trompe  référencem il ne reste plus que le livre grand format en trois temps où les coeurs la terre a souvent tremblé depuis le 20 juillet, bribes       ruelle se reprendre. creuser son   un     faisant la merci au printemps des le texte qui suit est, bien madame, vous débusquez pure forme, belle muette,  ce mois ci : sub       l̵ dont les secrets… à quoi madame, on ne la voit jamais allons fouiller ce triangle       voyage et nous n’avons rien     dans la ruela macles et roulis photo 4 vous êtes martin miguel art et iv.- du livre d’artiste toutes ces pages de nos À perte de vue, la houle des pour mireille et philippe ajout de fichiers sons dans       la 1.- les rêves de je t’enlace gargouille dernier vers aoi sa langue se cabre devant le dans les hautes herbes nice, le 18 novembre 2004 ce qui importe pour lentement, josué li emperere s’est   si vous souhaitez madame est une dernier vers aoi (vois-tu, sancho, je suis lu le choeur des femmes de des conserves ! 7) porte-fenêtre troisième essai quatrième essai rares       gentil il souffle sur les collines 1 au retour au moment       glouss     le  dans toutes les rues pour daniel farioli poussant encore une citation“tu suite du blasphème de il en est des noms comme du    regardant spectacle de josué dit quelques autres 1257 cleimet sa culpe, si il existe deux saints portant mult est vassal carles de aux barrières des octrois edmond, sa grande   nous sommes pour alain borer le 26 et c’était dans les petites fleurs des il s’appelait       au       le a toi le don des cris qui diaphane est le mot (ou   voici donc la il aurait voulu être cet article est paru dans le 0 false 21 18 “le pinceau glisse sur je crie la rue mue douleur       et accorde ton désir à ta le 26 août 1887, depuis madame chrysalide fileuse ki mult est las, il se dort et combien             l̵ les grands pas sur coussin d’air mais pas de pluie pour venir une fois entré dans la pour yves et pierre poher et equitable un besoin sonnerait carcassonne, le 06 j’ai en réserve max charvolen, martin miguel madame dans l’ombre des petit matin frais. je te pour jacqueline moretti, la deuxième édition du archipel shopping, la (ma gorge est une pierre ciel le géographe sait tout       " l’erbe del camp, ki introibo ad altare tout est prêt en moi pour   je ne comprends plus       pass&e  le grand brassage des       fleur etait-ce le souvenir       l̵ station 3 encore il parle frères et       ma petites proses sur terre quand les mots c’est pour moi le premier quelque temps plus tard, de je sais, un monde se       le fontelucco, 6 juillet 2000 onzième bernard dejonghe... depuis cyclades, iii° et voici maintenant quelques       vu vous n’avez le soleil n’est pas       la pour martin je n’ai pas dit que le dessiner les choses banales dernier vers aoi chaises, tables, verres, f toutes mes torna a sorrento ulisse torna la lecture de sainte  il est des objets sur chaque jour est un appel, une ce paysage que tu contemplais f j’ai voulu me pencher même si       apr&eg thème principal :       sur le écrirecomme on se       dans       aux macles et roulis photo des quatre archanges que il faut aller voir carles respunt : clere est la noit e la au seuil de l’atelier (josué avait lentement je dors d’un sommeil de c’est la peur qui fait pour angelo que reste-t-il de la       &eacut cette machine entre mes 1) la plupart de ces       marche       ce traquer un temps hors du f les marques de la mort sur outre la poursuite de la mise i.- avaler l’art par il existe au moins deux quelque chose     vers le soir seins isabelle boizard 2005  zones gardées de  tu vois im font chier       avant le nécessaire non on préparait pour martine, coline et laure       il       longte pour michèle aueret l’art n’existe       la dans l’innocence des vue à la villa tamaris le 26 août 1887, depuis       &n heureuse ruine, pensait les plus vieilles pour andré villers 1) en 1958 ben ouvre à maintenant il connaît le       dans       enfant   pour olivier Éléments - je reviens sur des la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Farioli

Farioli

Dernière publication : 22 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Poussant la porte entrebâillée .
Les 3 articles les plus lus : Poussant la porte entrebâillée .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette