BRIBES EN LIGNE
      le mais non, mais non, tu  les trois ensembles chaises, tables, verres, eurydice toujours nue à dernier vers aoi raphaël très saintes litanies je déambule et suis dernier vers aoi ] heureux l’homme tout est prêt en moi pour je t’ai admiré, ce qu’un paysage peut toujours les lettres :       la       et le travail de bernard reflets et echosla salle un jour nous avons       la pie antoine simon 15 viallat © le château de clers fut li jurz e li c’est extrêmement “le pinceau glisse sur       ...mai d’ eurydice ou bien de et que dire de la grâce madame, on ne la voit jamais merci à la toile de "moi, esclave" a    de femme liseuse       le générations "tu sais ce que c’est antoine simon 22 nice, le 30 juin 2000 ecrire les couleurs du monde villa arson, nice, du 17 ce 28 février 2002. nous serons toujours ces sauvage et fuyant comme il en est des noms comme du       le dernier vers aoi légendes de michel la mort, l’ultime port, le glacis de la mort dernier vers aoi chaque automne les en introduction à pour ma le soleil n’est pas (À l’église non... non... je vous assure, 1.- les rêves de à propos “la       dans   encore une    si tout au long s’ouvre la huit c’est encore à       quand introibo ad altare       la allons fouiller ce triangle cet article est paru dans le le lent tricotage du paysage  référencem de profondes glaouis dessiner les choses banales les avenues de ce pays pas même a supposer quece monde tienne antoine simon 3 et encore  dits pour martin le passé n’est     chambre mille fardeaux, mille         or       le   iv    vers du fond des cours et des bel équilibre et sa voici des œuvres qui, le temps de pierres dans la v.- les amicales aventures du jusqu’à il y a chairs à vif paumes outre la poursuite de la mise cinquième essai tout       fourmi       dans mes pensées restent il y a tant de saints sur agnus dei qui tollis peccata le 15 mai, à "mais qui lit encore le beaucoup de merveilles les dieux s’effacent des voiles de longs cheveux karles se dort cum hume écoute, josué,     sur la pente monde imaginal, antoine simon 17 ço dist li reis : la fraîcheur et la toute une faune timide veille je suis tout en travaillant sur les si, il y a longtemps, les il n’était qu’un toute trace fait sens. que 1- c’est dans cliquetis obscène des assise par accroc au bord de la poésie, à la nous savons tous, ici, que le ciel de ce pays est tout       soleil pour m.b. quand je me heurte il ne s’agit pas de une autre approche de     oued coulant       la tendresses ô mes envols "le renard connaît la danse de  tu ne renonceras pas. 10 vers la laisse ccxxxii temps de cendre de deuil de  marcel migozzi vient de       voyage       les pierre ciel exode, 16, 1-5 toute dernier vers aoi         &agrav la vie est ce bruissement     " titrer "claude viallat,  de même que les pour       sur       crabe- avez-vous vu « e ! malvais       descen       l̵ giovanni rubino dit un besoin de couper comme de noble folie de josué, mon travail est une   en grec, morías "la musique, c’est le dernier vers aoi f j’ai voulu me pencher       ( l’illusion d’une  dernier salut au la gaucherie à vivre, antoine simon 19 j’aime chez pierre ouverture de l’espace pour mon épouse nicole encore une citation“tu je reviens sur des       au souvent je ne sais rien de       l̵ mesdames, messieurs, veuillez j’ai longtemps on cheval  zones gardées de       dans rien n’est plus ardu branches lianes ronces bernadette griot vient de a la femme au on dit qu’agathe mon cher pétrarque, le scribe ne retient les lettres ou les chiffres f les rêves de   la production le 26 août 1887, depuis comme ce mur blanc À max charvolen et si tu es étudiant en       sur c’est la chair pourtant dernier vers doel i avrat, "pour tes travail de tissage, dans hans freibach : pour le prochain basilic, (la       je me le lent déferlement       grappe envoi du bulletin de bribes granz est li calz, si se   un les installations souvent, mouans sartoux. traverse de la bouche pleine de bulles dire que le livre est une f le feu m’a  au mois de mars, 1166 je ne peins pas avec quoi, et te voici humanité la terre nous       le de pa(i)smeisuns en est venuz six de l’espace urbain, avec marc, nous avons recleimet deu mult passet li jurz, la noit est marie-hélène cinquième citationne     un mois sans       le sous l’occupation Éléments -       bien       allong       que jamais si entêtanteeurydice il y a dans ce pays des voies       au sables mes parolesvous       &agrav certains prétendent   d’un coté, les petites fleurs des fontelucco, 6 juillet 2000 "et bien, voilà..." dit       retour ce monde est semé    au balcon pour maguy giraud et attention beau  mise en ligne du texte la littérature de il semble possible  ce mois ci : sub de l’autre i mes doigts se sont ouverts ils sortent j’ai perdu mon je suis celle qui trompe au commencement était une errance de il n’est pire enfer que       chaque antoine simon 29 onze sous les cercles toulon, samedi 9 troisième essai       l̵ napolì napolì  le "musée il pleut. j’ai vu la     de rigoles en j’ai travaillé       le et il parlait ainsi dans la  martin miguel vient je désire un le "patriote",       o quand sur vos visages les  je signerai mon madame porte à etudiant à   (à       six pour andré       fleur le géographe sait tout il arriva que on croit souvent que le but j’ai changé le nous viendrons nous masser l’appel tonitruant du pour raphaël       " d’un côté i en voyant la masse aux deuxième suite le 26 août 1887, depuis je rêve aux gorges nous avons affaire à de station 5 : comment sa langue se cabre devant le antoine simon 28 l’une des dernières grant est la plaigne e large tant pis pour eux.       en un       jardin  “ce travail qui dernier vers aoi et…  dits de coupé le sonà la liberté s’imprime à     chant de de soie les draps, de soie       parfoi descendre à pigalle, se       pass&e il ne reste plus que le   on n’est j’ai donné, au mois janvier 2002 .traverse antoine simon 24 essai de nécrologie, dernier vers aoi à bernadette pur ceste espee ai dulor e ce paysage que tu contemplais deuxième approche de  il y a le sixième même si dernier vers aoi cette machine entre mes sainte marie, spectacle de josué dit le 2 juillet       sabots printemps breton, printemps pour nicolas lavarenne ma 1 au retour au moment et tout avait la prédication faite ce qui fait tableau : ce 0 false 21 18 (de)lecta lucta   7) porte-fenêtre  si, du nouveau       j̵ il souffle sur les collines       la martin miguel art et dans la caverne primordiale dont les secrets… à quoi nouvelles mises en o tendresses ô mes  monde rassemblé pour andrée tout en vérifiant paroles de chamantu errer est notre lot, madame, aucun hasard si se     le cygne sur       le vue à la villa tamaris pour martine, coline et laure ce va et vient entre le franchissement des histoire de signes .     cet arbre que       "       cette le pendu le tissu d’acier je découvre avant toi reprise du site avec la       la       sur l’impossible       st la liberté de l’être     vers le soir  on peut passer une vie ainsi fut pétrarque dans macao grise ce bien sûr, il y eut  la lancinante madame, vous débusquez dorothée vint au monde c’est pour moi le premier la mort d’un oiseau.       & sur l’erbe verte si est   né le 7 peinture de rimes. le texte dernier vers aoi       la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Farioli

Farioli

Dernière publication : 22 juillet 2008.
Les 3 derniers articles : Poussant la porte entrebâillée .
Les 3 articles les plus lus : Poussant la porte entrebâillée .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette