BRIBES EN LIGNE
il s’appelait  un livre écrit ce monde est semé       la antoine simon 23 je suis celle qui trompe       ce dans l’innocence des dernier vers aoi    au balcon       " en 1958 ben ouvre à     &nbs pour daniel farioli poussant       deux mieux valait découper l’erbe del camp, ki et si au premier jour il cinquième citationne exode, 16, 1-5 toute dans les horizons de boue, de dernier vers aoi       l̵ j’ai en réserve vous dites : "un dans ce pays ma mère tromper le néant pour pierre theunissen la i.- avaler l’art par quatre si la mer s’est       pass&e tous feux éteints. des d’abord l’échange des dans un coin de nice, ce qui fait tableau : ce       jonath f le feu m’a       la             & vos estes proz e vostre 0 false 21 18 mult ben i fierent franceis e       ruelle pure forme, belle muette, antoine simon 6   saint paul trois souvent je ne sais rien de ajout de fichiers sons dans sixième quelque chose on peut croire que martine station 3 encore il parle couleur qui ne masque pas antoine simon 16       bonheu le coquillage contre branches lianes ronces "nice, nouvel éloge de la 1 au retour au moment assise par accroc au bord de raphaël paroles de chamantu madame, on ne la voit jamais dernier vers doel i avrat,       dans les dieux s’effacent trois (mon souffle au matin "ces deux là se et ces « 8° de la communication est et tout avait  mise en ligne du texte autres litanies du saint nom douze (se fait terre se     pluie du madame déchirée références : xavier torna a sorrento ulisse torna et si tu dois apprendre à chaque automne les a supposer quece monde tienne pour le soleil n’est pas       un       " elle ose à peine mais non, mais non, tu ce qu’un paysage peut j’ai parlé  je signerai mon       le envoi du bulletin de bribes pour gilbert de pa(i)smeisuns en est venuz essai de nécrologie, la cité de la musique antoine simon 18 l’évidence alocco en patchworck © je déambule et suis       " immense est le théâtre et 13) polynésie dans l’effilé de edmond, sa grande       entre   d’un coté, les cuivres de la symphonie en introduction à       au j’ai longtemps deuxième essai la liberté de l’être je t’enlace gargouille religion de josué il les étourneaux !       je 1254 : naissance de quand il voit s’ouvrir, granz est li calz, si se carmelo arden quin est une au seuil de l’atelier       dans au commencement était       sur    tu sais et ma foi, "tu sais ce que c’est macles et roulis photo 6 pas une année sans évoquer c’est vrai un besoin de couper comme de   entrons       fleur légendes de michel le nécessaire non raphaËl       la ensevelie de silence, madame des forêts de       le dernier vers que mort       sur martin miguel art et    de femme liseuse       ton j’oublie souvent et qu’est-ce qui est en bribes en ligne a il arriva que ils s’étaient marie-hélène autre citation"voui       apparu nécrologie       embarq les amants se diaphane est le mot (ou preambule – ut pictura quel ennui, mortel pour       dans nous dirons donc       vu       dans     à       le       la         or vous avez un jour, vous m’avez li emperere par sa grant après la lecture de       nuage un trait gris sur la sur l’erbe verte si est     rien temps de cendre de deuil de pour helmut  on peut passer une vie je me souviens de a toi le don des cris qui dernier vers aoi je ne sais pas si macles et roulis photo 1 de toutes les able comme capable de donner  dans le livre, le       un apaches :   nous sommes j’arrivais dans les (la numérotation des jamais je n’aurais macles et roulis photo 3 sauvage et fuyant comme le lent tricotage du paysage diaphane est le dernier vers aoi pour mon épouse nicole de prime abord, il    7 artistes et 1 des voix percent, racontent     les fleurs du ainsi alfred… la fonction,   (dans le ce qui fascine chez       assis  tu vois im font chier   né le 7 je serai toujours attentif à chercher une sorte de       sur le nouvelles mises en et voici maintenant quelques c’est la peur qui fait c’est le grand c’est seulement au       neige       la trois tentatives desesperees au rayon des surgelés j’aime chez pierre dimanche 18 avril 2010 nous     le poème pour antoine simon 29 j’ai travaillé poussées par les vagues rita est trois fois humble. régine robin, buttati ! guarda&nbs quand les mots le numéro exceptionnel de etait-ce le souvenir       midi janvier 2002 .traverse antoine simon 14 thème principal : À la loupe, il observa écoute, josué,       reine       arauca hans freibach :       les dernier vers aoi certains soirs, quand je traquer       dans       voyage   on n’est si tu es étudiant en maintenant il connaît le  le livre, avec le vieux qui préparation des rien n’est a la fin il ne resta que il faut laisser venir madame ce texte m’a été  “s’ouvre ma chair n’est pour mireille et philippe dernier vers aoi que d’heures   1) cette avec marc, nous avons depuis le 20 juillet, bribes merle noir  pour abu zayd me déplait. pas       "       pourqu f tous les feux se sont et c’était dans j’écoute vos "moi, esclave" a le galop du poème me « pouvez-vous du bibelot au babilencore une ne faut-il pas vivre comme descendre à pigalle, se madame porte à       au ce n’est pas aux choses       dans o tendresses ô mes li quens oger cuardise       qui   anatomie du m et la lecture de sainte je t’ai admiré, vous avez …presque vingt ans plus il existe au moins deux aucun hasard si se   si vous souhaitez les avenues de ce pays       maquis clers est li jurz et li attelage ii est une œuvre sa langue se cabre devant le antoine simon 15       l̵ l’homme est       il j’ai donc cyclades, iii° et la peur, présente comment entrer dans une face aux bronzes de miodrag certains prétendent dernier vers aoi j’ai donné, au mois le 23 février 1988, il comme c’est je suis bien dans   est-ce que  l’exposition  gardien de phare à vie, au 5) triptyque marocain     ton et encore  dits fontelucco, 6 juillet 2000 antoine simon 21 il pleut. j’ai vu la       ( de soie les draps, de soie 0 false 21 18 dernier vers aoi vertige. une distance   iv    vers       m̵ passet li jurz, la noit est reprise du site avec la r.m.a toi le don des cris qui (À l’église li emperere s’est et…  dits de       &n je meurs de soif lorsque martine orsoni antoine simon 24 dernier vers s’il   ces notes ce sur la toile de renoir, les   ces sec erv vre ile le scribe ne retient cher bernard       é je rêve aux gorges antoine simon 11 juste un mot pour annoncer 1.- les rêves de les plus vieilles       &agrav avant dernier vers aoi j’entends sonner les deux nouveauté, inoubliables, les imagine que, dans la       et le bulletin de "bribes à propos “la exacerbé d’air       apr&eg quatrième essai de         &n   la production       le     extraire antoine simon 27 pour lee madame chrysalide fileuse merci à la toile de pour marcel       et tu       dans archipel shopping, la si j’étais un     vers le soir grant est la plaigne e large     sur la mougins. décembre une autre approche de eurydice toujours nue à à la mémoire de la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > correspondance

correspondance

Dernière publication : 26 avril 2010.
Les 3 derniers articles : de BN à RM le 6 juillet 2000 , de RM à BN le 4 juillet 2000 , L’archipel ébloui - 3 .
Les 3 articles les plus lus : de BN à RM le 6 juillet 2000 , de RM à BN le 4 juillet 2000 , L’archipel ébloui - 3 .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette