BRIBES EN LIGNE
laure et pétrarque comme les enseignants : mise en ligne d’un la réserve des bribes temps de cendre de deuil de pour jean marie approche d’une    courant clers est li jurz et li le ciel est clair au travers f le feu m’a       &     cet arbre que montagnesde d’un côté le plus insupportable chez au commencement était dernier vers aoi       allong rimbaud a donc       rampan       force l’erbe del camp, ki les avenues de ce pays trois (mon souffle au matin       reine deuxième essai le       chaque ce va et vient entre f le feu est venu,ardeur des coupé le sonà   se l’illusion d’une le corps encaisse comme il merci à marc alpozzo       entre violette cachéeton le franchissement des mieux valait découper ici. les oiseaux y ont fait je découvre avant toi accoucher baragouiner       dans dont les secrets… à quoi j’ai donc nécrologie marcel alocco a dernier vers aoi dimanche 18 avril 2010 nous raphaËl     sur la le bulletin de "bribes c’est la chair pourtant     du faucon pour anne slacik ecrire est écoute, josué, "je me tais. pour taire.       gentil réponse de michel et je vois dans vos cyclades, iii° pour angelo je ne saurais dire avec assez  le "musée equitable un besoin sonnerait       au couchant       sur le glacis de la mort le tissu d’acier pour qui veut se faire une j’ai ajouté recleimet deu mult "l’art est-il face aux bronzes de miodrag écrirecomme on se       il pour michèle gazier 1 pas même la bouche pleine de bulles certains prétendent   on n’est et si tu dois apprendre à       en       j̵ ] heureux l’homme     &nbs (ô fleur de courge...     sur la pente que d’heures torna a sorrento ulisse torna et ces de prime abord, il ….omme virginia par la  “comment sa langue se cabre devant le dernier vers que mort raphaël 1257 cleimet sa culpe, si légendes de michel pour robert       entre station 7 : as-tu vu judas se et il fallait aller debout petit matin frais. je te     dans la ruela dentelle : il avait le recueil de textes pour jean-marie simon et sa       descen ses mains aussi étaient mise en ligne trois tentatives desesperees il ne sait rien qui ne va ecrire les couleurs du monde rita est trois fois humble. cher bernard 7) porte-fenêtre       la     extraire errer est notre lot, madame, dernier vers aoi   j’ai travaillé c’était une sixième je t’ai admiré, antoine simon 30 quand sur vos visages les souvent je ne sais rien de       une   je ne comprends plus  c’était       au il existe deux saints portant  pour de       longte       fourmi comment entrer dans une   jn 2,1-12 : en introduction à ainsi fut pétrarque dans en 1958 ben ouvre à       l̵ on trouvera la video       &eacut       dans gardien de phare à vie, au       le le 26 août 1887, depuis  je signerai mon giovanni rubino dit       su       grimpa       arauca    de femme liseuse un jour nous avons poussées par les vagues 1) notre-dame au mur violet sauvage et fuyant comme       sur qu’est-ce qui est en antoine simon 27 première clers fut li jurz e li       embarq un temps hors du able comme capable de donner "ah ! mon doux pays, il existe au moins deux       la antoine simon 26   anatomie du m et antoine simon 20 pour pierre theunissen la À l’occasion de l’appel tonitruant du le scribe ne retient et voici maintenant quelques 1) la plupart de ces chairs à vif paumes tendresse du mondesi peu de  les éditions de une il faut dire les tous feux éteints. des aux george(s) (s est la       " onze sous les cercles Éléments - nice, le 18 novembre 2004 et tout avait       pourqu de la       au présentation du dernier vers aoi       les  les œuvres de il y a dans ce pays des voies tout mon petit univers en "pour tes essai de nécrologie, quelque chose ils sortent macles et roulis photo 3 travail de tissage, dans pour max charvolen 1) dans le respect du cahier des je suis occupé ces avec marc, nous avons histoire de signes .   maille 1 :que tous ces charlatans qui « pouvez-vous la liberté s’imprime à       longte et que vous dire des       apr&eg  avec « a la quant carles oït la il faut laisser venir madame comme ce mur blanc       je tu le saiset je le vois immense est le théâtre et pour frédéric heureuse ruine, pensait     rien je suis celle qui trompe et que dire de la grâce je sais, un monde se la vie est ce bruissement à iv.- du livre d’artiste antoine simon 16       droite rien n’est plus ardu       le une errance de je reviens sur des du fond des cours et des toutes sortes de papiers, sur cinq madame aux yeux tant pis pour eux. les dieux s’effacent dernier vers aoi edmond, sa grande max charvolen, martin miguel normalement, la rubrique sculpter l’air : mille fardeaux, mille       fourr& un nouvel espace est ouvert derniers vers sun destre (josué avait lentement le proche et le lointain f le feu s’est       "       un     une abeille de       au dieu faisait silence, mais ouverture d’une j’ai donné, au mois pas de pluie pour venir le temps passe dans la       sur en ceste tere ad estet ja    regardant les premières un titre : il infuse sa     faisant la   si vous souhaitez au lecteur voici le premier pourquoi yves klein a-t-il   dits de       ...mai je désire un     tout autour   un le coquillage contre       pav&ea archipel shopping, la       dans s’égarer on « voici vos estes proz e vostre   saint paul trois des voiles de longs cheveux       cerisi       bonheu l’art c’est la dire que le livre est une après la lecture de     " depuis ce jour, le site   adagio   je a dix sept ans, je ne savais     nous pas une année sans évoquer dans le train premier sous l’occupation les cuivres de la symphonie bernadette griot vient de cet article est paru  la toile couvre les   1) cette où l’on revient i en voyant la masse aux spectacle de josué dit ce qui fascine chez je suis  au mois de mars, 1166 depuis le 20 juillet, bribes vue à la villa tamaris beaucoup de merveilles art jonction semble enfin les plus vieilles la bouche pure souffrance toujours les lettres :  marcel migozzi vient de et la peur, présente       le on cheval mult ben i fierent franceis e je suis bien dans ne faut-il pas vivre comme  née à la chaude caresse de   pour olivier     ton quatrième essai rares       d&eacu est-ce parce que, petit, on       sur   la baie des anges       &n les routes de ce pays sont carissimo ulisse,torna a pour daniel farioli poussant je rêve aux gorges       mouett   le 10 décembre mon cher pétrarque,   l’oeuvre vit son toute trace fait sens. que à la mémoire de des quatre archanges que dernier vers aoi         pour       é si, il y a longtemps, les       neige neuf j’implore en vain “dans le dessin arbre épanoui au ciel le texte qui suit est, bien onzième références : xavier marie-hélène si elle est belle ? je   (à janvier 2002 .traverse de tantes herbes el pre dernier vers aoi      &       dans "nice, nouvel éloge de la  ce qui importe pour rêve, cauchemar, le 2 juillet vi.- les amicales aventures antoine simon 14 d’un bout à dernier vers aoi macles et roulis photo       le  le livre, avec       deux       un  tu vois im font chier quai des chargeurs de jamais je n’aurais le coeur du       &n deuxième toutes ces pages de nos 5) triptyque marocain    si tout au long dernier vers aoi a supposer quece monde tienne nous avancions en bas de   voici donc la la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > éléments

éléments

Dernière publication : 27 décembre 2008.
Les 3 derniers articles : CXCI , CXC , CLXXXVI .
Les 3 articles les plus lus : LXV , LXXXVI , I .

  • I

    Bribes tirées de la mort de Dom Juan, volume 1

    Depuis longtemps, ici, l’eau ne cesse de grossir. Elle enfle, pousse d’en dessous, remonte en volutes amples, en tourbillons sales qui s’unissent en surface aux pluies denses et lourdes que le vent (...)
    Clefs : éléments

  • II

    (Josué avait lentement enclenché les mécanismes) .................................................................. .....................................................................................
    Clefs : éléments , récits , Josué

  • LXV

    Josué avait un rythme de torrent ; il avait du torrent les apparents caprices, l’apparente irrégularité, cette activité plus ou moins visible et qui, qu’elle soit spectaculaire ou occulte, a toujours (...)
    Clefs : éléments , Josué

  • LXXXVI

    (Elle entretenait soigneusement une légendaire collection de bourses) Prenez le cas d’Athéna par exemple ; enfin, vous savez bien que ce n’est pas au hasard : on a largement parlé de son affection (...)

  • CXV

    De proche en proche tous les emplacements de la salle avaient été saisis par le tourbillon des sons, tantôt pénétrants, apaisants en de liquides murmures, ondoiements qui s’insinuaient en caresses (...)

  • CXXV

    Rien n’est plus improprement nommé que le modèle. Fleuve, le torrent t’envie, et l’un et l’autre irez vous fondre dans la tendresse de la mer ainsi dormir (parler) est une ville à l’érotisme lumineux, (...)
    Clefs : éléments , Josué , "Je" , spectacle , lieux , art

  • CXXIX

    Pluies et bruines, comment ces cellules, ces mollécules peuvent-elles ainsi faire... corps comment ? et suis assez prêt à me lancer à travers les corps tendus s’offrant ? Il était né le 1er avril (...)

  • CLXV

    Éléments - lieux 1256 : de la vérité, Thomas d’Aquin Tendit sa main, si ad pris l’olifan : En Rencesvals ad un ewe curant ; libre d’aller à la rencontre de l’eau s’unir à elle dans le sel de la mer (...)
    Clefs : éléments , lieux

  • CLXXX

    dernier vers AOI
    Clefs : éléments , mort , Dieu , lutte

  • CLXXXVI

    Clefs : éléments , Josué , lieux , lutte


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette