BRIBES EN LIGNE
mi viene in mentemi "si elle est d’ eurydice ou bien de il existe deux saints portant     un mois sans ki mult est las, il se dort en cet anniversaire, ce qui       cette deuxième apparition cinquième citationne   marcel les grands il s’appelait "et bien, voilà..." dit neuf j’implore en vain travail de tissage, dans       dans me deuxième approche de    il cet article est paru et ces petit matin frais. je te      & tromper le néant ma voix n’est plus que (de)lecta lucta   (ô fleur de courge... clquez sur       fleur  au mois de mars, 1166 le "patriote", le 26 août 1887, depuis les routes de ce pays sont dernier vers aoi je reviens sur des sculpter l’air :       baie exacerbé d’air hans freibach :       devant carles respunt : napolì napolì 0 false 21 18       ( le corps encaisse comme il  il y a le 0 false 21 18       sur  l’exposition  il n’était qu’un       ton c’est ici, me "tu sais ce que c’est quatrième essai de lu le choeur des femmes de pour jean gautheronle cosmos     " le travail de bernard mult ben i fierent franceis e « e ! malvais       banlie       l̵       le attelage ii est une œuvre     surgi clers est li jurz et li       aux bien sûr, il y eut quand c’est le vent qui paroles de chamantu et combien equitable un besoin sonnerait seins isabelle boizard 2005       au l’une des dernières temps de cendre de deuil de   maille 1 :que       nuage la langue est intarissable mult est vassal carles de j’ai en réserve spectacle de josué dit       grappe       la chairs à vif paumes moi cocon moi momie fuseau issent de mer, venent as madame, c’est notre al matin, quant primes pert la tentation du survol, à       soleil       dernier vers aoi merle noir  pour accorde ton désir à ta les durand : une normalement, la rubrique quelques autres samuelchapitre 16, versets 1       dans dessiner les choses banales pour michèle gazier 1 sur la toile de renoir, les c’est la distance entre deuxième essai de nécrologie,   voici donc la       et tu pour yves et pierre poher et le franchissement des "mais qui lit encore le "moi, esclave" a siglent a fort e nagent e       l̵ art jonction semble enfin passent .x. portes,  référencem       je toutefois je m’estimais a la libération, les c’est vrai je ne saurais dire avec assez       quinze grande lune pourpre dont les       descen l’éclair me dure, (elle entretenait       pav&ea tandis que dans la grande il arriva que   je n’ai jamais de sorte que bientôt       pass&e et te voici humanité  jésus monde imaginal,  “ne pas tu le saiset je le vois   pour adèle et bruno mendonça que d’heures cyclades, iii° dans les hautes herbes de profondes glaouis références : xavier les amants se  de la trajectoire de ce "pour tes toute une faune timide veille       le le scribe ne retient pour martine, coline et laure       force introibo ad altare viallat © le château de       les pour egidio fiorin des mots f les marques de la mort sur pour max charvolen 1)       fourr&  ce qui importe pour antoine simon 19 rossignolet tu la       le l’impossible le géographe sait tout le vieux qui la poésie, à la en ceste tere ad estet ja le temps passe dans la carles li reis en ad prise sa       ma journée de rêve, cauchemar,  il est des objets sur       dans la rencontre d’une li emperere s’est temps où le sang se allons fouiller ce triangle je crie la rue mue douleur     vers le soir là, c’est le sable et recleimet deu mult f le feu m’a de la l’instant criblé       la marie-hélène fin première la littérature de béatrice machet vient de macles et roulis photo 7 fontelucco, 6 juillet 2000 dernier vers aoi iv.- du livre d’artiste   en grec, morías tant pis pour eux. de proche en proche tous       vu zacinto dove giacque il mio bal kanique c’est tout est prêt en moi pour bernadette griot vient de mougins. décembre       cerisi dentelle : il avait quatrième essai de (vois-tu, sancho, je suis pour qui veut se faire une le grand combat : 1. il se trouve que je suis       voyage et que vous dire des   ciel !!!! pour marcel dernier vers s’il très malheureux...       bonheu intendo... intendo !       pourqu dimanche 18 avril 2010 nous bientôt, aucune amarre sept (forces cachées qui   encore une       magnol martin miguel art et les doigts d’ombre de neige avant propos la peinture est       sur le texte qui suit est, bien   j’oublie souvent et ce qui importe pour vous avez la fraîcheur et la À max charvolen et les textes mis en ligne     faisant la dernier vers aoi   on n’est  c’était       ce jouer sur tous les tableaux abu zayd me déplait. pas f dans le sourd chatoiement       bonhe au rayon des surgelés     [1]  a dix sept ans, je ne savais de mes deux mains l’illusion d’une quand sur vos visages les   saint paul trois on trouvera la video       dans       retour  dans toutes les rues la réserve des bribes saluer d’abord les plus dans le pain brisé son les enseignants :  marcel migozzi vient de       reine de l’autre raphaël pour martine au programme des actions toute trace fait sens. que 10 vers la laisse ccxxxii  le "musée très saintes litanies  hier, 17 beaucoup de merveilles une fois entré dans la l’art n’existe  improbable visage pendu autre petite voix antoine simon 23 mise en ligne       jonath     &nbs les plus vieilles       la pie premier essai c’est   anatomie du m et toutes sortes de papiers, sur il en est des meurtrières. g. duchêne, écriture le       sur et  riche de mes       les dans la caverne primordiale   la baie des anges   tout est toujours en   3   

les       au ce paysage que tu contemplais d’abord l’échange des (dans mon ventre pousse une ma mémoire ne peut me diaphane est le       sur  je signerai mon petites proses sur terre mouans sartoux. traverse de raphaËl       que       la outre la poursuite de la mise ajout de fichiers sons dans       " seul dans la rue je ris la       st cette machine entre mes       &n si j’avais de son f qu’il vienne, le feu       la écoute, josué, je dors d’un sommeil de pour jacky coville guetteurs pour andré temps de pierres madame des forêts de i mes doigts se sont ouverts sors de mon territoire. fais  “s’ouvre ecrire les couleurs du monde       o       le le nécessaire non la pureté de la survie. nul     une abeille de ecrire sur les parents, l’ultime 1 au retour au moment "nice, nouvel éloge de la le 28 novembre, mise en ligne  si, du nouveau portrait. 1255 : il ne reste plus que le       la s’égarer on bribes en ligne a  hors du corps pas l’impression la plus antoine simon 12  les premières dans les carnets il tente de déchiffrer,   iv    vers   six formes de la dont les secrets… à quoi       il dernier vers aoi       un a toi le don des cris qui f le feu s’est le lourd travail des meules "ces deux là se en introduction à  monde rassemblé jamais si entêtanteeurydice un homme dans la rue se prend j’ai perdu mon guetter cette chose dernier vers aoi non, björg, dans un coin de nice, nu(e), comme son nom merci à marc alpozzo "la musique, c’est le les oiseaux s’ouvrent À perte de vue, la houle des       j̵ aucun hasard si se j’ai changé le décembre 2001. un temps hors du       sabots réponse de michel       m̵ se placer sous le signe de quatre si la mer s’est reflets et echosla salle je n’hésiterai dernier vers aoi assise par accroc au bord de la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Angeletti

Angeletti

Dernière publication : 9 novembre 2009.
Les 3 derniers articles : Alfred Angeletti, peintre , Pour un anniversaire .
Les 3 articles les plus lus : Pour un anniversaire , Alfred Angeletti, peintre .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette