BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi suite de f le feu s’est dernier vers aoi josué avait un rythme nos voix       sur le       les       sur (josué avait lentement f les marques de la mort sur sixième  “la signification "si elle est clere est la noit e la f j’ai voulu me pencher l’homme est       é constellations et       sur      & sauvage et fuyant comme sur la toile de renoir, les antoine simon 2 un soir à paris au la prédication faite   en grec, morías la langue est intarissable sous l’occupation si j’étais un dans les hautes herbes tu le saiset je le vois guetter cette chose sculpter l’air : de sorte que bientôt introibo ad altare les enseignants : archipel shopping, la le coquillage contre (dans mon ventre pousse une     les provisions  la lancinante la vie humble chez les       coude  de même que les percey priest lakesur les       allong  les trois ensembles a supposer quece monde tienne epuisement de la salle,       je me mult ben i fierent franceis e    regardant lorsqu’on connaît une exacerbé d’air je crie la rue mue douleur   la production sequence 6   le lentement, josué ne faut-il pas vivre comme antoine simon 27       sur à dernier vers aoi il semble possible viallat © le château de       " le pendu       neige dernier vers aoi dernier vers aoi   ces notes la chaude caresse de       assis  marcel migozzi vient de vous n’avez       en un     l’é et  riche de mes       maquis pour qui veut se faire une       "       p&eacu ce qui fait tableau : ce clers fut li jurz e li il n’y a pas de plus  pour de il n’était qu’un essai de nécrologie, passet li jurz, si turnet a f le feu m’a il aurait voulu être j’ai longtemps montagnesde j’écoute vos spectacle de josué dit la bouche pleine de bulles références : xavier les parents, l’ultime la littérature de "je me tais. pour taire.   que signifie mon cher pétrarque, station 3 encore il parle f toutes mes les textes mis en ligne de pareïs li seit la la danse de       force monde imaginal,       au elle ose à peine violette cachéeton accorde ton désir à ta raphaël pour martin       le 0 false 21 18   si vous souhaitez  on peut passer une vie       midi assise par accroc au bord de pas de pluie pour venir et tout avait les plus terribles       six morz est rollant, deus en ad (ma gorge est une certains prétendent mouans sartoux. traverse de  ce qui importe pour in the country antoine simon 28 encore la couleur, mais cette aux barrières des octrois madame, c’est notre f le feu est venu,ardeur des titrer "claude viallat, « e ! malvais et ma foi, l’ami michel carissimo ulisse,torna a si grant dol ai que ne       le al matin, quant primes pert dernier vers aoi  dernières mises deux mille ans nous un nouvel espace est ouvert ce texte m’a été madame chrysalide fileuse toulon, samedi 9 deux ajouts ces derniers petit matin frais. je te vous deux, c’est joie et madame des forêts de ….omme virginia par la …presque vingt ans plus normal 0 21 false fal     tout autour de soie les draps, de soie       longte je suis occupé ces entr’els nen at ne pui le lourd travail des meules pour anne slacik ecrire est r.m.a toi le don des cris qui   j’ai souvent en ceste tere ad estet ja cet article est paru f qu’il vienne, le feu un jour, vous m’avez la communication est nu(e), comme son nom onze sous les cercles dans les horizons de boue, de       la autre citation"voui À max charvolen et martin aux george(s) (s est la voudrais je vous buttati ! guarda&nbs       la bien sûrla ce qu’un paysage peut c’est seulement au et si au premier jour il       sur dernier vers aoi       au histoire de signes . tout le problème     faisant la il tente de déchiffrer,       sur ils sortent les amants se a ma mère, femme parmi       st de pa(i)smeisuns en est venuz trois tentatives desesperees ses mains aussi étaient la tentation du survol, à ce texte se présente   jn 2,1-12 :       jonath il n’est pire enfer que   un f les rêves de quand c’est le vent qui  il y a le dernier vers aoi  née à le géographe sait tout     surgi dans ce périlleux merci à marc alpozzo prenez vos casseroles et       &n démodocos... Ça a bien un il pleut. j’ai vu la moisissures mousses lichens j’ai parlé comment entrer dans une       magnol rimbaud a donc mise en ligne nous avancions en bas de grant est la plaigne e large granz est li calz, si se samuelchapitre 16, versets 1 tout est prêt en moi pour laure et pétrarque comme la fraîcheur et la       ...mai portrait. 1255 : reflets et echosla salle vos estes proz e vostre pour lee se placer sous le signe de il ne sait rien qui ne va     chant de       à et je vois dans vos     extraire villa arson, nice, du 17 chercher une sorte de  pour le dernier jour pour mon épouse nicole la terre nous     dans la ruela       la   je n’ai jamais tout est possible pour qui       bruyan quand il voit s’ouvrir,       reine       arauca premier essai c’est toi, mésange à   (dans le    de femme liseuse outre la poursuite de la mise encore une citation“tu avant propos la peinture est la liberté s’imprime à les avenues de ce pays troisième essai       la un jour nous avons alocco en patchworck © la fonction, madame est la reine des l’erbe del camp, ki macles et roulis photo       le tu le sais bien. luc ne la vie est dans la vie. se vous êtes    seule au antoine simon 9    courant il existe deux saints portant     une abeille de descendre à pigalle, se macles et roulis photo 1   le 10 décembre tes chaussures au bas de rare moment de bonheur,     quand       " macles et roulis photo 4   né le 7 rossignolet tu la       grimpa       la certains soirs, quand je clers est li jurz et li       sur     le cygne sur au seuil de l’atelier dernier vers aoi madame déchirée dans le respect du cahier des on cheval nous avons affaire à de       fleur suite du blasphème de    les premières       &agrav les cuivres de la symphonie       nuage pour mes enfants laure et un besoin de couper comme de dans le pain brisé son s’ouvre la je découvre avant toi       rampan « pouvez-vous       bien merci à la toile de s’égarer on on peut croire que martine    si tout au long  martin miguel vient dans les rêves de la  “... parler une rita est trois fois humble. je ne peins pas avec quoi, voici des œuvres qui, le madame a des odeurs sauvages patrick joquel vient de ] heureux l’homme religion de josué il la pureté de la survie. nul l’instant criblé antoine simon 14 quelque temps plus tard, de maintenant il connaît le       fourmi antoine simon 10 iv.- du livre d’artiste       crabe- voile de nuità la de la le glacis de la mort régine robin, cinq madame aux yeux l’art n’existe 1- c’est dans imagine que, dans la c’est la distance entre       sabots seul dans la rue je ris la       dans errer est notre lot, madame,  avec « a la sa langue se cabre devant le iloec endreit remeint li os le 19 novembre 2013, à la charogne sur le seuilce qui ce qui fascine chez       jardin    il quatrième essai de       embarq les lettres ou les chiffres cher bernard quatre si la mer s’est       au ma chair n’est c’est la peur qui fait       descen vedo la luna vedo le       enfant nous dirons donc les petites fleurs des       pav&ea envoi du bulletin de bribes       l̵ rien n’est plus ardu       alla non, björg,       le antoine simon 31 v.- les amicales aventures du antoine simon 25 sors de mon territoire. fais       s̵ l’illusion d’une je n’hésiterai dernier vers aoi la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > Dieu

Dieu

Dernière publication : 1er juillet 2014.
Les 3 derniers articles : CLX , CLVIII , CLVI .
Les 3 articles les plus lus : CL , CXXXIII , CLX .

  • XI

    Religion de Josué Il arrivait à Dieu de condescendre à s’entretenir avec Josué... S’entretenir est d’ailleurs beaucoup dire. Dieu prenait Josué sous sa tutelle, lui prodiguait sa bienveillance, son (...)
    Clefs : citations , Dieu , Josué

  • XX

    cinquième citation Ne parlons plus de feu le héros explication de texte Non, tout cela est inutile. Inutile ? Et si je vous disais que et troisième essai nécrologique Né le 20 juillet 1890 à (...)

  • XXI

    deuxième approche de la religion de Josué, un autre rêve d’autobiographie J’organise autour d’une réplique d’une seule réplique une histoire infinie AOI Je remontais le boulevard Saint (...)
    Clefs : Dieu , récits , "Je" , foule

  • Chronographie

    Diaphane est le mot (ou n’est-ce pas translucide ?) Flotter entre deux rides du temps- ne dit-on pas qu’entre la glace et l’eau se forme une mince couche d’air. C’est ainsi que vivent les Apaches, (...)

  • Exergue

    Introibo ad altare dei ad deum qui etc.
    Clefs : citations , Dieu , spectacle

  • LXVIII

    Écoute, Josué, lui disait encore Dieu, il y a en toi quelque chose qui m’agace. Par certains côtés, tu me rappelles Job. à vrai dire, ce n’est pas “ tu me rappelles ” que Dieu disait à Josué, mais (...)

  • LXIX

    C’était ainsi parfois, et sous le feu roulant des questions de Dieu, Josué demeurait muet. Dieu seul était capable de repasser ainsi en des discours sans fin des questions sans réponse. Ou en tout (...)

  • LXXVIII

    Autre petite voix d’Ulysse Allez donc savoir ce que me trouvait Calypso. Oui, après tout, les voyageurs étaient rares dans le coin, à l’époque, et, nymphe ou pas, une femme est une femme. Ce qui est (...)
    Clefs : citations , mort , Dieu , peuples , Ulysse

  • LXXIX

    Suite du Blasphème de Josué Je parlent ! Et parlant, loin d’embrouiller, je dis le seul ordre dicible : il t’est facile enfin de prétendre que j’embrouille, tu ne dis pas l’ordre, mais l’être-là. Mes (...)
    Clefs : mort , Dieu , peuples , Josué , "Je" , Ulysse

  • LXXXI

    ET Riche de mes seuls masques… Toujours prêt à en ôter un pour montrer le « vrai », Flectamus genua ORA A TE Credo in humidum deum patrem uentripotentem (...)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette