BRIBES EN LIGNE
dans les écroulements d’abord l’échange des       l̵ deuxième essai le j’ai longtemps histoire de signes .     dans la ruela quand il voit s’ouvrir,       voyage chaises, tables, verres, station 3 encore il parle antoine simon 20  l’exposition  rm : nous sommes en rita est trois fois humble. o tendresses ô mes la langue est intarissable je serai toujours attentif à       &eacut pure forme, belle muette, dernier vers aoi quatrième essai de  tu vois im font chier je rêve aux gorges le 2 juillet il existe deux saints portant leonardo rosa macles et roulis photo 7 bientôt, aucune amarre a l’aube des apaches, mais jamais on ne     double certains soirs, quand je la tentation du survol, à     extraire mougins. décembre pour jean gautheronle cosmos se reprendre. creuser son   nous sommes       au dernier vers aoi l’impression la plus en 1958 ben ouvre à le scribe ne retient      & dans ma gorge ajout de fichiers sons dans madame a des odeurs sauvages r.m.a toi le don des cris qui dernier vers aoi  “s’ouvre la communication est       descen écoute, josué, le 19 novembre 2013, à la les plus vieilles dans le monde de cette       les bernard dejonghe... depuis       banlie antoine simon 3 le glacis de la mort       &ccedi in the country quand nous rejoignons, en raphaël ( ce texte a       baie il n’y a pas de plus dans les carnets ne pas négocier ne à bernadette  tu ne renonceras pas. il arriva que un jour nous avons  dernières mises clquez sur  “ce travail qui si elle est belle ? je un soir à paris au le ciel est clair au travers attendre. mot terrible. v.- les amicales aventures du       pass&e       sur pour max charvolen 1)  pour de l’ami michel quelque chose merci à la toile de premier vers aoi dernier       ma (de)lecta lucta   dernier vers aoi que d’heures il ne reste plus que le madame, on ne la voit jamais il semble possible  “ne pas aucun hasard si se   se sur la toile de renoir, les au seuil de l’atelier       dans a la fin il ne resta que "moi, esclave" a  les premières pour philippe nous savons tous, ici, que pour martin f le feu s’est encore une citation“tu il faut laisser venir madame       sur le temps passe si vite, 0 false 21 18 une fois entré dans la antoine simon 25 marcel alocco a dans ce périlleux ma chair n’est est-ce parce que, petit, on       cette à       fourmi  jésus f le feu s’est de sorte que bientôt 1. il se trouve que je suis intendo... intendo ! vous êtes petites proses sur terre le lent tricotage du paysage  martin miguel vient       la       la station 1 : judas   est-ce que la littérature de pour qui veut se faire une trois tentatives desesperees c’est seulement au     au couchant       au vous n’avez sur l’erbe verte si est antoine simon 24 la force du corps, rien n’est plus ardu  la toile couvre les tromper le néant pour andré villers 1)       ( le vieux qui elle ose à peine c’est vrai Éléments - antoine simon 21       grappe c’est parfois un pays face aux bronzes de miodrag dernier vers aoi au rayon des surgelés le coeur du temps de bitume en fusion sur antoine simon 10 hans freibach :   au milieu de dernier vers aoi le franchissement des les parents, l’ultime       en       tant pis pour eux. nous avancions en bas de       p&eacu ouverture de l’espace       l̵ (dans mon ventre pousse une f les feux m’ont pour le prochain basilic, (la       va       reine       tourne       pour de mes deux mains mieux valait découper       vaches    en À perte de vue, la houle des dans les rêves de la mise en ligne d’un certains prétendent       neige antoine simon 6 voile de nuità la la chaude caresse de la prédication faite dans les carnets coupé en deux quand j’ai en réserve nécrologie       nuage là, c’est le sable et       apr&eg       juin pour andré la pureté de la survie. nul       l̵       allong       vu l’impossible passent .x. portes, ici. les oiseaux y ont fait       un les amants se   adagio   je “dans le dessin     ton cliquetis obscène des antoine simon 23 c’était une on dit qu’agathe antoine simon 22 toi, mésange à       le       object ce monde est semé diaphane est le mot (ou elle réalise des f j’ai voulu me pencher et si tu dois apprendre à dernier vers aoi le grand combat : pour maxime godard 1 haute chercher une sorte de spectacle de josué dit       avant       le juste un "ces deux là se "pour tes décembre 2001. g. duchêne, écriture le   dits de       sur dans l’innocence des antoine simon 5 la brume. nuages       deux       m̵  née à pour andré (josué avait lentement une autre approche de sixième le texte qui suit est, bien pour gilbert "ah ! mon doux pays, il aurait voulu être le 26 août 1887, depuis       neige noble folie de josué, f le feu m’a       &n   ces sec erv vre ile la vie est ce bruissement       dans       l̵ able comme capable de donner       la   saint paul trois    tu sais et je vois dans vos si, il y a longtemps, les ce pays que je dis est le geste de l’ancienne,       mouett le temps passe dans la a ma mère, femme parmi je meurs de soif       quand deuxième approche de dernier vers aoi les avenues de ce pays clers est li jurz et li       nuage lentement, josué toujours les lettres :     cet arbre que quatrième essai rares de prime abord, il antoine simon 32 cinquième essai tout dernier vers aoi       la lorsqu’on connaît une   jn 2,1-12 : seul dans la rue je ris la la mastication des       les lorsque martine orsoni       longte josué avait un rythme       le à la mémoire de       la saluer d’abord les plus li quens oger cuardise     [1]  1-nous sommes dehors. ce va et vient entre un jour, vous m’avez buttati ! guarda&nbs siglent a fort e nagent e attention beau     le cygne sur       b&acir       la attendre. mot terrible. antoine simon 13 dorothée vint au monde viallat © le château de       glouss il y a des objets qui ont la dernier vers doel i avrat, « e ! malvais chaque jour est un appel, une equitable un besoin sonnerait madame, c’est notre marché ou souk ou       je me antoine simon 26  “comment genre des motsmauvais genre onze sous les cercles   (à       la pie   3   

les À peine jetés dans le avant propos la peinture est la poésie, à la normalement, la rubrique       montag la fonction, madame est une torche. elle       le et la peur, présente difficile alliage de il existe au moins deux mise en ligne       dans tous feux éteints. des régine robin, pour andrée     tout autour sculpter l’air : l’une des dernières exode, 16, 1-5 toute       " les dessins de martine orsoni « amis rollant, de epuisement de la salle, le ciel de ce pays est tout un titre : il infuse sa le tissu d’acier je t’ai admiré, ce texte m’a été alocco en patchworck © sainte marie, 0 false 21 18       assis ce paysage que tu contemplais     une abeille de coupé le sonà pour jean marie dernier vers aoi qu’est-ce qui est en vos estes proz e vostre     " pour et nous n’avons rien       l̵ temps où les coeurs       fleure "la musique, c’est le l’art n’existe mesdames, messieurs, veuillez la parol

Accueil > Mots-clés > Bribes > biographies

biographies

Dernière publication : 19 août 2014.
Les 3 derniers articles : CLXI , CXLVIII , CXXXVII .
Les 3 articles les plus lus : Bribe XXVII , Bribe XXIII , L .

  • XIII

    Rêves de Josué, éléments d’une autobiographie Et qu’étaient d’autre en fait toutes ses mises en scène, toutes ses mises en place qu’une unique, lente, longue préparation à la mort ? Il s’y prenait (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Bribe XXIII

    quatrième essai de nécrologie, suite Dans quel milieu était-il né ou fallait-il le faire naître ? AOI N’y avait-il point déjà là matière à présentation, à digressions ? Ne fallait-il pas découvrir (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Bribe XXVI

    où l’on revient à la suite d’un essai de nécrologie Il lui semblait possible d’élargir encore la vision ou le récit en présentant par le menu la vie, le caractère, les habitudes des amis. Chacun (...)

  • RAPHAEL MONTICELLI

    Bribe XXVII

    essai de nécrologie, suite et fin La grossesse de la mère et les rapports particuliers qu’elle avait alors entretenu avec les choses et les gens, singulièrement le père, lui semblait exiger la plus (...)

  • L

    vedo la luna vedo le stelle vedo Caino che fa le fritelle Je vois la lune Et les étoiles Je vois Caïn qui cuisine à la poêle Dix huitième citation Akoulina lâcha son fuseau et partit sans (...)

  • LXXVII

    TROIS TENTATIVES DESESPEREES DE RECONSTITUTION D’UNE NECROLOGIE DECOUVERTE DANS UNE CORBEILLE A PAPIER 1.- L’état du papier au moment de la découverte M. Jacques Isa 19 septembre 1919 à (...)

  • CXXXVII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    La terre a souvent tremblé à Delphes. Le temple d’Apollon, plusieurs fois rebâti, a été consolidé d’un soubassement de milliers de pierres de taille. Sur chaque pierre est gravée une inscription : plus (...)
    Clefs : biographies , foule , peuples

  • CXLVIII

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    "Ah ! Mon doux pays, tu perds tes forces vives !" Il dit, et à ces mots, tout droit sur son cheval, perd connaissance. Vous aurez remarqué que l’auteur de la légende fait s’évanouir son héros sur son (...)

  • CLXI

    Date de rédaction : 17 décembre 2008
    Si j’avais de son corps, à quelques lueurs près, une connaissance d’aveugle, elle était complète, intime, profonde, indéfiniment répétée avec cette lenteur qui laisse au désir le temps de s’épanouir (...)
    Clefs : art , biographies


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette