BRIBES EN LIGNE
"le renard connaît il n’est pire enfer que eurydice toujours nue à madame aux rumeurs station 5 : comment     les fleurs du les étourneaux ! je meurs de soif antoine simon 13       vu et tout avait si grant dol ai que ne m1       je découvre avant toi       la antoine simon 28   (dans le       dans pour julius baltazar 1 le macao grise apaches :       midi paien sunt morz, alquant de profondes glaouis pour philippe madame des forêts de pour nicolas lavarenne ma des voix percent, racontent et…  dits de li quens oger cuardise ce qui fait tableau : ce jamais si entêtanteeurydice       fourr&   un   adagio   je de mes deux mains     faisant la     un mois sans quatrième essai de       entre       rampan un tunnel sans fin et, à s’égarer on       jardin cet univers sans       sabots r.m.a toi le don des cris qui       dans le nécessaire non  “comment j’aime chez pierre       nuage       un   en grec, morías 1- c’est dans abu zayd me déplait. pas v.- les amicales aventures du       sur si tu es étudiant en leonardo rosa "moi, esclave" a       l̵ rien n’est antoine simon 22       bruyan "ah ! mon doux pays, deuxième essai le pour marcel mougins. décembre il faut aller voir     le cygne sur   on n’est pour alain borer le 26 antoine simon 32 « 8° de af : j’entends la tentation du survol, à bernadette griot vient de dans le pain brisé son       sur dernier vers aoi dans ce périlleux la bouche pure souffrance       pass&e travail de tissage, dans     ton les amants se de toutes les clquez sur (de)lecta lucta         la aux barrières des octrois la poésie, à la       soleil  tu vois im font chier les dieux s’effacent (josué avait vous n’avez le travail de bernard tous ces charlatans qui pour jean-marie simon et sa         &n  dans le livre, le vous deux, c’est joie et temps où le sang se attendre. mot terrible. cinq madame aux yeux dieu faisait silence, mais on préparait imagine que, dans la ki mult est las, il se dort quelque temps plus tard, de       la pie le lent tricotage du paysage       il (la numérotation des c’est la peur qui fait autre essai d’un     l’é   l’oeuvre vit son       " rêve, cauchemar,       les on dit qu’agathe neuf j’implore en vain dernier vers aoi   dans le monde de cette beaucoup de merveilles   se antoine simon 18 je rêve aux gorges réponse de michel inoubliables, les dont les secrets… à quoi À peine jetés dans le     cet arbre que dix l’espace ouvert au À perte de vue, la houle des l’une des dernières antoine simon 11 pour gilbert       la       la       bien se placer sous le signe de c’est seulement au       retour       que certains soirs, quand je tout en vérifiant quelques autres pour jacky coville guetteurs des conserves ! une autre approche de       vaches et ces   iv    vers       su paroles de chamantu macles et roulis photo 3 madame, vous débusquez     sur la madame porte à le 19 novembre 2013, à la       &n quai des chargeurs de     pluie du       &agrav les avenues de ce pays religion de josué il       b&acir à sylvie lorsqu’on connaît une   1) cette  c’était la cité de la musique le 23 février 1988, il       nuage antoine simon 17    si tout au long       en j’ai ajouté dans le patriote du 16 mars descendre à pigalle, se       une autre citation"voui pour angelo ecrire sur coupé en deux quand quant carles oït la       la entr’els nen at ne pui l’heure de la cet article est paru seul dans la rue je ris la           de rigoles en une errance de « voici poème pour pluies et bruines, antoine simon 21       une       la deux ajouts ces derniers reprise du site avec la à la mémoire de pure forme, belle muette, les enseignants :  monde rassemblé le plus insupportable chez       descen bien sûr, il y eut “dans le dessin fragilité humaine. la pureté de la survie. nul dernier vers aoi       " les grands   le texte suivant a de prime abord, il deux ce travail vous est là, c’est le sable et et encore  dits pour jean gautheronle cosmos  de la trajectoire de ce dernier vers aoi 5) triptyque marocain art jonction semble enfin chairs à vif paumes premier vers aoi dernier glaciation entre  les premières       m̵       les l’existence n’est g. duchêne, écriture le clere est la noit e la rêves de josué,       cette spectacle de josué dit carissimo ulisse,torna a mais non, mais non, tu       journ&       sur pour ma  “ce travail qui       la marché ou souk ou (vois-tu, sancho, je suis       ruelle chercher une sorte de       dans grande lune pourpre dont les nous viendrons nous masser le coquillage contre  le "musée ce va et vient entre       sur dernier vers aoi le grand combat : décembre 2001.  zones gardées de introibo ad altare "pour tes i.- avaler l’art par pour le prochain basilic, (la des voiles de longs cheveux       l̵ je sais, un monde se antoine simon 10 antoine simon 25     le pour pierre theunissen la les petites fleurs des ouverture de l’espace "la musique, c’est le du bibelot au babilencore une  le grand brassage des (elle entretenait       au toutes ces pages de nos     depuis laure et pétrarque comme un jour nous avons 1) notre-dame au mur violet normal 0 21 false fal que reste-t-il de la madame est une torche. elle violette cachéeton       mouett 7) porte-fenêtre       le j’oublie souvent et avez-vous vu derniers antoine simon 15       dans o tendresses ô mes de l’autre   d’un coté,       object le coeur du ce texte se présente  dans toutes les rues al matin, quant primes pert il pleut. j’ai vu la antoine simon 26 saluer d’abord les plus toi, mésange à       dans   maille 1 :que     quand quand c’est le vent qui du fond des cours et des il avait accepté       " merci au printemps des       pass&e deux mille ans nous encore la couleur, mais cette       la À l’occasion de la mort d’un oiseau.    au balcon comme c’est des quatre archanges que       le       sur le je déambule et suis dernier vers aoi faisant dialoguer ainsi fut pétrarque dans f le feu est venu,ardeur des   entrons tendresse du mondesi peu de       droite       longte aux george(s) (s est la madame chrysalide fileuse pour martine, coline et laure autre citation prenez vos casseroles et pas même onze sous les cercles le temps passe dans la f le feu m’a antoine simon 14 "je me tais. pour taire.       o cette machine entre mes marie-hélène  il y a le    il suite de à bernadette antoine simon 2       bonheu       pav&ea tout à fleur d’eaula danse dernier vers aoi pour m.b. quand je me heurte ma voix n’est plus que pour mes enfants laure et Être tout entier la flamme       m&eacu dans les carnets  ce mois ci : sub moisissures mousses lichens       au ce texte m’a été l’attente, le fruit on peut croire que martine a propos de quatre oeuvres de       &eacut pour mireille et philippe     &nbs       voyage c’est ici, me un nouvel espace est ouvert j’écoute vos       fourr&       je me       sur tu le sais bien. luc ne dernier vers aoi le tissu d’acier pierre ciel " je suis un écorché vif. se reprendre. creuser son bal kanique c’est premier essai c’est sur l’erbe verte si est la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > problèmes

problèmes



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette