BRIBES EN LIGNE
      un      &   ces notes juste un mot pour annoncer   voici donc la ouverture de l’espace antoine simon 32   d’un coté, de sorte que bientôt   un c’est parfois un pays nous avons affaire à de Éléments - dernier vers aoi       d&eacu al matin, quant primes pert  il y a le       il       object 13) polynésie   encore une deuxième pour lee pour frédéric   se pas sur coussin d’air mais madame est la reine des après la lecture de à cri et à heureuse ruine, pensait antoine simon 25 le lourd travail des meules À perte de vue, la houle des temps de bitume en fusion sur dans les horizons de boue, de chercher une sorte de cinquième citationne je n’ai pas dit que le pour mireille et philippe  epître aux patrick joquel vient de ainsi fut pétrarque dans c’est seulement au s’égarer on       su  la lancinante       dans paien sunt morz, alquant  “ce travail qui nous serons toujours ces       au       reine     le cygne sur ce va et vient entre a christiane       la     une abeille de un verre de vin pour tacher le tissu d’acier ainsi alfred…       &agrav       dans martin miguel art et la légende fleurie est temps de cendre de deuil de frères et pour alain borer le 26       gentil mult ben i fierent franceis e écoute, josué, dernier vers aoi rm : d’accord sur chaises, tables, verres, le lent tricotage du paysage derniers g. duchêne, écriture le   dits de et il fallait aller debout dans le patriote du 16 mars j’arrivais dans les  je signerai mon       une accorde ton désir à ta chaque jour est un appel, une marcel alocco a       l̵ f le feu est venu,ardeur des onzième ecrire les couleurs du monde temps de pierres dans la « h&eacu difficile alliage de station 1 : judas madame est une le 26 août 1887, depuis assise par accroc au bord de de mes deux mains le temps passe si vite, je suis celle qui trompe pas de pluie pour venir (josué avait « amis rollant, de       vu travail de tissage, dans même si       dans deux ce travail vous est ensevelie de silence,   la production abstraction voir figuration viallat © le château de mult est vassal carles de    courant moi cocon moi momie fuseau deuxième apparition de vous n’avez ici, les choses les plus l’instant criblé  tu ne renonceras pas. attelage ii est une œuvre et il parlait ainsi dans la pour martine   né le 7 f j’ai voulu me pencher ce texte m’a été le proche et le lointain quelque chose traquer ...et poème pour petit matin frais. je te dernier vers aoi six de l’espace urbain, dans ce pays ma mère pour jacky coville guetteurs  dans le livre, le       ...mai apaches : merle noir  pour saluer d’abord les plus il y a des objets qui ont la  le livre, avec n’ayant pas titrer "claude viallat, préparation des le temps passe dans la       &n       et  les premières il avait accepté en 1958 ben ouvre à rêve, cauchemar, que reste-t-il de la des voiles de longs cheveux  dans toutes les rues les premières il en est des meurtrières.       j’aime chez pierre art jonction semble enfin       object ce qui aide à pénétrer le depuis ce jour, le site       la pluies et bruines, fragilité humaine. c’est le grand se reprendre. creuser son d’ eurydice ou bien de le scribe ne retient a propos d’une pour le prochain basilic, (la       " un soir à paris au   je ne comprends plus j’ai longtemps ce 28 février 2002. le coeur du       sur faisant dialoguer tout est prêt en moi pour  dernières mises a la libération, les je dors d’un sommeil de       grappe coupé en deux quand i en voyant la masse aux madame, on ne la voit jamais buttati ! guarda&nbs lorsque martine orsoni mon cher pétrarque, quand les eaux et les terres voici des œuvres qui, le seul dans la rue je ris la       tourne un nouvel espace est ouvert       longte       l̵ la fonction, rêves de josué,       le je suis occupé ces antoine simon 17 le 26 août 1887, depuis je t’enlace gargouille le ciel de ce pays est tout la bouche pleine de bulles pour helmut que d’heures le passé n’est cliquetis obscène des   le 10 décembre l’éclair me dure, d’abord l’échange des ajout de fichiers sons dans pur ceste espee ai dulor e       sabots       p&eacu il n’était qu’un macles et roulis photo 7 aucun hasard si se il faut laisser venir madame noble folie de josué, un jour, vous m’avez dernier vers aoi face aux bronzes de miodrag nous viendrons nous masser       pour outre la poursuite de la mise  il est des objets sur janvier 2002 .traverse   si vous souhaitez       la       nuage toutefois je m’estimais guetter cette chose toute une faune timide veille  “la signification clquez sur portrait. 1255 : langues de plomba la       l̵    en mais jamais on ne raphaël les plus vieilles un jour nous avons dernier vers aoi dans l’effilé de et nous n’avons rien       bonheu       fourr& dernier vers aoi       é dernier vers aoi avant propos la peinture est "pour tes ce monde est semé la communication est en ceste tere ad estet ja le ciel est clair au travers macles et roulis photo 4       je me du bibelot au babilencore une       droite   pour olivier etait-ce le souvenir  l’exposition  madame porte à quand les mots   saint paul trois rimbaud a donc       en tous feux éteints. des       le la littérature de f les rêves de le travail de bernard karles se dort cum hume sainte marie,    tu sais coupé le sonà les parents, l’ultime dernier vers aoi nécrologie je me souviens de et…  dits de le 2 juillet       edmond, sa grande       " carcassonne, le 06 ils sortent c’est une sorte de ki mult est las, il se dort a dix sept ans, je ne savais deux mille ans nous je découvre avant toi  référencem       " la mort d’un oiseau. quand il voit s’ouvrir, c’est pour moi le premier je t’enfourche ma       voyage       j̵ lancinant ô lancinant d’un bout à temps de pierres une fois entré dans la       bonhe à bernadette pour qui veut se faire une pour daniel farioli poussant pour philippe c’est la peur qui fait madame dans l’ombre des de soie les draps, de soie Être tout entier la flamme tandis que dans la grande nous avancions en bas de     l’é leonardo rosa au matin du tout à fleur d’eaula danse il est le jongleur de lui dans le train premier bel équilibre et sa 1 au retour au moment       sur       au       sur pas facile d’ajuster le il s’appelait non... non... je vous assure, (À l’église  mise en ligne du texte nous dirons donc li quens oger cuardise l’évidence lentement, josué avez-vous vu jamais je n’aurais " je suis un écorché vif. 1) la plupart de ces bruno mendonça cet univers sans a ma mère, femme parmi       il 0 false 21 18 passent .x. portes,     après       je il n’est pire enfer que dernier vers aoi    marcel migozzi vient de  dernier salut au       assis       la des quatre archanges que       le    de femme liseuse         or les cuivres de la symphonie       ( dernier vers aoi f tous les feux se sont il y a dans ce pays des voies       &ccedi       les j’ai perdu mon percey priest lakesur les certains soirs, quand je "je me tais. pour taire. madame est toute un trait gris sur la premier essai c’est tout mon petit univers en  si, du nouveau     du faucon antoine simon 27 josué avait un rythme macao grise les oiseaux s’ouvrent j’ai en réserve dernier vers aoi démodocos... Ça a bien un       la la galerie chave qui bernard dejonghe... depuis il était question non deuxième approche de deux nouveauté, "si elle est imagine que, dans la   j’ai souvent la parol

Accueil > Mots-clés > Approches des oeuvres > problèmes

problèmes



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette