BRIBES EN LIGNE
1. il se trouve que je suis quand les eaux et les terres iv.- du livre d’artiste    regardant  le grand brassage des madame dans l’ombre des         grappe (À l’église des quatre archanges que pour jean-marie simon et sa dentelle : il avait un soir à paris au le ciel de ce pays est tout Ç’avait été la traquer dernier vers aoi   ciel !!!!       la je rêve aux gorges (ô fleur de courge... il faut aller voir vous êtes la légende fleurie est mon cher pétrarque, antoine simon 25 poème pour je serai toujours attentif à ce n’est pas aux choses je t’enlace gargouille  de même que les la deuxième édition du toutes ces pages de nos l’heure de la comme un préliminaire la i en voyant la masse aux dernier vers aoi ne faut-il pas vivre comme juste un références : xavier       dans comment entrer dans une genre des motsmauvais genre bientôt, aucune amarre heureuse ruine, pensait       sur tromper le néant première zacinto dove giacque il mio   (dans le j’entends sonner les le temps passe si vite, polenta la lecture de sainte  si, du nouveau  le livre, avec et c’était dans mieux valait découper       sur dernier vers doel i avrat, je découvre avant toi autre citation"voui       sous  pour de 7) porte-fenêtre antoine simon 7 lu le choeur des femmes de en ceste tere ad estet ja faisant dialoguer et je vois dans vos antoine simon 9 il en est des noms comme du a la fin il ne resta que comme c’est un jour, vous m’avez       fourr& seul dans la rue je ris la deux nouveauté, la vie est ce bruissement       vaches 0 false 21 18 coupé le sonà a toi le don des cris qui je crie la rue mue douleur me abstraction voir figuration quelques autres macles et roulis photo 3   nous sommes dernier vers aoi douze (se fait terre se antoine simon 10 f toutes mes mougins. décembre       avant régine robin, tout le problème Être tout entier la flamme   je ne comprends plus pour frédéric troisième essai et bel équilibre et sa dernier vers aoi   tout est toujours en clere est la noit e la i mes doigts se sont ouverts monde imaginal,       " une il faut dire les pour alain borer le 26 1) la plupart de ces je t’enfourche ma f les feux m’ont dernier vers aoi dernier vers aoi   la baie des anges on peut croire que martine       dans deux mille ans nous mult est vassal carles de       le encore une citation“tu de profondes glaouis chaque automne les j’ai changé le sables mes parolesvous un jour nous avons       la antoine simon 2  jésus       voyage cyclades, iii°  l’écriture les plus vieilles dans les écroulements ma voix n’est plus que quant carles oït la  tous ces chardonnerets pour yves et pierre poher et       ma   pour adèle et iloec endreit remeint li os dernier vers aoi attendre. mot terrible. mais jamais on ne ce qui fait tableau : ce       la c’est parfois un pays dernier vers s’il cette machine entre mes a supposer quece monde tienne madame, on ne la voit jamais       la antoine simon 14       m̵ antoine simon 27 au seuil de l’atelier attention beau neuf j’implore en vain il y a tant de saints sur et tout avait a dix sept ans, je ne savais  dernières mises       l̵       " le recueil de textes       sur que reste-t-il de la si tu es étudiant en normal 0 21 false fal mise en ligne d’un poussées par les vagues huit c’est encore à dorothée vint au monde able comme capable de donner   un merci à marc alpozzo quand les mots pour robert guetter cette chose à la bonne allons fouiller ce triangle temps de bitume en fusion sur       ( raphaËl  “s’ouvre  ce mois ci : sub la tentation du survol, à deuxième apparition     surgi marché ou souk ou il existe au moins deux trois (mon souffle au matin pour martine equitable un besoin sonnerait fragilité humaine. quand il voit s’ouvrir, s’ouvre la le 26 août 1887, depuis g. duchêne, écriture le l’illusion d’une       " antoine simon 33       dans l’impossible sous la pression des lentement, josué c’est un peu comme si, au rayon des surgelés dernier vers aoi   l’évidence c’était une dernier vers aoi     les fleurs du il souffle sur les collines les oiseaux s’ouvrent rossignolet tu la maintenant il connaît le ce monde est semé pour nicolas lavarenne ma si j’étais un carcassonne, le 06 essai de nécrologie, c’est extrêmement  née à       descen de mes deux mains glaciation entre 1 au retour au moment pour m.b. quand je me heurte alocco en patchworck © pour mes enfants laure et carles li reis en ad prise sa quel étonnant       o (josué avait       sur       je madame a des odeurs sauvages madame est la reine des pour gilbert ma voix n’est plus que li emperere s’est al matin, quant primes pert       entre villa arson, nice, du 17 dans l’innocence des     depuis       qui mes pensées restent immense est le théâtre et quelque temps plus tard, de à sept (forces cachées qui  avec « a la ils s’étaient o tendresses ô mes je me souviens de       &n une fois entré dans la dernier vers aoi cet article est paru dessiner les choses banales juste un mot pour annoncer encore la couleur, mais cette (de)lecta lucta   ce va et vient entre sauvage et fuyant comme tes chaussures au bas de la gaucherie à vivre, pour et encore  dits       fourr& toulon, samedi 9       deux f le feu s’est la mastication des premier vers aoi dernier antoine simon 6 il aurait voulu être       allong entr’els nen at ne pui il y a des objets qui ont la elle réalise des antoine simon 24 troisième essai j’ai longtemps raphaël quelque chose   1) cette  on peut passer une vie quand sur vos visages les     m2 &nbs ço dist li reis :       en jouer sur tous les tableaux diaphane est le janvier 2002 .traverse station 5 : comment antoine simon 30 légendes de michel et nous n’avons rien gardien de phare à vie, au cet univers sans pure forme, belle muette, très saintes litanies j’oublie souvent et arbre épanoui au ciel que d’heures de l’autre dix l’espace ouvert au la communication est la prédication faite au labyrinthe des pleursils si j’avais de son saluer d’abord les plus très malheureux...       rampan suite de   j’ai souvent     &nbs   adagio   je « 8° de napolì napolì la terre a souvent tremblé       magnol     chant de depuis le 20 juillet, bribes   que signifie       fleure à sylvie et la peur, présente ce jour là, je pouvais attelage ii est une œuvre       enfant (ma gorge est une       le dans l’innocence des jusqu’à il y a       dans patrick joquel vient de lorsque martine orsoni pour martin pluies et bruines, dernier vers aoi je désire un morz est rollant, deus en ad   marcel       alla       apr&eg ….omme virginia par la rimbaud a donc 1254 : naissance de pour philippe on a cru à (vois-tu, sancho, je suis si elle est belle ? je les dieux s’effacent issent de mer, venent as carissimo ulisse,torna a au matin du ecrire les couleurs du monde "l’art est-il je ne saurais dire avec assez pour raphaël si, il y a longtemps, les pour michèle gazier 1) la brume. nuages     double c’est seulement au "nice, nouvel éloge de la       dans       la ce   au milieu de coupé en deux quand       et que vous dire des chairs à vif paumes assise par accroc au bord de a ma mère, femme parmi l’ami michel j’écoute vos   le texte suivant a mon travail est une       dans j’ai en réserve       fourmi antoine simon 31 dernier vers aoi À la loupe, il observa j’ai parlé la parol

Accueil > Mots-clés > Artistes > Fautrier

Fautrier



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette