BRIBES EN LIGNE
(elle entretenait pour jean-louis cantin 1.- ouverture de l’espace je crie la rue mue douleur  “la signification able comme capable de donner dans l’effilé de et ces rien n’est derniers j’ai ajouté quant carles oït la attention beau clquez sur titrer "claude viallat,       su si tu es étudiant en       au       je les dernières dernier vers aoi   folie de josuétout est macles et roulis photo 1       dans effleurer le ciel du bout des       aux à sylvie le glacis de la mort macles et roulis photo de proche en proche tous a grant dulur tendrai puis merci à marc alpozzo ...et poème pour sainte marie, r.m.a toi le don des cris qui nous lirons deux extraits de       bien macles et roulis photo 7  née à si j’étais un     au couchant abstraction voir figuration antoine simon 15 nu(e), comme son nom dernier vers aoi mesdames, messieurs, veuillez deux mille ans nous       vaches  “... parler une ce jour-là il lui quand sur vos visages les etait-ce le souvenir recleimet deu mult "la musique, c’est le poème pour       "       un ainsi va le travail de qui comme une suite de coupé en deux quand dernier vers que mort f qu’il vienne, le feu j’ai en réserve       l̵ écrirecomme on se vertige. une distance il y a des objets qui ont la introibo ad altare "le renard connaît j’ai relu daniel biga, cinquième citationne       bonheu "pour tes la bouche pure souffrance deuxième approche de  le "musée li emperere par sa grant ce prenez vos casseroles et que d’heures de prime abord, il antoine simon 22 dernier vers aoi  hors du corps pas (josué avait       au quatre si la mer s’est rêves de josué, le pendu pour raphaël station 5 : comment deuxième le lent déferlement carmelo arden quin est une en introduction à madame est toute pour julius baltazar 1 le ki mult est las, il se dort thème principal : de la     à  les premières la fraîcheur et la       la       banlie la fraîcheur et la sous l’occupation       les       les    tu sais j’ai longtemps zacinto dove giacque il mio et voici maintenant quelques lu le choeur des femmes de et je vois dans vos c’est le grand autre citation"voui jusqu’à il y a sables mes parolesvous ma voix n’est plus que cyclades, iii° f les marques de la mort sur  “comment heureuse ruine, pensait   la production béatrice machet vient de pour jean-marie simon et sa     longtemps sur fragilité humaine. libre de lever la tête la force du corps, je découvre avant toi et te voici humanité  au travers de toi je     &nbs antoine simon 6 passent .x. portes, antoine simon 2 ici. les oiseaux y ont fait la lecture de sainte   pour adèle et nos voix madame, on ne la voit jamais quel étonnant       d&eacu troisième essai et autre petite voix temps de pierres     du faucon  martin miguel vient nice, le 18 novembre 2004 equitable un besoin sonnerait merci au printemps des toute trace fait sens. que dernier vers aoi     pourquoi je suis celle qui trompe 1.- les rêves de mon travail est une quatrième essai de vedo la luna vedo le et que dire de la grâce pour philippe       au 13) polynésie a ma mère, femme parmi       apr&eg arbre épanoui au ciel soudain un blanc fauche le       une    regardant       assis et nous n’avons rien mes pensées restent       avant   je n’ai jamais non... non... je vous assure,       &agrav   anatomie du m et jamais si entêtanteeurydice quando me ne so itu pe archipel shopping, la outre la poursuite de la mise antoine simon 32 s’égarer on 1 au retour au moment       o       object guetter cette chose       sur a supposer quece monde tienne tendresse du mondesi peu de (ô fleur de courge...   voici donc la       va les doigts d’ombre de neige " je suis un écorché vif. sequence 6   le nous dirons donc       le des voix percent, racontent pour martin merci à la toile de quand vous serez tout       la autre citation la littérature de ce n’est pas aux choses approche d’une  les trois ensembles antoine simon 29 mise en ligne pour ma dans les carnets       les agnus dei qui tollis peccata c’est pour moi le premier karles se dort cum hume même si passet li jurz, la noit est le géographe sait tout     depuis j’arrivais dans les bal kanique c’est violette cachéeton sept (forces cachées qui   1) cette temps où le sang se dernier vers aoi madame est une torche. elle la vie est dans la vie. se se placer sous le signe de dernier vers aoi   nous sommes       enfant le franchissement des bernadette griot vient de     l’é ço dist li reis :       deux ce qui fascine chez je t’enlace gargouille descendre à pigalle, se       deux       crabe- trois tentatives desesperees avant dernier vers aoi madame chrysalide fileuse  ce mois ci : sub       sur en ceste tere ad estet ja la vie humble chez les v.- les amicales aventures du mille fardeaux, mille       &agrav       " dernier vers aoi diaphane est le si elle est belle ? je   que signifie       qui "l’art est-il quand les eaux et les terres les oiseaux s’ouvrent mon cher pétrarque, je suis bien dans reflets et echosla salle bruno mendonça       arauca grande lune pourpre dont les     ton       tourne et combien au rayon des surgelés       je genre des motsmauvais genre douce est la terre aux yeux dernier vers aoi fontelucco, 6 juillet 2000       nuage       é sixième dont les secrets… à quoi antoine simon 20   six formes de la traquer marcel alocco a à propos “la quelques textes       il les parents, l’ultime derniers vers sun destre   dits de       dans dieu faisait silence, mais       p&eacu le nécessaire non quand c’est le vent qui ses mains aussi étaient     de rigoles en ecrire les couleurs du monde dernier vers aoi onze sous les cercles pas sur coussin d’air mais le numéro exceptionnel de « amis rollant, de s’ouvre la ce qu’un paysage peut       au       en un       embarq c’est la distance entre    au balcon     nous ils avaient si longtemps, si       ce suite de lorsqu’on connaît une régine robin, si grant dol ai que ne spectacle de josué dit  mise en ligne du texte rien n’est plus ardu au commencement était  référencem ajout de fichiers sons dans souvent je ne sais rien de un tunnel sans fin et, à le soleil n’est pas halt sunt li pui e mult halt     " journée de carles li reis en ad prise sa dans le train premier marché ou souk ou À l’occasion de       ( buttati ! guarda&nbs antoine simon 24 envoi du bulletin de bribes       pour vi.- les amicales aventures pour max charvolen 1) tout mon petit univers en antoine simon 12 il en est des meurtrières.       la madame est une ( ce texte a 1257 cleimet sa culpe, si pour yves et pierre poher et dernier vers aoi       en       droite juste un mot pour annoncer j’ai donc       retour ici, les choses les plus la tentation du survol, à       &n je t’enfourche ma il y a dans ce pays des voies le 26 août 1887, depuis giovanni rubino dit 1- c’est dans   le texte suivant a antoine simon 18 l’illusion d’une À max charvolen et martin       dans a l’aube des apaches, maintenant il connaît le très saintes litanies apaches : antoine simon 33 antoine simon 19 (dans mon ventre pousse une une errance de       sur percey priest lakesur les       la (en regardant un dessin de les lettres ou les chiffres pour le prochain basilic, (la autres litanies du saint nom branches lianes ronces       la f toutes mes antoine simon 7 dernier vers aoi 0 false 21 18 antoine simon 11 et tout avait il y a tant de saints sur de mes deux mains il arriva que       fleur la parol

Accueil > Mots-clés > Genres littéraires > poésie

poésie

Dernière publication : 26 janvier.
Les 3 derniers articles : VERSO LA PACE DEI MERLI , Lectures dans le Cantal , TABLEAU PARISIEN .
Les 3 articles les plus lus : Capharnaüm, 5 , Capharnaüm, 8 , Capharnaüm, 6 .

  • BEATRICE BONHOMME

    Paysage de ta tombe

    J’ai entendu Béatrice Bonhomme dire ces deux textes lors d’une lecture, à Nice, durant l’été 2008.
    Clefs : Bonhomme , poésie

  • JEAN-MARIE BARNAUD

    Fragments d’un corps incertain

    Jean-Marie Barnaud : Extrait d’un livre inédit à paraître aux éditions Cheyne
    Clefs : Barnaud , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 3

    Station 1 : Judas Je j’entrais dans le silence vaginal des hauteurs et ce que j’y faisais m’était étranger mes actes gâtés comme sauces accrochaient au fond me (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 4

    Ne pas négocier ne jamais tomber dans la faiblesse des palmiers ancillaires. Alors même que Judas avançait en bord de mer les employés municipaux s’affairaient à démonter les ombres. La ville devait (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 5

    et il fallait aller debout comme homme possible chercher comment arracher le pouvoir militaire de cette médaille de lauriers dressée démesurée dans la chair du (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 6

    sous la pression des aumônes demandées la véhémence des poids lourds fait bouger la plaque démise des lèvres et le (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 7

    nous avancions en bas de casse nous avancions dans les boyaux d’un monde suintant et transpirions ainsi beaucoup dans les mailles des tricots de corps se tordaient les damnés de l’instant tout (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • YVES UGHES

    Capharnaüm, 8

    Station 3 encore IL parle maintenant d’une hauteur blanche qui me paraît inaccessible sous la peau de mon visage mes taches rouges altèrent la pudeur des mots le sang toujours semble (...)
    Clefs : Ughes , poésie

  • PATRICK JOQUEL

    Pouvez-vous définir...

    Déambulation 1

    « Pouvez-vous définir ce que signifie pour vous écrire ? » me demande-t-on souvent… Je ne sais pas : j’écris. Monologue ? Peut-on vraiment être seul dans l’écriture ? Dialogue alors ? (...)
    Clefs : poésie , Joquel

  • DANIEL BIGA

    Le haïku...

    les quatre saisons du haïku

    le haïku je le pratique en tout lieu tout temps toute saison comme la promenade quotidienne
    Clefs : Biga , poésie


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette