BRIBES EN LIGNE
madame a des odeurs sauvages Éléments - macles et roulis photo 1 béatrice machet vient de carcassonne, le 06 rossignolet tu la       reine antoine simon 19 le texte qui suit est, bien "ah ! mon doux pays, outre la poursuite de la mise clers fut li jurz e li       fourmi madame déchirée pour helmut granz est li calz, si se     sur la temps où les coeurs la terre a souvent tremblé       glouss comme un préliminaire la granz fut li colps, li dux en on trouvera la video cette machine entre mes la fraîcheur et la clers est li jurz et li 10 vers la laisse ccxxxii      & bruno mendonça  référencem s’égarer on cher bernard       le       la pie  au travers de toi je se placer sous le signe de       o une il faut dire les bribes en ligne a de la dernier vers aoi       force mieux valait découper   un vendredi deux ce travail vous est dernier vers aoi ils sortent       vu       dans les premières le glacis de la mort     le       aux de soie les draps, de soie les plus vieilles dernier vers aoi bien sûr, il y eut libre de lever la tête archipel shopping, la les dessins de martine orsoni dernier vers s’il montagnesde la tentation du survol, à et que dire de la grâce je m’étonne toujours de la madame porte à     ton il avait accepté       apr&eg a christiane pour nicolas lavarenne ma écrirecomme on se       " diaphane est le charogne sur le seuilce qui li emperere par sa grant temps de pierres dans la en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi le pendu « h&eacu j’écoute vos dernier vers aoi   madame chrysalide fileuse   si vous souhaitez    7 artistes et 1   l’oeuvre vit son douce est la terre aux yeux aux barrières des octrois À perte de vue, la houle des       une antoine simon 22   dits de napolì napolì pour ma mais jamais on ne ils s’étaient       fourr& onzième (ma gorge est une  marcel migozzi vient de si elle est belle ? je la communication est iv.- du livre d’artiste (À l’église de prime abord, il       d&eacu  hier, 17 abstraction voir figuration       longte     rien v.- les amicales aventures du trois (mon souffle au matin ainsi alfred… les plus terribles ce monde est semé reflets et echosla salle bel équilibre et sa     chambre       enfant clere est la noit e la   j’ai souvent station 5 : comment s’ouvre la de sorte que bientôt       descen rm : d’accord sur je t’enfourche ma pour alain borer le 26 (elle entretenait       la       soleil       juin à cri et à   que signifie bientôt, aucune amarre        de la trajectoire de ce nous dirons donc martin miguel art et accoucher baragouiner     à nous savons tous, ici, que dans ce pays ma mère       &agrav un soir à paris au rêves de josué, dernier vers aoi le soleil n’est pas et…  dits de langues de plomba la  martin miguel vient et la peur, présente carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi sculpter l’air : je n’ai pas dit que le autre citation"voui 13) polynésie antoine simon 3 antoine simon 13     &nbs i en voyant la masse aux  l’exposition        voyage l’illusion d’une pluies et bruines,       m̵     au couchant "je me tais. pour taire. autre citation exacerbé d’air la route de la soie, à pied, descendre à pigalle, se des quatre archanges que nos voix   saint paul trois les étourneaux ! pour frédéric m1       et je vois dans vos     [1]  pour max charvolen 1)       object   pour olivier journée de carissimo ulisse,torna a tendresses ô mes envols station 1 : judas af : j’entends sous la pression des première       embarq f le feu est venu,ardeur des station 4 : judas  un nouvel espace est ouvert       coude madame dans l’ombre des       quand       fleure dans les carnets   nous sommes  pour le dernier jour la bouche pure souffrance     longtemps sur dans la caverne primordiale la lecture de sainte       montag ce jour là, je pouvais l’art n’existe     double l’heure de la       dans saluer d’abord les plus       l̵ passet li jurz, si turnet a la bouche pleine de bulles     vers le soir chaises, tables, verres, pas facile d’ajuster le jamais je n’aurais  tu ne renonceras pas. de tantes herbes el pre  un livre écrit on cheval       parfoi vous deux, c’est joie et       la seul dans la rue je ris la passet li jurz, la noit est       apparu lorsque martine orsoni tromper le néant les dieux s’effacent le nécessaire non       le       baie “le pinceau glisse sur  née à pour egidio fiorin des mots  dernières mises entr’els nen at ne pui voici des œuvres qui, le poussées par les vagues violette cachéeton  epître aux ce texte m’a été la vie humble chez les jouer sur tous les tableaux vi.- les amicales aventures       &n       la j’oublie souvent et       dans avant propos la peinture est       "       le j’arrivais dans les cet article est paru       devant ma voix n’est plus que       l̵ a propos d’une le grand combat : dernier vers aoi depuis le 20 juillet, bribes aux george(s) (s est la  les premières recleimet deu mult antoine simon 26 écoute, josué, quand il voit s’ouvrir,       à la pureté de la survie. nul tes chaussures au bas de premier essai c’est sequence 6   le je ne peins pas avec quoi, ço dist li reis : c’est une sorte de       banlie       tourne "la musique, c’est le le tissu d’acier peinture de rimes. le texte ce qui aide à pénétrer le le 26 août 1887, depuis  avec « a la lancinant ô lancinant       le le temps passe si vite, de profondes glaouis pour anne slacik ecrire est la liberté s’imprime à est-ce parce que, petit, on  les trois ensembles dans le monde de cette il existe au moins deux       ( pour marcel elle disposait d’une zacinto dove giacque il mio pour jean-marie simon et sa toujours les lettres :       deux dernier vers aoi   f le feu m’a       dans       les si grant dol ai que ne li quens oger cuardise mes pensées restent ne pas négocier ne deuxième suite comme ce mur blanc       ...mai quatrième essai rares en 1958 ben ouvre à troisième essai le lent déferlement pour martine antoine simon 16 (josué avait etait-ce le souvenir       en attelage ii est une œuvre À max charvolen et constellations et "tu sais ce que c’est là, c’est le sable et rêve, cauchemar, pierre ciel  zones gardées de max charvolen, martin miguel « e ! malvais pour mon épouse nicole spectacle de josué dit villa arson, nice, du 17 dans les carnets  il est des objets sur       au l’ami michel à la bonne       sur de toutes les et  riche de mes le plus insupportable chez genre des motsmauvais genre i.- avaler l’art par trois tentatives desesperees pour andrée       gentil       je me       un démodocos... Ça a bien un premier vers aoi dernier       &ccedi je déambule et suis     l’é       dans dans le respect du cahier des si j’avais de son iloec endreit remeint li os    courant ce jour-là il lui       sur tu le sais bien. luc ne li emperere s’est merle noir  pour       nuage madame est la reine des cinq madame aux yeux ma voix n’est plus que nice, le 18 novembre 2004       avant       fleur et nous n’avons rien antoine simon 21 (de)lecta lucta   noble folie de josué, pour jacky coville guetteurs       dans face aux bronzes de miodrag voile de nuità la polenta au matin du  ce qui importe pour sainte marie, il souffle sur les collines deuxième essai le la parol

Accueil > Mots-clés > Genres littéraires > critique d’art / critique littéraire

critique d’art / critique littéraire

Dernière publication : 30 janvier 2016.
Les 3 derniers articles : Sur un voleur de feu , PASO , PAN .
Les 3 articles les plus lus : Souvenirs d’"Identités" , Préliminaires - a , Trois années de révolution poétique .


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette